5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Essilor - Communiqué : Une performance résiliente au premier semestre

| GlobeNewswire | 164 | Aucun vote sur cette news
Essilor - Communiqué : Une performance résiliente au premier semestre
Credits Essilor

 

Une performance résiliente au premier semestre

 

Version PDF du communiqué

 

  • Hausse de 9,1 % du chiffre d'affaires, dont 6,9 % hors change
  • Meilleure dynamique en Amérique du Nord, bonne performance de l'Europe
  • Pays à forte croissance impactés par un recul au Brésil
  • Situation contrastée dans la division «Sunglasses & Readers»
  • Forte génération de Cash flow libre3

 

Charenton-le-Pont, France (le 28 juillet 2017 - 06h30) - Le Conseil d'administration d'Essilor International, qui s'est réuni le 27 juillet 2017, a arrêté les comptes du premier semestre 2017. Les comptes consolidés ont fait l'objet d'un examen limité par les commissaires aux comptes.


Chiffres clés

En millions d'euros

30 Juin 2017

Ajusté4

30 Juin 2016

 

Variation

 

30 juin 2017

Publié

Chiffre d'affaires

3 909

3 583

+ 9,1 %

3 909

Contribution de l'activité2
(en % du CA)

721

18,4 %

677

18,9 %

+ 6,6 %

 

720

18,4 %

Résultat opérationnel

670

646

+ 3,7 %

611

Résultat net part du groupe

433

416

+ 4,0 %

391

Bénéfice net par action (en EUR)

2,00

1,95

+ 2,7 %

1,81

Le compte de résultat au 30 juin 2017 est ajusté au titre des charges comptabilisées par le groupe dans le cadre du rapprochement avec Luxottica pour un montant de 59 millions d'euros sur le Résultat opérationnel et de 42 millions d'euros sur le Résultat net part du groupe.

 

Commentant ces résultats, Hubert Sagnières, Président-Directeur Général d'Essilor a déclaré :
« Ce premier semestre marque une nouvelle étape dans notre mission d'éradiquer la mauvaise vision dans le monde. La croissance de la demande mondiale en optique ophtalmique se poursuit et la puissance de notre modèle économique basé sur l'innovation, les acquisitions et les partenariats se traduit par une progression continue de nos résultats. Malgré un environnement de marché plus tendu suite à l'annonce de notre rapprochement avec Luxottica, les besoins visuels restent immenses et les perspectives à moyen et long terme demeurent particulièrement porteuses. Nous sommes en ordre de marche pour finaliser l'opération dans les meilleurs délais et préparons l'avenir avec une confiance et un enthousiasme redoublés
». 

 

Faits marquants du semestre

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 3 909 millions d'euros, en hausse de 6,9 % hors effet de change, dont 2,5 % en base homogène1. Conformément à ce qui avait été annoncé, la contribution de l'activité2 ajustée4 s'est établie à 18,4 % du chiffre d'affaires. Le bénéfice net par action ajusté4 a progressé de 2,7 %. Le cash flow libre3 a enregistré une hausse de 34 %, et de 13 % hors éléments exceptionnels.

Le semestre a également été marqué par :

  • Une croissance du chiffre d'affaires de la division « Verres et matériel optique » de 5,8 % hors effet de change, dont 2,7 % en base homogène1, incluant :

- une bonne performance en Amérique du Nord, où la progression des ventes en base homogène1 a accéléré entre le premier trimestre (+ 2,3 %) et le second trimestre (+ 3,1 %) ;

-  une nette résistance de l'activité en Europe, notamment grâce au déploiement des nouveaux verres Eye Protect System(TM) et Varilux® X series(TM) ;

-  un recul du chiffre d'affaires au Brésil qui a impacté la progression des ventes dans les pays à forte croissance ;

-  une hausse de 14 % des ventes en ligne ;

  • Une érosion des ventes en base homogène1 de la division « Sunglasses & Readers » (- 1,5 %) qui a enregistré, par ailleurs, un effet de périmètre de 16,7 % lié principalement à la consolidation de Photosynthesis Group en Chine ;
  • Une forte dynamique de la division « Equipements » ;
  • Un durcissement des conditions de marché suite à l'annonce du projet de rapprochement avec Luxottica.

