5 391.24 PTS
-0.15 %
5 396.50
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 299.70
-0.09 %
DAX PTS
13 168.84
+0.12 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BOUYGUES : RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2017

| GlobeNewswire | 272 | Aucun vote sur cette news
BOUYGUES : RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2017
Credits  ShutterStock.com

                

                                

 

Communiqué de presse - Paris - 16/11/2017 à 7h30

 

 

RÉSULTATS

DES NEUF PREMIERS MOIS 2017

 

·      Forte amÉlioration des rÉsultats et de la profitabilitÉ du Groupe sur un an

·      trÈs bonne dynamique commerciale dans tous les mÉtiers

·      Confirmation des perspectives 2017

 

 

CHIFFRES CLÉS (millions d'euros)

9 mois

2016

9 mois

2017

Variation

Chiffre d'affaires

23 113

23 828

+3 %a

Résultat opérationnel courant

714

976b

+37 %

Marge opérationnelle courante

3,1%

4,1 %

+1 pt

Résultat opérationnel

570c

1 058d

+86 %

Résultat net part du Groupe

345

713

+107 %

Résultat net part du Groupe hors exceptionnelse

412

659

+60 %

 

 

 

 

Endettement financier net au 30 septembre

(3 890)

(3 707)

+183 MEUR

 

(a) +3 % à périmètre et change constants

(b) Dont plus-value de 28 MEUR au titre de la cession de 50 % de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée

(c) Dont 144 MEUR de charges non courantes dans tous les métiers

(d) Dont 82 MEUR de produits non courants (voir détails page 7)

(e) Voir réconciliation en page 11

 

Le Groupe a fortement amélioré ses résultats et sa profitabilité sur les neuf premiers mois 2017.

  • Le résultat opérationnel courant est en hausse de 37% par rapport aux neuf premiers mois 2016 à 976 millions d'euros. La marge opérationnelle courante progresse de 1 point sur la période, tirée par les bonnes performances de Bouygues Telecom et TF1.

Le résultat opérationnel augmente de 86% sur les neuf premiers mois 2017 à 1 058 millions d'euros et intègre 82 millions d'euros de produits non courants (contre 144 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016).

  • À 713 millions d'euros, le résultat net part du Groupe a plus que doublé sur un an. Hors éléments exceptionnels, il est en hausse de 60% à 659 millions d'euros.

 











Par ailleurs, tous les métiers du Groupe ont réalisé une très bonne performance commerciale sur les neuf premiers mois 2017.

  • Le carnet de commandes des activités de construction est à un niveau très élevé de 30,3 milliards d'euros à fin septembre 2017, en progression de 8% sur un an et de 9% à taux de change constants. Sur le troisième trimestre, deux contrats significatifs ont été pris en commande par Bouygues Construction à l'international pour un montant total de plus de 560 millions d'euros (réalisation de la deuxième tour la plus haute de Singapour et extension de la ligne LRT-1 du métro de Manille aux Philippines). En France, Colas a remporté plusieurs contrats de maintenance ferroviaire pour un montant total d'environ 140 millions d'euros.
  • La très bonne dynamique commerciale de Bouygues Telecom s'est confirmée au troisième trimestre 2017. Bouygues Telecom a recruté 110 000 nouveaux clients Forfait hors MtoM dans le Mobile et 110 000 nouveaux clients Fixe. Par ailleurs, le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutements FTTH depuis le lancement des offres fibre avec 38 000 nouveaux clients. Le FTTH a représenté 36% de la croissance nette des neuf premiers mois 2017 contre 24% sur la même période l'an dernier.  

 

Enfin, le Groupe a maintenu une structure financière solide avec un endettement financier net à
fin septembre 2017 de 3,7 milliards d'euros, en diminution de 183 millions d'euros sur un an.

 

 

Perspectives

 

Le Groupe confirme son objectif d'amélioration de sa profitabilité en 2017 :

  • Le résultat opérationnel courant et la marge opérationnelle courante des activités de construction devraient poursuivre leur amélioration par rapport à 2016 (avant prise en compte de la plus-value au titre de la cession de 50% de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée).
  • Bouygues Telecom revoit à la hausse son objectif de marge d'EBITDA attendue désormais entre 26% et 27% (contre légèrement supérieur à 25% précédemment). Par ailleurs, environ 220 millions d'euros de produits non courants liés à Cellnex sont attendus sur 2017.
  • TF1 devrait réaliser 25 à 30 millions d'euros d'économies récurrentes[a] dès 2017.

 

Pour 2018 et au-delà :

  • TF1 devrait maintenir, sur la période 2017-2019, le coût annuel moyen des programmes[b] à 980 millions d'euros pour les cinq chaînes gratuites. TF1 devrait également améliorer sa profitabilité, avec un objectif de taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres en 2019.
  • Bouygues Telecom confirme son objectif de 300 millions d'euros de cash-flow libre à horizon trois ans.

 

 

 

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

 

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

 

Le carnet de commandes des activités de construction à fin septembre 2017 est à un niveau très élevé de 30,3 milliards d'euros, en hausse de 8% par rapport à fin septembre 2016 et de 9% à taux de change constants.

 

En France, les activités de construction enregistrent une bonne performance commerciale avec un carnet de commandes à fin septembre 2017 en hausse de 13% sur un an.  

Les prises de commandes de Bouygues Construction augmentent de 9% sur les neuf premiers mois 2017 avec plus d'un milliard d'euros de projets remportés au titre du Grand Paris Express depuis le début de l'année.

Sur les neuf premiers mois 2017, les réservations de logements chez Bouygues Immobilier enregistrent une forte hausse de 21 % par rapport aux neuf premiers mois 2016. Cette croissance est supérieure à celle du marché qui reste soutenu par le dispositif Pinel, l'élargissement du prêt à taux zéro et les taux d'intérêt bas.

Enfin, le carnet de commandes à fin septembre 2017 de Colas progresse de 14% sur un an grâce à la reprise du marché de la Route et à des commandes au troisième trimestre dans la maintenance ferroviaire pour un montant d'environ 140 millions d'euros.

 

À l'international, la dynamique positive se poursuit avec un carnet de commandes à fin septembre 2017 en hausse de 6% à taux de change constants. Le groupe a gagné des contrats significatifs au cours du
troisième trimestre tels que la réalisation de la deuxième tour la plus haute de Singapour pour 290 millions d'euros, l'extension de la ligne LRT-1 du métro de Manille pour 273 millions d'euro
s et plusieurs contrats de construction ou d'extension de lignes de métro au Moyen-Orient et en Asie pour un montant total d'environ 160 millions d'euros.

À fin septembre 2017, l'international représente 56% du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas.

 

Le chiffre d'affaires des activités de construction s'élève à 18,7 milliards d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 3 % par rapport aux neuf premiers mois 2016.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 595 millions d'euros, en amélioration de 27 millions d'euros sur un an.

Les résultats opérationnels courants de Bouygues Construction et Bouygues Immobilier ressortent en forte croissance sur un an. Comme attendu, Bouygues Immobilier a enregistré au troisième trimestre 2017 une
plus-value de 28 millions d'euros au titre de la cession de 50% de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée. Chez Colas, la forte amélioration de la marge opérationnelle courante de la Route métropole ne compense pas le retard d'activité en Amérique du Nord (en particulier dû aux mauvaises conditions météorologiques) et les difficultés de l'activité ferroviaire pour
laquelle des mesures de redressement sont mises en place (remplacement de managers, réorganisation des activités en France et cessions d'actifs).

La marge opérationnelle courante des activités de construction est de 3,2% sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de 0,1 point sur un an.

Le résultat opérationnel s'élève à 590 millions d'euros, en hausse de 78 millions d'euros sur un an (5 millions d'euros de charges non courantes sur les neuf premiers mois 2017 contre 56 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2016).

 

TF1

 

Sur les neuf premiers mois 2017, TF1 a poursuivi la mise en oeuvre de sa stratégie multichaînes, multimétiers, multimédias. Les cinq chaînes gratuites (TF1, TMC, HD1, NT1, LCI) réalisent une part d'audience de 32,0% sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats, en augmentation de 0,6 point sur un an.

 







 

Le chiffre d'affaires de TF1 s'établit à 1 466 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport aux
neuf premiers mois 2016, grâce à la progression des recettes publicitaires (+2% sur an) qui résulte d'une hausse du chiffre d'affaires des chaînes de la TNT et d'une très bonne performance du parrainage.

 

Le résultat opérationnel courant s'établit à 115 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 68 millions d'euros sur un an. Cette croissance s'explique par les effets de la stratégie mise en place depuis la rentrée 2016, les économies de coûts récurrentes et l'absence d'événements sportifs majeurs au cours de la période.

 

Le résultat opérationnel ressort à 98 millions d'euros contre une perte de 22 millions d'euros aux neuf premiers mois 2016. Il intègre 17 millions d'euros de charges non courantes correspondant à l'amortissement du goodwill affecté dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios contre 69 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016.

 

BOUYGUES TELECOM

 

La très bonne dynamique commerciale de Bouygues Telecom s'est confirmée au troisième trimestre 2017.

 

Le parc Mobile est en hausse de 295 000 clients au troisième trimestre 2017 et de 940 000 sur les
neuf premiers mois de l'année, pour un parc total de 13,9 millions de clients à fin septembre 2017. 

Le parc forfait hors MtoM s'élève à 10,2 millions de clients à fin septembre 2017 avec 110 000 nouveaux clients au troisième trimestre 2017 et 351 000 sur les neuf premiers mois. La diffusion de la 4G au sein de la clientèle de Bouygues Telecom se poursuit avec 7,7 millions d'utilisateurs à fin septembre 2017 contre 6,5 millions
à fin septembre 2016.

 

Dans le Fixe, l'opérateur enregistre une très bonne performance commerciale avec le gain de 110 000 nouveaux clients au troisième trimestre 2017 et de 243 000 sur les neuf premiers mois. Bouygues Telecom est bien positionné pour atteindre son objectif de 1 million de clients Fixe supplémentaires à fin 2017 (par rapport à fin 2014).

Le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutements FTTH depuis le lancement des offres fibre avec 38 000 nouveaux clients. Le FTTH a représenté 36% de la croissance nette des neuf premiers mois 2017 contre 24% sur la même période l'an dernier. Le parc de clients FTTH s'établit ainsi à 209 000 clients à fin septembre 2017.

Bouygues Telecom poursuit son déploiement dans le FTTH avec 18 millions de prises sécurisées à fin septembre 2017, soit 2 millions supplémentaires par rapport à fin juin 2017, et 3,1 millions de prises commercialisées (+0,5 million par rapport à fin juin 2017). L'opérateur confirme son objectif de 12 millions de prises commercialisées à fin 2019 et de 20 millions en 2022.

Au total, le parc Très Haut Débit compte 594 000 clients à fin septembre 2017.

 

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom s'élève à 3 727 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 6% par rapport aux neuf premiers mois 2016. Le chiffre d'affaires réseau est en hausse de 5% à 3 179 millions d'euros et de 6% hors entrant. Cette croissance bénéficie des premiers effets positifs des augmentations de prix sur les offres premium Mobile et sur toutes les offres Fixe réalisées fin mai 2017 et d'un léger impact favorable de la nouvelle réglementation sur le roaming.

 

Sur les neuf premiers mois 2017, l'EBITDA ressort à 882 millions d'euros, en hausse de 27% par rapport aux neuf premiers mois 2016. La marge d'EBITDA s'élève à 27,7%, en augmentation de 4,6 points sur un an.

