5 573.07 PTS
-1.19 %
5 516.5
-1.29 %
SBF 120 PTS
4 441.81
-1.22 %
DAX PTS
12 974.59
-1.48 %
Dowjones PTS
24 834.41
-0.72 %
6 893.62
+0.00 %
Nikkei PTS
22 689.74
-1.18 %

Capgemini SE : Excellente performance de Capgemini en 2017 avec une accélération de la croissance portée par le Digital et le Cloud

| GlobeNewswire | 360 | Aucun vote sur cette news
Capgemini SE : Excellente performance de Capgemini en 2017 avec une accélération de la croissance portée par le Digital et le Cloud
Credits  ShutterStock.com

Relations presse :

Florence Lièvre

Tél. : 01 47 54 50 71

florence.lievre@capgemini.com

 

Relations Investisseurs :

Vincent Biraud

Tél. : 01 47 54 50 87

vincent.biraud@capgemini.com

 

Excellente performance de Capgemini en 2017
avec une accélération de la croissance portée par le Digital et le Cloud

 

  • Chiffre d'affaires de 12 792 millions d'euros
  • Croissance de 4,0% à taux de change constants[1] sur l'année et 6,2% au 4ème trimestre
  • Près de 5 milliards d'euros réalisés dans le Digital et le Cloud (+24% sur un an)
  • Taux de marge opérationnelle* de 11,7%, en progression de 20 points de base
  • Résultat net part du Groupe de 820 millions d'euros, en croissance de 11%[2] 
  • Résultat normalisé par action* de 6,22 euros
  • « Free cash-flow » organique* de 1 080 millions d'euros
  • Proposition de dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 15 centimes

 

Paris, le 15 février 2018 - Réuni à Paris le 14 février 2018 sous la présidence de Paul Hermelin, le Conseil d'Administration de Capgemini SE a examiné et arrêté les comptes[3] du groupe Capgemini pour l'exercice clos le 31 décembre 2017.

Pour Paul Hermelin, Président-directeur général du groupe Capgemini : « Notre excellente performance en 2017 reflète notre capacité à créer de la valeur pour nos clients et à capter - en particulier - la demande liée à leur agenda de transformation digitale, tout en poursuivant notre trajectoire de croissance profitable.

Nous annonçons une progression de notre chiffre d'affaires (+4,0% à taux de change constants sur l'année) supérieure aux objectifs que nous nous étions fixés et terminons l'année avec un très bon momentum (+6,2% au 4ème trimestre), notamment en Amérique du Nord, premier marché du Groupe. Par ailleurs, nous avons réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de près de 5 milliards d'euros dans le Cloud et le Digital, qui représente 40% de nos activités au quatrième trimestre. Enfin, conformément à notre plan de marche, notre taux de marge opérationnelle (11,7% du chiffre d'affaires) a continué de progresser en direction de notre objectif de moyen terme.

Nous avons remporté des contrats importants pour accompagner nos clients, à la recherche de partenaires stratégiques globaux, tant dans leurs objectifs de productivité - grâce à nos technologies d'automatisation - que d'innovation. Sur ce volet, nous enrichissons notre palette d'offres grâce à plusieurs acquisitions ciblées réalisées en 2017, notamment dans le e-commerce ou le design digital, ou encore celle de LiquidHub, spécialiste de l'engagement client digital aux Etats-Unis, annoncée la semaine dernière.

En 2018 nous allons poursuivre l'évolution de notre portefeuille de services tout en approfondissant notre expertise sectorielle. Forts de 200 000 collaborateurs dont 57% dans notre réseau mondial de centres de production, nous continuerons également d'investir dans nos talents grâce à des efforts soutenus de formation. Enfin, en liaison avec notre Conseil d'Administration, nous avons redéfini nos priorités en matière de Responsabilité sociale des entreprises avec des engagements précis et quantifiés dans les domaines que nous avons choisis : la promotion de la diversité, le respect de l'environnement et la lutte contre la fracture numérique, ce que nous appelons l'inclusion digitale. »

CHIFFRES CLÉS DE L'ANNÉE 2017                                                                                        

(en millions d'euros)

