En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

FAURECIA : CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DES VENTES ET DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AU S1 2018 - GUIDANCE ANNUELLE RÉVISÉE À LA HAUSSE

| GlobeNewswire | 474 | Aucun vote sur cette news
FAURECIA : CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DES VENTES ET DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AU S1 2018 - GUIDANCE ANNUELLE RÉVISÉE À LA HAUSSE
Credits  ShutterStock.com

                                         

Nanterre (France), le 20 juillet 2018

 

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2018

 

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DES VENTES** ET DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AU S1 2018

 

GUIDANCE ANNUELLE RÉVISÉE À LA HAUSSE

 

en millions d'euros

S1 2017*

S1 2018

Variations

Ventes

8545,2

8991,3

+10,9 %**

Résultat opérationnel

582,7

647,2

+11,1 %

en % des ventes

6,8 %

7,2 %

+40bps

Résultat net, part du Groupe

310,4

342,0

+10,2 %

Cash-flow net

210,5

247,0

+17,3 %

Dette financière nette en fin de période

413,8

465,2

+12,4 %

* L'application de la norme IFRS 15 a entraîné des retraitements par rapport aux chiffres de 2017 tels que publiés en juillet 2017; un tableau en annexe présente les chiffres ajustés pour l'application de cette norme.

**À taux de change constants

Toutes les définitions sont expliquées à la fin du communiqué de presse, dans la partie intitulée «Définitions de termes utilisés dans ce document»

 

CROISSANCE DES VENTES** À DEUX CHIFFRES, +12,4 % AU 2ème TRIMESTRE

  • Les trois activités ont enregistré une forte croissance des ventes**, supérieure à celle du premier trimestre
  • Croissance des ventes** nettement supérieure à celle de la production automobile locale dans toutes les régions

 

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DES VENTES** ET DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AU 1er SEMESTRE

  • Forte croissance des ventes** de 10,9 %, soit 910 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale (+1.8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018)
  • Résultat opérationnel en hausse de 11,1 % et marge opérationnelle en augmentation de 40 points de base à 7,2 % des ventes
  • Résultat net, part du Groupe, en hausse de 10,2 %
  • Cash-flow net en hausse de 17,3 %

 

GUIDANCE ANNUELLE REVISEE A LA HAUSSE

  • Croissance des ventes sur l'exercice 2018 d'au moins +8 % (à taux de change constants) ou d'au moins 600 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale (contre « au moins +7 % à taux de change constants et au moins 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale »)
  •  
  • Marge opérationnelle d'au moins 7,2 % des ventes en 2018 (contre « supérieure à 7 % des ventes »)
  • Cash-flow net supérieur à 500 millions d'euros en 2018 (objectif confirmé)
  • Bénéfice net par action supérieur à 5,00 euros pour l'exercice 2018 (contre « 5,00 EUR »)

 

Patrick KOLLER, Directeur Général de Faurecia, a déclaré :

« Nous avons à nouveau enregistré de solides performances au premier semestre, et sommes en avance sur notre feuille de route.

Les ventes ont enregistré une croissance à deux chiffres, tant au deuxième trimestre qu'au premier semestre, et notre rentabilité a continué de progresser, avec une marge opérationnelle en hausse de 40 points de base, à 7,2 %.

Ces solides performances nous permettent de réviser à la hausse notre guidance pour l'ensemble de l'exercice et de confirmer pleinement les objectifs financiers pour 2020  tels qu'annoncés récemment lors du Capital Markets Day. »

Les états financiers consolidés du premier semestre 2018 ont été approuvés par le Conseil d'administration qui s'est réuni le 19 juillet 2018, sous la présidence de Michel de Rosen. Ces comptes ont fait l'objet d'une revue limitée par les commissaires aux comptes.

