5 194.57 PTS
+1.06 %
5 187.50
+0.92 %
SBF 120 PTS
4 143.91
+0.91 %
DAX PTS
12 274.45
+0.80 %
Dowjones PTS
21 998.99
+0.00 %
5 907.73
+0.00 %
Nikkei PTS
19 729.28
-0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Aéroports de Paris SA : Résultats du 1er semestre 2017

| GlobeNewswire | 163 | Aucun vote sur cette news
Aéroports de Paris SA : Résultats du 1er semestre 2017
Credits  ShutterStock.com

Communiqué financier

Paris, 17h45, le 24 juillet 2017

Aéroports de Paris SA

Résultats semestriels 2017 : EBITDA en hausse,
porté par le dynamisme du trafic et la maîtrise des charges

Résultats semestriels 2017 du Groupe ADP :

  • Trafic du Groupe ADP : + 4,6 %[1] à 73,3 millions de passagers[2]
  • Trafic de Paris Aéroport : + 5,0 % à 48,5 millions de passagers
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (+ 2,4 % à 1 459 millions d'euros), porté essentiellement par la croissance des activités aéronautiques et la bonne tenue des activités commerciales, notamment des boutiques côté pistes. Le chiffre d'affaires par passager[3] du 1er semestre 2017 est stable à 18,1 EUR
  • EBITDA[4] (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo) : solide croissance (+ 3,7 % à 547 millions d'euros), grâce au dynamisme du trafic et à la maîtrise des charges courantes
  • Plus-value liée aux bâtiments du hub cargo d'après la norme IAS 17 : 63 millions d'euros en autres produits
  • Résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) en progression de 25,2 %, à 341 millions d'euros, notamment soutenu par l'amélioration de la contribution de TAV Airports, partiellement compensée par des provisions à l'international
  • RNPG[5] en nette hausse de 27,1 %, à 161 millions d'euros, malgré la hausse des impôts liée à la progression du résultat avant impôts

Révision de l'hypothèse 2017 de croissance du trafic et confirmation de la prévision d'EBITDA 2017

  • Entre + 3,5 % et + 4,0 % en 2017 par rapport à 2016 (vs + 3,0 %, plus ou moins 0,5 point précédemment)
  • Confirmation d'une orientation à la hausse de l'EBITDA en 2017[6]

(en millions d'euros - sauf indications contraires)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

1 459

1 425

+2,4%

EBITDA (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo)

547

527

+3,7%

EBITDA

610

527

+15,7%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

341

272

+25,2%

Résultat financier

(64)

(59)

+8,1%

Impôts sur les bénéfices

(114)

(90)

+27,2%

Résultat net part du Groupe

161

127

+27,1%

CA/PAX (EUR)

  18,1

18,1

+0,1%

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris SA - Groupe ADP, a déclaré :

"Le trafic de Paris Aéroport atteint 48,5 millions de passagers au 1er semestre 2017, avec un trafic international plus dynamique que le trafic total. Ces chiffres conduisent le Groupe ADP à revoir à la hausse son hypothèse de croissance du trafic en 2017, entre +3,5% et +4,0% en 2017 par rapport à 2016. Le Groupe ADP confirme sa prévision d'orientation à la hausse de l'EBITDA 2017.

Les résultats du 1er semestre 2017 témoignent de la capacité du Groupe ADP à tirer parti, depuis la fin de l'année 2016, de la reprise du trafic à Paris. Cependant, cette reprise ne se traduit que partiellement dans les résultats commerciaux. Le CA/PAX, bien que porté par le dynamisme du Luxe, est pénalisé par l'effet négatif sur les ventes de tabac de la mise en place du paquet neutre au 1er janvier 2017. L'EBITDA est en hausse de 3,7 % (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo), à 547 millions d'euros, sous l'effet de la bonne maîtrise de charges opérationnelles. Il atteint 610 millions d'euros au 1er semestre, en intégrant la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo, suite à la signature de l'accord prévoyant l'extension de la présence de FEDEX à Paris-Charles de Gaulle jusqu'en 2048. Cette location longue durée se traduit par une plus-value de 63 millions d'euros dans les comptes du Groupe ADP.

Sur le plan international, le 1er semestre 2017 a vu le déploiement de la stratégie du Groupe ADP, d'une part, en renforçant son implication dans le groupe aéroportuaire TAV Airports en tant qu'actionnaire de premier plan et, d'autre part, en recentrant ses activités sur son coeur de métier, avec la cession de sa participation dans TAV Construction. Pour mémoire, TAV Airports sera consolidé intégralement dans les comptes du Groupe ADP au 2nd semestre 2017.

Sur le 1er semestre 2017, TAV Airports affiche des résultats solides, grâce à la diversification géographique et opérationnelle de ses activités, avec une croissance de son chiffre d'affaires de 2,0 %, de son EBITDA de 4% à 202 millions d'euros, et de son résultat net de 90%, à 60 millions d'euros.

L'objectif de croissance d'EBITDA du Groupe ADP de 30 à 40 % en 2020 est confirmé, avant intégration globale de TAV Airports. Les autres objectifs 2020 du Groupe ADP restent inchangés."


Présentation des résultats semestriels 2017 du Groupe ADP

Comptes consolidés du 1er semestre 2017[7]

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

1 459

1 425

+2,4%

EBITDA (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo)

547

527

+3,7%

EBITDA / Chiffre d'affaires

37,5%

37,0%

+0,5pt

EBITDA

610

527

+15,7%

EBITDA / Chiffre d'affaires

41,8%

37,0%

+4,8pt

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

341

272

+25,2%

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

23,4%

19,1%

+4,3pt

Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)

341

272

+25,2%

Résultat financier

(64)

(59)

+8,1%

Résultat net part du Groupe

161

127

+27,1%

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

1 459

1 425

+2,4%

Activités aéronautiques

879

837

+5,0%

Commerces et services

463

455

+1,7%

Immobilier

130

139

-6,8%

International et développements aéroportuaires

28

45

-38,6%

Autres activités

115

106

+8,5%

Eliminations inter-segments

(156)

(158)

-1,5%

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP est en hausse de 2,4 %, à 1 459 millions d'euros sur le premier semestre 2017, principalement du fait de :

  • la croissance du produit des redevances aéronautiques (+ 5,4 %, à 503 millions d'euros), portée par la dynamique du trafic passagers (+ 5,0 % sur les plates-formes parisiennes) et la hausse des tarifs au 1er avril 2017 (+ 0,97 %),
  • la forte progression du produit des redevances spécialisées (+ 7,5 %, à 115 millions d'euros), notamment des redevances dégivrage,
  • la bonne performance des activités commerciales (+ 3,9 %, à 219 millions d'euros), qui profitent de la reprise du trafic international et des ventes des activités Luxe, partiellement compensée par l'impact négatif de la mise en place du paquet neutre sur les ventes de tabac depuis le 1er janvier 2017,
  • et la bonne performance des autres activités, notamment de la division Mobility de Hub One (+ 9,1 %, à 75 millions d'euros).

Ces éléments favorables sont partiellement compensés par :

  • la diminution du chiffre d'affaires de l'immobilier, liée notamment à la baisse des loyers internes, sans impact sur l'EBITDA consolidé,
  • et le retrait du chiffre d'affaires du segment international (- 38,6 %, à 28 millions d'euros) lié à un ralentissement de l'activité et à la baisse des commandes au Moyen Orient pour ADP Ingénierie et, pour ADP International[8], à la correction du chiffre d'affaires à l'avancement déjà prise en compte au 1er trimestre 2017.

Le montant des éliminations inter-segments[9] s'élève à 156 millions d'euros sur le 1er semestre 2017, en baisse de 1,5 %.


 

EBITDA

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

1 459

1 425

+2,4%

Charges courantes

(942)

(940)

+0,2%

Achats consommés

(59)

(55)

+7,3%

Services externes

(337)

(338)

-0,4%

Charges de personnel

(358)

(361)

-0,7%

Impôts et taxes

(176)

(175)

+0,6%

Autres charges d'exploitation

(11)

(11)

+7,3%

Autres charges et produits

93

42

+51MEUR

EBITDA hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo

547

527

+3,7%

EBITDA

610

527

+15,7%

EBITDA / Chiffre d'affaires

41,8%

37,0%

+4,8pt

Les charges courantes du Groupe sont quasi stables (+ 0,2 %), à 942 millions d'euros sur le 1er semestre 2017, sous l'effet de la maîtrise des charges de personnel, qui compensent la hausse des achats consommés.

Les charges courantes de la maison-mère sont en retrait de 0,2 %, à 860 millions d'euros, au 1er semestre 2017.

L'évolution des charges courantes du Groupe se répartit ainsi :

  • Les achats consommés sont en progression de 7,3 %, à 59 millions d'euros, du fait de la hausse des besoins en fournitures pour l'activité de dégivrage au 1er trimestre et de la hausse d'activité de Hub One,
  • Les charges liées aux services externes diminuent de 0,4 %, à 337 millions d'euros, du fait de moindres dépenses de publicité par rapport à 2016,
  • Les charges de personnel sont en baisse de 0,7 % et s'établissent à 358 millions d'euros, en raison notamment de la baisse des frais de personnel directs. Les effectifs moyens du groupe s'élèvent à 9 004 employés[10] au 30 juin 2017, en baisse de 1,6 %[11]

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Charges de personnel

358

361

-0,7%

Aéroports de Paris

283

288

-1,6%

Filiales

75

73

+2,9%

Effectifs moyens Groupe (équivalents temps plein)

9 004

9 148

-1,6%

Aéroports de Paris

6 454

6 496

-0,6%

Filiales

2 550

2 652

-3,8%

  • Le montant des impôts et taxes est quasi stable (+ 0,6  %), à 176 millions d'euros,
  • Les autres charges d'exploitation s'inscrivent en hausse de 7,3 %, à 11 millions d'euros.

Les autres charges et produits représentent un produit net de 93 millions d'euros, du fait notamment de la comptabilisation selon la norme IAS 17 de la plus-value liée à la location longue durée des bâtiments du hub cargo[12] pour 63 millions d'euros.

L'EBITDA avant plus-value liée aux bâtiments du hub cargo s'établit à 547 millions s'euros, en hausse de 3,7 % du fait du dynamisme du trafic et de la maîtrise des charges. L'EBITDA reporté est en forte croissance de 15,7 %, à 610 millions d'euros.

Le taux de marge brute[13] hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo pour le 1er semestre 2017 est en hausse de 0,5 point, à 37,5 %.


 

Résultat net part du Groupe

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

EBITDA

610

527

+15,7%

Dotations aux amortissements

(230)

(236)

-2,7%

Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation

(39)

(18)

-21MEUR

Quote-part de résultat des mises en équivalence opérationnelles avant ajustements liés aux prises de participation

(16)

7

-23MEUR

Ajustements liés aux prises de participation dans les MEE opérationnelles (1)

(23)

(25)

-6,1%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

341

272

+25,2%

Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)

341

272

+25,2%

Résultat financier

(64)

(59)

+8,1%

Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles

-

5

-5MEUR

Résultat avant impôt

277

218

+26,8%

Impôts sur les bénéfices

(114)

(90)

+27,2%

Résultat net des activités poursuivies

162

128

+26,5%

Résultat net part des intérêts minoritaires

(1)

(1)

+27,5%

Résultat net part du Groupe

161

127

+27,1%

(1) Y compris la dotation aux amortissements de l'écart de réévaluation des MEE opérationnelles.

Les dotations aux amortissements sont en retrait (- 2,7 %, à 230 millions d'euros), du fait d'un effet base favorable lié à des amortissements exceptionnels au 1er semestre 2016 et à la révision des durées d'amortissements opérée en 2016.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établit en forte hausse de 25,2 %, à 341 millions d'euros, du fait, notamment, de la croissance de l'EBITDA et du retour à la croissance des résultats de TAV Airports (dont la quote-part à 38 % est en hausse de 12 millions d'euros) et de la déconsolidation de TAV Construction (effet base favorable de 10 millions d'euros), plus que compensées par des provisions sur participation à l'international, pour 46 millions d'euros.

Sur le semestre, TAV Airports affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 2 % à 511 millions d'euros, de son EBITDA de 4 % à 202 millions d'euros et de son résultat net part du Groupe, quasiment multiplié par deux, à 60 millions d'euros.

Le résultat opérationnel est en ligne avec le résultat opérationnel courant, en hausse de 25,2 % à 341 millions d'euros.

Le résultat financier est une charge de 64 millions d'euros, en hausse de 8,1 %, impacté notamment par des provisions à l'international, pour 9 millions d'euros.

L'endettement financier net du Groupe ADP est en hausse, à 2 877 millions d'euros au 30 juin 2017, contre 2 709 millions euros au 31 décembre 2016.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence non opérationnelles est nulle, du fait notamment de l'achèvement en octobre 2016 de la vente de la participation du Groupe ADP dans l'opérateur aéroportuaire mexicain OMA, dont la quote-part s'élevait à 5 millions d'euros au 1er semestre 2016.

La charge d'impôt sur les sociétés est en hausse de 27,2 %, à 114 millions d'euros au 1er semestre 2017, du fait de la hausse de l'assiette d'impôt.

Compte-tenu de l'ensemble de ces éléments, le résultat net part du Groupe s'inscrit en hausse de 27,1 %, à 161 millions d'euros.


 

Analyse par segment

Activités aéronautiques

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

879

837

+5,0%

Redevances aéronautiques

503

478

+5,4%

Redevances passagers

307

297

+3,4%

Redevances atterrissage

118

109

+7,7%

Redevances stationnement

78

71

+9,8%

Redevances spécialisées

115

107

+7,5%

Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire

241

232

+3,8%

Autres produits

20

20

-3,3%

EBITDA

242

185

+30,6%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

100

34

+66MEUR

EBITDA / Chiffre d'affaires

27,5%

22,1%

+5,4pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

11,3%

4,1%

+7,2pt

Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques est en hausse de 5,0 % à 879 millions d'euros.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) est en hausse de 5,4 %, à 503 millions d'euros sur le 1er semestre 2017, bénéficiant de la croissance du trafic de passagers  (+ 5,0 %) et de la hausse des tarifs au 1er avril 2017. Pour information, les tarifs des redevances (hors redevance PHMR[14]) ont augmenté au 1er avril 2017 de 1,51 % à l'exception de la redevance CREWS qui a diminué significativement. Au global (hors redevance PHMR), l'évolution a été de 0,97 % en moyenne. La répartition des redevances aéronautiques s'explique par la mise en place au 1er avril 2016 de la nouvelle structure tarifaire du Contrat de Régulation Economique, qui s'est accompagnée à la même date, d'un gel tarifaire.

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de 7,5 %, à 115 millions d'euros, en raison principalement de la progression du produit de la redevance pour mise à disposition des installations de dégivrage (+ 53,4 %, à 16 millions d'euros).

Les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire sont en hausse de 3,8 %, à 241 millions d'euros, du fait d'une hausse de la sous-traitance et du trafic.