 

Le résultat opérationnel s'établit à 395 millions d'euros, en progression de 278 millions d'euros sur un an et intègre 105 millions d'euros de produits non courants contre 7 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016. Les plus-values de cessions de sites à Cellnex ont plus que compensé les charges non courantes liées à la mise en oeuvre du partage de réseau.

 





Sur les neuf premiers mois 2017, les investissements bruts s'élèvent à 860 millions d'euros, en ligne avec le montant d'investissements bruts prévu pour 2017 de 1,2 milliard d'euros.

 

 

ALSTOM

 

Sur les neuf premiers mois 2017, la contribution d'Alstom au résultat net du Groupe s'élève à 105 millions d'euros contre une contribution de 36 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2016.

 

Conformément aux annonces faites le 26 septembre 2017, l'Etat n'a pas exercé les options d'achat dont il disposait sur les titres Alstom prêtés par Bouygues. Il a donc restitué les 43,8 millions d'actions Alstom concernées à Bouygues le 17 octobre 2017, à l'expiration de la durée de prêt prévue contractuellement.
Au 31 octobre 2017, Bouygues détient 27,99% du capital d'Alstom.

 

Rappel des ÉvÉnements significatifs depuis le 30 juin 2017 :

 

  • 7 septembre 2017 : Dijon métropole a attribué au groupement composé de Bouygues Energies & Services et Citelum, le contrat pour la réalisation et la gestion pendant 12 ans d'un poste de pilotage connecté des équipements de l'espace public des 24 communes de la métropole
     
  • 7 septembre 2017 : Colas acquiert une participation de 50% dans six sociétés de carrières du sud-ouest de la France
     
  • 29 septembre 2017 : Macifimo et Bouygues Immobilier inaugurent Green Office® Link, un immeuble à énergie positive de 8 500 m² à Lyon au coeur de Gerland
     
  • 2 octobre 2017 : BNP Paribas Real Estate et Bouygues Immobilier inaugurent le nouveau centre de pilotage du Groupe PSA à Rueil-Malmaison
     
  • 5 octobre 2017 : Bouygues Telecom se mobilise pour le recyclage des téléphones portables
     
  • 9 octobre 2017 : Bouygues immobilier démarre les travaux de l'opération Sensations au sein de l'Îlot Bois à Strasbourg, premier immeuble de grande hauteur 100% bois, innovant et bas carbone
     
  • 13 octobre 2017 : dépôt d'une plainte par Colas Rail en relation avec un projet à l'international
     
  • 16 octobre 2017 : Bouygues Immobilier pose la première pierre de l'immeuble de bureaux Saint Ex Office à Toulouse
     
  • 18 octobre 2017 : Linkcity, filiale de développement immobilier de Bouygues Construction, et
    Bouygues Immobilier ont été désignés lauréats par le jury d'Inventons la Métropole du Grand Paris pour l'aménagement de 10 projets d'aménagement urbain

     
  • 23 octobre 2017 : Bouygues Immobilier investit dans la société Spallian pour accélérer sa stratégie Smart Data
     
  • 6 novembre 2017 : TF1 et Altice-SFR réinventent la relation éditeur - distributeur en signant un accord de distribution innovant








 

PROCHAINS RENDEZ-VOUS FINANCIERS :

22 février 2018 : résultats annuels 2017 (7h30 CET)

 

 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez l'intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com

 

 

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :

investors@bouygues.com · Tél. : +33 (0)1 44 20 10 79

 

CONTACT PRESSE :

presse@bouygues.com · Tél. : +33 (0)1 44 20 12 01

 

BOUYGUES SA · 32 avenue Hoche · 75378 Paris CEDEX 08 · bouygues.com

     

 


































ACTIVITÉ COMMERCIALE des neuf premiers mois 2017

 

CARNET DE COMMANDES

DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

(millions d'euros)

