5 087.59 PTS
+0.00 %
5 085.00
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 068.53
-0.49 %
DAX PTS
12 065.99
+0.00 %
Dowjones PTS
21 703.75
+0.13 %
5 786.54
+0.00 %
Nikkei PTS
19 377.55
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dassault Aviation : RÉSULTATS SEMESTRIELS DU GROUPE DASSAULT AVIATION

| GlobeNewswire | 157 | Aucun vote sur cette news
Dassault Aviation : RÉSULTATS SEMESTRIELS DU GROUPE DASSAULT AVIATION
Credits  ShutterStock.com

RÉSULTATS SEMESTRIELS DU GROUPE DASSAULT AVIATION

 

 

1er semestre 2017

1er semestre 2016

Prises de commandes

1 381 millions d'euros

1 378 millions d'euros

14 FALCON

 

11 FALCON

(22 - 11 annulations F5X)

Chiffre d'affaires ajusté (*)

2 050 millions d'euros

1 RAFALE France

3 RAFALE Égypte

17 FALCON

1 662 millions d'euros

4 RAFALE France

3 RAFALE Égypte

15 FALCON

 

 

 

 

au 30 juin 2017

au 31 décembre 2016

Carnet de commandes

 

19 762 millions d'euros

106 RAFALE

dont 75 RAFALE Export
31 RAFALE France

  60 FALCON

20 323 millions d'euros

110 RAFALE

dont 78 RAFALE Export
32 RAFALE France

  63 FALCON

 

 

 

 

1er semestre 2017

1er semestre 2016

Résultat opérationnel ajusté (*)

 

Marge opérationnelle ajustée (*)

123 MEUR

 

6,0% du chiffre d'affaires

125 MEUR

 

7,5% du chiffre d'affaires

Recherche et Développement

176 MEUR

8,6% du chiffre d'affaires

130 MEUR

7,8% du chiffre d'affaires

Résultat Net ajusté (*)

 

199 millions d'euros

soit 24,3 EUR / action

 

185 millions d'euros

soit 21,4 EUR / action

 

Marge nette ajustée (*)

9,7 % du chiffre d'affaires

11,1% du chiffre d'affaires

 

 

 

 

au 30 juin 2017

au 31 décembre 2016

Trésorerie disponible

3 842 millions d'euros

3 105 millions d'euros

(*) cf. tableau de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté en annexe.

N.B. : Dassault Aviation comptabilise l'intégralité des contrats RAFALE Export (y compris les parts Thales et Safran), alors que pour les marchés français n'est enregistrée que la part Dassault Aviation.

 

PERSPECTIVES 2017

Le Groupe confirme ses prévisions publiées en mars 2017, soit la livraison de 45 FALCON et 9 RAFALE (1 à la France et 8 à l'Égypte) et un chiffre d'affaires 2017 qui devrait être supérieur à celui de 2016 compte tenu du chiffre d'affaires RAFALE Export.

Saint-Cloud, le 26 juillet 2017 - Le Conseil d'Administration, réuni ce jour sous la présidence de
Monsieur Éric TRAPPIER, a arrêté les comptes du 1er semestre 2017. Ces comptes consolidés ont fait l'objet d'un examen limité par les Commissaires aux Comptes qui ont formulé une conclusion sans réserve.

 

Éric TRAPPIER, Président-Directeur Général de Dassault Aviation a présenté l'activité des programmes du
1er semestre 2017 :

 

Programmes FALCON

 

Le 1er semestre 2017 a été marqué par :

·   la livraison de 17 FALCON,

·   la prise de commandes de 14 FALCON, qui inclut notamment la vente d'un 4ème FALCON 2000 de SURveillance MARitime aux garde-côtes japonais,

·   l'extension des capacités opérationnelles du FALCON 8X, avion mature et très apprécié dès son entrée en service, avec notamment :

-  l'approbation des opérations sur l'aéroport de London City,

-  la démonstration d'un vol longue distance Singapour - Londres de 6 300 nm d'une durée de
14 heures,

-  les certifications FAA et EASA du système FALCON Eye sur le FALCON 8X,

-  la certification du décollage par vent de travers de 30 noeuds,

·   la certification Satcom haut débit sur toute la gamme de FALCON.

 

Le FALCON 5X a volé pour la première fois le 5 juillet 2017, permettant au bimoteur à très large cabine de commencer un nombre limité de vols d'essais préliminaires.

Ce vol de 2 heures a été effectué avec une version préliminaire du moteur Silvercrest de Safran, dont les problèmes de développement ont engendré un retard de 4 années sur son calendrier initial (décalage de l'entrée en service du FALCON 5X de 2017 à 2020).

Cette campagne d'essais avancée va permettre de recueillir des paramètres concernant la cellule et les systèmes. Ces paramètres ne pouvaient être obtenus lors des essais au sol de ce printemps qui consistaient en des tests au point fixe et au roulage à basse et haute vitesses.

Les essais de validation et de certification débuteront en 2018, quand Safran aura livré des moteurs certifiables et conformes aux spécifications de Dassault Aviation.

 

Programmes DÉFENSE

 

Au 1er semestre 2017, le programme RAFALE a été marqué par :

·   la livraison d'1 RAFALE à la France, ce qui porte le total des RAFALE livrés à la France à 149 sur 180 commandés,

·   la livraison de 3 RAFALE à l'Égypte, portant à 9 le nombre d'avions livrés sur 24 commandés,

·   la livraison du 8ème RAFALE Marine rétrofité du standard F1 au standard F3,

·   la poursuite des travaux de développement du standard F3-R, avec notamment le tir de validation finale du missile METEOR,

·   la poursuite des travaux de développement, de production et de soutien des versions RAFALE pour l'Égypte, le Qatar et l'Inde,

·   la poursuite du soutien des RAFALE en service livrés à la France et à nos clients exports,

·   les besoins en Inde pour des avions de combat sont importants (batchs complémentaires pour l'Armée de l'Air, et 57 appareils pour l'aéronautique navale), la réussite du « Make in India » est incontournable pour espérer obtenir ces marchés.

 

Dans ce cadre, nous avons créé la Joint-Venture Dassault Reliance Aerospace Limited (JV DRAL) le 10 février 2017, localisée à NAGPUR (centre de l'Inde), avec un capital détenu à 51% par Reliance et 49% par Dassault Aviation, pilotée par un Directeur Général de nationalité indienne et un Directeur industriel de Dassault Aviation.

 

L'objet social de la JV DRAL (activités aéronautiques civile et militaire) doit nous permettre de remplir nos obligations d'offsets prévues au contrat signé pour la fourniture de 36 RAFALE, de préparer le futur pour atteindre nos objectifs commerciaux avec l'Inde, et d'améliorer notre compétitivité en fabriquant du
FALCON 2000 en Inde.

 

La montée en puissance sera progressive sur 5 ans, du début d'activité de production planifié fin 2017 jusqu'à la fabrication d'éléments FALCON 2000 et de sous-ensembles RAFALE, afin d'édifier les infrastructures nécessaires, de recruter et former le personnel, d'assurer les approvisionnements et de valider chaque étape.

 

Pour Dassault Aviation, l'impact sur le plan de charge est favorable, pour le contrat des 36 RAFALE, comme pour d'éventuels contrats futurs,

·   la poursuite d'actions de promotion et de prospection export du RAFALE.

 

Concernant les MIRAGE 2000, il convient de noter au 1er semestre 2017 :

·   la poursuite des travaux de rénovation du MIRAGE 2000D français,

·   en Inde, la poursuite du soutien à HAL (Hindustan Aeronautics Ltd.) dans le développement du standard final du MIRAGE 2000 indien ainsi que dans les chantiers de sa responsabilité,

·       le soutien de nos MIRAGE 2000 aux forces armées françaises et étrangères.

 

Concernant les avions de PATrouille MARitime et de SURveillance MARitime, le 1er semestre 2017 a été marqué par :

·   la poursuite des travaux de développement de la rénovation du système de combat de l'ATLANTIQUE 2, avec, en particulier, les essais d'intégration système et les essais en vol,

·   la poursuite des travaux de développement sur les FALCON 2000 SURveillance MARitime des garde-côtes japonais,

·   le lancement des travaux d'adjonction d'une capacité de largage de chaînes SAR (Search And Rescue) sur la flotte des FALCON 50 SURMAR de la Marine Nationale.

 

Concernant les drones, le 1er semestre 2017 a été marqué par :

·   la poursuite de la campagne d'essais du nEUROn, en 2017, au profit de la France avec des mesures de signature radar par la Direction Générale de l'Armement. Par ailleurs, nous négocions un contrat pour la reprise des vols au 2ème semestre 2017,

·       dans le cadre du traité franco-britannique de Lancaster House, la poursuite de la phase de faisabilité et la préparation avec nos partenaires industriels BAE Systems, Thales, Leonardo, Rolls-Royce, et Safran d'une proposition pour le lancement, fin 2017, d'un démonstrateur opérationnel d'Unmanned Combat Air System (UCAS),

·   concernant le MALE RPAS (Moyenne Altitude Longue Endurance - Remotely Piloted Air System), le
1er semestre 2017 a permis de poursuivre les travaux de définition d'un programme européen, dans le cadre du marché notifié en 2016 par l'OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d'ARmement), en liaison avec les Ministères de la Défense français, allemand, italien et espagnol. Cette étude associe Dassault Aviation, Airbus Defence and Space et Leonardo. Le conseil franco-allemand du
13 juillet 2017 a annoncé le choix d'une formule bimoteur. Nous poursuivons les études pour préparer une offre de lancement de programme en 2018.

 

 

À la suite de cet exposé de l'activité, Éric TRAPPIER a déclaré :

 

« Le salon aéronautique du Bourget 2017 a été l'occasion de présenter en vol le RAFALE et le nouveau     FALCON 8X ainsi que les autres avions de la gamme FALCON sur l'exposition statique. Ce fut, de plus, l'occasion de rencontrer :

  • le nouveau Président de la République, le nouveau Premier Ministre, la nouvelle ministre des Armées, ainsi que d'autres membres du gouvernement. Nous les avons sensibilisés sur les enjeux actuels et futurs,
  • nos clients et prospects FALCON,
  • des délégations militaires étrangères.

 

Il nous faut :

·   s'assurer des ventes des FALCON de toute la gamme,

·   préparer de nouveaux contrats pour le RAFALE et réussir la mise en oeuvre indispensable du « Make in
India »,

·   obtenir des contrats de développement en France et / ou en coopération (F4, FCAS, MALE, ..) pour assurer notre futur en maintenant les compétences des équipes,

·   réussir le développement du programme FALCON 5X, pour être au rendez-vous des premières livraisons aux clients en 2020, sous réserve de la tenue du nouveau calendrier moteur par Safran,

·   nous mettre en capacité de lancer un nouveau programme FALCON pour élargir la gamme,

·   mobiliser toutes nos énergies pour réussir notre transformation et assurer ainsi la pérennité de la Société. C'est tout l'enjeu du plan « Piloter notre Avenir » qui doit nous permettre de gagner en compétitivité et en flexibilité. »

 

 

 


CHIFFRES CLÉS EN DONNÉES CONSOLIDÉES AJUSTÉES 1er SEMESTRE 2017

cf. tableau de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté en annexe.

 

 

PRISES DE COMMANDES 

 

Les prises de commandes du 1er semestre 2017 sont de 1 381 millions d'euros contre 1 378 millions d'euros au 1er semestre 2016. La part des prises de commandes à l'export est de 83%.

 

Programmes FALCON

Au cours du 1er semestre 2017, 14 commandes de FALCON ont été enregistrées contre 11 au
1er semestre 2016 (22 - 11 annulations FALCON 5X).
Les prises de commandes FALCON représentent
1 029 millions d'euros au 1er semestre 2017 contre 778 millions d'euros au 1er semestre 2016. Cette hausse résulte de l'augmentation des prises de commandes d'avions neufs et d'avions d'occasion.

 

Programmes DÉFENSE

Les prises de commandes DÉFENSE s'élèvent à 352  millions d'euros au 1er semestre 2017 contre 600 millions d'euros au 1er semestre 2016. La baisse des prises de commandes DÉFENSE France
(215 millions d'euros au 1er semestre 2017 contre 454 millions d'euros au 1er semestre 2016) s'explique principalement par la commande, au 1er semestre 2016, du marché de rénovation du MIRAGE 2000D.

 

 

CHIFFRE D'AFFAIRES 

 

Le chiffre d'affaires consolidé ajusté du 1er semestre 2017 est de 2 050 millions d'euros contre
1 662 millions d'euros au 1er semestre 2016. La part du chiffre d'affaires à l'export est de 85% au 1er semestre 2017.

 

Programmes FALCON

Le chiffre d'affaires FALCON du 1er semestre 2017 s'élève à 1 107 millions d'euros contre 853 millions d'euros au 1er semestre 2016. 17 FALCON ont été livrés au 1er semestre 2017 contre 15 au 1er semestre 2016. Par ailleurs, l'activité « avions d'occasion » a été supérieure à celle du 1er semestre 2016.

 

Programmes DÉFENSE

3 RAFALE ont été livrés à l'Égypte et 1 RAFALE à la France au cours du 1er semestre 2017 contre
3 RAFALE à l'Égypte et 4 RAFALE à la France au 1er semestre 2016. Le chiffre d'affaires DÉFENSE s'élève au 1er semestre 2017 à 943 millions d'euros contre 809 millions d'euros au 1er semestre 2016. Le chiffre d'affaires DÉFENSE plus élevé au 1er semestre 2017 bénéficie d'une part soutien RAFALE Export et
MIRAGE 2000 France plus importante qu'au 1er semestre 2016.

 

****

Le « book to bill » (ratio prises de commandes / chiffre d'affaires) est de 0,67 au 1er semestre 2017.

 

 

CARNET DE COMMANDES 

 

Le carnet de commandes consolidé au 30 juin 2017 est de 19 762 millions d'euros contre 20 323 millions d'euros au 31 décembre 2016. La baisse s'explique principalement par le chiffre d'affaires Égypte du
1er semestre 2017.

Le carnet de commandes FALCON s'élève à 3 081 millions d'euros contre 3 052 millions d'euros au
31 décembre 2016. Il comprend en particulier 60 FALCON (contre 63 au 31 décembre 2016).

 

Le carnet de commandes Défense France s'élève à 2 765 millions d'euros contre 2 793 millions d'euros au 31 décembre 2016. Il comprend en particulier 31 RAFALE (contre 32 au 31 décembre 2016).

 

Le carnet de commandes Défense Export s'élève à 13 916 millions d'euros contre 14 478 millions d'euros au 31 décembre 2016. Il comprend notamment 15 RAFALE Égypte (contre 18 au 31 décembre 2016),
24 RAFALE Qatar et 36 RAFALE Inde.

 

 

RÉSULTATS

 

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel ajusté du 1er semestre 2017 est de 123 millions d'euros contre 125 millions d'euros au 1er semestre 2016.

La marge opérationnelle s'établit à 6,0% contre 7,5% au 1er semestre 2016. Cette baisse s'explique principalement par le poids plus important des frais de recherche et développement autofinancés (8,6% au 1er semestre 2017 contre 7,8% au 1er semestre 2016), conséquence du développement du programme F5X.

 

Résultat financier

Le résultat financier ajusté du 1er semestre 2017 est de 16 millions d'euros contre 17 millions d'euros au 1er semestre 2016.

 

Résultat net

Le résultat net ajusté du 1er semestre 2017 est de 199 millions d'euros contre 185 millions d'euros au 1er semestre 2016. La contribution de Thales dans le résultat net du Groupe est de 104 millions d'euros, contre 89 millions d'euros au 1er semestre 2016.

 

La marge nette ajustée s'établit à 9,7% au 1er semestre 2017 contre 11,1% au 1er semestre 2016.

 

Le résultat net par action du 1er semestre 2017 est de 24,3 EUR / action, en progression de 14% par rapport au 1er semestre 2016.

 

 

TRÉSORERIE DISPONIBLE

 

Le groupe utilise un indicateur propre appelé « Trésorerie disponible » défini au paragraphe 1.2 du rapport d'activité du 1er semestre 2017. La trésorerie disponible du Groupe s'élève à 3 842 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 3 105 millions d'euros au 31 décembre 2016, en hausse de 737 millions d'euros en raison principalement d'acomptes RAFALE Export reçus.

 

 

BILAN

 

Le total des capitaux propres s'établit à 3 613 millions d'euros au 30 juin 2017 contre
3 317 millions d'euros au 31 décembre 2016. Cette hausse s'explique principalement par le résultat net consolidé IFRS de la période.

Les emprunts et dettes financières s'établissent à 1 154 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 1 185 millions d'euros au 31 décembre 2016. Ils comprennent les emprunts souscrits par le Groupe en 2014 et 2015 pour 1 000 millions d'euros ainsi que la participation des salariés placée en compte courant bloqué.

 

Les stocks et en-cours ont augmenté de 196 millions d'euros et s'établissent à 4 203 millions d'euros au
30 juin 2017. Cette hausse s'explique notamment par la hausse des en-cours RAFALE Export.

 

Les avances et acomptes reçus sur commandes nets des avances et acomptes versés augmentent de
1 140 millions d'euros au 30 juin 2017 en raison principalement des acomptes reçus dans le cadre des contrats RAFALE Export.

 

La valeur de marché des instruments financiers dérivés s'établit à -3 millions d'euros au 30 juin 2017 contre -507 millions d'euros au 31 décembre 2016. Cette hausse est liée à la variation de la parité EUR/$ entre le
30 juin 2017 et le 31 décembre 2016 (1,14 EUR/$ contre 1,05 EUR/$) et à la diminution du volume couvert.

 

 

 

Toutes les informations relatives à la publication de nos résultats sont disponibles sur notre site internet www.dassault-aviation.com.

 

Contacts :

Stéphane Fort                                                                                                                    Armelle Gary

Communication Corporate                                                                                       Relations Investisseurs

Tel. : + 33 (0)1 47 11 86 90                                                                           Tel. : + 33 (0)1 47 11 84 24

Annexe : tableau de passage du compte de résultat consolidé au compte de résultat ajusté

 

Définition des indicateurs alternatifs de performance :

Pour refléter les performances économiques réelles du Groupe et permettre leur suivi et leur comparabilité, le Groupe présente un compte de résultat ajusté des éléments suivants :

  • du résultat de change associé à l'exercice des instruments de couverture non éligibles à la comptabilité de couverture au sens des normes IFRS. Ce résultat, présenté en résultat financier dans les comptes consolidés, est reclassé en chiffre d'affaires et donc en résultat opérationnel au sein du compte de résultat ajusté,
  • de la valorisation des instruments dérivés de change non éligibles à la comptabilité de couverture, en neutralisant la variation de juste valeur de ces instruments (le Groupe considérant que le résultat de couverture ne doit impacter le résultat que lors de l'échéance des flux commerciaux), à l'exception des dérivés affectés à la couverture des positions bilancielles dont la variation de juste valeur est présentée en résultat opérationnel,
  • de l'amortissement de l'allocation du prix d'acquisition (PPA) de Thales,
  • des ajustements pratiqués par Thales dans sa communication financière.

 

L'incidence au 1er semestre 2017 des ajustements sur les agrégats du compte de résultat est présentée ci-dessous :

(en milliers d'euros)

Compte de résultat consolidé
S1 2017

Dérivés de change

PPA Thales

Ajustements pratiqués par Thales

Compte de résultat ajusté
S1 2017

Résultat de change

Variation de juste valeur

Chiffre d'affaires

2 063 381

-13 392

 

 

 

2 049 989

Résultat opérationnel

114 371

-13 392

22 017

 

 

122 996

Résultat financier

379 046

13 392

-376 632

 

 

15 806

Résultat des sociétés mises en équivalence

64 504

 

 

19 847

21 783

106 134

Impôts sur les résultats

-167 377

 

121 866

 

 

-45 511

Résultat net

390 544

0

-232 749

19 847

21 783

199 425

Résultat net part du Groupe

390 535

0

-232 749

19 847

21 783

199 416

Résultat net part du Groupe par action (en euros)

47,5

 

 

 

 

24,3

L'incidence au 1er semestre 2016 des ajustements sur les agrégats du compte de résultat est présentée ci-dessous :

(en milliers d'euros)

Compte de résultat consolidé
S1 2016

Dérivés de change

PPA de Thales

Ajustements pratiqués par Thales

Compte de résultat ajusté
S1 2016

Résultat de change

Variation de juste valeur

Chiffre d'affaires

1 662 352

 

 

 

 

1 662 352

Résultat opérationnel

125 278

 

 

 

 

125 278

Résultat financier

122 632

 

-105 407

 

 

17 225

Résultat des sociétés mises en équivalence

75 498

 

 

19 927

-4 185

91 240

Impôts sur les résultats

-85 054

 

36 292

 

 

-48 762

Résultat net

238 354

0

-69 115

19 227

-4 185

184 981

Résultat net part du Groupe

238 339

0

-69 115

19 227

-4 185

184 966

Résultat net part du Groupe par action (en euros)

27,5

 

 

 

 

21,4

 


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143388/R/2123316/809800.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 26/07/2017

Le résultat net ajusté est de 199 ME sur la période...

Publié le 26/07/2017

Dassault Aviation a publié un résultat net ajusté semestriel en hausse de 7,5% à 199 millions d'euros. Le résultat opérationnel ajusté du constructeur aéronautique s'est établi à 123…

Publié le 26/07/2017

  Saint-Cloud, le 26 juillet 2017     Communiqué de mise à disposition du Rapport Financier Semestriel au 30 juin 2017   La société DASSAULT AVIATION annonce avoir mis à…

Publié le 05/07/2017

  1er vol du Falcon 5X   Début des vols d'essais préliminaires pour le biréacteur à très large cabine     (Bordeaux-Mérignac, le 5 juillet 2017) -- Le tout…

Publié le 26/06/2017

Le concert composé de la société Airbus SE et de l'Etat français, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 21 juin, le seuil de 10% du capital de...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/08/2017

La société a annulé 1,5 million d'actions le 16 août...

Publié le 22/08/2017

Les cotations ont été gelées hier à 17h01...

Publié le 22/08/2017

Ariane 5 emportera deux satellites...

Publié le 21/08/2017

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LE 18 AOUT 2017     Présentation agrégée par jour et par marché     Nom de…

Publié le 21/08/2017

Arthur Sadoun, Président du Directoire de Publicis, a annoncé la nomination d'Emmanuel André au poste nouvellement créé de 'Chief Talent Officer'...

CONTENUS SPONSORISÉS