Les autres produits sont constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne et de locations liées à l'exploitation des aérogares. Ils sont en baisse de 3,3 %, à 20 millions d'euros.

L'ensemble de ces éléments conjugués à la maîtrise des charges résultent en un EBITDA en hausse de 30,6 %, à 242 millions d'euros. Le taux de marge brute progresse de 5,4 pts et s'établit à 27,5 %.

Les dotations aux amortissements sont en baisse (- 5,7 %), à 142 millions d'euros, du fait d'un effet base favorable lié à des amortissements exceptionnels au 1er semestre 2016 et à la révision des durées d'amortissements opérée en 2016.

En conséquence, le résultat opérationnel courant s'affiche en forte hausse de 66 millions d'euros, à 100 millions d'euros sur le 1er semestre 2017.


Commerces et services

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016 retraité

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

463

455

+1,7%

Activités commerciales

219

211

+3,9%

Boutiques côté pistes

145

138

+5,0%

Boutiques côté ville

8

8

+7,4%

Bars et restaurants

20

19

+4,9%

Publicité

24

25

-1,5%

Autres produits

22

22

+0,0%

Parcs et accès

86

87

-2,1%

Prestations industrielles

68

68

+0,7%

Recettes locatives

74

72

+2,8%

Autres produits

17

18

-6,8%

EBITDA

253

253

-0,1%

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles

1

(1)

+2MEUR

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

195

197

-1,0%

EBITDA / Chiffre d'affaires

54,6%

55,5%

-0,9pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

42,1%

43,3%

-1,2pt

Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires du segment Commerces et services est en hausse de 1,7 %, à 463 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des activités commerciales (loyers perçus sur les boutiques côté pistes et côté ville, les bars et restaurants, les activités banques et change et les loueurs de voitures et chiffre d'affaires de la publicité) est en hausse (+ 3,9 %) sur le 1er semestre 2017 à 219 millions d'euros.

  • Au sein de cet ensemble, les loyers issus des boutiques côté pistes s'établissent à 145 millions d'euros en hausse de 5,0 %, grâce à la bonne performance des activités Luxe, partiellement compensée par l'effet négatif de la mise en place du paquet neutre sur les ventes de tabac. Le chiffre d'affaires par passager[15] est stable, à 18,1 euros :
    • Le CA/PAX des points de vente Duty Free est stable, à 34,0 EUR ;
    • Le CA/PAX des points de vente Duty Paid est en baisse de 1,9 % à 6,8 EUR.
  • Les loyers issus des boutiques côté ville augmentent de 7,4 %, à 8 millions d'euros.
  • Les bars et restaurants continuent à afficher une forte croissance de 4,9 % à 20 millions d'euros, liée en partie à l'effet de base favorable sur le 1er trimestre de la mise en place de la co-entreprise EPIGO.

Média Aéroports de Paris[16] voit son chiffre d'affaires en baisse de 2,8 % à 26 millions d'euros, du fait d'un effet base défavorable lié à une forte activité en 2016 en lien avec la coupe d'Europe de football. Son EBITDA est en hausse de 4,2 % à 4 millions d'euros et son résultat net de 2,5 % à 2 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des parkings est quasi stable, (- 2,1 %), et s'établit à 86 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des prestations industrielles (fourniture d'électricité et d'eau) est en légère hausse (+ 0,7 %), à 68 millions d'euros.

Les recettes locatives (locations de locaux en aérogares) sont en hausse de 2,8 %, à 74 millions d'euros.

Les recettes des autres produits (essentiellement constitués de prestations internes) sont en baisse de 6,8 %, à 17 millions d'euros.

L'EBITDA du segment est quasi stable (- 0,1 %), à 253 millions d'euros, du fait de la croissance du chiffre d'affaires et de la maîtrise des charges, compensées par un effet base défavorable lié à des reprises de provision en 2016. Le taux de marge brute baisse de 0,9 point à 54,6 %.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalences opérationnelles2 (Société de Distribution Aéroportuaire, RELAY@ADP et EPIGO) est en hausse de 2 millions d'euros, à 1 million d'euros.

En conséquence, le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'affiche en baisse de 1,0 %, à 195 millions d'euros.

Immobilier

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

130

139

-6,8%

Chiffre d'affaires externe (réalisé avec des tiers)

109

111

-2,3%

Terrains

51

51

+0,2%

Bâtiments

37

41

-9,8%

Autres

21

19

+7,0%

Chiffre d'affaires interne

21

28

-24,6%

Autres charges et produits (dont plus-value liée aux bâtiments du hub cargo)

66

1

+65MEUR

EBITDA (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo)

58

74

-20,9%

EBITDA

122

75

+62,7%

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles

(2)

(2)

+10,3%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

98

50

+95,6%

EBITDA / Chiffre d'affaires

93,8%

53,8%

+40,0pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

75,5%

36,0%

+39,5pt

Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires du segment Immobilier est en baisse de 6,8 %, à 130 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires externe[17] (109 millions d'euros) est en baisse (- 2,3 %)[18].

Le chiffre d'affaires interne est en baisse (- 24,6 %), à 21 millions d'euros du fait de la révision de l'ensemble des loyers internes aux prix de marché afin d'améliorer le pilotage interne du Groupe, sans impact sur le chiffre d'affaires consolidé du Groupe.

Selon la norme IAS 17, la plus-value liée à la location longue durée des bâtiments du hub cargo[19] est comptabilisée en "Autres charges et produits" et s'élève à 63 millions d'euros.

L'EBITDA s'établit en conséquence en forte hausse de 62,7 %, à 122 millions d'euros.

Hors la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo, l'EBITDA est en baisse de 20,9 %, du fait notamment de la hausse des taxes locales.

Les dotations aux amortissements sont en baisse de 4,9 %, à 22 millions d'euros, sous l'effet de la révision de la durée de vie de certains actifs.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles est une perte de 2 millions d'euros.

En conséquence, le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) est en forte hausse, à 98 millions d'euros, contre 50 millions d'euros au 1er semestre 2016.


International et développements aéroportuaires

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

28

45

-38,6%

ADP Ingénierie

24

35

-32,7%

ADP International

4

10

-59,5%

EBITDA

(18)

3

-21MEUR

Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation

(38)

(16)

-22MEUR

Quote-part de résultat des mises en équivalence opérationnelles avant ajustements liés aux prises de participation

(15)

9

-26MEUR

Ajustements liés aux prises de participation dans les MEE opérationnelles (1)

(23)

(25)

-6,2%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

(57)

(13)

-44MEUR

(1) Y compris la dotation aux amortissements de l'écart de réévaluation des MEE opérationnelles.

Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires du segment International et développements aéroportuaires est en forte baisse de 38,6 % à 28 millions d'euros, sous l'effet conjugué du ralentissement du volume d'activité et du nombre de commandes pris par ADP Ingénierie notamment au Moyen-Orient et de la correction du chiffre d'affaires à l'avancement d'ADP International[20]. L'EBITDA du segment est une perte de 18 millions d'euros, en baisse de 21 millions par rapport au 1er semestre 2016.

Le chiffre d'affaires d'ADP Ingénierie[21]  affiche une forte baisse de 32,7 %, à 24 millions d'euros lié à un ralentissement d'activité des succursales et à une diminution du nombre de commandes au Moyen-Orient. L'EBITDA et le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) sont des pertes de 8 millions d'euros (contre des profits de 4 millions d'euros au 1er semestre 2016).

ADP International voit son chiffre d'affaires en baisse de 59,5 % à 4 millions d'euros, du fait d'une correction du chiffre d'affaires à l'avancement, déjà enregistrée au 1er trimestre. Hors correction, le chiffre d'affaires d'ADP International est en baisse de 3 millions d'euros. Son EBITDA est une perte de 9 millions d'euros (vs. nul au 1er semestre 2016) et son résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) est une perte de 53 millions d'euros (contre un gain de 4 millions d'euros au 1er semestre 2016), du fait d'une provision sur participation à l'international pour 46 millions d'euros (voir infra).

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles (incluant notamment TAV Airports et Schiphol Group), après ajustements liés aux prises de participation s'établit en perte de 38 millions d'euros sur le 1er semestre 2017, contre une perte de 16 millions d'euros au 1er semestre 2016. Cette perte résulte notamment de la provision sur participation à l'international pour 46 millions, partiellement compensée par l'amélioration de la contribution de TAV Airports (mise en équivalence au 1er semestre 2017) pour 12 millions d'euros et la déconsolidation de TAV Construction, qui génère un effet base favorable de 10 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2016.

  • Le groupe TAV Airports a réalisé[22] un chiffre d'affaires en hausse de 2 %, à 511 millions d'euros. L'EBITDA est en hausse de 4 %, à 202 millions d'euros. Le résultat net part du groupe est quasiment multiplié par 2 et s'établit à 60 millions d'euros. La quote-part de résultat de TAV Airports avant ajustements liés aux prises de participation s'établit à 23 millions d'euros, en progression de 12 millions d'euros, et est nulle après ajustements.
  • L'augmentation de l'exposition de TAV Construction aux projets de construction non aéroportuaires a conduit le management du Groupe ADP à engager fin décembre 2016 la cession[23] de la totalité de sa participation de 49 % dans la société holding qui détient 100 % du capital de TAV Construction. A ce titre, les titres de TAV Construction ont été reclassés en "Actifs détenus en vue de la vente"  au 31 décembre 2016. Cette déconsolidation génère un effet base favorable de 10 millions d'euros sur le revenu opérationnel courant du Groupe ADP.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment est par conséquent une perte de 57 millions d'euros contre une perte de 13 millions d'euros au 1er semestre 2016.

Autres activités

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016

Variation 2017/2016

Chiffre d'affaires

115

106

+8,5%

Hub One

75

69

+9,1%

Hub Safe

40

37

+7,3%

EBITDA

12

12

+5,9%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

6

5

+18,6%

EBITDA / Chiffre d'affaires

10,8%

11,1%

-0,3pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

4,8%

4,4%

+0,4pt

Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires du segment Autres activités est en hausse de 8,5 % à 115 millions d'euros. L'EBITDA du segment progresse de 5,9 % à 12 millions d'euros.

Sur le 1er semestre 2017, Hub One voit son chiffre d'affaires augmenter de 9,1 % à 75 millions d'euros, sous l'effet de la hausse d'activité de la division Mobility. L'EBITDA est quasi stable à 11 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) progresse de 4,9 %, à 4 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires d'Hub Safe est en hausse de 7,3 % à 40 millions d'euros. L'EBITDA s'élève à 2 millions d'euros en hausse d'un million d'euros par rapport au 1er semestre 2016. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) progresse de 81,0 %, à 2 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment est en hausse de 18,6 %, à 6 millions d'euros.


 

Faits marquants du 1er semestre 2017, intervenus depuis la publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017, le 26 avril 2017

Evolution du trafic

  • Trafic Groupe pondéré des taux de participation[24]

Trafic Groupe
(en millions de passagers)

 

Participations du Groupe ADP

Trafic pondéré
(M Pax)

Variation S1 2017/ S1 2016

Groupe ADP

Paris Aéroport (CDG+ORY)

@ 100%

48,5

+5,0%

Zagreb

@ 20,8%

0,3

+9,0%

Jeddah-Hajj

@ 5%

0,2

-5,7%

Amman

@ 9,5%

0,3

+5,4%

Maurice

@ 10%

0,2

+7,2%

Conakry

@ 29%

0,1

+23,6%

Santiago du Chili

@ 45%

4,6

+9,9%

Madagascar

@ 35%

0,2

+7,2%

Groupe TAV Airports

Istanbul Atatürk

@ 38%(1)

10,9

-1,8%

Ankara Esenboga

@ 38%(1)

2,6

+9,1%

Izmir

@ 38%(1)

2,2

+1,0%

Autres plates-formes(2)

@ 38%(1)

3,6

+13,3%

TOTAL GROUPE

 

 

73,3

+4,6%

(1) Participation portée à 46,12% au 7 juillet 2017. Voir infra  

(2) Milas-Bodrum (Turquie, terminal international depuis octobre 2015), Croatie (Zagreb), Arabie Saoudite (Médine), Tunisie (Monastir & Enfidha), Géorgie (Tbilissi & Batumi), et Macédoine (Skopje & Ohrid). A périmètre constant, incluant le trafic du terminal international de Milas-Bodrum en 2016, le trafic des autres plates-formes du Groupe TAV serait en baisse de 0,6 % sur le 1er semestre 2017 par rapport à la même période en 2016

  • Trafic à Paris Aéroport

Sur le premier semestre 2017, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 5,0 % par rapport au 1er semestre 2016, avec un total de 48,5 millions de passagers accueillis dont 32,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 5,2 %) et 15,6 millions à Paris-Orly (+ 4,5 %).

La répartition géographique se décompose comme suit :

  • Le trafic international (hors Europe) est en progression (+ 5,9 %) du fait d'une croissance sur l'ensemble des faisceaux : Moyen-Orient (+ 7,6 %), Afrique (+7,0 %), Amérique du Nord (+ 6,7 %), Asie-Pacifique (+ 6,5 %), Amérique Latine (+ 2,4 %) et DOM-COM (+ 1,6 %) ;
  • Le trafic Europe (hors France) est en progression (+ 5,6 %) ;
  • Le trafic France est en croissance (+ 1,6 %).

Répartition géographique
Paris Aéroport

Variation S1 2017/ S1 2016

Part dans trafic total

France

+1,6%

16,8%

Europe

+5,6%

44,0%

Autre international

+5,9%

39,1%

dont

 

 

Afrique

+7,0%

10,7%

Amérique du Nord

+6,7%

9,5%

Amérique Latine

+2,4%

3,3%

Moyen Orient

+7,6%

5,0%

 Asie-Pacifique

+6,5%

6,5%

DOM-COM

+1,6%

4,1%

Total Paris Aéroport

+5,0%

100,0%

Le nombre de passagers en correspondance est en légère croissance de 0,1 %. Le taux de correspondance s'est établi à 23,0 %, en retrait de 1,2 point par rapport au 1er semestre 2016.

Le taux de remplissage est en hausse de 3,7 points, à 86,4 %.

Le nombre de mouvements d'avions (344 865) est en hausse de 0,5 %.

Dividende voté par l'assemblée générale

L'assemblée générale des actionnaires du 11 mai 2017 a voté la distribution d'un dividende de 2,64 euros par action au titre de l'exercice 2016, avec un détachement du coupon le 7 juin 2017. Compte tenu de l'acompte le 9 décembre 2016 (0,70 euro), le solde du dividende (1,94 euro) a été versé le 9 juin 2017. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60 % du résultat net part du Groupe de l'exercice 2016, inchangé depuis celui de l'exercice 2013.