2016

2017

Variation

Chiffre d'affaires

12 539

12 792

+2,0%

+4,0% à taux constants

Marge opérationnelle*

1 440

1 493

 

en % du chiffre d'affaires

11,5%

11,7%

+20bp

Résultat d'exploitation

1 148

1 183

 

en % du chiffre d'affaires

9,2%

9,2%

 

Résultat net, part du Groupe

921

820

+11% a

Résultat de base par action (EUR)

5,44

4,88

+12% a

Résultat normalisé par action (EUR)*

6,69

6,22

 +11% a

Free cash-flow organique*

1 071

1 080

+9MEUR

Trésorerie nette / (Endettement net)

(1 413)

(1 209)

+204MEUR

a hors reconnaissance d'un produit d'impôt exceptionnel de 180 millions d'euros en 2016

 

Le Groupe a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 12 792 millions d'euros, en progression de 2,0% par rapport à celui de 2016. Cela représente une croissance de 4,0% à taux de change constants*, supérieure donc à l'objectif de 3.0% fixé en début d'année. La croissance organique* du Groupe, c'est-à-dire hors impact des devises et des variations de périmètre, s'établit à 3,6%. Sur le quatrième trimestre de l'année, la croissance atteint 6,2% à taux de change constants.

Le développement rapide des activités liées au Digital et au Cloud s'est poursuivi avec une croissance de 24% à taux de change constants pour atteindre 4,9 milliards d'euros, ce qui représente 38% du chiffre d'affaires de l'année (40% sur le quatrième trimestre).

Les prises de commandes enregistrées en 2017 s'élèvent à 12 890 millions d'euros, en légère croissance (+1% à taux de change constants) par rapport aux 13 027 millions d'euros enregistrés en 2016. Le ratio de Book-to-Bill s'établit à 1,01 sur la période et 1,14 sur le 4ème trimestre de l'année.

La marge opérationnelle* atteint 1 493 millions d'euros et 11,7% du chiffre d'affaires, en progression de 4% en valeur et de 20 points de base en taux, en ligne avec les objectifs de l'année. Cette nouvelle amélioration de la profitabilité illustre la capacité du Groupe à poursuivre l'industrialisation (modèle rightshore, standardisation des opérations, montée en puissance de l'automatisation) et développer rapidement les activités innovantes. Du point de vue géographique, cette amélioration est principalement tirée par l'augmentation de la profitabilité en Europe qui combine une croissance remarquable dans le Digital et le Cloud et une forte demande pour l'offshore.

Les autres produits et charges opérationnels s'établissent à 310 millions d'euros, contre 292 millions d'euros enregistrés en 2016, avec une hausse des charges de restructurations à 131 millions d'euros compensée par une baisse des coûts d'acquisition et d'intégration à 38 millions d'euros.

Le résultat d'exploitation s'élève à 1 183 millions d'euros et 9,2% du chiffre d'affaires contre 1 148 millions d'euros en 2016.

Le résultat financier représente une charge de 72 millions d'euros, en baisse par rapport aux 146 millions d'euros enregistrés l'année précédente avec la réduction des charges liées à la dette du fait du remboursement anticipé fin 2016 de l'ORNANE émise en 2013 et du dénouement anticipé d'instruments de couverture de la dette en dollar en 2017.

Au titre de l'impôt, le Groupe enregistre une charge de 303 millions d'euros correspondant à un taux effectif d'impôt de 27,3%. Ce montant prend en compte l'impact net de l'évolution des actifs d'impôts différés aux États-Unis[4], notamment suite au changement de taux d'imposition dans le cadre de la réforme fiscale américaine. En 2016, la charge d'impôt s'élevait à 94 millions d'euros du fait de la reconnaissance d'un produit net non-cash de 180 millions d'euros relatif à des goodwills résultant de réorganisations juridiques.

Le résultat net part du Groupe ressort à 820 millions d'euros pour l'année 2017, comparé aux 921 millions d'euros en 2016. Le bénéfice par action (non dilué) pour l'exercice 2017 est de 4,88 euros et le résultat normalisé par action* est de 6,22 euros, représentant - hors produits d'impôt non-récurrents - une progression de 11% sur un an.

