En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 033.62 PTS
-
5 076.50
+0.85 %
SBF 120 PTS
4 021.97
-
DAX PTS
11 353.67
-
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.134
+0.12 %

Aéroports de Paris SA : Réactivité du Groupe ADP dans une année 2016 difficile, reflétée par la croissance de l'EBITDA et du résultat net consolidés

| GlobeNewswire | 544 | Aucun vote sur cette news
Aéroports de Paris SA : Réactivité du Groupe ADP dans une année 2016 difficile, reflétée par la croissance de l'EBITDA et du résultat net consolidés
Credits  ShutterStock.com

Communiqué financier

Paris, le 22 février 2017

Aéroports de Paris SA

Réactivité du Groupe ADP dans une année 2016 difficile,
reflétée par la croissance de l'EBITDA et du résultat net consolidés

Résultats annuels 2016[1] du Groupe ADP :

  • Trafic du Groupe ADP : + 2,0 %[2] à 147,0 millions de passagers[3] ;
  • Trafic de Paris Aéroport : + 1,8 % à 97,2 millions de passagers. Forte croissance du trafic de Paris-Orly (+ 5,3 % à 31,3 millions de passagers) et résilience de Paris-Charles de Gaulle (+ 0,3 % à 65,9 millions de passagers) ;
  • Bonne résistance du chiffre d'affaires consolidé (+ 0,4 % à 2 947 millions d'euros), porté notamment par les redevances spécialisées et la progression des loyers des bars et restaurants issus de la co-entreprise EPIGO ;
  • EBITDA[4] en légère croissance (+ 0,4 % à 1 195 millions d'euros) grâce à la bonne maîtrise des charges courantes, les éléments non récurrents favorables et défavorables se compensant ;
  • Résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) en baisse de 16,1 %, à 664 millions d'euros, impacté notamment par la diminution de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles ;
  • RNPG[5] en hausse de 1,2 % à 435 millions d'euros, les éléments exceptionnels favorables et défavorables se compensant ;
  • Application du taux de distribution de 60 % du RNPG 2016 (dividende proposé de 2,64 EUR/action[6] au titre de 2016) ;
  • Progression de la notation extra-financière globale Ethifinance du Groupe ADP en 2016 : + 4 points à 82/100.

Prévisions 2017[7] du Groupe ADP :

  • Trafic de Paris Aéroport : hypothèse de croissance de trafic entre + 1,7 % et + 2,2 % en 2017 par rapport à 2016 ;
  • EBITDA consolidé 2017 : orientation à la hausse de l'EBITDA par rapport à 2016, impacté favorablement par les produits exceptionnels prévus à date ;
  • Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2017 pour le dividende, avec un niveau minimum fixé à 2,64 EUR/action.

(en millions d'euros - sauf indications contraires)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

2 947

2 935

+0,4%

EBITDA

1 195

1 191

+0,4%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

664

791

-16,1%

Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)

696

791

-12,0%

Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles

59

6

+53MEUR

Impôts sur les résultats

(202)

(258)

-21,9%

Résultat net part du Groupe

435

430

+1,2%

CA/PAX (EUR)

  18,2

  19,7

-8,0%

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris - Groupe ADP, a déclaré :

"Les résultats de l'année 2016 témoignent de la réactivité du Groupe ADP dans un contexte difficile. Le trafic de Paris Aéroport a dépassé les 97 millions de passagers, en croissance de 1,8 %, porté par le dynamisme du trafic européen et le rétablissement en fin d'année du trafic international. Les activités commerciales ont résisté en 2016, grâce à la bonne performance des bars et restaurants et des autres boutiques, compensant la baisse du CA/PAX des boutiques côté pistes. L'EBITDA est en légère hausse, à 1 195 millions d'euros, grâce à la maîtrise des charges, les  éléments non récurrents favorables et défavorables se compensant. Le portefeuille de participations est optimisé, avec la cession de notre participation au Mexique et le projet de cession de TAV Construction. Le résultat net part du Groupe ressort en légère croissance, à 435 millions d'euros, et permet de proposer à l'Assemblée générale un dividende légèrement supérieur à celui de 2015, à 2,64 euros par action.

En 2016, le Groupe ADP s'est encore rapproché de ses clients passagers avec le lancement de son nouvel univers de marque et du programme de fidélité, et avec la construction de son nouveau siège social à Paris-Charles de Gaulle. L'année 2016 a été celle de la mise en place de services inédits dans nos aéroports, comme l'Instant Paris lounge pour tous les passagers, et celle d'étapes déterminantes pour le lancement du CDG Express.

En 2017, sur la base d'une hypothèse de croissance du trafic comprise entre +1,7 % et + 2,2 % par rapport à 2016, est attendue une orientation à la hausse de l'EBITDA, impacté favorablement par  les produits exceptionnels prévus à date. Le Groupe ADP maintiendra en 2017 un taux de distribution de 60 % du résultat net part du Groupe et s'engage en outre à proposer un dividende par action à un niveau au moins équivalent à celui prévu au titre de 2016, soit 2,64 euros par action."

Résultats annuels 2016 du Groupe ADP

Chiffre d'affaires consolidé 2016

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

2 947

2 935

+0,4%

Activités aéronautiques

1 743

1 735

+0,5%

Commerces et services

941

935

+0,7%

Immobilier

263

265

-0,8%

International et développements aéroportuaires

97

96

+1,0%

Autres activités

223

215

+3,6%

Eliminations inter-segments

(320)

(312)

+2,9%

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP est en hausse de 0,4 %, à 2 947 millions d'euros sur l'année 2016, principalement du fait de :

  • la croissance du produit des redevances aéronautiques (+ 0,5 %, à 1 003 millions d'euros), portée par la dynamique du trafic passagers (+ 1,8 % sur les plates-formes parisiennes) et la hausse des tarifs du 1er avril 2015 au 31 mars 2016 (+ 2,4 %),
  • la progression du produit des redevances spécialisées (+ 5,8 %, à 220 millions d'euros),
  • la bonne performance des loyers issus des bars et restaurants (+ 24,6 % à 39 millions d'euros) et des boutiques côté ville (+ 21,4 % à 18 millions d'euros),
  • et de la hausse d'activité d'Hub One (+ 5,1 %, à 144 millions d'euros) et d'Aéroports de Paris Management (+28,1 %, à 23 millions d'euros).

Ces éléments favorables sont cependant compensés par :

  • la diminution des revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire (- 1,4 %, à 480 millions d'euros) lié à un effet base défavorable,
  • et la baisse du produit des loyers des boutiques côté pistes (- 4,0 %, à 299 millions d'euros).

Le montant des éliminations inter-segments[8] s'élève à 320 millions d'euros sur l'année 2016.


 

EBITDA 2016 consolidé

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

2 947

2 935

+0,4%

Charges courantes

(1 807)

(1 747)

+3,4%

Achats consommés

(113)

(110)

+3,1%

Services externes

(707)

(672)

+5,1%

Charges de personnel

(698)

(712)

-1,9%

Impôts et taxes

(262)

(238)

+10,2%

Autres charges d'exploitation

(27)

(15)

+76,9%

Autres charges et produits

56

4

+52MEUR

EBITDA

1 195

1 191

+0,4%

EBITDA / Chiffre d'affaires

40,6%

40,6%

-

Les charges courantes du Groupe sont en hausse de 3,4 %, à 1 807 millions d'euros sur l'année 2016, sous l'effet de charges non récurrentes (voir ci-dessous) et de la hausse des taxes locales qui compensent la baisse des charges de personnel. L'impact négatif des charges non récurrentes identifiées s'élève à 44 millions d'euros (dont notamment l'impact du lancement du nouvel univers de marque et du programme de fidélité, de provisions fiscales et pour litiges et d'autres charges non récurrentes). Les charges courantes de la maison-mère sont en croissance de 2,7 % en 2016.

Hors les charges non récurrentes citées ci-dessus, la croissance des charges courantes du Groupe (+0,9 %) et celle de la maison-mère (stables) sont maîtrisées.

La progression des charges courantes du Groupe se répartit ainsi :

  • Les achats consommés sont en progression de 3,1 %, à 113 millions d'euros, du fait principalement de la hausse d'activité de Hub One (voir infra).
  • Les charges liées aux services externes augmentent de 5,1 %, à 707 millions d'euros, sous l'effet notamment de charges non récurrentes, liées au lancement du nouvel univers de marque du Groupe ADP et du programme de fidélité, pour environ 10 millions d'euros, et de la hausse des frais d'entretien et de réparation.
  • Les charges de personnel sont en baisse de 1,9 % et s'établissent à 698 millions d'euros, en raison de la baisse des frais de personnel indirects. Les effectifs moyens du groupe s'élèvent à 8 947 employés[9] en 2016, en baisse de 0,7 %[10]
  • Le montant des impôts et taxes est en hausse de 10,2 %, à 262 millions d'euros, en raison notamment de l'augmentation de la fiscalité locale.
  • Les autres charges d'exploitation s'inscrivent en hausse de 76,9 %, à 27 millions d'euros, principalement du fait d'un effet base défavorable lié à une indemnité perçue en 2015 pour 4 millions d'euros.

Les autres charges et produits représentent un produit net de 56 millions d'euros, en hausse de 52 millions d'euros du fait d'éléments favorables non récurrents pour environ 38 millions d'euros, principalement identifiés sur le 1er semestre 2016. Ces éléments favorables sont notamment composés d'autres produits issus de la résolution de litiges anciens et de reprises de provisions et de dépréciations de créances.

L'EBITDA est donc en légère croissance (+ 0,4 %, à 1 195 millions d'euros), grâce à la maîtrise des charges, les éléments non récurrents favorables et défavorables se compensant.

Le taux de marge brute[11] pour l'année 2016 est stable par rapport à 2015 à 40,6 %.


 

Résultat net part du Groupe 2016

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

EBITDA

1 195

1 191

+0,4%

Dotations aux amortissements

(479)

(458)

+4,7%

Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation

(52)

58

-110MEUR

Quote-part de résultat des mises en équivalence opérationnelles avant ajustements liés aux prises de participation

3

105

-103MEUR

Ajustements liés aux prises de participation dans les MEE opérationnelles (a)

(55)

(47)

+15,6%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

664

791

-16,1%

Autres charges et produits opérationnels

32

(0)

+32MEUR

Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)

696

791

-12,0%

Résultat financier

(115)

(106)

+8,7%

Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles

59

6

+53MEUR

Résultat avant impôt

640

691

-7,4%

Impôts sur les bénéfices

(202)

(258)

-21,9%

Résultat net des activités poursuivies

438

433

+1,2%

Résultat net part des intérêts minoritaires

(3)

(3)

-1,5%

Résultat net part du Groupe

435

430

+1,2%

(a) Y compris la dotation aux amortissements de l'écart de réévaluation des MEE opérationnelles.

Les dotations aux amortissements augmentent (+ 4,7 %, à 479 millions d'euros) du fait d'un programme d'investissements 2016 plus important que celui de 2015.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établit en baisse de 16,1 %, à 664 millions d'euros, pénalisé par la baisse de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles (- 52 millions d'euros contre 58 millions d'euros en 2015), après ajustements liés aux prises de participation.

Le résultat opérationnel n'est en retrait que de 12,0 % à 696 millions d'euros sous l'effet de la plus-value de 31 millions d'euros[12] liée à la cession du siège social.

Le résultat financier est une charge de 115 millions d'euros, en hausse de 8,7 % à cause essentiellement d'effets de change défavorables sur les activités internationales.

Le ratio dette nette / capitaux propres est en légère baisse à 63 % au 31 décembre 2016 contre 64 % à fin 2015[13]. L'endettement financier net du Groupe ADP est en hausse, à 2 709 millions euros au 31 décembre 2016, contre 2 627 millions d'euros à fin 2015[14].

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence non opérationnelles s'établit à 59 millions d'euros, du fait notamment de l'achèvement en octobre 2016 de la vente de la participation du Groupe ADP dans l'opérateur aéroportuaire mexicain OMA[15], qui a généré une plus-value avant impôts de 58 millions d'euros (y compris la quote-part de résultat mise en équivalence jusqu'à la date de cession de 5 millions d'euros).

La charge d'impôt sur les sociétés est en retrait de 21,9 %, à 202 millions d'euros en 2016, du fait, d'une part, de la baisse du taux d'imposition théorique ou "nominal" de 38 % à 34,43 % pour 25 millions d'euros, et d'autre part, de l'impact de l'abaissement du taux d'impôts en 2020 de 34,43 % à 28,92 % sur les impôts différés, qui génère, suite à une réévaluation des impôts différés post 2020, un produit de 29 millions d'euros en 2016.

Le taux effectif d'imposition s'élève à 29,44 % au 31 décembre 2016, et à 33,7 % hors impact de la réévaluation des impôts différés.

Compte-tenu de l'ensemble de ces éléments, le résultat net part du Groupe s'inscrit en légère hausse de 1,2 %, à 435 millions d'euros.


Analyse par segment

Activités aéronautiques

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

1 743

1 735

+0,5%

Redevances aéronautiques

1 003

998

+0,5%

Redevances spécialisées

220

208

+5,8%

Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire

480

486

-1,4%

Autres produits

40

43

-5,0%

EBITDA

488

469

+4,1%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

186

181

+3,0%

EBITDA / Chiffre d'affaires

28,0%

27,0%

+1,0pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

10,7%

10,4%

+0,3pt

En 2016, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques est en légère hausse de 0,5 % à 1 743 millions d'euros.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) est en légère hausse de 0,5 %, à 1 003 millions d'euros en 2016, bénéficiant de la croissance du trafic de passagers                         (+ 1,8 %) et de la hausse des tarifs du 1er avril 2015 au 31 mars 2016 (+ 2,4 %).

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de 5,8 %, à 220 millions d'euros, en raison principalement de l'impact de la mise en place au 1er avril 2016 de la redevance pour mise à disposition des installations de traitement des bagages en correspondance sur l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle (+ 23,2 %, à 43 millions d'euros) et de la progression du produit de la redevance pour mise à disposition des installations de dégivrage (+ 19,6 %, à 19 millions d'euros).

Les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire sont en baisse de 1,4 %, à 480 millions d'euros, du fait d'un effet base défavorable.

Les autres produits sont constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne et de locations liées à l'exploitation des aérogares. Ils sont en baisse de 5,0 %, à 40 millions d'euros.

L'EBITDA est en hausse de 4,1 %, à 488 millions d'euros. Le taux de marge brute progresse de 1,0 pt et s'établit à 28,0 %.

Les dotations aux amortissements sont en hausse (+ 4,9 %), à 302 millions d'euros, du fait de la hausse du programme d'investissements en 2016 par rapport à celui de 2015.

En conséquence, le résultat opérationnel courant s'affiche en hausse de 3,0 %, à 186 millions d'euros en 2016.


 

Commerces et services

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

941

935

+0,7%

Activités commerciales

449

451

-0,5%

Parcs et accès

175

176

-0,7%

Prestations industrielles

133

133

+0,6%

Recettes locatives

146

141

+3,6%

Autres produits

38

34

+11,8%

EBITDA

527

540

-2,3%

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles

1

8

-7MEUR

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

409

440

-7,1%

EBITDA / Chiffre d'affaires

56,0%

57,7%

-1,7pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

43,5%

47,1%

-3,6pt

En 2016, le chiffre d'affaires du segment Commerces et services est en hausse de 0,7 %, à 941 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des activités commerciales (loyers perçus sur les boutiques côté pistes et côté ville, les bars et restaurants, les activités banques et change et les loueurs de voitures et chiffre d'affaires de la publicité) est quasiment stable (- 0,5 %) sur l'année 2016 à 449 millions d'euros.

  • Au sein de cet ensemble, les loyers issus des boutiques côté pistes s'établissent à 299 millions d'euros en baisse de 4,0 % sous l'effet de la baisse du chiffre d'affaires par passager[16] de 8,0 % à 18,2 EUR,
  • Ces effets sont partiellement compensés par la bonne performance des revenus issus des bars et restaurants, en progression de 24,6 % (à 39 millions d'euros) suite à l'augmentation des loyers liée à la prise en main en février 2016 de certains  points de vente par la co-entreprise EPIGO et  à la progression d'activité des boutiques côté ville, en hausse de 21,4 % (à 18 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires des parkings est en légère baisse de 0,7 % et s'établit à 175 millions d'euros, en raison notamment de la diminution des recettes horaires.

Le chiffre d'affaires des prestations industrielles (fourniture d'électricité et d'eau) est quasiment stable (+0,6 %), à 133 millions d'euros.

Les recettes locatives (locations de locaux en aérogares) sont en hausse de 3,6 %, à 146 millions d'euros.

Les recettes des autres produits (essentiellement constitués de prestations internes) sont en hausse de 11,8 %, à 38 millions d'euros.

Media Aéroports de Paris[17] voit son chiffre d'affaires en progression de 4,0 %, à 54 millions d'euros grâce notamment à l'impact positif de la coupe d'Europe de football. Son EBITDA est en hausse de 12,3 % à 8 millions d'euros et son résultat net de 9,7 % à 2 millions d'euros.

L'EBITDA du segment est en baisse de 2,3 %, à 527 millions d'euros. Le taux de marge brute baisse de 1,7 point à 56,0 %.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalences opérationnelles2 (Société de Distribution Aéroportuaire, RELAY@ADP et EPIGO) est en baisse de 7 millions d'euros, à 1 million d'euros.

En conséquence, le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'affiche en baisse de 7,1 %, à 409 millions d'euros.

 


Immobilier

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

263

265

-0,8%

Chiffre d'affaires externe

211

213

-1,2%

Chiffre d'affaires interne

52

52

+0,9%

EBITDA

149

164

-9,0%

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles

(2)

(13)

+11MEUR

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

105

105

-

EBITDA / Chiffre d'affaires

56,7%

61,9%

-5,2pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

39,8%

39,4%

+0,4pt

En 2016, le chiffre d'affaires du segment Immobilier est en légère baisse de 0,8 %, à 263 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires externe[18] (211 millions d'euros) est en baisse (- 1,2 %), principalement sous l'impact de l'indexation négative des revenus sur l'indice du coût de la construction au 1er janvier 2016[19].

Le chiffre d'affaires interne est en légère hausse (+0,9 %), à 52 millions d'euros.

L'EBITDA s'établit en baisse de 9,0 %, à 149 millions d'euros, essentiellement en raison de la hausse des taxes locales. Le taux de marge brute s'établit en conséquence à 56,7 %, en baisse de 5,2 points.