 

Perspectives

Pour le reste de l'année, Essilor va poursuivre le déploiement de ses innovations et le développement de l'ensemble de ses activités. Néanmoins, compte tenu de la dynamique observée au premier semestre, le groupe prévoit désormais, pour 2017, une progression du chiffre d'affaires hors change comprise entre
6 % et 7 %, dont une croissance en base homogène1 autour de 3 %. La contribution de l'activité2
ajustée4 devrait, quant à elle, être proche de 18,5 % du chiffre d'affaires.

 

Rapprochement d'Essilor et de Luxottica

Essilor et Delfin, actionnaire majoritaire du groupe Luxottica, ont annoncé le 16 janvier 2017 avoir signé un accord en vue de créer un acteur intégré et mondial de l'optique par le rapprochement d'Essilor et de Luxottica. La réalisation de l'opération est soumise à la satisfaction de plusieurs conditions suspensives.

En mars, l'opération a recueilli les avis favorables des instances représentatives du personnel d'Essilor. Le 12 avril, l'AMF a accordé une dérogation à l'obligation pour Delfin de déposer un projet d'offre publique visant les actions Essilor. Le 11 mai, les actionnaires d'Essilor réunis en assemblée générale et les titulaires de droits de vote double réunis en assemblée spéciale ont approuvé le rapprochement. Enfin, à ce jour, Essilor et Luxottica ont déposé conjointement des notifications auprès des autorités de la concurrence dans plusieurs pays. L'objectif commun des deux groupes, en coopération avec les autorités concernées, est de finaliser la procédure d'approbation autour de la fin de l'année (voir communiqué du 24 juillet 2017).


Une conférence téléphonique en anglais aura lieu ce jour à 10h30 CEST.

Celle-ci sera accessible en direct et en différé par le lien suivant :

http://hosting.3sens.com/Essilor/20170728-31B87208/en/webcast/startup.php

 

 

Information réglementée

Le rapport financier semestriel est disponible sur le site www.essilor.com, en cliquant sur le lien suivant : https://www.essilor.com/fr/investisseurs/publications/

 

Prochain rendez-vous

24 octobre 2017 : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017.

 

Définitions

  1. Croissance organique / Croissance en base homogène : Croissance à taux de change et à périmètre constants. Se reporter à la définition figurant en note 2.3 des états financiers consolidés inclus dans le Document de référence 2016.
  2. Contribution de l'activité : Chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).
  3. Cash-flow libre : Flux de trésorerie provenant des opérations moins investissements corporels et incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS.
  4. Ajusté en 2017 des charges comptabilisées dans le cadre du projet de rapprochement avec Luxottica.

 

 

A propos d'Essilor

Essilor est le numéro un mondial de l'optique ophtalmique. De la conception à la fabrication, le groupe élabore de larges gammes de verres pour corriger et protéger la vue. Sa mission est d'améliorer la vision pour améliorer la vie. Ainsi, le groupe consacre plus de 200 millions d'euros par an à la recherche et à l'innovation pour proposer des produits toujours plus performants. Ses marques phares sont Varilux®, Crizal®, Transitions®, EyezenTM, Xperio®, Foster Grant®, BolonTM et Costa®. Essilor développe et commercialise également des équipements, des instruments et des services destinés aux professionnels de l'optique.

Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 7,1 milliards d'euros en 2016 et emploie environ 64 000 collaborateurs. Le groupe, qui distribue ses produits dans plus d'une centaine de pays, dispose de 33 usines, de 490 laboratoires de prescription et centres de taillage-montage ainsi que de 5 centres de recherche et développement dans le monde (au 31 décembre 2016). Pour plus d'informations, visitez le site www.essilor.com.

L'action Essilor est cotée sur le marché Euronext Paris et fait partie des indices Euro Stoxx 50 et CAC 40. 

Codes : ISIN : FR0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

 

CONTACTS

 

Relations Investisseurs

Véronique Gillet - Sébastien Leroy

Ariel Bauer - Alex Kleban

Tél. : +33 (0)1 49 77 42 16

Communication Corporate

Lucia Dumas

 

Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02

Relations Presse

Maïlis Thiercelin

 

Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02

 

 

RAPPORT D'ACTIVITÉ

 

 

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE DU 1ER SEMESTRE 2017

 