Le « free cash-flow » organique* s'établit en hausse à 1 080 millions d'euros et dépasse l'objectif de 950 millions d'euros visé en début d'année. Sur l'exercice 2017 Capgemini a versé 262 millions d'euros de dividendes, alloué 176 millions d'euros au programme pluriannuel de rachat d'actions et décaissé pour des acquisitions un montant net de 238 millions d'euros.

Le Conseil d'Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale du 23 mai 2018 le versement d'un dividende de 1,70 euros par action, en augmentation de 15 centimes par rapport à l'année précédente. Le taux de distribution du résultat net, part du Groupe, s'établirait ainsi à 35% en ligne avec la politique de distribution du Groupe.

 

APPLICATION DE LA NORME IFRS 15 AU 1er JANVIER 2018

Le principal impact de l'application de la norme IFRS 15 au 1er janvier 2018 pour Capgemini est lié à des activités d'achat-revente (matériels, logiciels et prestations de services) que le Groupe peut être amené à effectuer, notamment à la demande des clients. Désormais, une plus grande proportion de ce chiffre d'affaires devra être enregistré sur une base nette (montant facturé au client net des montants facturés par le fournisseur).

Le résultat de l'évaluation d'impact que l'application de la norme IFRS 15 aurait entrainé pour l'année 2017 montre :

  • une réduction du chiffre d'affaires, pour un montant de 270 millions d'euros, soit 2,1% du chiffre d'affaires publié, en ligne avec les indications communiquées en juillet 2017 ;
  • aucun impact sur le montant en euros de la marge opérationnelle, ce qui mécaniquement aurait relevé le taux de marge opérationnelle à 11,9%, comparé à 11,7% publié ;
  • aucune modification sur les montants en euros du résultat net, des résultats par action (de base, dilué et normalisé) ni sur celui du free cash-flow organique.

L'audit des résultats de cette évaluation sera finalisé pour la publication des comptes semestriels 2018.

 

PERSPECTIVES

Pour l'année 2018, le Groupe vise une accélération de sa croissance avec une progression du chiffre d'affaires à taux de change constants comprise entre 6% et 7%, une amélioration de la profitabilité avec une marge opérationnelle comprise entre 12,0% et 12,2% et un free cash-flow organique supérieur à 1 milliard d'euros.

Par ailleurs, le Groupe s'attend à un impact négatif de l'évolution des devises sur le chiffre d'affaires de l'année de l'ordre de 3,5 points, principalement du fait de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain.

Ces perspectives tiennent compte de l'application de la norme IFRS 15 au 1er janvier 2018.

 

ÉVOLUTION DE L'ACTIVITÉ PAR GRANDES RÉGIONS

La région Amérique du Nord (31% du chiffre d'affaires du Groupe) réalise en 2017 une croissance à taux de change constants de 5,0% avec une forte accélération de l'activité sur le second semestre liée aux investissements effectués récemment.  L'activité a été principalement tirée par les secteurs de l'Industrie, des Biens de consommation et de la Distribution ainsi que par la croissance enregistrée dans les Services financiers. Le secteur Énergies & Utilities s'inscrit en baisse sur l'année mais il a renoué avec la croissance à partir du 3ème trimestre. Dans la continuité des résultats semestriels, le taux de marge opérationnelle s'établit à 13,5%, en baisse de 190 points de base, reflétant d'une part une pression sur les prix lors du renouvellement de certains grands contrats au 1er semestre et d'autre part des investissements effectués afin de redynamiser la croissance dans la région.

La région Royaume-Uni/Irlande (13% du chiffre d'affaires du Groupe) affiche un recul de son activité de 9,6% à taux de change constants du fait du ralentissement anticipé dès le début de l'année dans le Secteur public alors que le Secteur privé (63% du chiffre d'affaires de la région) est en légère croissance. Le taux de marge opérationnelle atteint 15,1% en 2017, en amélioration de 50 points de base par rapport à 2016. Le Groupe a noté un ralentissement au 2ème semestre avec des cycles de décision chez les clients qui s'allongent.

La France (21% du chiffre d'affaires du Groupe) enregistre un chiffre d'affaires en hausse de 5,2%, avec une très bonne dynamique dans les Services applicatifs et le Conseil, tirés par le Digital et le Cloud. La croissance dans les Services financiers et le secteur des Biens de consommation et de la Distribution dépasse 10% sur l'année. La marge opérationnelle progresse de 80 points de base pour s'établir à 9,9% sur l'année.

Le chiffre d'affaires de la région « Reste de l'Europe » (27% du chiffre d'affaires du Groupe) est en progression de 8,6% à taux de change constants, porté par l'Allemagne, la Scandinavie et l'Italie où la croissance s'approche ou dépasse les 10%. Le Bénélux et l'Espagne sont également en croissance sur l'année. La région se caractérise par une rotation rapide de ses activités avec d'un côté une progression de la demande pour l'offshore (+20% en volume au cours de l'année) et une demande croissante pour les offres liées au Digital et le Cloud. La marge opérationnelle est en hausse de 150 points de base par rapport à 2016 et atteint 12,0%.

La région Asie-Pacifique et Amérique latine (8% du chiffre d'affaires du Groupe) voit son chiffre d'affaires augmenter de 7,9% à taux de change constants en 2017, avec cette année encore une situation contrastée. La croissance en Asie-Pacifique est alimentée par le développement des Services financiers, du secteur des Biens de consommation et celui de l'Énergie et continue d'être très solide, tandis que l'Amérique Latine voit son activité baisser de nouveau. Dans cette région, la stabilisation de la situation au Brésil en fin d'année et une activité soutenue au Mexique ont permis de renouer avec la croissance au 4ème trimestre. Sur l'ensemble de la région le taux de marge opérationnelle est en amélioration sensible à 9,8% en 2017 contre 6,6% en 2016.

 

ÉVOLUTION DE L'ACTIVITÉ PAR MÉTIERS

Le Conseil (5% du chiffre d'affaires du Groupe) progresse de 14% à taux de change constants avec une forte croissance dans les principaux pays d'Europe continentale. L'activité de conseil est alimentée par les besoins liés à la transformation digitale des clients du Groupe et la demande a été particulièrement forte dans les secteurs de l'Industrie, des Services financiers, des Biens de consommation et de la Distribution. La marge opérationnelle de cette activité s'établit à 11,2% du chiffre d'affaires, en progression de 50 points de base sur un an.

Les Services de technologie et d'ingénierie (15% du chiffre d'affaires du Groupe) réalisent une croissance de 4,7% à taux de change constants. Cette année, la France et la Scandinavie ont été les principaux moteurs tandis que sur le plan sectoriel on notera la croissance supérieure à 10% dans le secteur Énergies & Utilities. La marge opérationnelle progresse de 80 points de base pour atteindre 13,6% en 2017.

Les Services applicatifs (62% du chiffre d'affaires du Groupe) enregistrent une augmentation de 6,6% de leur chiffre d'affaires avec une progression de l'ordre de 10% en France, Allemagne, Italie, Scandinavie et en Asie. L'activité continue de bénéficier de la forte demande liée au déploiement du Digital et du Cloud. À l'image du Groupe, les secteurs de l'Industrie, des Biens de consommation et de la Distribution ont enregistré les plus fortes croissances. La marge opérationnelle atteint 12,9%, en progression de 20 points de base par rapport à 2016.

Les Autres services d'infogérance (18% du chiffre d'affaires du Groupe) affichent un recul de 6,4% à taux de change constants de l'activité. Ceci est pour l'essentiel imputable à la baisse anticipée dans le Secteur public au Royaume-Uni et aux Services d'infrastructure qui restent globalement sous pression avec la transition de leur portefeuille d'activité. Les activités de Business Services (Business Process Outsourcing et plateformes) sont restées globalement stables. La marge opérationnelle est de 9,2%, en baisse de 80 points de base par rapport à 2016.

 

ÉVOLUTION DE L'ACTIVITÉ AU 4ème TRIMESTRE

La croissance du chiffre d'affaires s'établit au 4ème trimestre à 6,2% à taux de change constants et 5,6% à taux de change et périmètre constants.

Par métier, les Services applicatifs et les Services de technologie et d'ingénierie ont vu leur croissance à taux de change constants accélérer, respectivement à 8,9% et 7,8%, tandis que le Conseil a maintenu son momentum (+19,1%). Les Autres services d'infogérance ont enregistré, dans le prolongement des précédents trimestres, une baisse de 6,4% du chiffre d'affaires.