Le Groupe ADP est entré en négociations exclusives en vue du projet de cession de 80 % de sa filiale Hub Safe

Le Groupe ADP a annoncé le 24 mai 2017 être entré en négociations exclusives avec le groupe Samsic en vue du projet de cession d'une participation de 80 % dans sa filiale Hub Safe, spécialisée en sûreté aéroportuaire.

Ce projet marque le souhait du Groupe ADP de confier le contrôle d'Hub Safe à un partenaire qui placerait les métiers de la sûreté aéroportuaire au coeur de sa stratégie et qui pourrait renforcer son expertise ainsi que ses moyens techniques et financiers afin de conforter son développement et sa pérennité.

Née en Bretagne en 1986, Samsic est une entreprise familiale devenue un groupe leader du service aux entreprises en Europe, dans le domaine de la propreté, de la sécurité et des ressources humaines. Samsic n'a eu de cesse de se diversifier pour compléter sa gamme de services et ainsi répondre aux besoins de ses clients. D'un chiffre d'affaires d'1,5 milliard d'euros, elle emploie plus de 70 000 personnes.

Comme le souhaite le Groupe ADP, le projet de cession prévoira le maintien en vigueur des contrats actuels passés entre ADP et Hub Safe, contrats qui perdureront jusqu'à leurs termes.

Sur cette base, le Groupe ADP va étudier, dans le cadre de ces négociations exclusives avec Samsic, les conditions aux termes desquelles une telle cession serait possible.

En toute hypothèse, ce projet ne pourra être mis en oeuvre qu'à l'issue de l'information-consultation des instances représentatives du personnel compétentes, sous réserve de la finalisation d'accords définitifs satisfaisants pour les parties, et de l'obtention des autorisations préalables nécessaires à l'opération, en ce compris notamment l'autorisation du Ministre chargé de l'Economie conformément à l'ordonnance n°2014-948 du 20 août 2014 relative à la gouvernance et aux opérations sur le capital des sociétés à participation publique, ainsi que de l'autorisation de l'Autorité de la Concurrence en matière de contrôle des concentrations.

Au 30 juin 2017, cette cession est considérée comme hautement probable et devrait se réaliser en 2017. De ce fait 100% des actifs et passifs du sous-groupe Hub Safe ont été reclassés en "Actifs et Passifs détenus en vue de la vente".

Renforcement au capital de TAV Airports et projet de cession de la participation dans TAV Construction

Aéroports de Paris SA, maison-mère du Groupe ADP, a signé le 9 juin 2017 avec Akfen Holding A.S. ("Akfen Holding") un contrat en vue de l'acquisition, via sa filiale Tank ÖWA alpha GmbH, de l'intégralité des titres détenus par Akfen Holding dans TAV Havalimanlari Holding A.S. ("TAV HavalimanlarI Holding" ou "TAV Airports"). Le Groupe ADP était déjà actionnaire de TAV Airports depuis 2012 à hauteur de 38 %.

Via cette transaction[25], le Groupe ADP vise à acquérir 8,12 % des titres de TAV Airports pour un montant de 160 millions de dollars américains. La transaction valorise TAV HavalimanlarI Holding à environ 2,0 milliards de dollars américains, soit 19,2 livres turques par action. Ce projet d'acquisition renforcera l'implication du Groupe ADP dans la société, avec une participation portée à 46,12 % du capital de TAV Airports. Tepe Insaat Sanayi A.S. et Sera Yapi Endustrisi ve Ticaret A.S., deux des principaux actionnaires fondateurs, ont exprimé leur soutien envers cette transaction et saluent les perspectives qu'elles représentent pour TAV Airports.

Dans le même temps, le Groupe ADP va également céder sa participation de 49 % dans la société TAV Investment, maison-mère de TAV Yatirim Holding A.S. ("TAV Construction[26]"), à Sera Yapi Endustrisi ve Ticaret A.S./ Sens Proje Gelistirme ve Yatirim A.S.  et Tepe Insaat Sanayi A.S. pour un montant de 9 millions d'euros[27].

Le Groupe ADP déploie ainsi sa stratégie internationale, d'une part, en renforçant son implication dans le groupe aéroportuaire TAV Airports en tant qu'actionnaire de premier plan et, d'autre part, en recentrant ses activités sur son coeur de métier, avec la cession de sa participation dans TAV Construction.

A l'issue de la conclusion de cette transaction attendue à l'été 2017, le Groupe ADP consolidera par intégration globale dans ses comptes le groupe TAV Airports.

TAV Airports opère sur 14 aéroports en Turquie et dans le monde, et a accueilli 104 millions de passagers en 2016. Le groupe est présent sur toute la chaine de valeur aéroportuaire, offre tous les services commerciaux sur les plates-formes qu'il opère et propose des services aéroportuaires dans de nombreux aéroports à travers le monde. TAV Airports entend déployer ses ressources humaines et son expertise ainsi que son solide bilan financier pour profiter des opportunités de croissance, organiques et externes, offertes dans les domaines des opérations aéroportuaires et des services tels que le Duty Free, la restauration, l'assistance en escale, la sûreté, les services opérationnels et les technologies informatiques.

A l'issue de cette transaction, Dr. M. Sani Sener conservera ses fonctions de Directeur Général de TAV Airports. La nomination de M. Edward Arkwright au poste de Président du Conseil d'administration de TAV Airports sera proposée à la prochaine Assemblée Générale des actionnaires.

Le conseil d'administration de TAV Airports restera composé d'un total de 11 membres, avec 5 membres nommés par le Groupe ADP, 1 membre pour lequel Tepe a le droit de proposer un candidat, 1 membre pour lequel Sera a le droit de proposer un candidat et 4 administrateurs indépendants proposés par le Comité des Nominations au vote de l'Assemblée Générale des actionnaires.

La transaction relative à l'acquisition de 8,12 % du capital de TAV Airports  a été effectuée le 7 juillet 2017 - voir le paragraphe "Evénements survenus depuis le 30 juin 2017"

Plus-value liée aux bâtiments du hub Cargo

Pour mémoire, en juillet 2016, Aéroports de Paris SA et FedEx ont signé un protocole d'accord sur la zone cargo portant sur l'extension 2 du hub FedEx et la prolongation des baux jusqu'en 2048.

La mise au point du projet et l'obtention des autorisations administratives ont ainsi permis de signer le 15 juin 2017 l'ensemble des contrats relatifs à :

  • La prolongation jusqu'en 2048, de l'ensemble des installations immobilières du hub de FedEx sur la plateforme de Paris-Charles de Gaulle, soit actuellement 108 500 m² d'installations
  • La création en 2019 d'un nouveau bâtiment de tri de 47 000 m² supplémentaires certifié HQE® et BREEAM®
  • La mise à disposition dès 2017 de 4 ha complémentaires d'aires à matériels

Ces nouvelles installations, qui impliquent pour FedEx un investissement global de 200 millions d'euros (centre de tri automatisé tous colis, y compris ceux de grande taille.), lui permettront d'augmenter sa capacité de traitement des colis de plus de 40%.

Les conditions contractuelles prévoient, en cas de résiliation des baux par FedEx, une indemnisation d'Aéroports de Paris SA pour les loyers restant à courir jusqu'à la fin du contrat.

Conformément à la norme IAS 17 "contrats de location", les locations de bâtiments s'assimilent à un contrat de location-financement compte tenu du transfert à Fedex de la quasi-totalité des risques et avantages inhérents aux constructions. En outre :

  • la durée des contrats de location couvre la majeure partie de la durée de vie économique des actifs loués ;
  • la valeur actualisée des paiements minimaux au titre de la location s'élève à la quasi-totalité de la juste valeur de l'actif loué.

Ainsi, dans les comptes consolidés du Groupe, le contrat est présenté comme une vente à crédit et se traduit par un résultat de cession avant impôts de 63 millions d'euros sur la période. Ce résultat de cession est présenté sur la ligne "Autres produits et charges" et la créance correspondante en Actif financier.

ROCE[28] régulé pour 2016

Au 31 décembre 2016, le ROCE régulé s'établit à 4,5 %. Le résultat opérationnel pour le périmètre régulé pour 2016 s'élève à 342 millions d'euros. La base d'actifs régulés s'élève à 4 988 millions d'euros.


 

Prévisions et objectifs

Prévisions 2017 d'EBITDA et de dividende

La prévision d'EBITDA 2017 concerne l'EBITDA consolidé 2017 indépendamment de l'effet de la consolidation globale de TAV Airports intervenant au 2nd semestre 2017.

 

 

Prévisions 2017
en date du 26 avril 2017

Prévisions 2017
en date du 24 juillet 2017

Hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport en 2017

+ 3,0 %, plus ou moins 0,5 point en 2017

par rapport à 2016

 

Entre + 3,5 % et + 4,0 % en 2017

par rapport à 2016

 

EBITDA consolidé 2017

Orientation à la hausse par rapport à 2016,

impacté favorablement par la plus-value liée au hub cargo prévue à date

 

Orientation à la hausse par rapport à 2016

  • Plus-value liée au hub cargo pour 63 MEUR
  • Indépendamment de l'effet de la consolidation globale de TAV Airports  au 2nd semestre 2017

Dividende au titre de l'exercice 2017

Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2017, avec un niveau minimum fixé à 2,64 EUR/action

Versement d'un acompte prévu en décembre 2017

 

Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2017, avec un niveau minimum fixé à 2,64 EUR/action

Versement d'un acompte prévu en décembre 2017 (inchangé)

 

 

Objectifs pour la période 2016-2020

Les objectifs 2016-2020 du Groupe ADP tels qu'annoncés le 13 octobre 2015 restent inchangés et s'entendent indépendamment de l'effet de l'intégration de TAV Airports. Le Groupe ADP continuera de présenter en sus un EBITDA consolidé indépendamment de l'effet de l'intégration de TAV Airports afin de permettre le suivi de l'objectif d'EBITDA.

Sur la base d'une hypothèse de croissance du trafic de 2,5 % en moyenne par an entre 2016 et 2020 :

ROCE du périmètre régulé

5,4 % en 2020e

EBITDA consolidé 2020

Croissance comprise entre 30 et 40 % entre 2014 et 2020e

Qualité de service

Note globale ACI/ASQ de 4 en 2020e

Commerces

Chiffre d'affaires par passager de 23 euros en année pleine

après la livraison des projets de la période 2016-2020e

Charges courantes de la maison-mère

Limiter la progression des charges courantes de la maison-mère à un niveau inférieur ou égal à 2,2 % en moyenne par an entre 2015 et 2020

Immobilier

Croissance des loyers externes (hors refacturation et indexation)

comprise entre 10 et 15 % entre 2014 et 2020e

 


 

Evénements survenus depuis le 30 juin 2017

Ravinala Airports, société concessionnaire des aéroports d'Antananarivo et de Nosy Be à Madagascar, formée par le Groupe ADP, Bouygues Bâtiment International, Colas et Meridiam Africa, conclut son financement et démarre les travaux

Communiqué du 5 juillet 2017

La société concessionnaire Ravinala Airports, formée par le Groupe ADP (35 % de l'actionnariat via sa filiale ADP Management), le groupe Bouygues (20%) au travers de Bouygues Bâtiment International et Colas Madagascar, filiale de Colas, à parité, et Meridiam (45 %), assure depuis le 23 décembre 2016, l'exploitation des aéroports internationaux d'Ivato à Antananarivo et de Fascène à Nosy Be, à Madagascar, dans le cadre d'un contrat de concession signé pour une durée de 28 ans avec le Gouvernement de la République de Madagascar.

Le financement du programme d'investissement ferme a été conclu le 25 juin 2017 avec un consortium regroupant cinq banques internationales de développement : la Société Financière Internationale du groupe Banque Mondiale, Proparco, Development Bank of Southern Africa, Emerging Africa Infrastructure Fund Limited et OPEC Fund for International Development, pour assurer, en complément du capital mis en place par les actionnaires de Ravinala Airports, la réalisation des projets ambitieux de développement et de remise à niveau des aéroports internationaux d'Antananarivo et de Nosy Bé.

Ces deux aéroports ont respectivement accueilli 845 000 et 147 000 passagers en 2016, dont près de deux tiers de passagers internationaux. Ils devraient bénéficier d'une croissance annuelle moyenne de leur trafic de passagers attendue supérieure à 5 % au cours des prochaines années.

En application du contrat de concession, la société concessionnaire, Ravinala Airports, assure, dans une première phase, la conception, la construction et l'exploitation des infrastructures suivantes :

À l'aéroport d'Ivato, à Antananarivo :

  • un nouveau terminal international de 17 500 m² avec une capacité initiale de 1,5 million de passagers ;
  • la rénovation du terminal existant pour y accueillir le trafic domestique ;
  • le renforcement de la piste et son resurfaçage complet ;
  • la mise en conformité technique et environnementale des installations ;

À l'aéroport de Fascène, à Nosy Be :

  • la rénovation complète de la piste ainsi que celle du terminal existant et la mise en conformité technique et environnementale des installations.

Les travaux de construction pour les deux aéroports seront réalisés à la fois par Bouygues Bâtiment International, apportant sa grande maîtrise de la conception/construction de nouveaux terminaux aéroportuaires, et Colas Madagascar, implanté à Madagascar depuis 60 ans sur la Grande Ile et apportant le savoir-faire reconnu du groupe Colas en chaussées aéronautiques.  Les deux entreprises sont réunies à hauteur de 50/50 au sein d'une coentreprise de "Conception Construction".

Pour sa part, le Groupe ADP fournira des prestations d'assistance pour l'exploitation et la maintenance des deux aéroports sur toute la durée de la concession. Par ailleurs, ADP Ingénierie a été associée au design du nouveau terminal de l'aéroport d'Ivato.

Le Groupe ADP se renforce en Turquie et structure le pilotage de ses activités hors de France en créant ADP International

Le 7 juillet 2017, le Groupe ADP déploie sa stratégie de développement à l'international, dans le cadre de son ambition de devenir un leader mondial de la conception et de l'exploitation d'aéroports. D'une part, le Groupe ADP annonce la finalisation de l'acquisition de 8,12 % supplémentaires du capital de TAV Airports, ce qui en fait un actionnaire de premier plan et renforce ainsi son implication dans cet actif stratégique. D'autre part, afin de donner plus de cohérence et de visibilité à ses futurs clients, le Groupe ADP met en place une nouvelle organisation pour ses activités internationales en créant ADP International.

Finalisation de l'acquisition de 8,12 % supplémentaires du capital de TAV Airports

Aéroports de Paris SA, maison-mère du Groupe ADP, a finalisé le processus d'acquisition via sa filiale Tank ÖWA alpha GmbH, de l'intégralité des titres détenus par Akfen Holding dans TAV Havalimanlari Holding A.S. ("TAV Havalimanlari Holding" ou "TAV Airports") soit 8,12 % des titres de TAV Airports pour un montant de 160 millions de dollars américains.

Le vendeur Akfen Holding et le Groupe ADP avaient signé un contrat en vue de cette acquisition le 9 juin 2017[29]. Les conditions suspensives ayant été levées, le transfert des titres a eu lieu le 7 juillet 2017. TAV Airports est consolidé intégralement dans les comptes d'ADP au 2nd semestre 2017. Une plus-value liée à la réévaluation des 38 % de titres déjà détenus est attendue à 63 millions d'euros au 2nd semestre 2017.

Désormais, le Groupe ADP détient 46,12 % du capital de TAV Airports. Dr. M. Sani Sener conserve ses fonctions de Directeur Général de TAV Airports. M. Edward Arkwright devient Président du Conseil d'administration de TAV Airports.

Un pilotage des activités internationales avec ADP International

Le Groupe ADP regroupe la gestion des activités internationales sous une même entité, ADP International, regroupant les équipes d'ADP Management et d'ADP Ingénierie. ADP International, une filiale à 100 % d'Aéroports de Paris SA, est en charge de l'ensemble du périmètre international du Groupe ADP, y compris le suivi des participations dans TAV Airports et Schiphol Group. Son ambition est de déployer l'ensemble des expertises et des innovations du Groupe ADP, qui est au service de plus de 245 millions de passagers et de 26 aéroports dans le monde.

Les trois grandes activités du groupe à l'international sont désormais placées sous un même pilotage : investissement, opérations aéroportuaires et ingénierie-innovation.

ADP International bénéficiera de l'appui d'un réseau local fort, grâce à l'implantation de deux bureaux régionaux : à New-York pour la Zone Amériques et à Hong-Kong pour la Zone Asie. Un renforcement des équipes dédiées à l'international accompagne cette évolution.

L'objectif de cette nouvelle organisation est le déploiement d'une offre intégrée et d'une expertise sectorielle renforcée, avec une plus grande proximité avec les clients. Elle permettra d'apporter un relais de croissance essentiel, pour l'atteinte des objectifs de création de valeur définis par le Plan Stratégique du Groupe ADP, Connect 2020.

Edward Arkwright, Directeur Général exécutif d'Aéroports de Paris SA - Groupe ADP, est nommé Président du Conseil d'Administration d'ADP International.

L'équipe de direction d'ADP International est composée de : Antonin Beurrier, Directeur Général ; Fernando Echegaray, Directeur des Opérations ; Gratien Maire, Directeur Général d'ADP Ingénierie ; Jacques Follain, Directeur Général délégué ; David Olivier Tarac, Directeur de la Zone Amériques ; Julien Coffinier, Directeur de la Zone Asie et Serkan Kaptan, Directeur de la Zone Afrique-Moyen Orient.


 

Le Groupe ADP a finalisé la cession de sa participation dans TAV Construction

Aéroports de Paris SA, maison-mère du Groupe ADP, a finalisé le processus de cession de la totalité de sa participation de 49 % dans la société TAV Investment, maison-mère de TAV Construction, à  Sens Proje Gelistirme ve Yatirim A.S. et Tepe Insaat Sanayi A.S. pour un montant de 9 millions d'euros. Une plus-value liée à des écarts de change d'environ 14 millions d'euros est attendue au 2nd semestre 2017. Sens Proje Gelistirme ve Yatirim A.S., Tepe Insaat Sanayi A.S et Tank OWC beta GmbH, filiale du Groupe ADP, avaient signé un contrat le 9 juin 2017 en vue de la cession de la totalité de la participation du Groupe ADP dans TAV Construction. Pour mémoire, les titres de TAV Construction étaient comptabilisés en "Actifs destinés à la vente" dans les comptes du Groupe ADP, depuis le 31 décembre 2016.

Le Groupe ADP continue ainsi le déploiement de sa stratégie internationale, d'une part, avec le renforcement de son implication dans le groupe aéroportuaire TAV Airports en tant qu'actionnaire de premier plan intervenu le 7 juillet dernier et, d'autre part, en recentrant ses activités sur son coeur de métier, avec la cession de sa participation dans TAV Construction.

Révision de l'hypothèse de trafic 2017

Voir le paragraphe "Prévisions et objectifs".


 

Prochains événements

  • Mardi 25 juillet 2017 : Réunion analystes à 9h, retransmise en direct sur notre site internet en suivant le lien pour le webcast, ainsi que la présentation : finance.groupeadp.fr
  • Prochaine publication de trafic :
    • Jeudi 10 août 2017 : Trafic du mois de juillet 2017
  • Prochaine publication des résultats :
    • Jeudi 26 octobre 2017 : Chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'année 2017

 

Contact Relations Investisseurs

Aurélie Cohen / Caroline Baude : + 33 1 74 25 70 64 - invest@adp.fr

Contact presse

Elise Hermant : + 33 1 74 25 23 23

Site internet

finance.groupeadp.fr

 

 

 

Contact presse : Elise Hermant, responsable du Pôle Médias et Réputation + 33 1 74 25 23 23

Relations Investisseurs : Aurélie Cohen / Caroline Baude + 33 1 74 25 70 64 - invest@adp.fr

Le Groupe ADP construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires parmi lesquelles Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. En 2016, Paris Aéroport a accueilli plus de 97 millions de passagers sur Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, 2,2 millions de tonnes de fret et de courrier et près de 42 millions de passagers au travers d'aéroports gérés à l'étranger par sa filiale ADP International. Bénéficiant d'une situation géographique exceptionnelle et d'une forte zone de chalandise, le groupe poursuit une stratégie de développement de ses capacités d'accueil et d'amélioration de sa qualité de services et entend développer les commerces et l'immobilier. En 2016, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 2 947 millions d'euros et le résultat net à 435 millions d'euros.

Aéroports de Paris SA au capital de 296 881806 euros. Siège social : 1 rue de France - 93290 Tremblay en France. RCS Bobigny 552 016 628.

groupeadp.fr


 

 

  • Compte de résultat consolidé du 1er semestre 2017

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016*

Chiffre d'affaires

1 459

1 425

Autres produits opérationnels courants

78

19

Achats consommés

(59)

(55)

Charges de personnel

(358)

(361)

Autres charges opérationnelles courantes

(525)

(524)

Dotations aux provisions et dépréciations de créances nettes de reprises

15

23

EBITDA

610

527

Ratio EBITDA / Chiffre d'affaires

41,8%

37,0%

Dotations aux amortissements

(230)

(237)

Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles

(39)

(18)

Résultat opérationnel courant

341

272

Autres produits et charges opérationnels

-

-

Résultat opérationnel

341

272

Produits financiers

31

16

Charges financières

(95)

(75)

Résultat financier

(64)

(59)

Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non opérationnelles

-

5

Résultat avant impôt

277

218

Impôts sur les résultats

(115)

(90)

Résultat net des activités poursuivies

162

128

Résultat net

162

128

Résultat net part du Groupe

161

127

Résultat net part des intérêts minoritaires

1

1

Résultat de base par action (en euros)

1,63

1,28

Résultat dilué par action (en euros)

1,63

1,28

Résultats des activités poursuivies par action part du Groupe

 

 

Résultat de base par action (en euros)

1,63

1,28

Résultat dilué par action (en euros)

1,63

1,28

* Chiffres retraités

 

 

 


  • Bilan consolidé au 30 juin 2017

 

Au 30/06/2017

Au 31/12/2016

 

(en millions d'euros)

 
 

Immobilisations incorporelles

 120 

 110 

 

Immobilisations corporelles

 6 349 

 6 271 

 

Immeubles de placement

 437 

 499 

 

Participations dans les entreprises mises en équivalence

 1 022 

 1 101 

 

Autres actifs financiers non courants

 256 

 125 

 

Actifs non courants

 8 184 

 8 106 

 

Stocks

 24 

 26 

 

Clients et comptes rattachés

 550 

 548 

 

Autres créances et charges constatées d'avance

 113 

 116 

 

Autres actifs financiers courants

 66 

 129 

 

Actifs d'impôt exigible

 22 

  - 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 1 341 

 1 657 

 

Actifs courants

 2 116 

 2 476 

 

Actifs détenus en vue de la vente

 15 

 10 

 

Total des actifs

 10 315 

 10 592 

 

 

 

 

 

 

 

 

(en millions d'euros)

Au 30/06/2017

Au 31/12/2016

 
 

Capital

 297 

 297 

 

Primes liées au capital

 543 

 543 

 

Actions propres

  - 

(12) 

 

Résultats non distribués

 3 498 

 3 541 

 

Autres éléments de capitaux propres

(88) 

(85) 

 

Capitaux propres - part du Groupe

 4 250 

 4 284 

 

Intérêts minoritaires

 6 

 7 

 

Total des capitaux propres

 4 256 

 4 291 

 

Emprunts et dettes financières à long terme

 4 237 

 4 239 

 

Provisions pour engagements sociaux - part à plus d'un an

 440 

 452 

 

Autres provisions non courantes

 20 

 46 

 

Passifs d'impôt différé

 234 

 198 

 

Autres passifs non courants

 138 

 125 

 

Passifs non courants

 5 069 

 5 060 

 

Fournisseurs et comptes rattachés

 380 

 472 

 

Autres dettes et produits constatés d'avance

 505 

 456 

 

Emprunts et dettes financières à court terme

 44 

 265 

 

Provisions pour engagements sociaux - part à moins d'un an

 17 

 17 

 

Autres provisions courantes

 18 

 23 

 

Passifs d'impôt exigible

 5 

 8 

 

Passifs courants

 969 

 1 241 

 

Passifs liés à des actifs détenus en vue de la vente

 21 

  - 

 

Total des capitaux propres et passifs

 10 315 

 10 592 

 

 

 

 
  • Tableau des flux de trésorerie consolidés du 1er semestre 2017

(en millions d'euros)

S1 2017

S1 2016*

Résultat opérationnel

341

272

Charges (produits) sans effet sur la trésorerie

188

243

Produits financiers nets hors coût de l'endettement

(4)

(3)

Capacité d'autofinancement opérationnelle avant impôt

525

512

Variation du besoin en fonds de roulement

45

(70)

Impôts sur le résultat payés

(106)

(118)

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

464

324

Investissements corporels et incorporels

(309)

(297)

Variation des dettes et avances sur acquisitions d'immobilisations

(82)

(86)

Acquisition de filiales (nette de la trésorerie acquise) et entreprises associées

(27)

(17)

Cessions de filiales (nettes de la trésorerie cédée) et entreprises associées

2

3

Variation des autres actifs financiers

(8)

(8)

Produits provenant des cessions d'immobilisations corporelles

3

-

Dividendes reçus

38

68

Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement

(383)

(337)

Subventions reçues au cours de la période

2

12

Acquisitions/cessions nettes d'actions propres

10

10

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

(192)

(189)

Dividendes versés aux minoritaires dans les filiales

(2)

(2)

Encaissements provenant des emprunts à long terme

2

7

Remboursement des emprunts à long terme

(138)

(2)

Intérêts payés

(88)

(88)

Intérêts reçus

9

7

Flux de trésorerie provenant des activités de financement

(397)

(245)

Variation de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

(316)

(258)

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période

1 656

1 732

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

1 340

1 474

Dont Trésorerie et équivalents de trésorerie

1 341

1 476

Dont Concours bancaires courants

(1)

(2)

* Chiffres retraités

 

 

 



[1] Sauf indication contraire, les pourcentages comparent les données de l'année 2017 aux données équivalentes de 2016

[2] Trafic pondéré des pourcentages de participation, avec TAV Airports à 38 % au 1er semestre 2017

[3] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/PAX)

[4] Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles à l'exclusion des amortissements et des dépréciations d'actifs corporels et incorporels

[5] Résultat net part du Groupe

[6] Voir le paragraphe "Prévisions et Objectifs"

[7] Pour les comptes retraités du 1er semestre 2016, voir le communiqué des résultats annuels 2016 du 22 février 2017 disponible sur www.groupeadp.fr

[8] Aéroports de Paris Management a été renommé ADP International au 1er juillet 2017

[9] Chiffre d'affaires interne réalisé entre segments

[10] Equivalent temps plein

[11] Les effectifs moyens de la maison-mère sont en retrait de 0,6 % au 1er semestre 2017

[12] Voir le paragraphe "Faits marquants du 1er semestre 2017"

[13] EBITDA / chiffre d'affaires

[14] Personnes handicapées ou à mobilité réduite

[15] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes par passager au départ

[16] Media Aéroports de Paris est dorénavant comptabilisé en intégration globale et non plus en mise en équivalence. Les comptes 2016 retraités ont été présentés dans le communiqué de presse des résultats annuels disponible sur www.groupeadp.fr

[17] Réalisé avec des tiers (hors Groupe)

[18] Au 1er janvier 2017, l'indice du coût de la construction s'élève à +0,5%

[19] Voir le paragraphe "Faits marquants du 1er semestre 2017"

[20] Aéroports de Paris Management a été renommé ADP International au 1er juillet 2017

[21] Filiale d'ADP International à partir du 1er juillet 2017

[22] Données consolidées ajustées IFRIC 12

[23] Voir les paragraphes "Faits marquants du 1er semestre 2017" et "Evènements survenus depuis le 30 juin 2017"

[24] Directe ou indirecte

[25] Qui a été finalisée le 7 juillet 2017, voir le paragraphe "Eléments survenus depuis le 30 juin 2017"

[26] Depuis le 31 décembre 2016, les titres de TAV Construction sont comptabilisés en Actifs destinés à la vente

[27] La transaction a été finalisée le 20 juillet 2017. Voir le paragraphe " Evénements survenus depuis le 30 juin 2017"

[28] Retour sur capitaux employés

[29] Voir le paragraphe "Faits marquants du 1er semestre 2017"



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/145257/R/2122557/809348.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/08/2017

  Paris, le 1er août 2017   Aéroports de Paris SA Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions  composant le capital social au…

Publié le 27/07/2017

  Communiqué de presse   Paris, le 27 juillet 2017     RESULTATS SEMESTRIELS 2017     Forte progression des indicateurs financiers suite à l'acquisition de…

Publié le 24/07/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 24 juillet 2017   Aéroports de Paris SA Mise à disposition du Rapport Financier Semestriel 2017     Aéroports de Paris SA…

Publié le 21/07/2017

Paris, le 21 juillet 2017 - 8h00 Information réglementée Cegereal Résultats semestriels   ACTIVITE LOCATIVE DYNAMIQUE AVEC 11.300M² DE NOUVEAUX BAUX   Chiffres…

Publié le 13/06/2017

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 13 juin 2017   Aéroports de Paris SA Trafic du mois de mai 2017   En mai 2017, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 2,8 % par rapport…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Stratégie en question

Publié le 16/08/2017

L'AMF a publié le résultat de l'OPR...

Publié le 16/08/2017

La chaîne de prêt-à-porter Urban Outfitters est attendue forte hausse à Wall Street grâce à des résultats meilleurs prévu au deuxième trimestre clos fin juillet. Sur cette période, le groupe…

Publié le 16/08/2017

Une grosse application traitée...

Publié le 16/08/2017

Le titre repasse les 85 euros, une première depuis l'été 2007...

CONTENUS SPONSORISÉS