En millions d'euros

30 juin 2017

30 juin 2016

Variation publiée

Croissance

en base homogène1

Effet de périmètre

Effet de change

Verres et matériel optique

3 382

3 129

+ 8,1 %

+ 2,7 %

+ 3,1 %

+ 2,3 %

Amérique du Nord

1 482

1 378

+ 7,5 %

+ 2,7 %

+ 1,7 %

+ 3,1 %

Europe

1 037

965

+ 7,5 %

+ 2,1 %

+ 5,8 %

-  0,4 %

Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique

615

564

+ 9,0 %

+ 5,0 %

+ 1,9 %

+ 2,1 %

Amérique latine

248

222

+ 11,8 %

- 1,5 %

+ 3,1 %

+ 10,2 %

Sunglasses & Readers

417

360

+ 15,8 %

- 1,5 %

+ 16,7 %

+ 0,6 %

Equipements

110

94

+ 17,1 %

+ 11,7 %

+ 3,0 %

+ 2,5 %

TOTAL

3 909

3 583

+ 9,1 %

+ 2,5 %

+ 4,4 %

+ 2,2 %

 

 

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires s'établit à 3 909 millions d'euros, en progression de
9,1 % et de 6,9 % hors effets de change.

  • La croissance en base homogène1 a atteint 2,5 %, reflétant une légère amélioration entre le premier et le deuxième trimestre, ainsi que les éléments suivants :
    • Une croissance des ventes de 2,7 % de la division Verres et matériel optique reflétant l'amélioration de la tendance aux Etats-Unis, une bonne résistance de l'activité en Europe, une dynamique soutenue de l'activité e-commerce et une performance des pays à forte croissance qui a été impactée par un environnement difficile au Brésil ;
    • Un léger recul des ventes (- 1,5 %) de la division Sunglasses & Readers présentant des performances contrastées selon les régions et les marques ;
    • Une performance solide de la division Equipements (+ 11,7 %).
  • L'effet de périmètre (+ 4,4 %) comprend principalement l'impact des acquisitions réalisées en 2016. Les chiffres d'affaires de Photosynthesis Group en Chine et de MyOptique Group en Europe représentent l'essentiel de cet apport.
  • L'effet de change (+ 2,2 %) traduit, pour l'essentiel, l'appréciation du dollar américain, du real brésilien et du rouble russe, ainsi que la chute de la livre sterling, face à l'euro, par rapport au premier semestre 2016.

 


 

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ACTIVITE ET PAR REGION

 

Verres et matériel optique

Au premier semestre 2017, la division Verres et matériel optique a réalisé une croissance de son chiffre d'affaires de 2,7 % en base homogène1.

 

En Amérique du Nord, la croissance des ventes s'est établie à 2,7 % en base homogène1, reflétant une amélioration de l'activité tout au long du premier semestre.

Aux Etats-Unis, l'activité Verres a crû de façon constante sur la période malgré l'absence de dynamisme du marché. Elle a bénéficié de la mise en place d'initiatives et de la poursuite du déploiement de nouvelles offres au sein des plateformes de service des alliances Vision Source, PERC/IVA et Optiport chez les professionnels de l'optique indépendants.

Avec les grands comptes, l'activité a bénéficié de l'augmentation continue de la demande des clients utilisant les offres logistiques intégrées du groupe, ainsi que d'une plus grande présence dans des chaînes de distribution en croissance rapide. Les ventes ont également été soutenues par une forte demande pour les offres de verres à valeur ajoutée chez certains clients.

Les ventes de verres Transitions® dans les réseaux de distribution du groupe ont progressé au premier semestre, mais n'ont pas totalement compensé la poursuite du recul des ventes auprès des autres fabricants qui continue d'impacter négativement les résultats d'ensemble de l'Amérique du Nord.

Par ailleurs, les activités de distribution de lentilles de contact ont bien performé sur la période.

Enfin, au Canada, les ventes ont enregistré une légère hausse au premier semestre.

 

En Europe, le chiffre d'affaires en base homogène1 a crû de 2,1 %. Après un début d'année difficile,  les ventes ont accéléré graduellement dans l'ensemble des segments de marché : verres de prescription,
e-commerce et instruments pour les opticiens.

L'activité Verres a bénéficié de la croissance des verres de marques Varilux®, Crizal® et Transitions® ainsi que des premiers effets des lancements des verres Eye Protect System(TM) et Varilux® X series(TM), qui se sont étalés au cours du semestre. Les ventes avec les grandes chaînes d'optique ont légèrement progressé. Par pays, les performances ont été contrastées : la Scandinavie, l'Italie, la Russie et les pays de l'Est ont enregistré des croissances soutenues tandis que la France et l'Allemagne ont affiché un léger recul de leurs ventes.

