5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

DANONE : Accélération de la croissance du chiffre d'affaires à 4,7% au troisième trimestre 2017 - Objectif annuel confirmé et précisé : Croissance du BNPA courant supérieure à 12% à taux de change ...

| GlobeNewswire | 125 | Aucun vote sur cette news
DANONE : Accélération de la croissance du chiffre d'affaires à 4,7% au troisième trimestre 2017 - Objectif annuel confirmé et précisé : Croissance du BNPA courant supérieure à 12% à taux de change ...
Credits  ShutterStock.com

  
Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017

Communiqué de presse - Paris, le 17 octobre 2017

 

 

Accélération de la croissance du chiffre d'affaires à 4,7%1 au troisième trimestre 2017

 

Objectif annuel confirmé et précisé :

 

Croissance du BNPA courant supérieure à 12% à taux de change constant

 

 

 

Danone a publié aujourd'hui son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 6 454 millions d'euros, soit une augmentation "en données comparables New Danone" de +4,7%. Cette croissance reflète une hausse des volumes de +0,4%, et une progression en valeur de +4.3%. Le chiffre d'affaires en données publiées a enregistré une croissance de +16,6%. Au cours des neuf premiers mois, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 18 582 millions d'euros, en croissance de +2,1% "en données comparables New Danone", tandis que le chiffre d'affaires en données publiées a progressé de +12,0%. Danone a réaffirmé ses prévisions d'une croissance annuelle à deux chiffres, supérieure à +12%, du bénéfice net par action courant à taux de change constant.

 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017

 

 

EUR million
Excepté %

T3
2016

T3
2017

Varia
tion
donn
ées
pub
liées

Varia
tion 
LFL 
New
Dan
one3

Croiss
ance
volu
mes

9M
2016

9M
2017

Varia
tion
donn
ées
pub
liées

Varia
tion 
LFL 
New
Dan
one3

Croiss
ance
volu
mes

PAR POLE

EDP Interna-
tional

2055

2 048

-0,3%

-2,3%

-7,4%

6 154

6 340

+3,0%

-1,6%

-6,0%

EDP Noram

627

1 290

+105,7%

-2,2%

-2,7%

1 904

3 281

+72,3%

-2,6%

-1,5%

Nutrition
Spécia
lisée

1 618

1 844

+13,9%

+17,8%

+9,0%

4 900

5 305

+8,3%

+9,5%

+3,7%

Eaux

1 237

1 272

+2,8%

+7,6%

+6,2%

3 630

3 657

+0,7%

+3,2%

+0,4%

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

Europe & Noram4

2 735

3 532

+29,2%

-0,2%

-0,7%

8 294

9 807

+18,2%

-1,4%

-1,0%

Reste du Monde

2 802

2 921

+4,3%

+11,1%

+2,0%

8 295

8 775

+5,8%

+6,3%

-1,2%

 

Total

5 537

6 454

+16,6%

+4,7%

+0,4%

16 589

18 582

+12,0%

+2,1%

-1,3%

 __________________________________

1 En données comparables New Danone - cf note 3

2 Incluant un impact positif de +0,5 point de pourcentage lié à l'arrêt du traitement spécial de la sur-inflation en Argentine - cf page 6 et 7

3 Toute référence dans ce document aux variations  "en données comparables New Danone", résultat et marge opérationnelle courants, résultat net courant, taux d'imposition courant, BNPA courant, free cash-flow, free cash-flow hors éléments exceptionnels et dette financière nette, ROIC et EBITDA correspondent aux indicateurs non définis par les normes IFRS utilisés par Danone. La définition de ces indicateurs ainsi que leur rapprochement avec les états financiers figurent en page 7 ci-après ainsi que dans le rapport financier semestriel 2017 en page 9 et 10

4 Amérique du Nord (Noram): Etats-Unis et Canada

COMMENTAIRES D'EMMANUEL FABER, DIRECTEUR GENERAL

 

 

A l'occasion de la publication du troisième trimestre 2017, Emmanuel Faber, Directeur Général, a indiqué:

 

« Comme attendu, Danone a vu la croissance de ses ventes accélérer au troisième trimestre. Cela témoigne de la force de notre portefeuille cohérent de marques tournées vers la santé des consommateurs, et d'une exécution réussie de notre stratégie, avec des efforts accrus en matière d'innovation et d'activation de marques. La croissance du chiffre d'affaires en données comparables s'est appuyée sur une allocation de ressources supplémentaires pour servir une demande croissante en Nutrition Spécialisée, en particulier en Chine. L'environnement reste très difficile au Brésil, qui continue de peser défavorablement sur la performance de la division Produits laitiers et d'origine végétale - International. L'intégration de WhiteWave est en bonne voie et a déjà commencé à produire des résultats.

 

L'agilité accrue de notre processus d'allocation de ressources, favorisée par la capacité d'évolution de notre organisation, nous permettra de poursuivre le découplage de nos agendas de croissance et d'efficacité, afin de générer une croissance rentable au cours des trimestres à venir. Ces résultats renforcent ma confiance dans notre capacité à atteindre nos objectifs pour l'année, à produire une rémunération attractive pour nos actionnaires, et à positionner l'entreprise sur la voie d'une croissance à long terme durable en saisissant pleinement les opportunités que nous offre la révolution de l'Alimentation en cours ».

 

                                            CHIFFRE D'AFFAIRES DU TROISIEME TRIMESTRE 2017

 

 

 

Figures

 

Au cours du troisième trimestre 2017, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 6 454 millions d'euros, en hausse de +4,7% « en données comparables New Danone ». Cette croissance reflète une hausse des volumes de +0,4% et une progression en valeur de +4,3%. Le chiffre d'affaires en données publiées a enregistré une croissance de +16,6%, incluant (i) l'effet de base[1] lié à la consolidation de WhiteWave depuis le 12 avril 2017 (+17,0%), (ii) une variation négative de -3,7% des taux de change reflétant notamment un impact défavorable du dollar américain, du peso argentin et de la lire turque, (iii) une variation négative du périmètre de consolidation (-1,4%), principalement liée à la cession de Stonyfield en août 2017, et à la déconsolidation des activités de Produits Laitiers Frais en Colombie et au Chili, respectivement au T4 2016 et au T1 2017.

 

 

PRODUITS LAITIERS ET D'ORIGINE VEGETALE (EDP) - INTERNATIONAL

 

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires des Produits laitiers et d'origine végétale - International a enregistré une baisse de -2,3% « en données comparables New Danone », intégrant une baisse de -7,4% des volumes et une croissance de +5,1% en valeur. Cette performance s'explique principalement par une forte baisse (à deux chiffres) des ventes au Brésil, qui continue d'être affecté par des conditions de marché défavorables dans un contexte économique fragile. En excluant la performance du Brésil, le chiffre d'affaires de la division est globalement stable.

 

En Europe, hors Alpro, la croissance du chiffre d'affaires s'est légèrement améliorée par rapport au deuxième trimestre 2017, tout en restant négative. Danone a poursuivi l'ajustement de ses plans d'exécution autour de la marque Activia à travers la mise en place d'un nouvel emballage. De nouvelles campagnes de communication ont également été lancées dans trois pays - Espagne, France et Royaume-Uni - afin de soutenir la distribution des innovations récentes. Les premiers résultats sont encourageants pour les lancements d'Activia Weceral en France et en Italie et d'Activia double zero au Royaume-Uni.

 

La marque Alpro a continué de bénéficier d'une dynamique forte au troisième trimestre, soutenue par la croissance robuste des boissons hors-soja et des alternatives végétales au yaourt, ainsi que par de nouvelles innovations pour étendre la marque. Alpro croît dans l'ensemble des neuf pays dans lesquels elle est présente.

 

En Amérique latine, malgré une bonne performance du Mexique, la performance globale a été touchée par la forte baisse des ventes au Brésil, un marché qui demeure fragile. Danone y a mis en oeuvre un plan de transformation majeur visant à restructurer son portefeuille de produits, ses réseaux de distribution et son organisation.

 

Dans la région CEI, Danone a continué de générer une croissance solide, démontrant ses efforts continus pour accroître la valorisation de son portefeuille de marques et ainsi générer un effet mix-prix positif permettant de compenser la baisse des volumes sur les segments faiblement valorisés.

 

Tout en travaillant à restaurer les fondamentaux pour stabiliser ses marques internationales, Danone a continué de faire croître ses marques jeunes et locales.

 

PRODUITS LAITIERS ET D'ORIGINE VEGETALE (EDP) - NORAM

 

Les ventes des Produits laitiers et d'origine végétale - Noram ont baissé de -2,2% au troisième trimestre « en données comparables New Danone », intégrant une baisse de -2,7% des volumes et une hausse de +0,5% en valeur.

 

Le segment « Yogurts » en grande distribution aux Etats-Unis a continué à être résilient en dépit d'une pression concurrentielle accrue, avec des gains de parts de marché au cours du trimestre. Les segments émergents tels que les yaourts d'origine végétale, les yaourts grecs, les yaourts à faible teneur en calories, et la nutrition familiale ont enregistré une croissance forte.

 

Le segment « Coffee Creamers et boissons » (crèmes pour le café) a enregistré une croissance robuste, portée par une accélération des gammes saisonnières, les « creamers » d'origine végétale et par l'expansion continue de Stok, une gamme de cafés glacés pressés à froid. Danone a continué de gagner des parts de marché au sein de la catégorie des « creamers » réfrigérés. La performance des innovations lancées au troisième trimestre a été supérieure aux attentes.

 

Les produits et boissons d'origine végétale ont affiché une croissance positive, portée par une amélioration de la vitesse de rotation en rayon des boissons d'origine végétale, et une très forte croissance des ventes pour la marque Vega et les desserts glacés So Delicious. Dans la grande distribution aux Etats-Unis, la catégorie des boissons d'origine végétale a connu une accélération de sa croissance au cours du troisième trimestre 2017, poussée par les boissons à base de noix. La part de marché de Danone s'est stabilisée au cours du trimestre et l'Entreprise reste le leader du marché dans cette catégorie.

 

Le segment « Premium Dairy » reste sous pression du fait des excédents de production de lait bio de l'industrie aux Etats-Unis, dont la demande baisse en raison de niveaux de prix historiquement bas pour le lait conventionnel. Danone a pris des mesures pour réduire son approvisionnement en lait bio et le réaffecter à d'autres segments émergents de son portefeuille, tels que les yaourts, les fromages et les creamers bio. Danone continue également à chercher à stimuler la demande de lait bio, en lançant des innovations tels qu'un lait à longue durée de conservation et un lait contenant 50% de Vitamine D en plus par rapport au lait standard, ainsi qu'en accélérant la distribution de lait enrichi en protéines en formats individuels. Danone reste le leader de la catégorie du lait bio.

 

Enfin, Danone a continué de travailler sur le redressement du segment « Fresh Foods ».

 

 

NUTRITION SPECIALISEE

 

 

Le chiffre d'affaires de la Nutrition Spécialisée a progressé au troisième trimestre de +17,8% « en données comparables New Danone », intégrant une hausse de +9,0% des volumes et une croissance de +8,8% en valeur. Cette très forte performance reflète une accélération de la croissance des ventes en Chine ainsi que les progrès réalisés dans la poursuite des priorités stratégiques de Danone telles que le développement de produits de nutrition adaptée (« Tailored Nutrition »), qui ont connu une croissance proche de 15% au cours de cette période. Danone a également continué de tirer parti de son organisation intégrée sur le segment des allergies (« one-allergy »), qui a progressé de plus de 10% au cours du trimestre dans de nombreuses zones géographiques.

 

 

Le métier de la Nutrition Infantile a généré une croissance de plus de 20%, avec une croissance exceptionnelle de la demande pour les marques de Danone en Chine (supérieure à +50%) où la catégorie du lait infantile s'est accélérée, portée par une hausse de la natalité. Ceci confirme les signes de reprise observés depuis le début de l'année. La performance en Chine est aussi le résultat de l'exécution réussie des plans d'action pour y construire un modèle de distribution durable. Le trimestre a été marqué par le lancement à l'échelle nationale d'Aptamil Platinum, qui renforce son positionnement sur le segment ultra-premium. Enfin, la performance de la Nutrition Infantile en Chine a été portée par des effets de base de comparaison favorables.

 

Dans ses autres plateformes géographiques, la Nutrition Infantile a affiché des performances solides. En Amérique Latine, la performance est bonne avec une nette accélération des ventes par rapport au deuxième trimestre 2017. En Europe, la tendance des ventes est positive portée par le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Pologne et d'autres marchés-clés. Enfin, en Amérique du Nord, la marque Happy Family a continué de gagner des parts de marché et a enregistré une croissance supérieure à 20%.

 

Le métier de la Nutrition Médicale a généré une croissance comprise entre 5% et 10%, s'appuyant sur des plateformes de croissance robustes en Europe et dans le reste du monde, notamment le marché chinois qui croît rapidement et représente aujourd'hui près de 15% de cette activité. Tous les segments (pédiatrique et adulte) ont contribué à la performance globale. La Nutrition Médicale a poursuivi le lancement d'innovations centrées sur les patients (par exemple les gammes Neocate Splash et Syneo).

 

EAUX

 

Les Eaux ont enregistré, comme prévu, une forte accélération de la croissance du chiffre d'affaires au troisième trimestre, avec des ventes en hausse de +7,6% « en données comparables New Danone » (hausse de +6,2% des volumes et de +1,4% en valeur). Cette très bonne performance reflète d'une part la reprise de la croissance en Chine, après une période de transition marquée par des mouvements de déstockage, et d'autre part la poursuite d'une bonne dynamique sur l'ensemble des autres plateformes.

 

Les eaux natures ont enregistré une croissance d'environ +5%, soutenue par des tendances positives dans toutes les régions, ainsi que par l'efficacité des plans d'activation qui contribuent à la construction de marques premium et pertinentes faisant partie de la vie quotidienne des consommateurs. Après six ans de travaux et de transformation, l'usine d'embouteillage d'evian a été inaugurée en septembre 2017 et est le premier site de production Danone neutre en carbone. En parallèle, les Aquadrinks ont enregistré une croissance à deux chiffres, soutenue par des innovations réussies telles que Naranjadas pour la marque Villa del Sur Levite en Argentine et Sirma en Turquie.

 

En Chine, la division a affiché une croissance à deux chiffres, bénéficiant d'une base de comparaison favorable par rapport à l'année précédente. Les Eaux ont également bénéficié de la reprise progressive de la catégorie, ainsi que du succès de ses plans d'activation autour de la marque Mizone. Les résultats prometteurs des innovations lancées à la fin du deuxième trimestre, notamment Mizone Pro, renforcent la confiance de Danone dans les perspectives de croissance future.

 

 

 

PERSPECTIVES 2017

 

Danone vise pour 2017 une croissance à deux chiffres, supérieure à 12%, du BNPA courant à taux de change constant (par rapport au BNPA courant de 3,10EUR publié en 2016).

 

Cet objectif s'appuie sur:

  • Une croissance modérée de chiffre d'affaires « en données comparables New Danone »,
  • Une augmentation durable de la marge opérationnelle courante « en données comparables New Danone ».

 

Cécile Cabanis, Directrice Générale Finances, a déclaré : « Notre performance opérationnelle sur les neuf premiers mois témoigne des progrès réalisés dans la mise en oeuvre de notre agenda de croissance et d'efficacité, ce qui nous permet de confirmer notre objectif pour 2017 ». 

 

Bien que les fondamentaux soient en amélioration dans de nombreuses activités, Danone s'attend à ce que le contexte macro-économique reste globalement volatil et incertain en 2017, avec des tendances de consommation toujours fragiles voire déflationnistes en Europe, et pour certains marchés importants, des difficultés contextuelles spécifiques, notamment en CEI et au Brésil.

 

Comme déjà indiqué précédemment, Danone s'attend également en 2017 à une progression autour de +5% du prix de ses matières premières stratégiques par rapport à 2016. Dans ce contexte, Danone continuera de renforcer la résilience de son modèle à travers diverses initiatives visant à compenser cette inflation et limiter son exposition à la volatilité de certaines matières premières tout en assurant la compétitivité de ses produits.

 

Plus spécifiquement, concernant le prix du lait, Danone anticipe une nette progression de l'inflation tout au long de l'année, avec des tendances très contrastées selon les zones géographiques :

- une hausse inférieure à 5% des prix en Europe et aux États-Unis, et

- une forte progression des prix dans les pays émergents, en particulier la CEI et l'Amérique latine.

 

Concernant ses autres matières premières dont le plastique, le sucre ou les fruits, Danone anticipe globalement des pressions inflationnistes.

 

Dans ce contexte, Danone se donne à nouveau pour priorité en 2017 l'amélioration de la marge et le renforcement de son modèle de croissance.

 

 « Nous allons continuer à être agiles et disciplinés dans nos allocations de ressources afin de continuer à délivrer nos résultats financiers à court terme, notre transformation à long terme, et une création de valeur durable  » a ajouté Cécile Cabanis. « Cela sera aligné avec nos efforts continus et disciplinés dans notre allocation de ressources pour promouvoir les opportunités de croissance stratégiques plutôt que les allocations tactiques de court terme ».

 

OBJECTIFS 2020

 

Entre 2017 et 2020, Danone poursuivra le découplage de ses agendas de croissance à moyen terme et d'efficacité à court terme, accélérant de manière séquentielle sa croissance et maximisant immédiatement son efficacité, grâce notamment au programme Protein et à la réalisation des synergies post acquisition de WhiteWave. Cette stratégie permettra de progresser en sécurité pour assurer une croissance rentable et durable, une croissance continue du BNPA et créer les conditions d'une croissance forte, rentable et durable. Dans le cadre de son plan de croissance, Danone se focalisera sur son désendettement et sur la poursuite de l'amélioration de la rentabilité de ses capitaux investis (ROIC).

 

 

 

Danone a par conséquent précisé ses objectifs financiers pour 2020 :

 

  • Danone vise une croissance globale des ventes en données comparables comprise entre 4% et 5%, qui intègrera les dynamiques suivantes :
    • une croissance forte en données comparables supérieure à 5% pour EDP Noram, la Nutrition spécialisée  et les Eaux et,
    • une croissance en données comparables comprise entre 3% et 4% pour EDP International.
       
  • Par ailleurs, Danone vise pour 2020 une marge opérationnelle courante supérieure à 16% dont les principaux leviers sont :
    • une progression structurelle de la marge de l'ensemble des catégories, grâce à une discipline accrue dans l'allocation des ressources pour garantir une croissance rentable ;
    • le programme Protein qui génèrera plus d'1 milliard d'euros d'économies d'ici 2020, dont un minimum de 300 millions d'euros sera alloué à la marge d'ici 2020 (100 millions d'euros chaque année à partir de 2018).

300 millions de dollars de synergies générées au niveau de la marge opérationnelle courante en 2020 grâce à l'acquisition de WhiteWave.

 

  • Enfin, Danone continuera de se focaliser sur la progression de son free cash-flow, qui permettra de se désendetter, avec l'objectif d'atteindre en 2020 un ratio d'endettement (dette nette / Excédent brut d'exploitation) inférieur à 3. Danone vise par ailleurs un ROIC d'environ 12% pour 2020.

OPÉRATIONS FINANCIÈRES ET ÉVÈNEMENTS IMPORTANTS AU T3 2017

 

(Rappel des communiqués de presse publiés au cours du troisième trimestre 2017)

 

 

  • Le 2 août 2017, Danone a annoncé la réalisation de la vente de Stonyfield, l'une de ses filiales américaines, à Lactalis, pour un prix d'acquisition de 875 millions de dollars, représentant 20 fois son excédent brut d'exploitation en 2016, conformément à l'accord conclu le 1er juillet 2017 et approuvé par les autorités américaines de la concurrence (Department of Justice) le 24 juillet 2017.

 

o o O o o

 


 

INDICATEURS FINANCIERS NON DÉFINIS PAR LES NORMES IFRS

 

En raison des règles d'arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté, voir la note méthodologique page 10.

 

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

 

Ces indicateurs sont calculés de la façon suivante :

 

Les variations en données comparables du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l'impact:

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l'exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l'exercice précédent;
  • des changements dans les principes comptables applicables;
  • des variations de taux de change (i) en calculant les indicateurs de l'exercice considéré et ceux de l'exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l'exercice considéré et appliqué aux deux exercices), et (ii) en corrigeant des écarts créés par une volatilité exceptionnelle de l'inflation dans des pays structurellement hyper-inflationnistes, source de distorsion dans la lecture de la performance organique de Danone.

 

En 2014, dans un contexte où l'inflation en Argentine, déjà structurellement élevée, a connu une accélération, à la suite notamment de la dévaluation forte et soudaine de sa devise en janvier de cette même année, l'utilisation d'un taux de change identique pour comparer l'exercice considéré et l'exercice précédent s'est révélée insuffisante pour refléter la performance organique de Danone dans ce pays. Par conséquent, Danone a précisé la définition des variations en données comparables, afin d'inclure dans les effets de change les écarts créés par une volatilité exceptionnelle de l'inflation dans des pays structurellement hyper-inflationnistes. Ce traitement est appliqué à partir de la publication des résultats annuels de l'exercice 2014, où il ne concerne que l'Argentine. Ce retraitement conduit à (i) limiter l'inflation des prix et des coûts des produits vendus au kilo à leur niveau moyen sur trois ans, et (ii) plafonner la marge opérationnelle courante à son niveau de l'exercice précédent, et ce pour chacun des Métiers présents dans le pays. Concernant l'exercice 2014, ce retraitement avait été réalisé au quatrième trimestre pour l'ensemble de l'exercice.

Pour rappel, ce traitement dérogatoire de sur-inflation en Argentine et son arrêt n'ont aucune incidence sur les données IFRS publiées.

 

Arrêt du traitement dérogatoire de sur-inflation en Argentine

 

Compte tenu de la normalisation de la situation économique et monétaire en Argentine observée depuis le début de l'année 2017 et confirmée au T3 2017, il n'est plus requis de limiter l'inflation des prix et de plafonner la marge opérationnelle courante dans ce pays, comme décrit ci-dessus. En conséquence, lors de la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017, Danone met fin au traitement dérogatoire de sur-inflation en Argentine à compter du 1er janvier 2017.

 

Au 1er semestre 2017, les effets de ce traitement ont été les suivants :

-    un effet négatif de -0,3% sur la variation du chiffre d'affaires  « en données comparables New Danone »  (-0,2% et -0,4% respectivement au T1 2017 et T2 2017)

-    un effet positif de +0,3% sur la variation des taux de change

-    un effet nul sur la variation de la marge opérationnelle courante "en données comparables New Danone".

 

Le tableau suivant présente les variations du chiffre d'affaires  « en données comparables New Danone »  pour le T1, le T2 et le S1 2017 et rappelle les données correspondantes, prenant en compte le traitement de sur-inflation en Argentine, telles que publiées précédemment :

 

 

Variation du chiffre d'affaires

En données comparables New Danone,  telles que publiées et prenant en compte le traitement

de sur-inflation en Argentine

 

En données comparables 

New Danone

T1 2017

T2 2017

S1 2017

 

T1 2017

T2 2017

S1 2017

 

PAR POLE

 

 

 

 

 

 

 

EDP International

-2,2%

-1,8%

-2,0%

 

-1,7%

-0,8%

-1,2%

EDP Noram([2])

-2,8%

-2,9%

-2,9%

 

-2,8%

-2,9%

-2,9%

Nutrition Spécialisée

+5,2%

+5,5%

+5,4%

 

+5,2%

+5,6%

+5,4%

Eaux

+1,7%

+0,3%

+0,8%

 

+1,8%

+0,3%

+0,9%

 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

Europe & Noram(1)

-3,0%

-1,5%

-2,1%

 

-3,0%

-1,5%

-2,1%

Reste du Monde

+4,4%

+2,3%

+3,3%

 

+4,9%

+3,1%

+4,0%

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

+0,7%

+0,2%

+0,4%

 

+0,9%

+0,6%

+0,7%

 

 

Variation de la marge opérationnelle courante

En données comparables New Danone,  telles que publiées et prenant en compte le traitement

de sur-inflation en Argentine

 

En données comparables 

New Danone

S1 2017

 

S1 2017

 

PAR POLE

 

 

 

 

EDP International

-33 pb

 

-13 pb

 

EDP Noram(1)

-67 pb

 

-67 pb

 

Nutrition Spécialisée

+320 pb

 

+316 pb

 

Waters

+37 pb

 

+15 pb

 

 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

 

 

 

 

Europe & Noram(1)

+24 pb

 

+25 pb

 

Rest of the World

+175 pb

 

+175 pb

 

 

 

 

 

 

Total

+91 pb

 

+91 pb

 

 

 

Les variations "en données comparables New Danone" (ou variations "en données comparables, incluant WhiteWave à partir d'avril 2017") du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone et de WhiteWave combinés. Cet indicateur correspond à la variation en données comparables de Danone et WhiteWave combinés en considérant WhiteWave dans son ensemble, en intégrant ses sociétés sur les exercices précédant et suivant leur acquisition en avril 2017 :

  • entre le 1 er avril et le 31 décembre pour les périodes comparées jusqu'en 2017 inclus ;
  • entre le 1er janvier et le 31 décembre pour les périodes comparées en 2018.

 

Les données financières antérieures à l'acquisition utilisées pour calculer les variations "en données comparables New Danone" sont issues des comptes historiques respectivement de Danone libellés en euros et établis selon le référentiel IFRS et de WhiteWave libellées en dollars et établis selon le référentiel US GAAP. Par ailleurs, afin d'assurer la comparabilité des résultats de Danone et WhiteWave combinés, les retraitements suivants ont été réalisés :

  • le compte de résultat de WhiteWave des périodes antérieures à l'acquisition a été retraité afin de le rendre conforme aux principes comptables de Danone ;
  • les effets sur le résultat de WhiteWave de l'allocation de son prix d'acquisition ont également été reflétés sur les périodes antérieures à l'acquisition.

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. En application de la recommandation 2013-03 du CNC "relative au format des comptes consolidés des entreprises établis selon les normes comptables internationales", les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité courante de Danone. Ils incluent principalement les plus ou moins-values de cession d'activités et de participations consolidées, les dépréciations d'écarts d'acquisition, des coûts significatifs relatifs à des opérations de restructuration stratégiques et de croissance externe majeures ainsi que les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs. Par ailleurs, dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, Danone présente également dans la rubrique des Autres produits et charges opérationnels (i) les frais d'acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d'acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

 

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d'affaires.

 

Le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant comprend des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité de ces sociétés et altèrent la lecture de leur performance. Ils incluent principalement (i) les plus ou moins-values de cession de sociétés et de participations mises en équivalence, les dépréciations d'écarts d'acquisition et, (ii) lorsqu'ils sont matériels les éléments non-courants tels que définis par Danone issus de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

 

Le taux d'imposition courant mesure le taux d'imposition relatif à la performance récurrente de Danone et correspond au ratio produits et charges d'impôts relatifs aux éléments courants sur le résultat courant avant impôts.

 

Le résultat net courant correspond à la part du Groupe dans le Résultat net courant consolidé. Le Résultat net courant mesure la performance récurrente de l'Entreprise et exclut les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone. Les éléments non-courants incluent principalement les Autres produits et charges opérationnels, le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant, les plus ou moins-values de cession et les dépréciations de participations non consolidées ainsi que les produits et charges d'impôts relatifs aux éléments non-courants. Ces éléments exclus du Résultat net courant représentent le Résultat net non courant.

 

Le BNPA courant correspond au ratio résultat net courant - Part du Groupe sur nombre d'actions dilué.

 

Le free cash-flow représente le solde de la trésorerie provenant de l'exploitation après prise en compte des investissements industriels nets de cession et, dans le cadre de la norme IFRS 3 Révisée, avant prise en compte (i) des frais d'acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) des flux de trésorerie liés aux compléments de prix d'acquisition versés ultérieurement à une prise de contrôle.

 

Le free cash-flow hors éléments exceptionnels correspond au free cash-flow avant prise en compte des flux de trésorerie relatifs aux initiatives que Danone a mises en oeuvre dans le cadre du plan d'économies et d'adaptation de ses organisations en Europe.

 

 

La dette financière nette représente la part de dette nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, après exclusion des Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d'intérêts ne conférant pas le contrôle, et nette des Disponibilités, des Placements à court terme et des Instruments dérivés - actifs en gestion de la dette nette.

 

Note méthodologique

 

Sauf mention contraire, les montants sont exprimés en millions d'euros et arrondis au million le plus proche. De façon générale, les valeurs présentées dans ce communiqué de presse sont arrondies à l'unité la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Par ailleurs, les ratios et écarts sont calculés à partir des montants sous-jacents et non à partir des montants arrondis.

 

 

 

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

 

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s'attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « planifier », « avoir l'intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d'autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des affirmations concernant la conduite par Danone de ses activités ainsi que des affirmations concernant la conduite future, la direction et le succès des activités de Danone y compris celles de WhiteWave.

 

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

 

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s'engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

 

 

 

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs, tenue par Cécile Cabanis, Directrice Générale Finances, sera diffusée en direct aujourd'hui à 9h00 (heure de Paris)

sur le site Internet www.danone.com.

 

Le support de la présentation est également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.

 

 



 

 

ANNEXE - Ventilation du chiffre d'affaires par pôle et par zone géographique  (en millions d'euros)

 

 

Premier trimestre

Deuxième trimestre

Troisième trimestre

 

2016

 

2017

 

2016

 

2017

 

2016

 

2017

 

PAR POLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EDP International

2 025

 

2 082

 

2 075

 

2 209

 

2 055

 

2 048

 

EDP Noram

651

 

658

 

626

 

1 333

 

627

 

1 290

 

Nutrition Spécialisée

1 610

 

1 699

 

1 672

 

1 762

 

1 618

 

1 844

 

Eaux

1 020

 

1 024

 

1 373

 

1 360

 

1 237

 

1 272

 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Europe & Noram

2 737

 

2 656

 

2 822

 

3 619

 

2 735

 

3 532

 

Reste du Monde

2 569

 

2 809

 

2 924

 

3 045

 

2 802

 

2 921

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

5 306

 

5 464

 

5 746

 

6 664

 

5 537

 

6 454

 

 

 

 

Premier trimestre

Deuxième trimestre

Troisième trimestre

 

Variation en données publiées

Variation en «données comparables New Danone»1

Variation en données publiées

Variation en «données comparables New Danone»1

Variation en données publiées

Variation en «données comparables New Danone»1

PARPOLE

      

EDP International

+2,8%

-1,7%

+6,5%

-0,8%

-0,3%

-2,3%

EDP Noram2

+1,1%

-2,8%

+112,9%

-2,9%

+105,7%

-2,2%

Nutrition
Spécialisée

+5,6%

+5,2%

+5,4%

+5,6%

+13,9%

+17,8%

Eaux

+0,4%

+1,8%

-0,9%

+0,3%

+2,8%

+7,6%

PAR ZONE
GEOGRAPHIQUE

      

Europe & Noram2

-3,0%

-3,0%

+28,3%

-1,5%

+29,2%

-0,2%

Rest of the World

+9,3%

+4,9%

+4,1%

+3,1%

+4,3%

+11,1%

       

Total

+3,0%

+0,9%

+16,0%

+0,6%

+16,6%

+4,7%

                                                                                             

1 Danone a décidé de mettre fin au traitement dérogatoire de sur-inflation qui était appliqué en Argentine depuis 2014 pour calculer la variation du chiffre d'affaires  « en données comparables New Danone »  car la normalisation de la situation économique et monétaire de ce pays ne requiert plus un tel traitement.  Pour rappel, ce traitement n'a d'effet que sur la variation du chiffre d'affaires en données comparables et la variation des taux de change, et est sans incidence sur les données publiées. Voir définition en page 7

2 Amérique du Nord (Noram): Etats-Unis et Canada 



[1] L'effet de base WhiteWave correspond à la contribution de WhiteWave sur la période du 1er juillet au 30 septembre 2016.

[2] Amérique du Nord (Noram): Etats-Unis et Canada 

 



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/143411/R/2142225/820640.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/11/2017

L'entraîneur du Paris SG Unai Emery et sa vedette brésilienne Neymar, le 16 novembre à l'entraînement à Saint-Germain-en-Laye ( BERTRAND GUAY / AFP )Le Paris SG a impressionné avant la…

Publié le 18/11/2017

Le président Emmanuel Macron (G) et Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri, le 18 novembre 2017 à L'Elysée à Paris ( - / POOL/AFP )Le Premier ministre libanais…

Publié le 18/11/2017

Johnny Hallyday, le 1er septembre 2017 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )Johnny Hallyday, qui lutte depuis plusieurs mois contre un cancer des poumons, est sorti samedi de la clinique où…

Publié le 18/11/2017

A suivre: Gabriel Lacroix marque un essai pour l'équipe de France lors de la 5e défaite consécutive, le 14 novembre 2017 au Parc OL ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Attention, virage dangereux:…

Publié le 18/11/2017

Le président français Emmanuel Macron accueille le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri à l'Elysée, le 18 novembre 2017 ( Thomas SAMSON / AFP )Le Premier ministre libanais…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS