5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gemalto aide les banques et fournisseurs de paiement à simplifier et rationaliser les opérations de chiffrement

| GlobeNewswire | 229 | Aucun vote sur cette news
Gemalto aide les banques et fournisseurs de paiement à simplifier et rationaliser les opérations de chiffrement
Credits  ShutterStock.com

 

Grâce à la capacité de partitionnement de son HSM de paiement, SafeNet Luna EFT, permet aux entreprises de sécuriser un large éventail d'applications de paiement et de transactions au moyen d'un module matériel de sécurité unique

 

Amsterdam, le 26 septembre 2017- Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), le leader de la sécurité numérique, annonce le lancement du premier module matériel de sécurité (HSM) des paiements du secteur à inclure le partitionnement en tant que caractéristique de sécurité avancée. Cette nouvelle capacité permet aux sociétés de services financiers de simplifier les opérations de chiffrement en utilisant un module HSM unique à même de prendre en charge des dizaines d'applications de sécurité et protéger les transactions et les informations de paiement sensibles.

 

Actuellement, banques et sociétés de services financiers utilisent le chiffrement pour protéger un nombre croissant de services numériques et de nouveaux types de transactions comme les paiements dans le cloud et les paiements entre pairs. En règle générale, ces entreprises ont déployé un HSM individuel pour sécuriser chaque opération de paiement individuel ou chaque application de transaction. Quoiqu'indispensable pour répondre aux exigences strictes en matière de sécurité, l'ajout de HSM supplémentaires peut accroître la complexité de l'infrastructure et des opérations de chiffrement. La nouvelle capacité de partitionnement du HSM de paiement SafeNet Luna EFT de Gemalto règle ce problème grâce à une plateforme HSM unique qui peut être séparée entre plusieurs HSM virtuels pour offrir l'évolutivité que les sociétés de services sont dorénavant en droit d'exiger.

 

Chaque partition de chiffrement fonctionne comme un HSM indépendant ; autrement dit, les établissements financiers peuvent chiffrer plus de données et protéger un plus large éventail de transactions financières sans avoir à déployer plusieurs HSM. Grâce à ce partitionnement, les entreprises financières profitent d'une formidable souplesse pour déplacer les clés dans l'environnement du cloud, garder la maîtrise et la possession de leurs clés de chiffrement et faire fonctionner plusieurs applications de paiement basées dans le cloud sous un seul et même HSM.

 

« Alors que le cloud s'accompagne d'opportunités infinies pour des services bancaires et des paiements toujours plus pratiques, la sécurité reste l'enjeu central », déclare Rob Westervelt, analyste chez IDC. « Elle est particulièrement importante avec la montée en puissance des paiements mobiles et de la technologie de validation dans le cloud comme l'émulation de cartes hôtes (HCE) en vue de la mise en oeuvre d'une solide stratégie de sécurité des données, assortie d'un chiffrement de bout en bout. Les modules matériels de sécurité sous-jacents à la sécurité apportent leur lot de confiance en faveur de ces transactions et paiements d'un genre nouveau. »

 

« Gemalto possède un long historique d'activation et de sécurisation des paiements, depuis les cartes de crédit jusqu'aux terminaux mobiles. Son HSM SafeNet affiche un beau palmarès, avec la protection de plus de 1 000 milliards de transactions dans le monde au quotidien », commente Todd Moore, vice- président directeur des produits de chiffrement de Gemalto. « En ajoutant cette capacité de partition au HSM de paiement SafeNet, nous permettons à nos clients de réduire le matériel, d'améliorer la facilité d'utilisation du cloud et de diminuer les temps de traitement des transactions, le tout en conservant le même niveau de sécurité requis par le secteur financier. »

Le HSM de paiement SafeNet Luna EFT de Gemalto est l'une des solutions de chiffrement la plus évolutive disponible sur le marché, qui aide les banques à :

  • réduire le périmètre de conformité PCI-DSS en utilisant le chiffrement de bout en bout des données de paiement, stockées en ligne, capturées sur le point de vente ou circulant vers et à partir de l'infrastructure d'arrière-plan de l'établissement financier
  • gérer de gros volumes de fonctions de sécurité par chiffrement en simultané afin de sécuriser un nombre croissant de transactions de paiements mobiles, entre pairs et en ligne
  • tirer parti des paiements sans contact sur base HCE (Host Card Emulation) en sécurisant l'enregistrement, l'installation et la procédure de tokenization des identifiants des cartes et des opérations de paiement
  • accéder à et intégrer un plus grand nombre de terminaux sur le point de vente au travers du réseau élargi de partenaires de Gemalto
  • mettre à l'échelle le traitement des transactions pour atteindre des vitesses d'autorisation plus rapides dans le cloud, ainsi que les cartes de crédit, débit, porte-monnaie électronique et cartes à puces, tout en répondant aux normes FIPS 140-2 Level 3 et PCI-HSM 2.0

 

Ressources associées :

En savoir plus sur les Modules matériels de sécurité

En savoir plus sur le Module matériel de sécurité des paiements SafeNet Luna EFT

Télécharger le livre blanc Complying with the Payment Card Industry Data Security Standard

 

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d'affaires 2016 de 3,1 milliards d'euros et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus interconnecté.

Des logiciels sécurisés à la biométrie et au chiffrement, nos technologies et services permettent aux entreprises et aux gouvernements d'authentifier les identités mais également de protéger les données afin qu'elles restent en sécurité et assurent des services dans les appareils personnels, les objets connectés, le cloud et sur les réseaux.

Les solutions de Gemalto sont au coeur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l'entreprise en passant par l'internet des objets. Nous authentifions les personnes, les transactions ainsi que les objets, chiffrons les données et créons de la valeur pour les logiciels - permettant ainsi à nos clients d'offrir des services numériques sécurisés à des milliards de personnes et d'objets.

Présent dans 48 pays, Gemalto emploie plus de 15 000 personnes travaillant depuis 112 bureaux, 43 centres de personnalisation et de données et 30 pôles de Recherche et de Développement logiciel.

Pour plus d'informations, visitez notre site www.gemalto.com/france, ou suivez @GemaltoFrance sur twitter.

 

Relations presse de Gemalto :

 

Philippe Benitez
Amériques
+1 512 257 3869
philippe.benitez@gemalto.com

Kristel Teyras
Europe, Moyen-Orient et Afrique
+33 1 55 01 57 89
kristel.teyras@gemalto.com

Shintaro Suzuki
Asie-Pacifique
+65 
6317 8266
shintaro.suzuki@gemalto.com

 

 

Le texte de ce communiqué, issu d'une traduction, ne doit en aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine, l'anglais, qui prévaut donc en cas de divergence avec la traduction.



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/159293/R/2136736/817728.pdf


Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS