5 370.20 PTS
+0.04 %
5 370.50
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 286.73
+0.09 %
DAX PTS
13 012.67
+0.17 %
Dowjones PTS
23 163.04
+0.02 %
6 092.62
+0.00 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Cegedim renoue avec la croissance du chiffre d'affaires et des marges au premier semestre 2017

| GlobeNewswire | 364 | Aucun vote sur cette news
Cegedim renoue avec la croissance du chiffre d'affaires et des marges au premier semestre 2017
Credits  ShutterStock.com

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Information financière semestrielle au 30 juin 2017
IFRS - Information réglementée - Auditée

Cegedim renoue avec la croissance du chiffre d'affaires et des marges au premier semestre 2017

  • La transformation du business model se poursuit conformément aux attentes du Groupe
  • Croissance organique du chiffre d'affaires de 6,4%
  • Croissance de l'EBITDA de 23,6%
  • Révision à la hausse de l'objectif de chiffre d'affaires 2017

Disclaimer : Le présent communiqué de presse est publié en français et en anglais. En cas de divergence entre ces versions, la version originale rédigée en français fait foi. Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations privilégiées et a été communiqué au diffuseur agréé de Cegedim le 21 septembre au plus tôt à 17h45 heure de Paris.

Les termes « transformation du business model » et « BPO » sont définis dans le glossaire.

A compter du 30 juin 2017, le Groupe a décidé de mettre en application la recommandation de l'ANC 2013-03 rendant possible la présentation, au niveau du résultat opérationnel consolidé, de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence. Ainsi les comptes 2016 ont été retraités comme indiqué dans les principes comptables du Rapport Financier Semestriel.

 

 

Conférence téléphonique le 21 septembre 2017 à 18h15 (heure de Paris)

FR : +33 1 72 72 74 03

USA : +1 844 286 0643

UK : +44(0)207 1943 759

Code PIN : 10752768#

Le webcast est accessible depuis l'adresse : http://bit.ly/2h5UFFO

 

Boulogne-Billancourt, France, le 21 septembre 2017 après bourse

Cegedim, entreprise innovante de technologies et de services, enregistre un chiffre d'affaire consolidé au premier semestre 2017 de 230,6 millions d'euros, en progression de 7,0% en données publiées et de 6,4% en données organiques par rapport à la même période en 2016. L'EBITDA s'établit à 33,2 millions d'euros au premier semestre 2017, en progression de 23,6%, par rapport à la même période en 2016. La marge d'EBITDA est en amélioration à 14,4% au premier semestre 2017 contre 12,5% l'an dernier à la même période.

La transformation du business model initiée à l'automne 2015 commence à porter ses fruits comme le montre l'accélération de la croissance en données organiques du chiffre d'affaires combinée au début d'amélioration de la marge d'EBITDA au premier semestre 2017.

Les deux divisions opérationnelles voient leurs chiffres d'affaires progresser à taux de change et périmètre constants. La division Assurance santé, RH et e-services progresse de 9,8% et la division Professionnels de santé de 1,4%.

La croissance de l'EBITDA est principalement le fait de la division Professionnels de santé, qui se redresse significativement notamment du fait d'un effet de base favorable. La division Assurance santé, RH et e-services voit son EBITDA très légèrement progresser à la suite d'impacts négatifs sur le court terme de la migration des offres vers un modèle SaaS et du démarrage de  nombreuses offres de type service complet (BPO).

La mise en oeuvre de ce plan de transformation, le développement des offres à service complet (BPO), le basculement vers le mode SaaS et les efforts consentis en matière de R&D, permettront une fidélisation et une proximité accrues avec les clients, une simplification des processus opérationnels, ainsi qu'un renforcement des offres et des positions géographiques. La transformation du business model étant bien engagée, l'effet plein de cette transformation devrait se faire sentir en 2018.


 

Compte de résultat simplifié

 

S1 2017

S1 2016

Var.

 

En MEUR

En %

En MEUR

En %

En %

Chiffre d'affaires

230,6

100,0

215,5

100,0

+7,0%

EBITDA

33,2

14,4

26,8

12,5

+23,6%

Dotation aux amortissements

-19,6

-8,5

-16,4

-7,6

+19,1%

Résultat opérationnel courant

13,6

5,9

10,4

4,8

+30,6%

Produits et charges non courants

-11,7

-5,1

-3,7

-1,7

+214,1%

Résultat opérationnel

1,9

0,8

6,7

3,1

-72,0%

Coût de l'endettement financier net

-3,3

-1,4

-23,9

-11,1

-86,3%

Charge d'impôt

-2,3

-1,0

-1,7

-0,8

+36,8%

Résultat net consolidé des activités poursuivies

-3,7

-1,6

-19,0

-8,8

-80,2%

Résultat net des activités cédées

-

-

-0,8

-0,4

-

Résultat net part du Groupe

-3,8

-1,6

-19,8

-9,2

-81,0%

Résultat courant par action

0,0

-

-1,1

-

-101,9%

Résultat par action

-0,3

-

-1,4

-

-81,0%

Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 230,6 millions d'euros au premier semestre 2017, en progression de 7,0% en données publiées. Hors effet défavorable de conversion de devises de 1,2% et effet favorable de périmètre de 1,8% le chiffre d'affaire a progressé de 6,4%.

En organique, l'ensemble des divisions progresse. La division Assurance santé, RH et e-services progresse de 9,8% et la division Professionnels de santé de 1,4%.

L'EBITDA a progressé de 6,3 millions d'euros, ou 23,6%, à 33,2 millions d'euros, avec une marge en progression à 14,4% au premier semestre 2017 contre 12,5% au premier semestre 2016. Cette évolution de l'EBITDA résulte principalement de la hausse des frais de personnels et des charges externes reflétant l'augmentation des effectifs et des personnels intérimaires dans le cadre de la migration vers le mode SaaS et du développement des nouvelles offres du Groupe.

Les dépréciations ont progressé de 3,1 millions d'euros, à 19,6 millions d'euros au premier semestre de 2017 contre 16,4 millions d'euros au premier semestre de 2016. L'essentiel de cette augmentation est lié à l'accroissement de 2,1 millions d'euros de l'amortissement de la R&D sur la période.

L'EBIT courant a progressé de 3,2 millions d'euros au premier semestre 2017, ou 30,6%, à 13,6 millions d'euros. La marge s'améliore et s'établit à 5,9% au premier semestre 2017 contre 4,8% au premier semestre 2016.

Les éléments exceptionnels s'établissent à une charge de 11,7 millions au premier semestre 2017 contre une charge de 3,7 millions d'euros un an plus tôt. Cette progression résulte principalement de l'impact de la dépréciation accélérée des immobilisations incorporelles aux Etats-Unis pour 8,5 millions d'euros. Sans cette dépréciation, les éléments exceptionnels seraient quasiment au même niveau en juin 2017 qu'en juin 2016.

Le coût de l'endettement financier net a reculé de 20,6 millions d'euros, soit 86,3%, pour s'établir à 3,3 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 23,9 millions d'euros au premier semestre 2016. Ce recul reflète l'impact positif des opérations de refinancement intervenues au premier semestre 2016.

La charge d'impôts s'établit à une charge de 2,3 millions d'euros au premier semestre 2017 contre une charge de 1,7 million d'euros au premier semestre 2016. Cette évolution reflète principalement la hausse du résultat des sociétés françaises intégrées fiscalement.

Ainsi, le résultat net consolidé des activités poursuivies s'établit en perte de 3,7 millions d'euros au premier semestre 2017 contre une perte de 19,0 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Le résultat net courant par action s'établit en perte de 0,0 euro au premier semestre l'année 2017 contre une perte de 1,1 euro un an plus tôt. Le résultat par action s'établit en perte de 0,3 euro contre une perte de 1,4 un an plus tôt.


 

Analyse de l'évolution de l'activité par division

  • Chiffres clés par division

 

 

Chiffre d'affaires

 

EBIT courant

 

EBITDA

en millions d'euros

 

S1 2017

S1 2016

 

S1 2017

S1 2016

 

S1 2017

S1 2016

Assurance santé, RH et e-services

 

140,3

124,6

 

8,8

10,6

 

18,1

17,9

Professionnels de santé

 

88,4

89,4

 

8,0

2,0

 

15,4

8,5

Activités non réparties

 

2,0

1,6

 

-3,2

-2,2

 

-0,3

0,5

Cegedim

 

230,6

215,5

 

13,6

10,4

 

33,2

26,8

 

  • Assurance santé, RH et e-services

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires de la division a progressé de 15,7 millions d'euros, soit 12,6%, pour s'établir à 140,3 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 124,6 millions d'euros au premier semestre 2016. Les effets de conversion de devises ont un effet négatif de 0,3%. L'acquisition de Futuramedia, en novembre 2016 en France, a contribué positivement à hauteur de 3,1%. En données organique, le chiffre d'affaires progresse de 9,8% sur la période.

La division Assurance santé, RH et e-services représente 60,8% du chiffre d'affaires Groupe consolidé contre 57,8% à la même période l'an dernier

L'EBITDA a très légèrement progressé de 0,3 million d'euros, soit 1,4%, pour s'établir à 18,1 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 17,9 millions d'euros au premier semestre 2016.

La marge d'EBITDA s'établit à 12,9% au premier semestre 2017 en recul par rapport au niveau de 14,3% du premier semestre 2016.

Cette croissance significative du chiffre d'affaires combinée à une légère croissance de l'EBITDA au premier semestre 2017 résulte principalement :

  • Du maintien d'une trajectoire de croissance à deux chiffres de l'activité de Cegedim SRH, à la suite du démarrage de nombreux clients sur la plateforme SaaS de gestion des ressources humaines qui pénalise momentanément la croissance de la rentabilité.
  • De la forte dynamique commerciale permettant le démarrage de nombreux nouveaux clients sur la plateforme SaaS d'échanges digitaux incluant les plateformes de paiement et de digitalisation des processus, Global Information Services. Ainsi Cegedim e-business affiche une croissance à deux chiffres de l'activité combinée à une forte amélioration de sa rentabilité.
  • D'une progression à deux chiffres de l'activité BPO pour le monde de l'assurance santé et des mutuelles avec iGestion. Ces démarrages impactent à court terme négativement la rentabilité.
  • De la poursuite de la tendance positive observée au cours des trimestres précédents au sein de l'activité de traitement de flux de tiers payant en termes de chiffre d'affaires. Le développement des offres à destination de l'hospitalier impacte toutefois négativement la rentabilité à court terme.
  • D'une légère croissance de l'activité logiciels et services dédiés à l'assurance de personnes malgré l'effet du basculement en mode SaaS. Ce basculement affecte néanmoins la rentabilité de l'activité à court terme.
    • Professionnels de santé

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires de la division a reculé de 1,0 million d'euros, soit 1,1%, pour s'établir à 88,4 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 89,4 millions d'euros au premier semestre 2016. Les effets de change ont contribué négativement à hauteur de 2,5%. Il n'y a quasiment pas d'effet périmètre. En données organiques, le chiffre d'affaires est en progression de 1,4% sur la période.

La division Professionnels de santé représente 38,3% du chiffre d'affaires Groupe consolidé contre 41,5% à la même période l'an dernier.

L'EBITDA a progressé de 6,8 millions d'euros, soit 80,2% pour s'établir à 15,4 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 8,5 millions d'euros au premier semestre 2016.

La marge d'EBITDA s'établit à 17,4% au premier semestre 2017 en croissance par rapport au niveau de 9,5% du premier semestre 2016.


 

Cette performance robuste au premier semestre résulte principalement :

·          De l'activité Pulse d'informatisation des médecins et gestion du RCM aux Etats-Unis. L'activité RCM, offre de type BPO, se développe fortement avec une croissance à deux chiffres sur le semestre. Malgré ce développement l'EBITDA évolue très favorablement du fait d'un effet de base favorable.

·          Des activités d'informatisation des médecins français, belges et espagnols aussi bien en termes de chiffre d'affaires que de rentabilité.

·          De l'activité de location financière, Cegelease en termes de chiffre d'affaires et de rentabilité.

·          De l'activité d'informatisation des infirmières, kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, sages-femmes et podologues en France.

·          Des activités d'informatisation des pharmaciens français qui grâce à la nouvelle offre, Smart Rx, lancée l'an dernier renoue avec la croissance du chiffre d'affaires au deuxième trimestre. L'évolution de l'EBITDA suit une trajectoire encourageante.

Cette performance est partiellement contrebalancée par le recul du chiffre d'affaires et de la rentabilité de l'activité d'informatisation des médecins au Royaume-Uni dans l'attente de la sortie de la version complète de l'offre en mode SaaS. Les premiers modules commercialisés en début d'année ont été très bien accueillis par le marché.

  • Activités non réparties

Au premier semestre 2017, le chiffre d'affaires de la division a progressé de 0,4 million d'euros, soit 26,2%, pour s'établir à 2,0 millions d'euros au premier semestre 2017 contre 1,6 million d'euros au premier semestre 2016. Il n'y a pas d'effet de change et aucune cession, ni acquisition.

Les Activités non réparties représentent 0,9% du chiffre d'affaires consolidé contre 0,7% à la même période l'an dernier.

L'EBITDA de la division a évolué négativement de 0,8 million d'euros, soit 167,6%, pour s'établir en perte de 0,3 million d'euros au premier semestre 2017 contre un gain de 0,5 million d'euros au premier semestre 2016.

Cette évolution négative de l'EBITDA reflète principalement l'impact des loyers liés au déménagement du siège social intervenu en 2016.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s'élevait, au 30 juin 2017, à 702,1 millions d'euros.

Les écarts d'acquisition représentaient 201,0 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 199,0 millions d'euros à fin décembre 2016. Cette progression de 2,0 millions d'euros, soit 1,0% s'explique principalement par l'impact, pour 3,1 millions d'euros, des acquisitions de B.B.M. Systems et d'Adaptive Apps au Royaume-Uni partiellement contrebalancé par le renforcement de l'euro vis-à-vis de certaines devises étrangères principalement la Livre Sterling pour 0,8 million d'euros. Les écarts d'acquisition représentaient 28,6% du total du bilan au 30 juin 2017, contre 28,1% au 31 décembre 2016.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s'établissaient à 18,1 millions d'euros au 30 juin 2017, en recul de 2,7 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2016. Ce recul résulte principalement d'une génération de trésorerie liée à l'activité avant coût de l'endettement financier net et impôts de 34,1 millions d'euros, du décaissement de 2,2 millions d'euros de l'impôt et du dégagement de 3,8 millions d'euros du BFR, et à une génération de trésorerie de 3,9 millions d'euros liée aux opérations de financement principalement à la suite d'un tirage complémentaire du crédit revoler. Cette évolution a été contrebalancée par 41,9 millions d'euros de décaissement de trésorerie liés aux opérations d'investissement.

Les capitaux propres ont reculé de 5,4 millions d'euros, soit 2,8%, s'établissant à 183,6 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 188,9 millions d'euros au 31 décembre 2016. Ils représentaient 26,1% du total bilan à fin juin 2017, contre 26,6% à fin décembre 2016.

La dette financière nette s'est établie à 237,0 millions d'euros à la fin juin 2017 en progression de 10,2 millions d'euros par rapport à fin décembre 2016. Elle représentait 129,1% des capitaux propres du Groupe au 30 juin 2017 contre 120,0% au 31 décembre 2016.

La capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôts, a atteint 28,4 millions d'euros au 30 juin 2017 contre 3,6 millions d'euros au 30 juin 2016.


 

Faits marquants de la période

A l'exception des faits indiqués ci-dessous, il n'y a eu, au cours de cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe.

  • Mise en place d'un affacturage déconsolidant

Le Groupe a conclu le 22 mai 2017, avec une banque française, des accords d'affacturage portant sur la cession de créances clients, sans possibilité de recours, pour un total de 38,0 millions d'euros. Les accords d'affacturage concernent Cegedim SA, Cegedim Activ, Cegedim SRH et CETIP. Ces accords ont été conclus pour une durée indéfinie. L'une ou l'autre des parties peut y mettre fin à tout moment, sous réserve d'un préavis de trois mois.

Les accords d'affacturage couvrent la cession des créances clients libellées en euros et réalisées avec des tiers présents en France. Le montant des créances clients cédées dans le cadre de ces accords s'élève à 18,8 millions d'euros au 30 juin 2017.

  • Mise en place d'une couverture partielle des taux d'intérêt

Afin de couvrir en partie l'exposition à la variation des taux Euro issue de la mise en place du RCF, Cegedim a réalisé une opération de swap de taux le 17 février 2017. Il s'agit d'un swap à prime nulle receveur Euribor 1 mois flooré à 0%. Le swap est payeur taux fixe au taux de 0,2680% pour un montant notionnel de 50 millions d'euros, à échéance 26 février 2021 avec un départ au 28 février 2017.

Afin de couvrir en partie l'exposition à la variation des taux Euro issue de la mise en place du RCF, Cegedim a réalisé une opération de swap de taux le 11 mai 2017, à prime nulle receveur Euribor 1 mois flooré à 0%. Le swap est payeur taux fixe au taux de 0,2750% pour un montant notionnel de 30 millions d'euros, à échéance 31 décembre 2020 avec un départ au 31 mai 2017.

  • Création du GIE Isiaklé

Dans le cadre du contrat de BPO conclu avec le groupe Klesia en septembre 2016, un GIE détenu à 50% par Cegedim et Klesia a été créé. En janvier 2017, Cegedim a consenti un prêt de 9 millions d'euros à Isiaklé pour une durée de 10 ans rémunéré au taux Euribor 1 mois augmenté d'une marge de 1,1% afin d'acquérir auprès de Klesia un logiciel de même valeur nécessaire à la fourniture de ses services. Le GIE est consolidé par mise en équivalence dans les comptes consolidés de Cegedim.

  • Litige avec la société Tessi

Le 10 février 2017, Cegedim a reçu une condamnation à payer 4 636 000 euros à la société Tessi pour manquement à certaines de ses obligations au titre du contrat de cession d'un périmètre d'activités conclu le 2 juillet 2007.

Cegedim a décidé de faire appel de cette condamnation.

  • Acquisition de la société B.B.M Systems au Royaume-Uni

Cegedim, à travers sa filiale Alliadis Europe Ltd, a acquis le 23 février 2017 la société B.B.M Systems au Royaume-Uni. Cette transaction renforce l'expertise du Groupe dans le développement d'offres en mode Cloud à destination des médecins généralistes.

B.B.M Systems a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 0,7 million d'euros et est profitable. Elle contribue au périmètre de consolidation du Groupe depuis le 1er mars 2017.

  • Evolution au sein du Conseil d'Administration de Cegedim SA

En mars 2017, conformément à l'évolution souhaitée par Bpifrance, Madame Anne-Sophie Hérelle remplace en qualité d'Administratrice Madame Valérie Raoul-Desprez. Le représentant permanent de BPIFrance est dorénavant Madame Marie Artaud-Dewitte, Directrice juridique adjointe de Bpifrance Investissements en remplacement de Madame Anne-Sophie Hérelle.

  • Acquisition de la société Adaptive Apps au Royaume-Uni

Cegedim, à travers sa filiale In Practice Systems Limited, a acquis le 3 mai 2017 la société Adaptive Apps au Royaume-Uni. Cette transaction renforce l'expertise du Groupe dans le développement d'offres en mode Cloud et mobile à destination des professionnels de santé.

Adaptive apps a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 1,5 million d'euros et est profitable. Elle contribue au périmètre de consolidation du Groupe depuis le mai 2017.

  • Litige avec la société Euris

Cegedim a reçu conjointement avec IMS Health une assignation de la société Euris pour concurrence déloyale. Cegedim a engagé une procédure pour faire acter que seul IMS Health aurait dû être assigné. Après consultation de ses conseillers juridiques externes, le Groupe a décidé de ne pas passer de provisions.

Opérations et événements importants post clôture

Il n'y a eu postérieurement à la clôture et à la connaissance de la société, aucun autre événement ou changement de nature à modifier de façon significative la situation financière du Groupe que ceux indiqués ci-dessous.

  • Litige avec la société Tessi

Le 21 juillet 2017, Cegedim a payé 4 636 000 euros à la société Tessi suite à la condamnation du 10 février 2017.

Cegedim a fait appel de cette condamnation. L'instance est toujours en cours.

  • Cession envisagée de Cegelease

Dans la continuité du plan de transformation de son business model initié à l'automne 2015, Cegedim envisage de céder ses filiales Cegelease et Eurofarmat. Ces filiales ont un profil principalement financier, une forte valeur, et nécessitent des moyens supplémentaires pour poursuivre et accélérer leur développement dans l'intérêt de leurs clients et collaborateurs.

Ces activités regroupent 24 collaborateurs basés en France. En 2016, elles ont contribué à l'EBITDA consolidé du Groupe pour 5,4 millions d'euros. Dans les comptes individuels l'EBITDA s'établit à 18,1 millions d'euros pour 2016.

Dans le cas où des offres satisfaisantes seraient obtenues et sous réserve de l'obtention de certaines autorisations, le Groupe envisage un closing au second semestre 2017 sans qu'il n'y ait aucune garantie que l'opération soit réalisée.

La réalisation de l'opération permettrait au Groupe de disposer d'un portefeuille d'activités cohérent offrant de fortes synergies. Cegedim n'envisage pas d'autres cessions.

Cegedim est accompagné sur cette opération par le cabinet de conseil Ohana & Co et par le cabinet d'avocats Freshfields Bruckhaus Deringer

Perspectives

En 2017, le Groupe continue de se réinventer, d'innover et d'investir en transformant son business model. Cette transformation étant bien engagée, la dynamique de croissance devrait s'accélérer au quatrième trimestre 2017 et assurer, à l'avenir, une amélioration de la rentabilité.

Ainsi Cegedim anticipait pour 2017 :

  • Un chiffre d'affaires en croissance, comprise entre 4,0% et 6,0%, à taux de change et périmètre constant.
  • Un EBITDA compris entre 66,0 millions d'euros et 72,0 millions d'euros.

A la suite des performances du premier semestre 2017, le Groupe maintient son anticipation d'EBITDA et revoit à la hausse son anticipation de croissance organique du chiffre d'affaires qui devrait se situer légèrement au-dessus de la fourchette communiquée précédemment.

Cegedim devrait bénéficier pleinement des effets positifs de ses investissements, réorganisations et transformations en 2018.

En 2017, le Groupe n'anticipe pas d'acquisitions significatives. Enfin, le Groupe ne communique pas de prévisions ni d'estimations du bénéfice.

  • Impact potentiel du « Brexit »

En 2016, le Royaume-Uni contribuait à hauteur de 12,7% au chiffre d'affaires consolidé du Groupe et de 14,8% à l'EBIT courant consolidé du Groupe.

Cegedim opère au Royaume-Uni en monnaie locale, comme dans tous les pays où le Groupe est présent. Ainsi, l'impact sur la marge d'EBIT courant consolidée du Groupe devrait être non significatif.

En termes de politique de santé, le Groupe n'a pas identifié de programme européen majeur et considère que la politique de santé conduite au Royaume-Uni ne sera que marginalement impactée par le Brexit.

Les données figurant ci-dessus comprennent des indications sur les objectifs de performances financières à venir de Cegedim. Ces informations, de nature prospective, se fondent sur les opinions et hypothèses des dirigeants du Groupe à la date du présent communiqué et impliquent des risques et incertitudes. Pour plus d'informations sur les risques affectant Cegedim, le lecteur est prié de se reporter aux points 2.4 « Risques » et 3.7 « Perspectives » du Document de Référence 2016 déposé auprès de l'AMF le 29 mars 2017 sous le numéro D.17-0255.

 

22 septembre 2017 à 14h30

26 octobre 2017 après bourse

12 Décembre 2017

Réunion SFAF

Chiffre d'affaires T3 2017

Investor Day

Agenda financier

 

21 septembre, à 18h15 (heure de Paris)

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, animée par Jan Eryk Umiastowski, Directeur des Investissements et des Relations Investisseurs de Cegedim.