 

Le chiffre d'affaires de l'Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique est ressorti en hausse de 5 % en base homogène1 grâce à une bonne tenue de l'activité domestique dans la plupart des pays à forte croissance. Cette croissance a été partiellement érodée par une conjoncture difficile dans les pays développés de la région ainsi que par une faiblesse de l'export. En Chine, les ventes sur le marché domestique ont poursuivi leur progression grâce à la vigueur des produits de milieu de gamme, des verres filtrant la lumière bleue et des verres de marque Eyezen(TM), Crizal® et Varilux®. En revanche, l'activité à Hong-Kong et Taiwan a souffert de l'atonie de l'économie de ces pays. En Inde, les ventes domestiques  ont renoué avec une croissance solide grâce au développement des verres Transitions® et Varilux® ainsi que des produits d'entrée de gamme. La Corée du Sud a enregistré de solides performances avec les verres progressifs et photochromiques tandis que l'Asie du Sud-Est a bénéficié du succès des verres antireflets de marque. Enfin, la région Moyen-Orient, Turquie, Afrique a conservé un rythme dynamique malgré un recul des ventes en Arabie Saoudite.

 

En Amérique latine, le chiffre d'affaires a reculé de 1,5 % en base homogène1, la dynamique des pays hispanophones n'ayant pas permis de compenser la baisse des ventes au Brésil qui s'est accentuée au deuxième trimestre sur fond de crise politique et économique.

Dans un contexte de baisse de la consommation et de chute de pouvoir d'achat des ménages, le marché de l'optique est en net recul au Brésil. L'activité du groupe a été impactée par la baisse des ventes des produits haut de gamme, en particulier les verres progressifs Varilux®, effet non compensé par la bonne performance des verres photochromiques Transitions® sur le segment des verres simple foyer.

Parmi les autres pays, qui représentent désormais plus de la moitié du chiffre d'affaires de la région, le Mexique, la Colombie et l'Argentine ont été les principaux contributeurs d'une croissance quasiment à deux chiffres. A noter, le maintien d'une dynamique forte de l'offre de verres Kodak® dans l'ensemble de ces pays.

 

Les activités e-commerce ont réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 14 % en base homogène1 au premier semestre, avec une accélération de tendance entre le premier et le second trimestre. Ce bon niveau de croissance reflète le dynamisme des ventes de lunettes de prescription et de lentilles de contact ainsi que le succès du modèle de Vision Direct(TM) en Europe et d'EyeBuyDirect(TM) aux Etats-Unis. Enfin, les ventes de Clearly(TM) (Etats-Unis et Canada) se sont stabilisées sur le semestre.

 

Sunglasses & Readers

Au 30 juin 2017, le chiffre d'affaires de la division Sunglasses & Readers est ressorti à - 1,5 % en base homogène1 avec une amélioration au second trimestre. En Amérique du Nord, une bonne saison solaire a permis à FGX de renouer avec une croissance satisfaisante au second trimestre et de combler une partie du retard pris au premier trimestre. Costa a poursuivi une dynamique solide appuyée sur une expansion géographique ainsi que sur la diversification et le développement de ses canaux de distribution. En Turquie, les ventes de l'ensemble des marques de Merve ont fortement progressé. En Chine, Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)/Molsion(TM)/Prosun(TM)) a réalisé une performance décevante en raison d'un recul marqué de son chiffre d'affaires au second trimestre dans les canaux distributeurs et opticiens indépendants. Ceci est lié principalement à un niveau de stocks très élevé des produits de la marque Molsion(TM) chez les distributeurs et à l'émergence de nouveaux formats de distribution de type mono-marque qui, par ailleurs, favorisent Photosynthesis Group et ses marques MJS et Aojo, acquis l'an passé. En revanche, les ventes en ligne, l'export et les magasins Bolon(TM) continuent à croître très rapidement, témoignant de la puissance de la marque.

 

Equipements

La division Equipements a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires en base homogène1 de
11,7 %, alimentée par une forte dynamique des ventes de nouvelles machines et une progression plus modérée de l'activité après-vente. La demande a été particulièrement soutenue pour les équipements à forte capacité lancés en fin d'année dernière, notamment le nouveau générateur numérique
VFT-Orbit 2TM et la nouvelle polisseuse Multi-FLEXTM. Ces derniers expliquent une très forte progression du chiffre d'affaires en Asie, la poursuite d'une bonne dynamique en Europe et une ré-accélération des ventes en Amérique du Nord. En revanche, l'activité en Amérique latine a souffert des difficultés économiques du Brésil.

 

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE DU 2EME TRIMESTRE 2017

 


En millions d'euros

T2 2017

T2 2016

Variation publiée

Croissance

en base homogène

Effet de périmètre

Effet de change

Verres et matériel optique

1 669

1 562

+ 6,9 %

+ 2,5 %

+ 3,0 %

+ 1,3 %

Amérique du Nord

715

668

+ 7,1 %

+ 3,1 %

+ 1,8 %

+ 2,2 %

Europe

529

495

+ 6,8 %

+ 2,3 %

+ 5,3 %

- 0,7 %

Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique

304

282

+ 8,0 %

+ 4,7 %

+ 2,0 %

+ 1,3 %

Amérique latine

121

117

+ 3,4 %

- 5,1 %

+ 3,0 %

+ 5,5 %

Sunglasses & Readers

218

187

+ 16,1 %

- 0,8 %

+ 16,3 %

+ 0,7 %

Equipements

60

50

+ 19,4 %

+ 15,5 %

+ 1,7 %

+ 2,2 %

TOTAL

1 947

1 799

+ 8,2 %

+ 2,5 %

+ 4,4 %

+ 1,3 %

 

 

Le chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2017 est ressorti à 1 947 millions d'euros, en augmentation de
8,2 %. En dépit d'un durcissement des conditions de marché lié à la réaction de certains acteurs à l'annonce du projet de rapprochement avec la société Luxottica, la croissance homogène1 s'est améliorée à 2,5 %. L'effet de périmètre a représenté pour sa part 4,4 %. L'impact des variations de change (+ 1,3 %) s'explique essentiellement par l'appréciation du dollar américain, les variations des autres monnaies par rapport à l'euro se compensant les unes avec les autres.

 

Les faits marquants du 2ème trimestre sont :

  • Dans la division Verres et matériel optique, une nouvelle amélioration de la croissance en Amérique du Nord et une amélioration en Europe portée par le lancement de nouveaux produits ;
  • Un ralentissement des marchés à forte croissance lié à la dégradation de la situation au Brésil ;
  • Une bonne activité de l'ensemble des marques du portefeuille de la division Sunglasses & Readers à l'exception de celles de Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)/Molsion(TM)/Prosun(TM)) ;
  • Une excellente performance des Equipements.

 

ACQUISITIONS ET PARTENARIATS

 

Au cours du premier semestre, Essilor a poursuivi sa stratégie de partenariats locaux en prenant des participations majoritaires dans 8 sociétés, représentant un chiffre d'affaires cumulé d'environ 85 millions d'euros en base annuelle.

 

Amérique du Nord 

  • Aux Etats-Unis, Essilor a noué un partenariat avec Partners In Vision, Inc. et Vision Associates, Inc., deux plateformes de services pour les professionnels de l'optique.

 

Europe

  • Aux Pays-Bas, le groupe a acquis une participation majoritaire dans Optitrade Logistics Center (OLC), la plateforme de distribution d'Optitrade, un groupement d'achat qui regroupe environ 650 magasins d'optique dans le pays.

 

Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

  • En Inde, Essilor a fait l'acquisition d'une participation majoritaire dans Mangalsons Optics PTE Ltd, un distributeur de verres organiques et minéraux, de lunettes de soleil et de montures de prescription.
  • Essilor a porté à 51 % sa participation dans la co-entreprise Topcon Visioncare Japan (TVJ), le distributeur au Japon de la ligne d'optométrie de Topcon et des équipements de finition de verres d'Essilor auprès des opticiens.
  • En Ethiopie, le groupe a pris une participation majoritaire dans le capital de Sun Optical Technologies, un laboratoire de prescription.
  • De plus, Creasky Optical, dont l'acquisition avait été annoncée en novembre 2016, a été consolidée en tout début d'année.

 

Amérique latine

  • Au Brésil, le groupe a acquis la majorité du capital de Visolab Produtos Opticos Ltda, un laboratoire de prescription situé dans l'Etat de Sergipe.
  • Au Guatemala, le groupe a pris une participation majoritaire dans Opticas Exclusivas, un laboratoire de prescription intégré opérant une cinquantaine de magasins d'optique.

 

 

COMPTE DE RESULTAT SIMPLIFIE

 

Compte de résultat publié / Compte de résultat ajusté6

 

En millions d'euros

30 juin 2017

Ajusté6

Eléments ajustés

30 Juin 2017

Publié

30 Juin 2016

 

Chiffre d'affaires

3 909

 

3 909

3 583

Marge brute

2 275

 

2 275

2 135

Contribution de l'activité2

721

- 1

720

677

Autres produits / autres charges

- 51

- 58

- 109

- 31

Résultat opérationnel

670

- 59

611

646

Résultat net

  dont part du groupe

482

433

- 42

- 42

440

391

450

416

Bénéfice net par action (en EUR)

2,00

 

1,81

1,95

 

Le compte de résultat 2017 est ajusté6 au titre des charges comptabilisées par le groupe dans le cadre du rapprochement avec Luxottica: (i) 1 million d'euros au niveau de la Contribution de l'activité², (ii) 58 millions d'euros au niveau des Autres produits et charges, le Résultat opérationnel ajusté se trouvant ainsi impacté à la hausse pour 59 millions d'euros. Après prise en compte des effets d'impôts liés (17 millions d'euros), le Résultat net part du groupe ajusté s'établit à 433 millions d'euros.

Compte de résultat ajusté6

En millions d'euros

30 Juin 2017

Ajusté6

30 Juin 2016

Variation

Chiffre d'affaires

 3 909

 3 583

+ 9,1 %

Marge brute

(en % du CA)

2 275

58,2 %

2 135

59,6 %

+ 6,6 %

--

Charges d'exploitation

1 554

1 458

+ 6,6 %

Contribution de l'activité2
(en % du CA)

721

18,4 %

677

18,9 %

+ 6,6 %

--

Autres produits / autres charges

- 51

- 31

--

Résultat opérationnel

(en % du CA)

670

17,1 %

646

18,0 %

+ 3,7 %

Résultat financier

- 32

- 37

--

Impôt sur les résultats

Taux d'impôt effectif

- 156

24,5 %

- 159

26,1 %

--

Résultat net

  dont part du groupe

  (en % du CA)

482

433

11,1 %

450

416

11,6 %

+ 7,0 %

+ 4,0 %

--

Bénéfice net par action (en EUR)

2,00

1,95

+ 2,7 %

 

 

CONTRIBUTION DE L'ACTIVITE2 AJUSTEE6 A 18,4 % DU CHIFFRE D'AFFAIRES

 

Marge brute : + 6,6 %

Au premier semestre 2017, la marge brute (chiffre d'affaires - coût des produits vendus) s'élève à 2 275 millions d'euros, représentant 58,2 % du chiffre d'affaires contre 59,6 % en 2016.

En dépit des gains d'efficacité industriels réalisés, ce recul reflète notamment une évolution du mix canaux, qui inclut des activités e-commerce en forte croissance, ainsi que le poids important des acquisitions au cours de la période.

 

Charges d'exploitation ajustées6 : + 6,6 %

Les charges d'exploitation ajustées6 représentent un montant de 1 554 millions d'euros, soit 39,8 % du chiffre d'affaires contre 40,7 % au 1er semestre 2016.

Elles comprennent principalement :

  • Les frais de recherche, de développement et d'ingénierie qui s'élèvent à 110 millions d'euros contre 108 millions d'euros au 1er semestre 2016 ;
  • Les coûts commerciaux et de distribution qui représentent 956 millions d'euros contre 892 millions au 1er semestre 2016.

 

Contribution de l'activité2 ajustée6

Ainsi, la contribution de l'activité2 ajustée6 a atteint 721 millions d'euros (+ 6,6 %). Le taux de contribution de l'activité² ajustée6 s'établit à 18,4 % du chiffre d'affaires contre 18,9 % au premier semestre 2016, mais en progression par rapport au second semestre 2016 (18,3 % du chiffre d'affaires).