Fin septembre

 

2016

2017

Variation

Bouygues Construction

18 225

19 669

+8 %

Bouygues Immobilier

2 722

2 967

+9 %

Colas

7 178

7 666

+7 %

Total

28 125

30 302

+8 %

 

BOUYGUES CONSTRUCTION

PRISES DE COMMANDES

(millions d'euros)

9 mois

 

2016

2017

Variation

France

3 802

4 151

+9 %

International

3 841

3 938

+3 %

Total

7 643

8 089

+6 %

 

BOUYGUES IMMOBILIER

RÉSERVATIONS

(millions d'euros)

9 mois

 

2016

2017

Variation

Logement

1 443

1 717

+19 %

Immobilier d'entreprise

231

194

-16 %

Total

1 674

1 911

+14 %

 

COLAS

CARNET DE COMMANDES

(millions d'euros)

Fin septembre

 

2016

2017

Variation

France (dont DOM)

2 876

3 290

+14 %

International et TOM

4 302

4 376

+2 %

Total

7 178

7 666

+7 %

 

TF1

PART D'AUDIENCEa

Fin septembre

 

2016

2017

Variation

TF1

22,3 %

21,8 %

-0,5 pt

TMC

3,4 %

4,2 %

+0,8 pt

NT1

3,4 %

3,6 %

+0,2 pt

HD1

2,2 %

2,2 %

+0,0 pt

LCI b

0,1 %

0,2 %

+0,1 pt

Total

31,4 %

32,0 %

+0,6 pt

 

(a)    Source Médiamétrie - Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

(b)    LCI a rejoint l'offre en clair de TF1 le 5 avril 2016





 


BOUYGUES TELECOM

PARC CLIENTS (en milliers)

 

Fin déc. 2016

Fin sept. 2017

Variation

Parc forfait

12 130

13 229

+1 099

Parc prépayé

866

706

-160

Parc total Mobile

12 996

13 935

+940

Parc total Fixe

3 101

3 344

+243

 

 

 

PERFORMANCE FINANCIÈRE des neuf premiers mois 2017

 

 

9 mois

 

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RESUMÉ (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Chiffre d'affaires

23 113

23 828

+3 %a

Résultat opérationnel courant

714

976

+262 MEUR

Autres produits et charges opérationnelsb

(144)

82

+226 MEUR

Résultat opérationnel

570

1 058

+488 MEUR

Coût de l'endettement financier net

(171)

(170)

+1 MEUR

Autres produits et charges financiers

3

12

+9 MEUR

Impôt

(138)

(257)

-119 MEUR

Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées

91

151

+60 MEUR

dont Alstom

36

105

+69 MEUR

Résultat net des activités poursuivies

355

794

+439 MEUR

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(10)

(81)

-71 MEUR

Résultat net part du Groupe

345

713

+368 MEUR

Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnelsc

412

659

+247 MEUR

(a) +3% à périmètre et change constants (voir glossaire)

(b) Dont, aux neuf premiers mois 2016, des charges non courantes  de 69 MEUR chez TF1, 39 MEUR chez Colas, 15 MEUR chez Bouygues Construction, 7 MEUR chez Bouygues Telecom, et 2 MEUR chez Bouygues Immobilier

Dont, aux neuf premiers mois 2017, des charges non courantes de 17 MEUR chez TF1, 5 MEUR chez Colas et 105 MEUR de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont principalement 48 MEUR de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 144 MEUR de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites)

(c) Voir réconciliation en page 11

 

 

 

 

9 mois

 

CALCUL DE L'EBITDA (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Résultat opérationnel courant

714

976

+262 MEUR

Dotations nettes aux amortissements

1 144

1 182

+38 MEUR

Dotations aux provisions et dépréciations nettes de reprises utilisées

127

76

-51 MEUR

Reprises de provisions et dépréciations non utilisées et autres

(234)

(247)