Toutes les régions du Groupe à l'exception du Royaume-Uni/Irlande ont contribué à l'accélération de la croissance qui dépasse les 10% en Amérique du Nord (+12,3%) et dans la région Reste de l'Europe (+11,3%). La dynamique est portée par les secteurs de l'Industrie, des Services financiers, des Biens de consommation et de la Distribution et celui de l'Énergie qui ont chacun enregistré une croissance supérieure à 5%.

Les prises de commandes enregistrées sur le trimestre s'élèvent à 3 801 millions d'euros, ce qui amène le book-to-bill à 1,14 sur le trimestre.

 

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS

Au 31 décembre 2017, l'effectif total du Groupe s'établit à 199 700 personnes, soit une augmentation de 3,4% sur un an. Les effectifs offshore représentent près de 114 000 collaborateurs et 57% de l'effectif total.

 

BILAN & IMPÔTS

La structure du bilan est restée globalement inchangée au cours de l'année 2017. Au 31 décembre 2017, le Groupe dispose d'une trésorerie de 1 988 millions d'euros, contre 1 870 millions d'euros un an plus tôt. Compte tenu de la dette financière de 3 372 millions d'euros, des actifs de gestion de trésorerie et des instruments dérivés, l'endettement net* du Groupe à la fin de l'exercice 2017 est de 1 209 millions d'euros en baisse par rapport aux 1 413 millions d'euros un an plus tôt.

Les actifs d'impôts différés s'élèvent à 1 283 millions d'euros à la clôture de l'exercice dont 554 millions d'euros liés aux déficits reportables aux États-Unis. Ces derniers prennent notamment en compte les changements suivants, dont l'impact net sur la charge d'impôt de l'exercice n'est pas matériel :

  • l'effet du changement de taux d'impôt aux États-Unis qui a conduit à une baisse des actifs d'impôts différés pour un montant de 295 millions d'euros ;
  • l'effet de l'évolution des perspectives de profits imposables aux États-Unis par rapport à la dernière réévaluation de l'impôt différé américain en 2015 qui entraîne la reconnaissance de nouveaux actifs d'impôts différés pour un montant de 299 millions d'euros. Ainsi, les déficits fiscaux reportables aux Etats-Unis sont désormais intégralement reconnus dans les comptes consolidés du Groupe au 31 décembre 2017.

Compte tenu de l'évolution des déficits fiscaux reportables et des réformes fiscales adoptées, notamment aux États-Unis, le Groupe estime que le taux effectif d'impôt devrait augmenter de 3 à 4 points en 2018, toutefois sans impact significatif sur les décaissements et donc sur la génération de free-cash-flow. L'évaluation de certaines autres mesures incluses dans la réforme fiscale aux États-Unis se poursuit.

 

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Paul Hermelin, Président-directeur général, ainsi que Aiman Ezzat, Directeur général délégué et Directeur financier, Thierry Delaporte, Directeur général délégué, et Rosemary Stark, Directeur des ventes, commenteront cette publication au cours d'une conférence téléphonique qui se déroulera en anglais ce jour à 8h00 heure de Paris (CET). Cette conférence téléphonique sera accessible par webcast, en direct et en rediffusion pendant un an, depuis ce lien.

L'ensemble des documents relatifs à cette publication sera mis en ligne sur le site Investisseurs de Capgemini et à l'adresse https://www.capgemini.com/results

 

CALENDRIER

26 avril 2018        Publication du chiffre d'affaires pour le 1er trimestre 2018 (auparavant prévue le 2 mai 2018)

23 mai 2018         Assemblée Générale

26 juillet 2018      Publication des résultats pour le 1er semestre 2018

Le calendrier relatif au paiement du dividende qui est soumis à l'approbation de l'assemblée générale serait :

4 juin 2018           Détachement du coupon sur Euronext Paris

6 juin 2018           Mise en paiement du dividende

 

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations prospectives. Ces informations peuvent comprendre des projections, des estimations, des hypothèses, des informations concernant des projets, des objectifs, des intentions et/ou des attentes portant sur des résultats financiers futurs, des évènements, des opérations, le développement de services et de produits futurs, ainsi que des informations relatives à des performances ou à des évènements futurs. Ces informations prospectives sont généralement reconnaissables à l'emploi des termes « s'attendre à », « anticiper », « penser que », « avoir l'intention de », « estimer », « prévoir », « projeter », « pourrait », « devrait » ou à l'emploi de la forme négative de ces termes et à d'autres expressions de même nature. La direction de Capgemini considère actuellement que ces informations prospectives traduisent des attentes raisonnables ; la société alerte cependant les investisseurs sur le fait que ces informations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes (y compris, notamment, les risques identifiés dans le Document de Référence de Capgemini, disponible sur le site internet de Capgemini), étant donné qu'elles ont trait à des évènements futurs et dépendent des circonstances futures dont la réalisation est incertaine et qui peuvent différer de ceux anticipés, souvent difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Capgemini. Les résultats et les évènements réels sont susceptibles de différer significativement, de ceux qui sont exprimés, impliqués ou projetés dans les informations prospectives. Les informations prospectives ne donnent aucune garantie de réalisation d'évènements ou de résultats futurs et n'ont pas cette vocation. Capgemini ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives sous réserve de ses obligations légales.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre d'instruments financiers au public et ne contient pas d'invitation ou d'incitation à investir dans des instruments financiers en France, aux États-Unis ou n'importe quel autre pays.


À propos de Capgemini

Capgemini est un leader mondial du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique. A la pointe de l'innovation, le Groupe aide ses clients à saisir l'ensemble des opportunités que présentent le cloud, le digital et les plateformes. Fort de 50 ans d'expérience et d'une grande expertise des différents secteurs d'activité, il accompagne les entreprises et organisations dans la réalisation de leurs ambitions, de la définition de leur stratégie à la mise en oeuvre de leurs opérations. Pour Capgemini, ce sont les hommes et les femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. Résolument multiculturel, le Groupe compte 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 12,8 milliards d'euros en 2017.

Plus d'informations sur www.capgemini.com. People matter, results count.

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

ANNEXES

 

 

DÉFINITIONS

La croissance organique du chiffre d'affaires est la croissance calculée à taux de change et périmètre constants. Le périmètre et les taux de changes utilisés sont ceux de l'exercice publié. Ce sont également les taux de change de l'exercice publié qui sont utilisés dans le calcul de la croissance à taux de change constants.

Comme annoncé lors de la publication des perspectives pour l'année 2017, afin que l'arrêt des activités de revente de matériel au Brésil qui est intervenu au cours de l'année ne perturbe pas l'analyse de l'évolution trimestrielle, la croissance organique et la croissance à taux de change constants sont présentées en 2017 après avoir retraité cette activité des chiffres d'affaires 2016 et 2017 :

Réconciliation des taux de croissance

4ème trimestre

2017

Année

2017

Croissance organique

+5.6%

+3.6%

Impact des variations de périmètre du Groupe

+0.6pt

+0.4pt

Croissance à taux de change constants

+6.2%

+4.0%

Impact des taux de change

-3.5pt

-1.6pt

Croissance courante

+2.7%

+2.4%

Impact des activités en cours d'arrêt

-0.5pt

-0.4pt

Croissance en données publiées

+2.2%

+2.0%

L'impact des variations des devises sur le quatrième trimestre est principalement lié à l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain. L'impact des activités en cours d'arrêt reflète l'évolution de l'activité de revente de matériel au Brésil qui avait généré 21 millions d'euros au 4ème trimestre 2016.

La marge opérationnelle, un des principaux indicateurs de la performance du Groupe, est la différence entre le chiffre d'affaires et les charges opérationnelles. Elle est calculée avant les « autres produits et charges opérationnels » qui comprennent les amortissements des actifs incorporels reconnus dans le cadre des regroupements d'entreprises, la charge résultant de l'étalement de la juste valeur des actions attribuées au personnel (y compris les charges sociales et contributions patronales), ainsi que les charges ou produits non récurrents, notamment les dépréciations des écarts d'acquisition, les écarts d'acquisition négatifs, les plus ou moins-values de cession de sociétés consolidées ou d'activités, les charges de restructuration afférentes à des plans approuvés par les organes de Direction du Groupe, les coûts d'acquisition et d'intégration des sociétés acquises par le Groupe y compris les compléments de prix incluant des conditions de présence, ainsi que les effets des réductions, des liquidations et des transferts des régimes de retraites à prestations définies.

Le résultat net normalisé correspond au résultat net (part du Groupe) corrigé des impacts des éléments reconnus en « Autres produits et charges opérationnels », net d'impôt calculé sur la base du taux effectif d'impôt. Le résultat normalisé par action est calculé comme un résultat de base par action, c'est-à-dire hors dilution.

Le « free cash-flow » organique se définit comme le flux de trésorerie lié à l'activité diminué des investissements en immobilisations incorporelles et corporelles (nets de cession) et ajusté des intérêts financiers payés et reçus.

 

ÉVOLUTION DE L'ACTIVITÉ PAR RÉGIONS

 

Chiffre d'affaires

 

Variation par rapport à 2016

 

Taux de marge opérationnelle

 

2017

(en millions d'euros)

 

En données

publiées

À taux de change constants

 

2016

2017

Amérique du Nord

3 923

 

+3,2%

+5,0%

 

15,4%

13,5%

Royaume-Uni et Irlande

1 681

 

-15,6%

-9,6%

 

14,6%

15,1%

France

2 700

 

+5,2%

+5,2%

 

9,1%

9,9%

Reste de l'Europe

3 478

 

+8,2%

+8,6%

 

10,5%

12,0%

Asie Pacifique et Amérique latine

1 010

 

+4,7%

+7,9%

 

6,6%

9,8%

TOTAL

12 792

 

+2,0%

+4,0%

 

11,5%

11,7%

 

ÉVOLUTION DE L'ACTIVITÉ PAR MÉTIERS

 

Chiffre d'affaires

 

Variation par rapport à 2016

 

Taux de marge opérationnelle

 

2017

(en millions d'euros)

 

En données

publiées

À taux de change constants

 

2016

2017

Conseil

584

 

+15,4%

+14,0%

 

10,7%

11,2%

Services de technologie et d'ingénierie

1 927

 

+2,9%

+4,7%

 

12,8%

13,6%

Services applicatifs

7 940

 

+5,1%

+6,6%

 

12,7%

12,9%

Autres services d'infogérance

2 341

 

-10,1%

-6,4%

 

10,0%

9,2%

TOTAL

12 792

 

+2,0%

+4,0%

 

11,5%

11,7%

 

COMPTE DE RÉSULTAT SYNTHÉTIQUE ET MARGE OPÉRATIONNELLE

(en millions d'euros)

2016

2017

Variation

Chiffre d'affaires

12 539

12 792

+2,0%

Charges opérationnelles

(11 099)

(11 299)

 

Marge opérationnelle

1 440

1 493

+4%

en % du chiffre d'affaires

11,5%

11,7%

+20bp

Autres charges et produits opérationnels

(292)

(310)

 

Résultat d'exploitation

1 148

1 183

+3%

en % du chiffre d'affaires

9,2%

9,2%

 

Résultat financier

(146)

(72)

 

(Charge) / produit d'impôts

(94)

(303)

 

(-) Intérêts minoritaires

13

12

 

Résultat net, part du Groupe

921

820

-11%

 

RÉSULTAT NORMALISÉ ET RÉSULTAT DILUE PAR ACTION

(en millions d'euros)

2016

2017

Variation

Nombre moyen d'actions en circulation

169 450 721

168 057 561

 

Résultat de base par action (en euros)

5,44

4,88

-10%

Nombre moyen d'actions dilué

179 080 780

172 082 122

 

Résultat dilué par action (en euros)

5,25

4,76

-9%

 

 

 

 

(en millions d'euros)

2016

2017

Variation

Résultat net, part du Groupe

921

820

 

Taux effectif d'impôt, hors produit exceptionnel d'impôt

27,3%

27,3%

 

(-) Autres charges et produits opérationnels, net d'impôts

212

226

 

Résultat net normalisé

1 133

1 046

 

Nombre moyen d'actions en circulation

169 450 721

168 057 561

 

Résultat normalisé par action (en euros)

6,69

6,22

-7%

Le Groupe a reconnu sur l'année 2016 un produit d'impôt exceptionnel de 180 millions d'euros qui a relevé le résultat de base par action et le résultat normalisé par action de 1,07 euro et le résultat dilué par action de 1,01 euro. Hors produit d'impôt exceptionnel reconnu en 2016, la progression sur l'année 2017 du résultat normalisé par action atteint 11%.

(en millions d'euros)

2016

2017

Variation

Résultat normalisé par action (en euros)

6,69

6,22

 

(-) produit d'impôt exceptionnel

(180)

-

 

Nombre moyen d'actions en circulation

169 450 721

 

 

(-) impact du produit/charge d'impôt exceptionnel (en euros)

(1,07)

-

 

Résultat normalisé par action - hors produit/charge d'impôt exceptionnel (en euros)

5,62

6,22

+11%

 

VARIATION DE TRÉSORERIE ET « FREE CASH-FLOW » ORGANIQUE

(en millions d'euros)

2016

2017

Flux de trésorerie liés à l'activité

1 319

1 330

Investissements (nets de cession) en immobilisations corporelles et incorporelles

(176)

(226)

Intérêts financiers nets

(72)

(24)

Free cash-flow organique

1 071

1 080

Autres flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement et de financement

(1 118)

(871)

Variation de trésorerie

(47)

209

Incidence des variations des cours des devises

(31)

(91)

Trésorerie d'ouverture

1 948

1 870

Trésorerie de clôture

1 870

1 988

 

ENDETTEMENT NET

(en millions d'euros)

31/12/2016

31/12/2017

Trésorerie et équivalents de trésorerie

1 879

1 988

Découverts bancaires

(9)

-

Trésorerie

1 870

1 988

Actifs de gestion de trésorerie

157

168

Dettes financières à long terme

(3 287)

(2 783)

Dettes financières à court terme et découverts bancaires

(125)

(589)

(-) Découverts bancaires

9

-

Dettes financières, hors découverts bancaires

(3 403)

(3 372)

Instruments dérivés

(37)

7

Trésorerie nette / (Endettement net)

(1 413)

(1 209)


 

 

 



* Les termes et indicateurs alternatifs de performance marqués d'un (*) sont définis et/ou réconciliés en annexe de ce communiqué.

[1] Comme annoncé lors de la publication des perspectives pour l'année 2017, la croissance à taux de change constants et la croissance organique sont présentées après avoir retraité les chiffres d'affaires 2016 et 2017 de l'activité de revente de matériel au Brésil en cours d'arrêt.

[2] Hors reconnaissance d'un produit d'impôt exceptionnel de 180 millions d'euros en 2016.

[3] Les comptes consolidés ont été audités et le rapport de certification est en cours d'émission.

[4] Voir « BILAN & IMPÔTS » page 5


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/152779/R/2169052/835268.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/05/2018

Le titre a dépassé la borne haute d’un canal ascendant en place depuis juillet 2017 suite à l’accélération haussière amorcée début avril. Depuis les cours évoluent au contact de la borne…

Publié le 04/05/2018

Capgemini prévoit de nommer Carole Ferrand directrice financière du Groupe pour remplacer Aiman Ezzat qui exerce conjointement avec Thierry Delaporte...

Publié le 04/05/2018

Capgemini prévoit de nommer Carole Ferrand directrice financière du groupe pour remplacer Aiman Ezzat qui exerce conjointement avec Thierry Delaporte les fonctions de Directeur général délégué…

Publié le 27/04/2018

Capgemini prend la tête du CAC40 à l'ouverture, sur un gain de 5% à 112 euros...

Publié le 26/04/2018

Capgemini a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 3,153 milliards d’euros, en hausse de 7,2% à taux de change constants. Il a augmenté de 1,2% en données…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2018

Dans un marché désormais bien baissier, Renault sous-performe, en repli de près de 3% à 89,3 euros...

Publié le 23/05/2018

L’équipementier automobile Faurecia annonce aujourd'hui un investissement dans la start-up américaine Promethient, venant ainsi renforcer l'écosystème du groupe dédié aux technologies de…

Publié le 23/05/2018

Objectif rehaussé...

Publié le 23/05/2018

Comme suite à la nomination de M...

Publié le 23/05/2018

aXigate, filiale de la Division Solutions pour les Etablissements Sanitaires et Médico-Sociaux du Groupe Pharmagest, a été retenue pour sa solution...