 

  • Conséquences de l'application de la norme IFRS15 :
    • En 2017, Faurecia avait déjà partiellement anticipé la norme IFRS15 en présentant les ventes comme « Ventes à valeur ajoutée », c'est-à-dire les « Ventes totales » moins les « Ventes de monolithes », pour lesquelles Faurecia n'a qu'un rôle d'agent.
    • En outre, depuis le 1er janvier 2018, en application de la norme IFRS15 :
      • Les ventes d'outillage sont comptabilisées lors du transfert de contrôle au client (PPAP = « Production Part Approval Process »), peu avant le démarrage de la production en série.
      • Les coûts de développement sont comptabilisés en tant que coûts de pré-production et le chiffre d'affaires correspondant est inclus dans les ventes de produits.
    • Un tableau en annexe indique, pour 2017 :
      • Les chiffres des ventes par trimestre/région/activité, retraités pour l'application de la norme IFRS15.
      • Le résultat opérationnel par semestre/région/activité, retraité pour l'application de la norme IFRS15.
      • L'impact n'est pas matériel.
         
  • Conséquences des récents investissements : au premier semestre 2018, la contribution des acquisitions aux ventes s'élevait à 144 millions d'euros, soit 1,7 % des ventes du premier semestre 2017, notamment :
    • La coentreprise avec Wuling a apporté 50 millions d'euros à Seating (23 millions au premier trimestre et 27 au deuxième)
    • Coagent a apporté 54 millions d'euros à Interiors (34 millions au premier trimestre et 20 millions au deuxième)
    • La coentreprise avec Wuling a apporté 14 millions d'euros à Interiors (au deuxième trimestre uniquement)
    • Hug a apporté 19 millions d'euros à Clean Mobility (au deuxième trimestre uniquement)
       
  • Le résultat opérationnel présenté ici comme le principal indicateur de performance de Faurecia est le résultat opérationnel avant amortissement des actifs incorporels acquis dans le cadre de regroupements d'entreprises (PPA).
     
  • Faurecia rachète 100 % de Parrot Automotive
    • Le 6 juillet 2018, Faurecia a annoncé avoir trouvé un accord avec Parrot SA selon lequel Faurecia rachèterait 100 % de Parrot Automotive plus tôt qu'initialement prévu.
    • Cette opération met en lumière l'importance de Parrot Automotive dans la stratégie Cockpit du Futur de Faurecia. Cela accélérera le développement de solutions d'infotainment fonctionnant sous Android, ainsi que la création d'une plate-forme ouverte intégrant les systèmes et les fonctionnalités connectés de l'habitacle. L'opération facilitera également l'introduction d'expériences utilisateur innovantes et différenciantes comme le confort de posture et le confort thermique, une expérience sonore immersive et de nouvelles solutions d'interface homme-machine.
    • Ce projet est soumis à consultation des conseils d'entreprise de Parrot Automotive et de Parrot SA, et à l'accord des autorités antitrust. L'opération devrait être finalisée au troisième trimestre 2018 et la consolidation de Parrot Automotive dans le bilan de Faurecia pourrait commencer au quatrième trimestre 2018.
    • Cette transaction se base sur une valorisation de l'entreprise à 100 millions d'euros, le même montant que lors de la prise de participation de Faurecia au capital de Parrot Automotive en 2017. Le montant à verser à la clôture de la transaction devrait s'élever à 67,5 millions d'euros.

 

PERFORMANCE DES VENTES DU GROUPE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2018 :

CONFIRMATION DE LA CROISSANCE À DEUX CHIFFRES (à taux de change constants), A +12,4 %

Les ventes de Faurecia ont atteint 4 677 millions d'euros au deuxième trimestre 2018, soit une hausse de 12,4 % hors incidence négative des taux de change de 4,6 % (principalement due au dollar américain, au yuan, au real brésilien et au peso argentin).

Cette croissance est supérieure de 860 points de base à la production automobile mondiale (+3,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018). Elle inclut 87 millions d'euros (soit +2,0 %) provenant des acquisitions. À données publiées, les ventes ont augmenté de 7,7 %.