Les dotations aux amortissements sont en baisse de 7,4 %, à 43 millions d'euros, sous l'effet de la révision de la durée de vie de certains actifs.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles est une perte de -2 millions d'euros, contre 13 millions d'euros liés à la dépréciation d'études sur des projets de bureaux sur Coeur d'Orly en 2015.

En conséquence, le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) est stable à 105 millions d'euros par rapport à 2015.


 

International et développements aéroportuaires

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

97

96

+1,0%

ADP Ingénierie

75

79

-5,1%

Aéroports de Paris Management

23

18

+28,1%

EBITDA

3

(8)

+11MEUR

Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation

(51)

63

-114MEUR

Quote-part de résultat des mises en équivalence opérationnelles avant ajustements liés aux prises de participation

4

110

-106MEUR

Ajustements liés aux prises de participation dans les MEE opérationnelles(a)

(55)

(47)

+15,6%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

(49)

54

-103MEUR

EBITDA / Chiffre d'affaires

2,8%

-8,6%

+11,4pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

-50,4%

56,2%

N/A

(a) Y compris la dotation aux amortissements de l'écart de réévaluation des MEE opérationnelles.

 

En 2016, le chiffre d'affaires du segment International et développements aéroportuaires est en hausse de 1,0 % à 97 millions d'euros, sous l'effet de l'accroissement du volume d'activité d'Aéroports de Paris Management. L'EBITDA du segment s'élève à 3 millions d'euros, en amélioration de 11 millions par rapport à l'année 2015 qui avait été pénalisée par des provisions d'ADP Ingénierie.

Le chiffre d'affaires d'ADP Ingénierie affiche une baisse de 5,1 %, à 75 millions d'euros lié à un ralentissement d'activité des succursales. L'EBITDA et le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'élèvent à 4 millions d'euros (contre des pertes de 5 millions d'euros en 2015). A fin 2016, le carnet de commandes d'ADP Ingénierie s'élève à 57 millions d'euros pour la période 2017 - 2019.

Aéroports de Paris Management voit son chiffre d'affaires progresser de 28,1 % à 23 millions d'euros, principalement grâce au contrat à Zagreb et à la reprise de la concession de l'aéroport de Santiago du Chili.
Son EBITDA est nul (stable par rapport à 2015) et son résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) est positif de 5 millions d'euros (contre un gain d'un million d'euros en 2015).

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles (TAV Airports, TAV Construction et Schiphol Group), après ajustements liés aux prises de participation s'établit en perte de 51 millions d'euros en 2016, contre un gain de 63 millions d'euros en 2015.

  • Le groupe TAV Airports a réalisé[20] un chiffre d'affaires en hausse de 1 % à 1 092 millions d'euros. L'EBITDA est en baisse de 9 % à 445 millions d'euros. Le résultat net part du groupe diminue de 39 % et s'établit à 127 millions d'euros, suite à l'impact négatif de la série d'attentats en Turquie et de la tentative de coup d'Etat en 2016. La quote-part de résultat de TAV Airports avant ajustements liés aux prises de participation s'établit à 48 millions d'euros, et à -1 million d'euros après ajustements.
  • L'augmentation de l'exposition de TAV Construction aux projets de construction non aéroportuaires a conduit le management du Groupe ADP à engager fin décembre 2016 la cession de la totalité de sa participation de 49 % dans la société holding qui détient 100 % du capital de TAV Construction. A ce titre, les titres de TAV Construction ont été dépréciés de 45 millions d'euros et ont été reclassés en "Actifs détenus en vue de la vente"  au 31 décembre 2016. La quote-part de résultat de TAV Construction après ajustements liés aux prises de participation s'établit à -67 millions d'euros en 2016.
  • Schiphol Group a réalisé un chiffre d'affaires quasi stable à 1 435 millions d'euros. Leur résultat net part du Groupe s'établit à 306 millions d'euros, en baisse de 18 %, liée à un effet base défavorable 2015. La quote-part de résultat de Schiphol après ajustements liés aux prises de participation s'établit à 12 millions d'euros en 2016, en baisse de 7 millions d'euros par rapport à 2015.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment est par conséquent une perte de 49 millions d'euros contre un gain de 54 millions d'euros en 2015.

Autres activités

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité

2016/2015

Chiffre d'affaires

223

215

+3,6%

Hub One

144

137

+5,1%

Hub Safe

78

77

+0,8%

EBITDA

29

27

+4,7%

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

14

12

+15,1%

EBITDA / Chiffre d'affaires

12,9%

12,8%

+0,1pt

Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires

6,4%

5,8%

+0,6pt

En 2016, le chiffre d'affaires du segment Autres activités est en hausse de 3,6 % à 223 millions d'euros. L'EBITDA du segment est en hausse de 4,7 % à 29 millions d'euros.

En 2016, Hub One voit son chiffre d'affaires augmenter de 5,1 % à 144 millions d'euros, sous l'effet de la hausse d'activité de la division Mobility. L'EBITDA s'élève à 22 millions d'euros, en hausse de 2,5 %. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) progresse de 17,7 %, à 8 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires d'Hub Safe est en légère hausse de 0,8 % à 78 millions d'euros. L'EBITDA s'élève à 4 millions d'euros en hausse de 9,9 % par rapport à 2015. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) progresse de 8,0 %, à 4 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment est en forte hausse de 15,1 %, à 14 millions d'euros.

Principaux faits marquants de l'année 2016 intervenus depuis la publication du chiffre d'affaires des 9 premiers mois de 2016

Evolution du trafic

  • Trafic Groupe pondéré des taux de participation[21][22] :

Trafic Groupe

(en millions de passagers)

 

Participations du Groupe ADP

Trafic pondéré

(M Pax)

2016-2015

Groupe ADP

Paris Aéroport (CDG+ORY)

@ 100%

97,2

+1,8%

Zagreb

@ 20,8%

0,6

+6,9%

Jeddah-Hajj

@ 5%

0,4

+6,8%

Amman

@ 9,5%

0,7

+4,4%

Maurice

@ 10%

0,4

+10,6%

Conakry

@ 29%

0,1

+27,3%

Santiago du Chili

@ 45%

8,6

+11,3%

Groupe TAV Airports

Istanbul Atatürk

@ 38%

22,8

-2,0%

Ankara Esenboga

@ 38%

5,0

+7,7%

Izmir

@ 38%

4,5

-1,9%

Autres plates-formes

@ 38%

7,3

+5,5%

TOTAL GROUPE

hors aéroports mexicains

 

147,0

+2,0%

  • A Paris Aéroport

Paris Aéroport a accueilli un total de 97,2 millions de passagers en 2016, soit une hausse de 1,8 % par rapport à l'année précédente, dont 65,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 0,3 %) et 31,3 millions à Paris-Orly (+ 5,3 %). Le trafic de Paris Aéroport a augmenté de 1,5 % au 1er semestre et de 2,1 % au 2nd semestre.

La répartition géographique se décompose comme suit :

Répartition géographique

Paris Aéroport

2016

Variation 2016/2015

Part dans trafic total

France

+1,1%

16,8%

Europe

+3,4%

43,9%

Autre international

+0,4%

39,3%

dont

 

 

Afrique

+1,9%

11,0%

Amérique du Nord

+0,1%

9,7%

Amérique Latine

+2,0%

3,2%

Moyen Orient

+3,6%

4,9%

 Asie-Pacifique

-6,7%

6,4%

DOM-COM

+4,8%

4,1%

Total Paris Aéroport

+1,8%

100,0%

  • Le trafic international (hors Europe) est en légère progression (+ 0,4 %) avec une croissance sur les faisceaux suivants : DOM-COM (+ 4,8 %), Moyen-Orient (+ 3,6 %), Amérique Latine (+ 2,0 %), Afrique (+ 1,9 %) et Amérique du Nord (+ 0,1 %). Seul le faisceau Asie-Pacifique est en retrait (- 6,7 %) du fait notamment de la baisse du trafic avec le Japon et la Malaisie.
  • Le trafic Europe (hors France) est en progression (+ 3,4 %), tiré par le dynamisme des compagnies low-cost.
  • Le trafic France est en croissance (+ 1,1 %).

 

 

Le nombre de passagers en correspondance augmente de 1,2 %. Le taux de correspondance s'est établi à 23,9 %, en baisse de 0,1 point.

Le nombre de mouvements d'avions (707 403) est en hausse de 1,0 %.

Le taux de remplissage est en hausse de 0,9 point, à 83,8 %.

L'activité fret et poste est en hausse de 1,2 % avec 2 243 160 tonnes transportées.

Versement d'un acompte sur dividende

Le conseil d'administration du Groupe ADP a décidé la mise en oeuvre d'une politique d'acompte sur dividende en numéraire jusqu'à l'exercice se terminant le 31 décembre 2020. Pour l'exercice 2016, cet acompte sur dividende s'élève à 69 millions d'euros, soit un montant par action de 0,70 euro. Le détachement du coupon de l'acompte sur dividende est intervenu le 7 décembre 2016 et la mise en paiement de l'acompte sur dividende au titre de 2016 est intervenue le 9 décembre 2016.

Projet de cession de TAV Construction

L'augmentation de l'exposition de TAV Construction aux projets de construction non aéroportuaires a conduit le management du Groupe ADP à engager fin décembre 2016 la cession de la totalité de sa participation dans la société TAV Yatirim Holding (TAV Investment), soit 49% du capital de cette holding laquelle détient 100 % de TAV Construction.

Au 31 décembre 2016, cette cession est considérée comme hautement probable et devrait, compte tenu de l'avancement des négociations avec des acquéreurs potentiels, se réaliser en 2017. En 2016, les titres TAV Construction ont été dépréciés de 45 millions d'euros puis reclassés en "Actifs détenus en vue de la vente"  au 31 décembre 2016.


 

Evénements survenus depuis le 31 décembre 2016

Trafic du mois de janvier 2017

En janvier 2017, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 7,2 % par rapport au mois de janvier 2016, avec 7,3 millions de passagers accueillis, dont 5,0 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 6,1 %) et 2,3 millions à Paris-Orly (+ 9,6 %).

Processus d'homologation tarifaire 2017 achevé

Le 19 janvier, Aéroports de Paris SA a pris connaissance de la décision de l'Autorité de supervision indépendante (ASI) de ne pas homologuer la proposition pour les tarifs des redevances aéroportuaires applicable à compter du 1er avril 2017. Le refus d'homologation était essentiellement motivé par une considération technique relative à la redevance informatique d'enregistrement et d'embarquement (CREWS).

Les dispositions règlementaires prévoient qu'Aéroports de Paris SA présente une nouvelle proposition de tarifs 2017 dans le mois suivant la décision de l'ASI, et que cette dernière est invitée à rendre sa décision dans les 15 jours suivant la nouvelle notification des tarifs.

En conséquence, Aéroports de Paris SA a présenté une grille tarifaire amendée (voir ci-dessous) que l'ASI a homologuée en date du 20 février 2017.

Évolution des redevances aéroportuaires

Au 1er avril 2017, les tarifs des redevances principales et accessoires (hors redevance PHMR) augmenteront de 1,51 %, à l'exception de la redevance CREWS qui diminuera significativement. Au global, l'évolution sera de 0,97 % en moyenne au 1er avril 2017.

Politique de distribution de dividendes

Le Conseil d'Administration du 22 février 2017 a arrêté les comptes annuels sociaux et consolidés au 31 décembre 2016. Lors de cette séance, il a décidé de soumettre au vote de la prochaine Assemblée Générale annuelle, devant se réunir le 11 mai 2017, la distribution d'un dividende de 2,64 euros par action, au titre de l'exercice 2016 minoré des 0,7EUR par action d'acompte sur le dividende 2016, versé le 9 décembre 2016. Sous réserve du vote en Assemblée Générale annuelle, la date de mise en paiement interviendrait le 9 juin 2017, avec un détachement du coupon prévu le 7 juin 2017. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60 % du résultat net part du Groupe de l'exercice 2016. Pour mémoire, le taux de distribution avait été augmenté de 50 % à 60 % en 2013, pour les dividendes au titre de l'exercice 2012.


 

Perspectives

Prévisions 2017 du Groupe ADP

 

 

Prévisions 2017

Hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport en 2017

Entre +1,7 et +2,2 % par rapport à 2016

EBITDA consolidé 2017

Orientation à la hausse par rapport à 2016,

impacté favorablement par les produits exceptionnels prévus à date

Dividende au titre de l'exercice 2017

Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2017, avec un niveau minimum fixé à 2,64 EUR/action

Versement d'un acompte prévu en décembre 2017

 

Ces prévisions pour l'exercice 2017 ont été élaborées selon les mêmes méthodes comptables que celles utilisées pour l'établissement des comptes consolidés au 31 décembre 2016, et reposent sur des hypothèses retenues par le Groupe, dont les principales sont :

  • une croissance du trafic de passagers comprise entre 1,7 et 2,2 % en 2017 par rapport à 2016 ;
  • l'absence de nouveaux évènements significatifs pouvant affecter à la baisse durablement ou non la croissance du trafic passagers ;
  • la progression des tarifs des redevances aéroportuaires au 1er avril 2017, telle que prévue dans le Contrat de Régulation Economique 2016-2020 signé avec l'Etat en août 2015 ;
  • la tenue des engagements pris dans le cadre de ce même Contrat de Régulation Economique (disponible sur www.groupeadp.fr) ;
  • la réalisation d'une plus-value minimum liée à des bâtiments du hub cargo ;
  • l'absence d'évolution majeure de son périmètre de consolidation.

Les prévisions 2017 présentées ci-dessus sont fondées sur des données, hypothèses, et estimations considérées comme raisonnables par la direction du Groupe.

Les données, hypothèses et estimations présentées ci-avant sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et climatique. En outre, la matérialisation de certains risques décrits au chapitre 4 « Risques liés aux activités d'Aéroports de Paris » du document de référence 2015 aurait un impact sur les activités du Groupe et sa capacité à réaliser ses objectifs. Par ailleurs, la réalisation des objectifs suppose le succès de la stratégie commerciale d'Aéroports de Paris présentée au paragraphe « Stratégie » du chapitre 6 du document de référence 2015. Aéroports de Paris ne prend donc aucun engagement, ni ne donne aucune garantie quant à la réalisation des objectifs et des prévisions figurant dans le présent communiqué.

 


 

Prochains évènements

  • Jeudi 23 février 2017 : Réunion analystes à 11h00, retransmise en direct sur notre site internet. La présentation est disponible sur le site internet : finance.groupeadp.fr
    • Webcast disponible sur notre site internet: finance.groupeadp.fr.
    • Numéro de conférence téléphonique (code 5832816):
      • De France : 01 76 77 22 57
      • De l'étranger: +44 (0)33 0336 9411
  • Prochaine publication de trafic :
    • Mardi 14 mars 2017 : trafic du mois de février 2017
  • Prochaine publication des résultats :
    • Mercredi 26 avril 2017 : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017
  • Assemblée générale des actionnaires :
    • Jeudi 11 mai 2017

 

Contact Relations Investisseurs

Aurélie Cohen : + 33 1 74 25 70 64 - invest@adp.fr

Contact presse

Elise Hermant : + 33 1 43 35 70 70

Site internet : www.groupeadp.fr

Les informations financières présentées dans ce communiqué sont issues des comptes consolidés annuels d'Aéroports de Paris. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés annuels ont été effectuées. Le rapport des commissaires aux comptes est en cours d'émission.

Les comptes consolidés au 31 décembre 2016 et le rapport commentant ces comptes peuvent être consultés sur le site Internet de la Société (www.groupeadp.fr) dans la rubrique "Groupe / Finance / Informations règlementées AMF".

Déclarations prospectives

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou dans tout autre pays. Des informations prospectives sont inclues dans ce communiqué. Ces informations prospectives sont fondées sur des données, hypothèses et estimations considérées comme raisonnables par Aéroports de Paris, elles comprennent notamment des informations relatives à la situation financière, aux résultats et à l'activité d'Aéroports de Paris. Ces données, hypothèses et estimations sont sujettes à des risques (tels que ceux décrits dans le document de référence déposé auprès de l'autorité française des marchés financiers le 31 mars 2016 sous le numéro D.16-0248 et d'incertitudes, dont un certain nombre sont hors du contrôle d'Aéroports de Paris et ne peuvent pas être facilement prédits, ils peuvent conduire à des résultats qui sont sensiblement différents de ceux prévus ou suggérés dans ces déclarations.

 

 

 

Relations Investisseurs : Aurélie Cohen, responsable Relations Investisseurs + 33 1 74 25 70 64 NOUVEAU- invest@adp.fr

Contact presse : Elise Hermant, responsable du Pôle Médias et Réputation +33 1 43 35 70 70

Le Groupe ADP construit, aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires parmi lesquelles Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. En 2016, Paris Aéroport a accueilli plus de 97 millions de passagers sur Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, 2,2 millions de tonnes de fret et de courrier et près de 42 millions de passagers au travers d'aéroports gérés  à l'étranger par sa filiale ADP Management. Bénéficiant d'une situation géographique exceptionnelle et d'une forte zone de chalandise, le groupe poursuit une stratégie de développement de ses capacités d'accueil et d'amélioration  de sa qualité de services et entend développer les commerces et l'immobilier.

En 2016, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 2 947 millions d'euros et le résultat net à 435 millions d'euros.

Aéroports de Paris SA au capital de 296 881806 euros. Siège social : 291 boulevard Raspail, 75014 Paris.

RCS Paris 552 016 628.                                                                   

groupeadp.fr


 

Annexe 1 -  Etats financiers 2015 retraités

Retraitement des comptes 2015 pour base de comparaison avec 2016[23]

Pour mémoire, la modification des clés de répartition analytique de la base d'actifs régulés, proposée par le Groupe ADP en janvier 2015[24] et confirmée par la Commission Consultative Aéroportuaire, a eu un impact sur l'EBITDA et le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) des segments Activités Aéronautiques, Commerces et Services et Immobilier au 1er janvier 2016. Les comptes annuels 2016 prennent en compte ce changement de clés de répartition analytique.

Afin de faciliter la lecture et la compréhension de la performance du Groupe en 2016 par rapport à 2015, des comptes retraités[25] segmentés 2015 ont été établis et se présentent comme suit :

Compte de résultat consolidé 2015 retraité

(en millions d'euros)

2015 publié

2015 retraité

Chiffre d'affaires

 2 916 

 2 935 

Activités aéronautiques

 1 735 

 1 735 

Commerces et services

 917 

 935 

Immobilier

 265 

 265 

International et développements aéroportuaires

 96 

 96 

Autres activités

 215 

 215 

Eliminations inter-segments

(312) 

(312) 

Charges courantes

(1 737) 

(1 747) 

Autres charges et produits

 4 

 4 

EBITDA

 1 184 

 1 191 

Activités aéronautiques

 443 

 469 

Commerces et services

 552 

 540 

Immobilier

 170 

 164 

International et développements aéroportuaires

(8) 

(8) 

Autres activités

 27 

 27 

Dotations aux amortissements

(456) 

(458) 

Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation

 60 

 58 

Quote-part de résultat des mises en équivalence opérationnelles avant ajustements liés aux prises de participation

 107 

 105 

Ajustements liés aux prises de participation dans les MEE opérationnelles

(47) 

(47) 

Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)

 787 

 791 

Activités aéronautiques

 139 

 181 

Commerces et services

 468 

 440 

Immobilier

 115 

 105 

International et développements aéroportuaires

 54 

 54 

Autres activités

 12 

 12 

Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)

 787 

 791 

Résultat financier

(106) 

(106) 

Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles

 6 

 6 

Impôts sur les bénéfices

(256) 

(258) 

Résultat net part des intérêts minoritaires

(1) 

(3) 

Résultat net part du Groupe

 430 

 430 


 

Bilan consolidé 2015 retraité

(en millions d'euros)

Au 31/12/2015 publié

Au 31/12/2015 retraité

 
 

Actifs non courants

7 977 

7 977 

 

Actifs courants

2 434 

2 447 

 

Total des actifs

10 435 

10 448 

 

 

(en millions d'euros)

Au 31/12/2015 publié

Au 31/12/2015 retraité

 
 

Capitaux propres - part du Groupe

4 125 

4 125 

 

Intérêts minoritaires

 

Total des capitaux propres

4 126 

4 132 

 

Passifs non courants

5 253 

5 251 

 

Passifs courants

1 056 

1 064 

 

Total des capitaux propres et passifs

10 435 

10 448 

 

 

Tableau de trésorerie consolidé 2015 retraité

(en millions d'euros)

 

2015 publié

2015 retraité

Résultat opérationnel

 

787 

791 

Capacité d'autofinancement opérationnelle avant impôt

 

1 151 

1 158 

Variation du besoin en fonds de roulement

 

83 

62 

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

 

1 003 

987 

Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement

 

(438) 

(416) 

Flux de trésorerie provenant des activités de financement

 

(99) 

(101) 

Variation de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

 

466 

470 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période

 

1 262 

1 262 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

 

1 728 

1 732 

Dont Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

1 729 

1 734 

Dont Concours bancaires courants

 

(2) 


 

Annexe 2 - Compte de résultat consolidé 2016

(en millions d'euros)

2016

2015 retraité*

Chiffre d'affaires

2 947 

2 935 

Autres produits opérationnels courants

29 

18 

Achats consommés

(113) 

(110) 

Charges de personnel

(698) 

(712) 

Autres charges opérationnelles courantes

(996) 

(926) 

Dotations aux provisions et dépréciations de créances nettes de reprises

26 

(14) 

EBITDA

1 195 

1 191 

Ratio EBITDA / Chiffre d'affaires

+40,6%

+40,6%

Dotations aux amortissements

(479) 

(458) 

Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles

(52) 

58 

Résultat opérationnel courant

664 

791 

Autres produits et charges opérationnels

32 

(0) 

Résultat opérationnel

696 

791 

Produits financiers

26 

47 

Charges financières

(141) 

(153) 

Résultat financier

(115) 

(106) 

Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non opérationnelles

59 

Résultat avant impôt

640 

691 

Impôts sur les résultats

(202) 

(258) 

Résultat net des activités poursuivies

438 

433 

Résultat net

438 

433 

Résultat net part du Groupe

435 

430 

Résultat net part des intérêts minoritaires

Résultat de base par action (en euros)

4,40 

4,35 

Résultat dilué par action (en euros)

4,40 

4,35 

Résultats des activités poursuivies par action part du Groupe

 

 

Résultat de base par action (en euros)

4,40 

4,35 

Résultat dilué par action (en euros)

4,40 

4,35 

* Chiffres retraités - voir Annexe 1

 

 

 


 

Annexe 3 - Bilan consolidé au 31 décembre 2016

(en millions d'euros)

 

Au 31/12/2016

Au 31/12/2015*

 
 

Immobilisations incorporelles

 

110 

104 

 

Immobilisations corporelles

 

6 271 

5 960 

 

Immeubles de placement

 

499 

503 

 

Participations dans les entreprises mises en équivalence

 

1 101 

1 229 

 

Autres actifs financiers non courants

 

125 

181 

 

Actifs non courants

 

8 106 

7 977 

 

Stocks

 

26 

18 

 

Clients et comptes rattachés

 

548 

516 

 

Autres créances et charges constatées d'avance

 

116 

112 

 

Autres actifs financiers courants

 

129 

67 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

1 657 

1 734 

 

Actifs courants

 

2 476 

2 447 

 

Actifs détenus en vue de la vente

 

10 

24 

 

Total des actifs

 

10 592 

10 448 

 

* Chiffres retraités

 

 

 

(en millions d'euros)

 

Au 31/12/2016

Au 31/12/2015*

 
 

Capital

 

297 

297 

 

Primes liées au capital

 

543 

543 

 

Actions propres

 

(12) 

(24) 

 

Résultats non distribués

 

3 541 

3 390 

 

Autres éléments de capitaux propres

 

(85) 

(81) 

 

Capitaux propres - part du Groupe

 

4 284 

4 125 

 

Intérêts minoritaires

 

 

Total des capitaux propres

 

4 291 

4 132 

 

Emprunts et dettes financières à long terme

 

4 239 

4 426 

 

Provisions pour engagements sociaux - part à plus d'un an

 

452 

427 

 

Autres provisions non courantes

 

46 

53 

 

Passifs d'impôt différé

 

198 

229 

 

Autres passifs non courants

 

125 

117 

 

Passifs non courants

 

5 060 

5 252 

 

Fournisseurs et comptes rattachés

 

472 

457 

 

Autres dettes et produits constatés d'avance

 

456 

464 

 

Emprunts et dettes financières à court terme

 

265 

75 

 

Provisions pour engagements sociaux - part à moins d'un an

 

17 

15 

 

Autres provisions courantes

 

23 

30 

 

Passifs d'impôt exigible

 

23 

 

Passifs courants

 

1 241 

1 064 

 

Total des capitaux propres et passifs

 

10 592 

10 448 

 

* Chiffres retraités

 

 

 

               


 

Annexe 4 - Tableau des flux de trésorerie consolidés 2016

(en millions d'euros)

 

2016

2015*

Résultat opérationnel

 

696 

791 

Charges (produits) sans effet sur la trésorerie

 

484 

359 

Produits financiers nets hors coût de l'endettement

 

(2) 

Capacité d'autofinancement opérationnelle avant impôt

 

1 178 

1 158 

Variation du besoin en fonds de roulement

 

(77) 

62 

Impôts sur le résultat payés

 

(226) 

(233) 

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

 

875 

987 

Cessions de filiales (nettes de la trésorerie cédée) et entreprises associées

 

71 

Investissements corporels et incorporels

 

(792) 

(527) 

Variation des dettes et avances sur acquisitions d'immobilisations

 

31 

72 

Acquisitions de participations

 

(19) 

(49) 

Acquisition de filiales et participations (nette de la trésorerie acquise)

 

(1) 

  - 

Variation des autres actifs financiers

 

(11) 

(6) 

Produits provenant des cessions d'immobilisations corporelles

 

27 

31 

Dividendes reçus

 

70 

58 

Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement

 

(624) 

(416) 

Subventions reçues au cours de la période

 

15 

Acquisitions/cessions nettes d'actions propres

 

12 

(24) 

Dividendes versés aux actionnaires de la société mère

 

(258) 

(311) 

Dividendes versés aux minoritaires dans les filiales

 

(2) 

  - 

Encaissements provenant des emprunts à long terme

 

507 

Remboursement des emprunts à long terme

 

(4) 

(179) 

Intérêts payés

 

(115) 

(125) 

Intérêts reçus

 

18 

27 

Flux de trésorerie provenant des activités de financement

 

(327) 

(101) 

Variation de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

 

(76) 

470 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période

 

1 732 

1 262 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

 

1 656 

1 732 

Dont Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

1 657 

1 734 

Dont Concours bancaires courants

 

(1) 

(2) 

* Chiffres retraités

 

 

* Fin *



[1] Les procédures d'audit ont été effectuées mais le rapport d'audit sur la certification des comptes est en cours d'élaboration. Les comptes présentés ci-après sont des projets de comptes

[2] Sauf indication contraire, les pourcentages comparent les données de l'année 2016 aux données équivalentes de 2015. Les comptes 2015 retraités sont présentés en Annexe 1

[3] Hors participation dans les aéroports mexicains, cédée en octobre 2016 (communiqué disponible sur www.groupeadp.fr). Pour mémoire, le contrat d'assistance opérationnelle est toujours en vigueur

[4] Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles à l'exclusion des amortissements et des dépréciations d'actifs corporels et incorporels

[5] Résultat net part du Groupe

[6] Soumis à l'approbation de l'Assemblée générale des actionnaires du 11 mai 2017. Pour mémoire, un acompte sur dividende au titre de 2016 de 0,7EUR/action a été versé en décembre 2016. En conséquence, le dividende au titre de 2016, versé en juin 2017, s'élèverait à 1,94EUR/action sous réserve d'approbation de l'Assemblée générale des actionnaires

[7] Voir le paragraphe "Perspectives"

[8] Chiffre d'affaires interne réalisé entre segments

[9] Equivalent temps plein

[10] Les effectifs moyens de la maison-mère sont en retrait de 1,1 % en  2016

[11] EBITDA / chiffre d'affaires

[12] Avant impôts, soit une plus-value après impôts de 20 millions d'euros

[13] Pro forma (y compris comptes courants associés et la dette liée à l'option de vente des minoritaires)

[14] Chiffres retraités 2015 - voir Annexe 1

[15] Voir le communiqué de presse du 10 octobre 2016 (disponible sur www.groupeadp.fr)

[16] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes par passager au départ

[17] Media Aéroports de Paris est dorénavant comptabilisé en intégration globale et non plus en mise en équivalence. Les comptes 2015 présentés ont été retraités en conséquence - voir Annexe 1

[18] Réalisé avec des tiers (hors Groupe)

[19] Au 1er janvier 2016, l'Indice du Coût de la Construction s'est élevé à - 0,4 %. Au 1er janvier 2017, l'indice du coût de la construction s'élève à +0,5%

[20] Données consolidées ajustées IFRIC 12

[21] Directe ou indirecte - hors participation dans les aéroports mexicains cédée en octobre 2016.

[22] Le trafic total du Groupe ADP s'élève à 240 millions de passagers, en hausse de 2,3 % en 2016 par rapport à 2015

[23] Voir communiqué du 17 janvier 2017, disponible sur www.groupeadp.fr

[24] Voir le dossier public de consultation du CRE 2016-2020, disponible sur www.groupeadp.fr

[25] Y compris intégration globale de Media Aéroports de Paris, précédemment comptabilisé en mise en équivalence opérationnelle



Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :
http://hugin.info/145257/R/2080988/783708.pdf

Information réglementaire
Ce communiqué de presse est diffusé par Nasdaq Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.



 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Après une baisse de l'activité du groupe IT Link sur 3 trimestres consécutifs, le chiffre d'affaires affiche une croissance de +6,9% sur le 3e...

Publié le 16/11/2018

La réduction des dépenses commerciales et administratives sur le trimestre, associée à l'augmentation de la marge brute, permet au Groupe d'afficher de nouveau un résultat opérationnel…

Publié le 16/11/2018

Ingrid Gonnissen a décidé de quitter Orange...

Publié le 16/11/2018

Tikehau Capital prévoit d'atteindre 16,5 MdsE d'actifs sous gestion à fin 2018 (hors acquisitions de Sofidy et d'ACE Management). Il serait porté à plus de 21 MdsE en tenant compte des…

Publié le 15/11/2018

Le groupe Moulinvest poursuit le déploiement de son plan d'investissement Horizon 2020 portant sur la modernisation des équipements et infrastructures de production selon le calendrier prévu...