Le webcast est accessible depuis l'adresse : http://bit.ly/2h5UFFO

La présentation des résultats du premier semestre 2017 est disponible :

Sur le site : http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

Sur l'application mobile de la communication financière Cegedim IR, téléchargeable sur http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

 

Numéros d'appel :

France : +33 1 72 72 74 03

États-Unis : +1 844 286 0643

Royaume-Uni et autres : +44 (0)207 1943 759

Code PIN : 10752768#

 

Informations additionnelles

Le Comité d'Audit s'est réuni le 18 septembre 2017 et le Conseil d'Administration le 21 septembre 2017 pour examiner les comptes consolidés du premier semestre de 2017. Ces comptes font l'objet d'une revue limitée par les commissaires aux comptes. Le rapport des Commissaires aux comptes est daté du 21 septembre 2017.

 

Le rapport financier semestriel 2017 est disponible sur :

  • notre site

En français : http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/rapports.aspx

En anglais : http://www.cegedim.com/finance/documentation/Pages/reports.aspx

  • l'application mobile de la communication financière Cegedim IR en français et en anglais

Téléchargeable sur http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

 


 

Etats financiers consolidés au 30 juin 2017

  • Actif au 30 juin 2017

En milliers d'euros

30.06.2017

31.12.2016

Ecarts d'acquisition

200 958

198 995

Frais de développement

34 927

12 152

Autres immobilisations incorporelles

103 225

127 293

Immobilisations Incorporelles

138 153

139 445

Terrains

544

459

Constructions

4 376

4 712

Autres immobilisations corporelles

28 517

26 548

Immobilisations en cours

292

508

Immobilisations Corporelles

33 729

32 227

Titres de participation

1 098

1 098

Prêts

12 495

3 508

Autres immobilisations financières

6 116

4 126

Immobilisations financières - hors titres des sociétés mises en équivalence

19 709

8 733

Titres des sociétés mises en équivalence

10 006

9 492

État - Impôt différé

27 320

28 784

Créances clients : part à plus d'un an

29 737

29 584

Autres créances : part à plus d'un an

-

0

Instruments financiers

781

-

Actif non courant

460 392

447 260

En cours de service

-

1 034

Marchandises

7 924

6 735

Avances, acomptes sur commandes

2 603

1 773

Créances clients : part à moins d'un an

147 870

167 361

Autres créances : part à moins d'un an

50 760

53 890

Equivalents de trésorerie

8 000

8 000

Trésorerie

10 074

12 771

Charges constatées d'avance

14 525

10 258

Actif courant

241 756

261 823

Total Actif

702 148

709 082

 


  • Passif et capitaux propres au 30 juin 2017

En milliers d'euros

30.06.2017

31.12.2016

Capital social

13 337

13 337

Réserve Groupe

178 452

204 723

Ecart de conversion Groupe

-4 455

-2 391

Résultat Groupe

-3 767

-26 747

Capitaux propres part du Groupe

183 567

188 921

Intérêts minoritaires (réserves)

-23

9

Intérêts minoritaires (résultat)

19

14

Intérêts minoritaires

-4

23

Capitaux propres

183 562

188 944

Dettes financières

250 969

244 013

Instruments financiers

2 010

1 987

Dépôts différés passifs

6 162

6 453

Provisions

24 175

23 441

Autres passifs

14 607

13 251

Passifs non courants

297 922

289 145

Dettes financières

4 094

3 582

Instruments financiers

7

11

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

55 618

62 419

Dettes fiscales et sociales

72 444

78 810

Provisions

2 657

3 297

Autres passifs

85 843

82 874

Passif courant

220 663

230 993

Total Passif

702 148

709 082

 


 

  • Compte de résultats au 30 juin 2017

En milliers d'euros

30.06.2017

30.06.2016

Chiffre d'affaires

230 618

215 509

Achats consommés

-16 578

-16 966

Charges externes

-66 425

-63 290

Impôts et taxes

-4 223

-3 684

Frais de personnel

-109 817

-103 670

Dotations et reprises aux provisions

-1 476

-2 454

Variation des stocks de produits en cours et de produits finis

-

-

Autres produits et charges d'exploitation

-416

240

Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence (1)

1 493

1 158

EBITDA

33 177

26 843

Dotations aux amortissements

-19 589

-16 443

Résultat opérationnel courant

13 588

10 401

Dépréciation écarts d'acquisition

-

-

Produits et charges non récurrents

-11 719

-3 731

Autres produits et charges opérationnels non courants

-11 719

-3 731

Résultat opérationnel

1 870

6 669

Produits de trésorerie & d'équivalents de trésorerie

294

974

Coût de l'endettement financier brut

-4 372

-25 458

Autres produits et charges financiers

811

634

Coût de l'endettement financier net

-3 267

-23 851

Impôts sur les bénéfices

-1 173

-530

Impôts différés

-1 176

-1 187

Total d'impôt

-2 349

-1 717

Quote-part du Résultat net des sociétés mises en équivalence

-1

-76

Résultat net des activités poursuivies

-3 748

-18 974

Résultat net des activités cédées

-

-826

Résultat net consolidé

-3 748

-19 801

Part du Groupe

-3 767

-19 775

Intérêts minoritaires

19

-26

Nombre moyen d'actions hors autocontrôle

13 975 365

13 953 978

Résultat courant par action (en euros)

0,0

-1,1

Résultat par action (en euros)

-0,3

-1,4

Instruments dilutifs

Néant

Néant

Résultat dilué par action (en euros)

-0,3

-1,4

 

(1) Reclassement de la Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence

En milliers d'euros

30.06.2017 publié

QP du résultat des sociétés mises en équivalence

30.06.2016

Retraité

EBITDA

25 685

1 158

26 843

Résultat opérationnel courant

9 243

1 158

10 401

Résultat opérationnel

5 511

1 158

6 669

 


 

  • Tableau de flux de trésorerie au 30 juin 2017

En milliers d'euros

30.06.2017

30.06.2016

Résultat net consolidé

-3 748

-19 801

Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence

-1 492

-1 082

Dotations aux amortissements et provisions

33 941

24 511

Plus ou moins values de cession

-266

-38

Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt

28 435

3 591

Coût de l'endettement financier net

3 267

23 854

Charges d'impôt

2 349

1 722

Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net
et impôt

34 051

29 167

Impôt versé

-2 212

-2 251

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Besoin

-

-10 638

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité : Dégagement

3 810

-

Flux de trésorerie générés par l'activité après impôt versé et variation
du besoin en fond de roulement (a)

35 650

16 278

Dont flux net de trésorerie générés par l'activité des activités non poursuivies

-

-224

Acquisitions d'immobilisations incorporelles

-23 897

-20 976

Acquisitions d'immobilisations corporelles

-5 849

-7 811

Acquisitions d'immobilisations financières

-

-

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles

225

492

Cessions d'immobilisations financières

464

-

Variation des prêts et avances consentis

-9 812

-130

Incidence des variations de périmètre (1)

-3 008

-1 448

Dividendes reçus hors Groupe

-

-

Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (b)

-41 878

-29 872

Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités non poursuivies

-

-9

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

-

-

Dividendes versés aux minoritaires des sociétés intégrées

-13

-17

Augmentation de capital en numéraire

-

-

Emissions d'emprunts

10 500

169 000

Remboursements d'emprunts

-3 106

-340 262

Intérêts versés sur emprunts

-2 963

-30 491

Autres produits et charges financiers versés ou reçus

-468

-566

Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (c)

3 950

-202 337

Dont flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement des activités non poursuivies

-

-2

Variation de trésorerie hors effet devises (a+b+c)

-2 279

-215 930

Incidence des variations de cours des devises

-420

-845

Variation de trésorerie

-2 699

-216 775

Trésorerie nette d'ouverture

20 722

228 120

Trésorerie nette de clôture

18 024

11 345

 

Glossaire

 

Activités non réparties : Cette division regroupe à la fois des activités inhérentes au statut de tête de Groupe coté, et des activités de support aux divisions du Groupe.

BNPA : Pour Bénéfice Net Par Action. Le BNPA est un indicateur financier spécifique que le Groupe définit comme le résultat net divisé par la moyenne pondérée du nombre d'actions en circulation.

BPO (Business Process Outsourcing ou offres à services complet) : L'externalisation des processus métier (BPO) consiste à contracter des activités et fonction non-coeur auprès d'un prestataire tiers. Cegedim fournis les services de BPO pour les ressources humaines, la gestion du cycle de revenu aux États-Unis et de prestation de gestion pour comptes de tiers pour les compagnies d'assurance, institutions de prévoyance et mutuelles.

Charges opérationnelles : Elles sont définies comme les achats consommés, les charges externes et les frais de personnel.

Chiffre d'affaires à changes constants : Lorsqu'il est fait référence aux variations du chiffre d'affaires à changes constants, cela signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu. Le terme « à change constant » recouvre la variation résultant de l'application des taux de change de la période précédente sur l'exercice actuel, toutes choses restant égales par ailleurs.

Chiffre d'affaires à périmètre constant : L'effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l'exercice antérieur de la manière suivante :

- en retirant la partie des ventes provenant de l'entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l'exercice en cours ;

- de même, lorsqu'une entité est cédée, les ventes pour la partie en question sur l'exercice antérieur sont éliminées.

Données organiques : A périmètre et changes constants

Croissance interne : La croissance interne recouvre la croissance résultant du développement d'un contrat existant, notamment du fait de la hausse des tarifs et/ou volumes distribués ou traités, des nouveaux contrats, des acquisitions d'actifs affectés à un contrat ou un projet particulier.

Croissance externe : La croissance externe recouvre les acquisitions intervenues sur l'exercice présent ainsi que celles ayant eu un effet partiel sur l'exercice passé, nettes de cessions, d'entités et/ou d'actifs.

EBIT : Pour Earnings Before Interest and Taxes. Il correspond au chiffre d'affaires net duquel sont déduites les charges d'exploitation (telles que salaires, charges sociales, matières, énergie, études, prestations, services extérieurs, publicité, etc.). Il correspond au résultat d'exploitation pour le Groupe Cegedim.

 

 

EBIT courant : Il correspond à l'EBIT retraité des éléments exceptionnels tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond au résultat d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

EBITDA : Pour Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. On parle d'EBITDA lorsque les amortissements et réévaluations ne sont pas pris en compte. Le «D» désigne l'amortissement des immobilisations corporelles (telles que bâtiments, machines ou véhicules) alors que le «A» désigne l'amortissement des immobilisations incorporelles (brevets, licences, goodwill).

L'EBITDA est retraité des éléments non-courants tels que les pertes de valeurs sur immobilisations corporelles et incorporelles, les restructurations, etc. Il correspond à l'excédent brut d'exploitation courant pour le Groupe Cegedim.

EBITDA ajusté : La direction de Cegedim estime que la mesure de l'EBITDA Ajusté (non-IFRS), lorsqu'elle est considérée en conjonction avec les états financiers IFRS, est utile aux investisseurs et à la direction pour appréhender les activités et les tendances opérationnelles en cours. L'EBITDA ajusté correspond à l'EBITDA consolidé retraité de l'impact négatif de 4 millions d'euros de la dépréciation des créances clients  dans la division Professionnels de santé.

Endettement Financier Net : L'Endettement Financier Net représente la dette financière brute (les dettes financières non courantes, courantes, les concours bancaires, le retraitement de la dette au coût amorti et les intérêts courus sur emprunts) nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie et hors réévaluation des dérivés de couverture de la dette.

Free cash flow : Le Free cash flow correspond au cash généré, net de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du besoin en fonds de roulement opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions, (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.

Marge opérationnelle : La marge opérationnelle est définie comme étant le ratio EBIT/chiffre d'affaires.

Marge opérationnelle courante : Elle est définie comme étant le ratio EBIT courant/chiffre d'affaires.

Transformation du business model : Cegedim a décidé à l'automne 2015 de migrer l'ensemble de ses offres vers le mode SaaS, de développer des offres à service complet (BPO) et d'accroître significativement ses efforts en matière de R&D. Cette volonté se traduit par un changement du business model du Groupe. En effet, la reconnaissance du chiffre d'affaires s'en trouve modifiée et la rentabilité, à court terme, est négativement impactée.

Trésorerie nette : La trésorerie nette est définie comme étant le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie moins le montant des découverts bancaires.

 

 

A propos de Cegedim :


Fondée en 1969, Cegedim est une entreprise innovante de technologies et de services spécialisée dans la gestion des flux numériques de l'écosystème santé et BtoB, ainsi que dans la conception de logiciels métier destinés aux professionnels de santé et de l'assurance. Cegedim compte plus de 4 000 collaborateurs dans 11 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 441 millions d'euros en 2016.

Cegedim SA est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : CGM).

Pour en savoir plus : www.cegedim.fr

Et suivez Cegedim sur Twitter : @CegedimGroup, LinkedIn et Facebook.


Aude BALLEYDIER

Cegedim
Responsable Communication

et Relations Médias

Tél. : +33 (0)1 49 09 68 81

aude.balleydier@cegedim.fr


Jan Eryk UMIASTOWSKI

Cegedim

Directeur des Investissements

et Responsable Relations Investisseurs

Tél. : +33 (0)1 49 09 33 36

janeryk.umiastowski@cegedim.com


Marina ROSOFF

Pour Madis Phileo

 

Relations Médias

Tél. : +33 (0)6 71 58 00 34

marina@madisphileo.com

 

 

Suivez Cegedim :

 

    

 


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/141732/R/2136052/817399.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

CAC 40 (LC10S) : tout ça pour rien... La journée d’hier a connu une volatilité qui avait été absente depuis longtemps. Pourtant, rien n’a vraiment changé ! Le Cac 40 est…

Publié le 20/10/2017

Quelle utilisation du cash ?

Publié le 20/10/2017

La confirmation des objectifs annuels d'Aures Technologies permet au titre de progresser de 2,2% à 35,5 euros à Paris...

Publié le 20/10/2017

Bernin, le 20 octobre 2017   INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL   (Article L. 233-8 II du Code du Commerce et…

Publié le 20/10/2017

Michelin, qui a confirmé ses objectifs annuels hier soir, progresse de 0,7% à 120,8 euros en matinée sur la place parisienne...

CONTENUS SPONSORISÉS