  • Toutes les activités ont enregistré une solide croissance des ventes (à taux de change constants), supérieure à celle du premier trimestre
    • Seating                                +10,1 % contre +7,5 % au T1
    • Interiors                                               +15,4 % contre +14,0 % au T1
    • Clean Mobility                  +12,5 % contre +6,8 % au T1
  • Toutes les régions ont surperformé la croissance de la production automobile locale
    • Europe                                 +12,7 % contre IHS juillet 2018 @ +4,1 %, +860 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Amérique du Nord          +8,1 %  contre IHS juillet 2018 @ -2,5 %, +1 060 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Asie                                      +18,9 % contre IHS juillet 2018 @ +6,1 %, +1280 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Amérique du Sud             +12,2 % contre IHS juillet 2018 @ +10,2 %, +200 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile

 

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE AU PREMIER SEMESTRE 2018

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DES VENTES (à taux de change constants), A +10,9 %

CROISSANCE À DEUX CHIFFRES DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL

MARGE OPÉRATIONNELLE EN HAUSSE DE 40 POINTS DE BASE, à 7,2 % DES VENTES

Les ventes de Faurecia ont atteint 8 991 millions d'euros au premier semestre 2018, en hausse de 10,9 %, hors incidence négative des taux de change de 5,6 % (principalement due au dollar américain, au yuan et au peso argentin).

Cette croissance est supérieure de 910 points de base à celle de la production automobile mondiale (+1,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018). Elle inclut 144 millions d'euros (soit +1,7 %) provenant des acquisitions. À données publiées, les ventes ont augmenté de 5,2 %.

  • Toutes les activités ont enregistré une forte croissance des ventes (à taux de change constants), de loin supérieure à la croissance de la production automobile mondiale
    • Seating                                +8,8 % 
    • Interiors                                               +14,7 %
    • Clean Mobility                  +9,7% 
  • Toutes les régions ont surperformé la croissance de la production automobile locale
    • Europe                                 +10,9 % contre IHS juillet 2018 @ +2,2 %, +870 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Amérique du Nord          +6,2 %   contre IHS juillet 2018 @ -2,9 %, +910 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Asie                                      +17,0 % contre IHS juillet 2018 @ +2,8 %, +1420 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile
    • Amérique du Sud             +17,0 % contre IHS juillet 2018 @ +10,7 %, +630 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile

Le résultat opérationnel de Faurecia, en progression de 11,1 %, s'établit à 647,2 millions d'euros; la rentabilité a augmenté de 40 points de base, à 7,2 % des ventes

  • Toutes les activités ont enregistré une hausse de leur rentabilité
  • Toutes les régions ont enregistré une rentabilité en croissance ou stable

 

VENTES ET RENTABILITÉ PAR RÉGION

Europe (53 % des ventes du Groupe) : croissance à deux chiffres pour les ventes et le résultat opérationnel

Ventes en hausse de 10,9 % (à taux de change constants) et résultat opérationnel en augmentation de 12,8 %, à 6,5 % des ventes, soit +20 points de base par rapport à l'an dernier

  • Les ventes s'établissent à 4 730,1 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 4 310,3 millions au premier semestre 2017.

Les ventes sont en hausse de 9,7 % à données publiées et de 10,9 % à taux de change constants, et sont supérieures de 870 points de base à la production automobile européenne (Russie comprise) (+2,2 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

L'activité qui a le plus contribué à cette croissance est Seating, notamment grâce au succès des modèles 3008 et 5008 de PSA. Le deuxième grand contributeur est l'activité Interiors, principalement grâce à PSA, Ford, JLR et Volvo. L'activité Clean Mobility a été tirée par Ford et les véhicules utilitaires. Les ventes au premier semestre 2018 intègrent 19 millions d'euros (soit 0,4 % des ventes de l'an dernier) provenant de la consolidation de Hug Engineering.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 305,3 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 270,6 millions d'euros au premier semestre 2017), ce qui représente 6,5 % des ventes, soit une augmentation de 20 points de base par rapport à l'an dernier. Ces chiffres reflètent la croissance des ventes ainsi que l'amélioration de l'efficacité industrielle qui a compensé la dilution de l'activité sièges complets.

Amérique du Nord (25 % des ventes du Groupe) : solide performance des ventes et de la rentabilité

Ventes en hausse de 6,2 % (à taux de change constants) et résultat opérationnel en augmentation de 40 points de base par rapport à l'an dernier pour s'établir à 6,1 % des ventes.

  • Les ventes s'établissent à 2232,0 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 2351,2 millions au premier semestre 2017. Les ventes ont baissé de 5,1 % à données publiées à cause d'un effet de change négatif de 11,3 % (principalement dû à la parité dollar/euro), mais elles ont augmenté de 6,2 % à taux de change constants, surperformant de 910 points de base la production automobile d'Amérique du Nord (-2,9 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

Cette croissance de 6,2 % à taux de change constants a été réalisée malgré l'incidence négative de l'incendie de l'usine Meridian Magnesium qui s'est déclaré en mai 2018. Elle est principalement tirée par l'activité Interiors, grâce à FCA et aux nouveaux modèles de RAM, mais aussi grâce à la normalisation progressive de la production du Model 3 de Tesla, et par l'activité Clean Mobility, dont la croissance vient de FCA et des nouveaux modèles RAM.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 135,4 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 133,1 millions d'euros au premier semestre 2017), ce qui représente 6,1 % des ventes, soit une hausse de 40 points de base par rapport à l'an dernier, due à la croissance des ventes et à l'optimisation progressive de l'efficacité industrielle.

Asie (17 % des ventes du Groupe, dont la Chine qui représente 76 % des ventes de la région soit 13 % des ventes du Groupe) : solide performance des ventes, tirée par les constructeurs chinois, bonne rentabilité

Ventes en hausse de 17,0 % (à taux de change constants) et résultat opérationnel en augmentation de 12,8 %, stable à 11,6 % des ventes

  • Les ventes s'établissent à 1542,8 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 1374,9 millions au premier semestre 2017. Elles ont progressé de 12,2 % en données publiées et de 17,0 % à taux de change constants, une progression très largement supérieure à la croissance de la production automobile en Asie (+2,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018). Les effets de change ont eu une incidence négative sensible de 66,3 millions (-4,8 %), principalement à cause de la parité yuan/euro. Les ventes au premier semestre 2018 intègrent 125 millions d'euros (soit 9,1 % des ventes de l'an dernier) provenant de la consolidation des deux coentreprises avec Wuling (Interiors et Seating) et Coagent.

En Chine, la croissance à taux de change constants s'établit à 14,6 % et les ventes aux constructeurs chinois ont augmenté de 92 % à taux de change constants. Les ventes dans le pays ont atteint 1 169,0 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 1 056,9 millions au premier semestre 2017), dont 25 %, soit 289 millions d'euros, proviennent des constructeurs chinois.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 179,7 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 159,3 millions au premier semestre 2017), ce qui représente 11,6 % des ventes, un chiffre stable par rapport à l'an dernier.

Amérique du Sud (4 % des ventes du Groupe) : croissance des ventes deux fois plus rapide que celle du marché et solide amélioration de la rentabilité

Ventes en hausse de 17,0 % (à taux de change constants) et résultat opérationnel qui a presque doublé, s'établissant à 3,3 % des ventes, soit +180 points de base par rapport à l'an dernier.

  • Les ventes s'établissent à 363,4 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 388,1 millions au premier semestre 2017. Les ventes sont en baisse de 6,4 % à données publiées, à cause d'un effet de change négatif de 23,4 %, principalement dû à la parité réal brésilien-euro et peso argentin-euro, mais elles augmentent de 17,0 % à taux de change constants, surperformant de 630 points de base la production automobile en Amérique du Sud (+10,7 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

Cette croissance de 17,0 % à taux de change constants a été réalisée malgré l'incidence négative d'une grève des chauffeurs de poids lourds qui a duré 11 jours au deuxième trimestre. Elle est tirée par la reprise du marché et l'augmentation des ventes aux grands constructeurs (principalement FCA, Ford et VW).

  • Le résultat opérationnel s'établit à 11,8 millions d'euros au premier semestre 2018, presque le double du premier semestre 2017 avec 6,0 millions, soit 3,3 % des ventes ou une hausse de 180 points de base par rapport à l'an dernier.

