En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 416.43 PTS
+0.68 %
5 414.0
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 346.00
+0.64 %
DAX PTS
12 410.40
+0.64 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.22 %

Réforme du bac et du lycée: les principaux points de changement

| AFP | 778 | Aucun vote sur cette news
Des lycéens passent une épreuve du bac, le 15 juin 2017 à Strasbourg
Des lycéens passent une épreuve du bac, le 15 juin 2017 à Strasbourg ( FREDERICK FLORIN / AFP/Archives )

Voici les principaux points annoncés mercredi par le ministre de l’Éducation sur la réforme du bac, prévue pour 2021, et les changements concernant le lycée.

- Quatre épreuves écrites

Quatre épreuves écrites sont conservées: le français en fin de Première, et pour la Terminale les deux "spécialités" choisies par l'élève au retour des vacances de printemps, et la philo fin juin.

- Un grand oral

Ce grand oral se déroulera lui aussi fin juin. D'une durée de 20 minutes, il comprend deux parties: le candidat présentera d'abord un projet sur lequel il travaille depuis la Première et qui est rattaché à l'une des spécialités qu'il a choisie dès la Première. La seconde partie sera consacrée à des questions du jury, composé de trois personnes.

- Le contrôle continu

Le nouveau bac à partir de 2021
Le nouveau bac à partir de 2021 ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

Les quatre épreuves écrites et le grand oral pèseront pour 60% de la moyenne du bac. Le reste s'appuiera (pour 30%) sur "des épreuves communes" pouvant avoir lieu par exemple en janvier et avril en Première, et en décembre en Terminale. Les sujets seront tirés d'une banque nationale de sujet tandis que les copies seront anonymisées et corrigées par d'autres professeurs que ceux de l'élève. L'organisation relèvera des établissements. Les 10% restant de la note du bac seront apportés par les bulletins scolaires, "afin de valoriser la régularité du travail de l'élève".

- Le rattrapage

Il a été question de le supprimer et de se fonder sur les bulletins de Première et Terminale pour accorder (ou pas) le bac aux candidats ayant échoué de peu, mais le ministre a décidé in fine de le maintenir, toujours sous forme d'oraux.

- Au lycée, des séries supprimées

Les séries du bac général (littéraire, économique et social, scientifique) sont supprimées. Les élèves suivront un tronc commun pour un volume horaire total de seize heures par semaine en Première, et de quinze heures et demie en Terminale.

Au menu de ce tronc commun : français, philo, histoire-géographie, deux langues vivantes, sport. Et une nouvelle discipline souhaitée par Jean-Michel Blanquer: humanités numériques et scientifiques.

Les élèves choisiront également trois matières principales en Première (dites "spécialités"), ramenées à deux en Terminale. Avec un volume horaire de trois fois quatre heures par semaine en Terminale, et deux fois six heures par semaine en Terminale.

A choisir entre arts, écologie-agronomie-territoires, histoire-géographie- géopolitique-sciences politiques, humanités-littérature-philosophie, langues- littératures étrangères, mathématiques, numérique-sciences informatiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l'ingénieur, sciences économiques et sociales.

Pour le bac technologie, les séries sont en revanche maintenues.

Une heure et demie par semaine sera en outre consacrée à l'orientation.

- Les options

Elles sont conservées. Une option possible en Première, deux en Terminale, au choix de l'élève, à raison de trois heures par semaine: latin, grec, sport, 3e langue vivante. Uniquement disponibles en Terminale figureront droit et grands enjeux du monde contemporain, mathématiques expertes et maths complémentaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...