-13 MEUR

EBITDA

1 751

1 987

+236 MEUR

 

 

9 mois

 

 

 

CHIFFRE D'AFFAIRES DES ACTIVITÉS (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Effet change

Effet périmètre

À

PCC

 

Activités de constructiona

18 219

18 679

+2,5 %

+0,4 %

+0,1 %

+3,0 %

dont Bouygues Construction

8 698

8 521

-2,0 %

+0,8 %

+0,3 %

-0,9 %

dont Bouygues Immobilier

1 626

1 746

+7,4 %

-

-

+7,4 %

dont Colas

8 115

8 617

+6,2 %

+0,1 %

-0,2 %

+6,1 %

TF1

1 427

1 466

+2,7 %

0,0 %

-1,5 %

+1,2 %

Bouygues Telecom

3 503

3 727

+6,4%

-

-

+6,4 %

Holding et divers

101

105

ns

-

-

ns

Retraitements intra-Groupeb

(357)

(354)

ns

-

-

ns

Chiffre d'affaires du Groupe

23 113

23 828

+3,1 %

+0,3 %

0,0 %

+3,4 %

dont France

14 520

14 987

+3,2 %

0,0 %

0,0 %

+3,2 %

dont international

8 593

8 841

+2,9 %

+0,9 %

0,0 %

+3,8 %

 

(a) Somme des chiffres d'affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)

(b) Dont retraitements intra-groupe des activités de construction

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉs À l'ebitda du groupe (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

891

866

-25 MEUR

dont Bouygues Construction

335

317

-18 MEUR

dont Bouygues Immobilier

68

126

+58 MEUR

dont Colas

488

423

-65 MEUR

TF1

193

256

+63 MEUR

Bouygues Telecom

697

882

+185 MEUR

Holding et divers

(30)

(17)

+13 MEUR

EBITDA du Groupe

1 751

1 987

+236 MEUR


 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel courant du groupe 
(millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

568

595

+27 MEUR

dont Bouygues Construction

235

277

+42 MEUR

dont Bouygues Immobilier

92

139

+47 MEUR

dont Colas

241

179

-62 MEUR

TF1

47

115

+68 MEUR

Bouygues Telecom

124

290

+166 MEUR

Holding et divers

(25)

(24)

+1 MEUR

Résultat opérationnel courant du Groupe

714

976

+262 MEUR

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel du groupe (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

512

590

+78 MEUR

dont Bouygues Construction

220a

277

+57 MEUR

dont Bouygues Immobilier

90a

139

+49 MEUR

dont Colas

202a

174b

-28 MEUR

TF1

(22)a

98b

+120 MEUR

Bouygues Telecom

117a

395b

+278 MEUR

Holding et divers

(37)a

(25)

+12 MEUR

Résultat opérationnel du Groupe

570

1 058

+488 MEUR

 

(a) Dont aux neuf premiers mois 2016, des charges non courantes de 69 MEUR chez TF1 liées au plan de transformation, aux effets du passage en gratuit de LCI, et aux impacts de Newen Studios et du décret sur la fiction française, de 39 MEUR chez Colas essentiellement liées à l'arrêt de l'activité de la filiale SRD, de 15 MEUR chez Bouygues Construction liées à la nouvelle organisation, de 7 MEUR chez Bouygues Telecom (dont principalement 65 MEUR de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 56 MEUR de produits non courants liés à la plus-value sur la vente de 230 pylônes à Cellnex) et de 2 MEUR chez Bouygues Immobilier liées à la nouvelle organisation.

(b) Dont aux neuf premiers mois 2017, des charges non courantes de 17 MEUR chez TF1 correspondant à l'amortissement du goodwill affecté dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et de 5 MEUR chez Colas liées aux travaux préalables au démantèlement du site de Dunkerque et 105 MEUR de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont principalement 48 MEUR de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 144 MEUR de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites)

 

 

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉs au rÉsultat NET part du groupe (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

379

468

+89 MEUR

dont Bouygues Construction

165

233

+68 MEUR

dont Bouygues Immobilier

53

81

+28 MEUR

dont Colas

161

154

-7 MEUR

TF1

(6)

37

+43 MEUR

Bouygues Telecom

57

229

+172 MEUR

Alstom

36

105

+69 MEUR

Holding et divers

(121)

(126)

-5 MEUR

Résultat net part du Groupe

345

713

+368 MEUR

Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnelsa

412

659

+247 MEUR

 

(a) Voir réconciliation ci-dessous

 

 

9 mois

 

IMPACT DES ÉLÉMENTS EXCEPTIONNELS sur le rÉsultat NET part du groupe (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Résultat net part du Groupe

345

713

+368 MEUR

Dont résultats non courants liés à Bouygues Telecom (nets d'impôts)

4

(64)

-68 MEUR

Dont résultats non courants de TF1 (nets d'impôts)

19

5

-14 MEUR

Dont résultats non courants des activités de construction (nets d'impôts)

36

5

-31 MEUR

Dont résultats non courants liés à la société holding (nets d'impôts)

8

0

-8 MEUR

Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels

412

659

+247 MEUR

 

 

 

ENDETTEMENT (-)/ EXCéDENT FINANCIER (+) NET PAR MÉTIER
(millions d'euros)

 

Fin septembre

 

2016

2017

Variation

Bouygues Construction

2 758

2 698

-60 MEUR

Bouygues Immobilier

(274)

(409)

-135 MEUR

Colas

(17)

(270)

-253 MEUR

TF1

148a

297

+149 MEUR

Bouygues Telecom

(1 123)b

(834)c

+289 MEUR

Holding et divers

(5 382)d

(5 189)

+193 MEUR

TOTAL

(3 890)

(3 707)

+183 MEUR

 

(a) Dont l'acquisition de Newen Studios pour 293 MEUR à 100 %

(b) Dont paiement de la première échéance des fréquences 700 MHz pour 117 MEUR et produits liés à la cession de 230 pylônes à Cellnex pour 80 MEUR

(c) Dont produits liés à la cession de 700 sites à Cellnex pour 198 MEUR

(d) Dont impact positif de l'OPRA d'Alstom en janvier 2016 pour 996 MEUR

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉs auX INVESTISSEMENTS d'EXploitation nets (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

320

270

-50 MEUR

dont Bouygues Construction

127

65

-62 MEUR

dont Bouygues Immobilier

17

12

-5 MEUR

dont Colas

176

193

+17 MEUR

TF1

147

154

+7 MEUR

Bouygues Telecom

605

605

0 MEUR

Holding et divers

3

6

+3 MEUR

TOTAL

1 075

1 035

-40 MEUR

 

 

9 mois

 

Contribution des activitÉS au cash-flow libre du groupe (millions d'euros)

2016

2017

Variation

Activités de construction

432

535

+103 MEUR

dont Bouygues Construction

161

227

+66 MEUR

dont Bouygues Immobilier

34

67

+33 MEUR

dont Colas

237

241

+4 MEUR

TF1

(5)

53

+58 MEUR

Bouygues Telecom

24

67

+43 MEUR

Holding et divers

(115)

(93)

+22 MEUR

TOTAL

336

562

+226 MEUR

 

 

 

GLOSSAIRE

 

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

 

ARPU mobile trimestriel (Average Revenue Per User ; Revenu moyen par utilisateur) : est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par client. Il est calculé en divisant :

- le chiffre d'affaires trimestriel des appels entrants et sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service et des services à valeur ajoutée

- par la moyenne pondérée du nombre de clients (hors clients machine to machine) sur le trimestre.

La moyenne pondérée du nombre de clients est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne journalière du nombre de clients sur le mois.