 

VENTES ET RENTABILITÉ PAR ACTIVITÉ

Seating (42 % des ventes du Groupe) : solide croissance des ventes et croissance à deux chiffres du résultat opérationnel

Augmentation des ventes de 8,8 % (à taux de change constants) et de 10,8 % du résultat opérationnel avec 5,9 % des ventes, soit +40 points de base par rapport à l'an dernier

  • Les ventes s'établissent à 3 781,5 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 3 636,7 millions au premier semestre 2017. Les ventes sont en hausse de 4,0 % à données publiées et de 8,8 % à taux de change constants, surperformant de 700 points de base la croissance de la production automobile mondiale (+1,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

Cette croissance des ventes de 8,8 % est tirée par une croissance à deux chiffres (à taux de change constants) en Europe (+13,5 %), en Asie (+23,2 %) et en Amérique du Sud (+20,1 %), ce qui a largement compensé la baisse attendue en Amérique du Nord (-9,6 %), qui reflétait la réduction de la production de l'Altima de Nissan et des modèles R-Class/ML/GL de Mercedes.

En 2018, les ventes du premier semestre intègrent 50 millions d'euros, soit 1,4 % des ventes de l'an dernier, issus de la consolidation de la coentreprise avec Wuling.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 221,5 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 199,9 millions d'euros au premier semestre 2017), ce qui représente 5,9 % des ventes, soit une hausse de 40 points de base par rapport à l'an dernier.

Interiors (32 % des ventes du Groupe) : croissance à deux chiffres des ventes et du résultat opérationnel

Ventes en hausse de 14,7 % (à taux de change constants) et résultat opérationnel en hausse de 12,5 %, à 6,0 % des ventes (+20 points de base)

  • Les ventes s'établissent à 2 849,5 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 2 625,7 millions au premier semestre 2017. Les ventes sont en hausse de 8,5 % à données publiées et de 14,7 % à taux de change constants, surperformant de 1 290 points de base la croissance de la production automobile mondiale (+1,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

Cette croissance des ventes de 14,7 % reflète une forte croissance (à taux de change constants) dans toutes les régions : en Europe (+9,8 %), en Amérique du Nord (+22,5 %), en Asie (+23,4 %) ainsi qu'en Amérique du Sud (+13,1 %).

Les ventes du premier semestre 2018 intègrent 75 millions d'euros, soit 2,9 % des ventes de l'an dernier, provenant de la consolidation des coentreprises avec Wuling et Coagent.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 170,4 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 151,5 millions d'euros au premier semestre 2017), ce qui représente 6,0 % des ventes, soit une hausse de 20 points de base par rapport à l'an dernier.

Clean Mobility (26 % des ventes du Groupe) : solide croissance des ventes et nette amélioration de la rentabilité

Augmentation des ventes de 9,7 % (à taux de change constants) et hausse de 10,4 % du résultat opérationnel qui s'établit à 10,8 % des ventes, soit +70 points de base par rapport à l'an dernier

  • Les ventes s'établissent à 2360,3 millions d'euros au premier semestre 2018 contre 2282,8 millions au premier semestre 2017. Les ventes augmentent de 3,4 % à données publiées et de 9,7 % à taux de change constants, surperformant de 790 points de base la croissance de la production automobile mondiale (+1,8 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

Cette croissance des ventes de 9,7 % reflète une forte croissance (à taux de change constants) dans toutes les régions : en Europe (+7,0 %), en Amérique du Nord (+12,6 %), en Asie (+8,2 %) ainsi qu'en Amérique du Sud (+20,0 %).

Les ventes au premier semestre 2018 intègrent 19 millions d'euros (soit 0,8 % des ventes de l'an dernier) provenant de la consolidation de Hug Engineering.

  • Le résultat opérationnel s'établit à 255,3 millions d'euros au premier semestre 2018 (contre 231,2 millions d'euros au premier semestre 2017), ce qui représente 10,8 % des ventes, soit une forte hausse de 70 points de base par rapport à l'an dernier.

 

RÉSULTAT NET (PART DU GROUPE) EN HAUSSE DE 10,2 % À 342 MILLIONS D'EUROS

Le résultat opérationnel du Groupe s'est établi à 647,2 millions d'euros, contre 582,7 millions d'euros au premier semestre 2017, enregistrant une hausse de 11,1 %.