 

Le poste « Autres produits / autres charges » correspond à une charge nette ajustée6 de 51 millions d'euros contre 31 millions d'euros au 1er semestre 2016, poste qui avait bénéficié d'une recette de
8 millions d'euros liée à la vente d'un actif immobilier. Il recouvre notamment :

  • Des provisions pour restructurations d'un montant cumulé de 14 millions d'euros, dont la fermeture du site de Transitions Optical en Floride aux Etats-Unis ;
  • Des charges de paiement en actions d'un montant de 30 millions d'euros ;
  • Les frais liés au règlement définitif du litige opposant Transitions Optical à l'ancien actionnaire du fabricant de verres Vision Ease.

 

En conséquence, le résultat opérationnel ajusté6 a atteint 670 millions d'euros, en hausse de 3,7 % et se situe à 17,1 % du chiffre d'affaires.

 

Résultat financier

Le résultat financier représente une charge nette de 32 millions d'euros contre 37 millions d'euros au
1er semestre 2016. Cette baisse reflète une légère réduction de la charge de la dette ainsi qu'un gain modeste sur des opérations de couverture de devises.

 

Résultat net part du groupe ajusté6 : + 4 % à 433 millions d'euros

Ce résultat inclut :

  • Un montant d'impôt sur les sociétés ajusté6 qui s'élève à 156 millions d'euros, soit un taux effectif de 24,5 % contre 26,1 % au 30 juin 2016. L'amélioration du taux d'impôt traduit essentiellement l'application de l'accord sur les taux de royalties (APA) signé en 2016 entre les autorités fiscales françaises et américaines.
  • Des intérêts minoritaires représentant 49 millions d'euros. Cette hausse de 15 millions par rapport au 1er semestre 2016 est liée notamment à Photosynthesis Group, acquis fin 2016 et détenu à hauteur de 50 %, ainsi qu'à la bonne performance des partenaires du groupe aux Etats-Unis.

 

En raison de l'augmentation du nombre d'actions, liée notamment au paiement d'une importante partie du dividende 2015 en actions, le bénéfice net par action ajusté6 progresse à un rythme inférieur au résultat net ajusté6 (+ 2,7 %) et ressort à 2 euros.

 

 

BILAN ET FLUX DE TRESORERIE

 

CASH-FLOW LIBRE5 : + 34 %

 

Avec une croissance de 34 %, le cash-flow libre5 atteint 331 millions d'euros. Retraité des éléments exceptionnels que sont le paiement, en 2016, de l'amende à l'autorité de la concurrence allemande, et du règlement d'un litige opposant le groupe à Vision Ease au cours du premier semestre 2017, la croissance du cash-flow libre5 s'élève à 13 %.

 

Investissements

Les investissements corporels et incorporels représentent 125 millions d'euros au 30 juin 2017. Ils recouvrent essentiellement des investissements industriels pour soutenir la croissance du groupe.

 

Variation du besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement a augmenté de 259 millions d'euros à fin juin 2017, traduisant principalement les effets habituels de saisonnalité de l'activité « Verres et matériel optique ».

 

Cash-flow opérationnel4

Le cash-flow opérationnel4 s'élève à 715 millions d'euros contre 625 millions au 30 juin 2016. Il inclut le règlement du litige avec Vision Ease.

 

Dette nette

Au 30 juin, la dette nette du groupe s'est établie à 2 244 millions d'euros, soit 1,3 fois l'EBITDA du groupe sur les douze derniers mois.

 

 

Tableau de financement

 

En millions d'euros

 

 

 

Ressources d'exploitation

(hors variation du BFR(a))

715

Variation du BFR(a)

259

Augmentation de capital

4

Investissements corporels et incorporels

125

Variation de l'endettement net

182

Dividendes

350

Autres(b)

109

Investissements financiers nets(c)

276

  1. BFR : Besoin en fonds de roulement.
  2. La rubrique Autres inclut un effet de change à hauteur de 97 millions d'euros.
  3. Investissements financiers nets de trésorerie acquise plus dettes à l'entrée de périmètre des sociétés acquises.

 

 

 

AUTRES EVENEMENTS SURVENUS AU COURS DU 1ER SEMESTRE

 

Rapprochement d'Essilor et de Luxottica

Essilor et Delfin, actionnaire majoritaire du groupe Luxottica, ont annoncé le 16 janvier 2017 avoir signé un accord en vue de créer un acteur intégré et mondial de l'optique par le rapprochement d'Essilor et de Luxottica. La réalisation de l'opération est soumise à la satisfaction de plusieurs conditions suspensives.