 

ARPU fixe trimestriel (Average Revenue Per User ; Revenu moyen par utilisateur) : est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par client. Il est calculé en divisant :

- le chiffre d'affaires des appels entrants et sortants, des services fixe haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements

- par la moyenne pondérée du nombre d'accès sur le trimestre.

La moyenne pondérée du nombre d'accès est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne arithmétique du nombre d'accès en début et en fin de mois.

 

B2B (business to business) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

 

Carnet de commandes (Bouygues Construction, Colas) : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l'obtention de l'ordre de service et la levée des conditions suspensives).

 

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d'affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d'affaires total des réservations signées restant à notarier.

En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d'affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

 

Cash-flow libre : capacité d'autofinancement nette (déterminée après coût de l'endettement financier et charge nette d'impôt de l'exercice) diminuée des investissements nets d'exploitation de l'exercice. Il est calculé avant variation du BFR. Le calcul du cash-flow libre par métier est présenté dans la note 11 « Information sectorielle » de l'annexe aux comptes consolidés au 30 septembre 2017 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

 

Chiffre d'affaires réseau (Bouygues Telecom) : il comprend :

- sur la partie mobile : le chiffre d'affaires des appels entrants (voix et SMS) et sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, le chiffre d'affaires du Machine-To-Machine (MtoM), le chiffre d'affaires de l'itinérance (roaming) et le chiffre d'affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO);

- sur la partie fixe : le chiffre d'affaires des appels entrants et sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements 

 

Chiffre d'affaires autre (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d'affaires comptable de Bouygues Telecom et le chiffre d'affaires réseau. Il comprend en particulier la vente des terminaux, des accessoires, l'itinérance en zone blanche, les prestations de services autres que Télécom et le co-financement publicitaire.

 

Consommation 4G : données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi

 

 

 

EBITDA : résultat opérationnel courant corrigé des dotations nettes aux amortissements, aux provisions et dépréciations ainsi que des effets liés aux prises et aux pertes de contrôle.

 

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s'agit respectivement d'un excédent financier net ou d'un endettement financier net.

Evolution du chiffre d'affaires à périmètre et change constants :

- à change constant : évolution après conversion du chiffre d'affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison

- à périmètre constant : évolution du chiffre d'affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante:   

  • en cas d'acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d'affaires de la société acquise qui n'a pas de correspondance dans la période de comparaison
  • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d'affaires de la société cédée qui n'a pas de correspondance dans la période en cours 

 

FTTH (Fiber to the Home - Fibre jusqu'à l'abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

 

Marge d'EBITDA (Bouygues Telecom) : EBITDA sur chiffre d'affaires réseau

 

MtoM : les communications « machine à machine » ou « M2M » consistent en la mise en relation de machines ou d'objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d'information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine

 

Prises FTTH sécurisées : horizontal déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu'au point de mutualisation 

 

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l'horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation

 

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d'affaires à réaliser sur cette affaire.

 

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers  réservés sur une période donnée.

- Logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés.

- Immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire

Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100% des montants sont intégrés dans les réservations
  • S'il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l'activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion

 

RIP : Réseau d'Initiative Publique

 

 

 

Très haut Débit : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA, box 4G et VDSL2 (définition Arcep)

 

Utilisateurs 4G : clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)

 

 



([a]) Hors coûts des programmes

([b]) Hors événements sportifs


Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/155933/R/2150198/825311.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance. La prudence est de rigueur en raison d’une semaine chargée sur le plan macroéconomique avec les réunions de…

Publié le 11/12/2017

 Communiqué de presse Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social établie conformément aux dispositions de…

Publié le 11/12/2017

Eurazeo (+1,72% à 76,79 euros) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice SBF 120, bénéficiant des annonces de sa journée investisseurs de vendredi. Celle-ci était centrée sur…

Publié le 11/12/2017

Une cotation directe...

Publié le 11/12/2017

Natixis voit plus bas

CONTENUS SPONSORISÉS