  • Amortissement des actifs incorporels acquis dans le cadre de regroupements d'entreprises : charge nette de 5,4 millions d'euros au premier semestre 2018 (aucune charge au premier semestre 2017);
  • Frais de restructuration : charge nette de 27,8 millions d'euros contre une charge nette de 29,3 millions d'euros au premier semestre 2017;
  • Autres revenus et charges opérationnels non courants : charge nette de 36,0 millions d'euros contre une charge nette de 3,0 millions d'euros au premier semestre 2017; le premier semestre 2018 intègre une charge de 17,2 millions d'euros provenant de l'arrêt des activités en Iran afin de se conformer à la décision des États-Unis;
  • Résultat financier net : charge nette de 68,4 millions d'euros contre une charge nette de 64,6 millions d'euros au premier semestre 2017; le premier semestre 2018 intègre une charge de 5,5 millions d'euros liée aux opérations de refinancement qui ont eu lieu pendant la période;
  • Impôts sur les sociétés : charge nette de 136,0 millions d'euros contre une charge nette de 144,3 millions d'euros au premier semestre 2017; la baisse du taux effectif d'impôt de 29,7 % au premier semestre 2017 à 26,7 % au premier semestre 2018 a plus que compensé la hausse du résultat avant impôt de 485,8 millions d'euros au premier semestre 2017 à 509,7 millions d'euros au premier semestre 2018;
  • Quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalence : 16,8 millions de bénéfices contre 18,4 millions d'euros au premier semestre 2017.

Le résultat net avant intérêts minoritaires fait apparaître un bénéfice de 390,5 millions d'euros, contre 359,9 millions d'euros au premier semestre 2017, soit une hausse de 8,5 %.

Les intérêts minoritaires s'élèvent à 48,5 millions d'euros contre 49,5 millions au  premier semestre 2017.

Par conséquent, le résultat net consolidé (part du Groupe) ressort à 342,0 millions d'euros, contre 310,4 millions d'euros au premier semestre 2017, soit une progression de 10,2 %.


CASH-FLOW NET EN HAUSSE DE 17,3 % À 247 MILLIONS D'EUROS ET STRUCTURE FINANCIÈRE RENFORCÉE

L'EBITDA, qui s'établit à 1 060,8 millions d'euros contre 971,1 millions d'euros au premier semestre 2017, est en hausse de 9,2 %.

  • La variation du besoin en fonds de roulement (y compris l'affacturage de créances, globalement stable) n'a représenté qu'une sortie de 18,7 millions d'euros, contre une entrée de 40,5 millions d'euros au premier semestre 2017, ce qui reflète la rigueur du contrôle exercé sur l'ensemble des postes.
  • Les investissements corporels et incorporels et la R&D capitalisée représentent 584,0 millions d'euros contre 508,3 millions d'euros au premier semestre 2017, chiffres qui reflètent l'augmentation du nombre de programmes.
  • La restructuration représente une sortie de 31,1 millions d'euros contre 56,3 millions d'euros au premier semestre 2017.
  • Les charges financières nettes représentent une sortie de 52,4 millions d'euros contre 65,0 millions d'euros au premier semestre 2017.
  • Les impôts sur les sociétés représentent une sortie de 105,7 millions d'euros contre 117,4 millions d'euros au premier semestre 2017,
  • Les autres éléments représentent une sortie de 22,0 millions d'euros contre 54,1 millions d'euros au premier semestre 2017.

Le cash-flow net s'élève à 247,0 millions d'euros (soit 2,7 % des ventes), en hausse de 17,3 % par rapport aux 210,5 millions du premier semestre 2017 (2,5 % des ventes).

  • Les dividendes versés (y compris aux actionnaires minoritaires) représentent une sortie de 164,0 millions d'euros contre 143,9 millions d'euros au premier semestre 2017.
  • Les investissements financiers nets et autres éléments de trésorerie représentent une sortie de 96,7 millions d'euros contre une sortie de 138,9 millions d'euros au premier semestre 2017 (dont 40,0 millions d'euros d'achat d'actions). La sortie au premier semestre 2018 correspond principalement à l'investissement dans Hug Engineering et au paiement partiel de l'investissement dans la coentreprise avec BYD.

Au 30 juin 2018, l'endettement net du Groupe s'élevait à 465,2 millions d'euros, en faible hausse par rapport aux 451,5 millions d'euros au 31 décembre 2017.

 

Au premier semestre, Faurecia a continué de renforcer sa structure et sa flexibilité financières, tout en prolongeant la maturité de sa dette et en améliorant les conditions économiques :

  • En février et en mars, Faurecia a émis 700 millions d'euros d'obligations senior à échéance 2025 à 2 625 %, et a utilisé le produit de l'émission des obligations, ainsi que sa trésorerie disponible, pour rembourser la totalité des 700 millions d'euros d'obligations senior 3 125 % à échéance de juin 2022.
  • En juin, Faurecia a amélioré les conditions et étendu la maturité de sa ligne de crédit syndiqué de 1,2 milliard d'euros non utilisée, de juin 2021 à juin 2023, avec deux options d'extension d'une année.

Grâce à ces récentes opérations de refinancement, Faurecia s'assure un coût moyen de financement à long terme inférieur à 3 %, et n'a plus d'échéance significative de remboursement de sa dette à long terme avant juin 2023.


 

PERSPECTIVES

 

Faurecia table sur une croissance de la production automobile mondiale d'au moins 2 % en 2018 par rapport à 2017, conformément aux dernières prévisions de l'IHS (+2,3 %, source : IHS Automotive, juillet 2018).

 

Sur la base de cette hypothèse* et de la poursuite de la dynamique de croissance rentable, Faurecia revoit à la hausse ses objectifs financiers pour l'année 2018 :

  • Croissance des ventes d'au moins +8 % (à taux de change constants) ou d'au moins 600 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale (contre «au moins +7 % à taux de change constants ou au moins 500 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale» comme annoncé en février 2018).
  • Marge opérationnelle d'au moins 7,2 % des ventes (contre «supérieure à 7 % des ventes» comme annoncé en février 2018)
  • Cash-flow net supérieur à 500 millions d'euros (ce qui confirme l'objectif annoncé en février 2018)
  • Bénéfice par action supérieur à 5 euros (contre «5 euros» comme annoncé en février 2018).

Faurecia est en bonne voie pour atteindre ses objectifs financiers à moyen terme, tels qu'annoncés récemment au Capital Markets Day, organisé à Paris le 15 mai :

  • Ventes d'au moins 20 milliards d'euros en 2020
  • Marge opérationnelle de 8 % en 2020
  • Cash-flow net à 4 % des ventes en 2020


* Principales hypothèses
                Croissance de la production de véhicules légers (véhicules particuliers + véhicules légers <3,5 t) :
                Europe : au moins +1,5 %
                Amérique du Nord : moins de +1 %
                Chine : au moins +2 %
                Devises 2018 :
                USD/EUR à 1,20 en moyenne
                CNY/EUR à 7,75 en moyenne

 

 

 


 

La présentation financière et le rapport financier semestriels de Faurecia seront disponibles ce jour, à partir de 8 h 30 (heure de Paris), sur le site internet de Faurecia : www.faurecia.fr.


Un webcast
(www.faurecia.fr ou www.faurecia.com) aura lieu ce jour à 9 h (heure de Paris).

 

Une conférence téléphonique sera aussi disponible :

  • France :                +33 (0)1 70 72 25 50
  • Royaume-Uni :   +44 (0) 330 336 9125
  • États-Unis :           +1 323 794 2093

Pas de code d'accès.

 

Calendrier

13 et 14 septembre 2018 :            Kepler Cheuvreux 2018 Autumn Conference (Paris)

3 octobre, 2018 :                              Credit Suisse Auto Show Conference (Paris)                         

4 au 14 octobre, 2018 :                  Participation de Faurecia au Mondial de l'Auto 2018 de Paris

11 octobre 2018 :                             Publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018 (avant Bourse)

 

 

Contacts

Media

Eric Fohlen-Weill

Directeur de la Communication

Tel : +33 (0) 1 72 36 72

Eric.fohlen-weill@faurecia.com

Analystes/Investisseurs

Marc Maillet

Vice-président Relations investisseurs

Tel : +33 (0)1 72 36 75 70

marc.maillet@faurecia.com

 

 

 

À propos de Faurecia

Fondé en 1997, Faurecia est devenu en 20 ans un acteur majeur de l'industrie automobile. Avec 290 sites dont 30 centres de R&D, 109000 collaborateurs répartis dans 35 pays, Faurecia est un leader mondial dans ses trois domaines d'activité : sièges d'automobiles, systèmes d'intérieurs et mobilité propre. Son offre technologique forte fournit aux constructeurs automobiles des solutions pour la vie intuitive à bord (Smart Life on Board) et la mobilité durable (Sustainable Mobility). En 2017, le Groupe a réalisé 20,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires total et 17,0 milliards d'euros de ventes à valeur ajoutée. Faurecia est coté sur le marché Euronext de Paris et fait partie de l'indice CAC Next20. Pour en savoir plus : www.faurecia.com

 

 


 

 

Définitions de termes utilisés dans ce document :

  1. Résultat opérationnel
    Faurecia utilise le résultat opérationnel comme principal indicateur de performance du Groupe. Il correspond au résultat des sociétés contrôlées avant prise en compte :
    • L'amortissement d'actifs incorporels acquis lors de regroupements d'entreprises;
    • Des revenus et charges opérationnels, correspondant à des éléments inhabituels, non récurrents et significatifs, qui comprennent les coûts de rationalisation des structures et départs anticipés, l'effet des événements exceptionnels tels que l'arrêt définitif d'une activité, la fermeture ou la cession d'un site industriel, les cessions d'immeubles hors exploitation, la constatation de pertes de valeurs d'actifs incorporels ou corporels et d'autres pertes inhabituelles et significatives;
    • Des produits sur prêts, titres de placement et trésorerie; des charges de financement :
    • Des autres revenus et charges financiers qui comprennent l'effet de l'actualisation des engagements de retraite et du rendement des fonds affectés à la couverture de ceux-ci, l'inefficacité des couvertures de change et de taux ainsi que les variations de valeurs des instruments de change et de taux pour lesquels les relations de couverture ne remplissent pas les critères de la norme IAS 39, les résultats sur cession de titres de filiales;
    • Des impôts.
  2. Cash-flow net
    Le cash-flow Net est défini comme l'excédent/besoin de financement auquel on soustrait les acquisitions/cessions de titres de participation et d'activités (nette de la trésorerie apportée), les autres variations et les produits de cession des actifs financiers.
  3. Dette financière nette
    La dette financière nette se compose de la dette financière brute à laquelle on soustrait les placements de trésorerie et disponibilités ainsi que les instruments dérivés actifs non courants et courants.

Annexes : VOIR "VERSION PDF" EN PJ



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143691/R/2206368/857527.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/12/2018

Les femmes, Arabes israéliens et juifs ultra-orthodoxes sont sous-représentés dans le secteur high-tech en Israël, selon une étude publiée le dimanche 16 décembre 2018 ( JACK GUEZ /…

Publié le 16/12/2018

Cérémonie d'hommages aux victimes de l'attaque de Strasbourg, le 16 décembre 2018 ( SEBASTIEN BOZON / AFP )"Etre là pour montrer qu'on n'est pas à terre". Comme Jonathan, 25 ans, plus d'un…

Publié le 16/12/2018

Le président américain Donald Trump (d) et son homologue chinois Xi Jinping (g), accompagnés de leurs délégations, au G20 à Buenos Aires, le 1er décembre 2018 ( SAUL LOEB / AFP )Le compte…

Publié le 16/12/2018

Un homme prend une photo avec son téléphone à Shenzhen (Chine) le 7 novembre 2018. ( WANG Zhao / AFP )C'était un gros village de pêcheurs, perdu aux portes de Hong Kong. Aujourd'hui, la…

Publié le 16/12/2018

Aung Min, un des rares écrivains publics restant dans la capitale birmane Rangoun, travaille sur le document d'une cliente dans la rue Pansodan, le 5 décembre 2018 ( Ye Aung THU / AFP )Plombier,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...