En mars, l'opération a recueilli les avis favorables des instances représentatives du personnel. Le 12 avril, l'AMF a accordé une dérogation à l'obligation pour Delfin de déposer un projet d'offre publique visant les actions Essilor. Le 11 mai, les actionnaires d'Essilor réunis en assemblée générale et les titulaires de droits de vote double réunis en assemblée spéciale ont approuvé le rapprochement. Enfin, à ce jour, Essilor et Luxottica ont déposé conjointement des notifications auprès de plusieurs autorités de la concurrence. L'objectif commun des deux groupes, en coopération avec les autorités concernées, est de finaliser la procédure d'approbation autour de la fin de l'année (voir communiqué du 24 juillet 2017).

 

  

 

ANNEXE 1

 

COMPTE DE RESULTAT PUBLIE D'ESSILOR INTERNATIONAL

 

En millions d'euros

30 Juin 2017

Publié

30 Juin 2016

Publié

Variation

Chiffre d'affaires

 3 909

 3 583

+ 9,1 %

Marge brute

(en % du CA)

2 275

58,2 %

2 135

59,6 %

+ 6,6 %

--

Charges d'exploitation

1 555

1 458

+ 6,7 %

Contribution de l'activité2
(en % du CA)

720

18,4 %

677

18,9 %

+ 6,4 %

--

Autres produits / autres charges

- 109

- 31

--

Résultat opérationnel

(en % du CA)

611

15,6 %

646

18,0 %

- 5,5 %

Résultat financier

- 32

- 37

--

Impôt sur les résultats

Taux d'impôt effectif

- 139

24,0 %

- 159

26,1 %

--

Résultat net

dont part du groupe

(en % du CA)

440

391

10,0 %

450

416

11,6 %

- 2,3 %

- 6,1 %

--

Bénéfice net par action (en EUR)

1,81

1,95

- 7,2 %

 


 

ANNEXE 2

 

Chiffre d'affaires consolidé d'Essilor International par trimestre

 

En millions d'euros

2017

2016

Premier trimestre

 

 

Verres et matériel optique

1 713

1 567

  • Amérique du Nord

767

710

  • Europe

508

470

  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

311

283

  • Amérique latine

127

104

Sunglasses & Readers

199

173

Équipements

50

44

TOTAL premier trimestre

1 962

1 784

Deuxième trimestre

 

 

Verres et matériel optique

1 669

1 562

  • Amérique du Nord

715

668

  • Europe

529

495

  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

304

282

  • Amérique latine

121

117

Sunglasses & Readers

218

187

Équipements

60

50

TOTAL deuxième trimestre

1 947

1 799

Troisième trimestre

 

 

Verres et matériel optique

 

1 541

  • Amérique du Nord

 

671

  • Europe

 

461

  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

 

288

  • Amérique latine

 

121

Sunglasses & Readers

 

132

Équipements

 

50

TOTAL troisième trimestre

 

1 723

Quatrième trimestre

 

 

Verres et matériel optique

 

1 549

  • Amérique du Nord

 

657

  • Europe

 

480

  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

 

286

  • Amérique latine

 

126

Sunglasses & Readers

 

192

Équipements

 

68

TOTAL quatrième trimestre

 

1 809

 

Facteurs de risques

Les facteurs de risques sont de mêmes natures que ceux exposés dans la rubrique 1.6 (pages 27 à 33) du Document de Référence 2016 et dans la rubrique 3.3 (pages 83 à 93) du Document E (document d'information relatif à l'émission d'actions ordinaires en rémunération de l'apport en nature d'actions Luxottica) et ne présentent pas d'évolution significative sur le premier semestre 2017. Les litiges sont complétés dans la note 13 de l'annexe aux comptes consolidés résumés du premier semestre.

 

Définitions

  1. Croissance organique / Croissance en base homogène : Croissance à taux de change et à périmètre constants. Se reporter à la définition telle que figurant en note 2.3 des états financiers consolidés inclus dans le Document de référence 2016.
  2. Contribution de l'activité : Chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).
  3. Acquisitions organiques : Acquisitions ou partenariats locaux.
  4. Cash-flow opérationnel : Ressources d'exploitation hors variation du besoin en fonds de roulement.
  5. Cash-flow libre : Flux de trésorerie provenant des opérations moins investissements corporels et incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS.
  6. Ajusté en 2017 des charges comptabilisées dans le cadre du projet de rapprochement avec Luxottica.

 


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/171799/R/2123796/810294.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS