En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 377.65 PTS
+0.61 %
5 378.5
+0.68 %
SBF 120 PTS
4 316.40
+0.66 %
DAX PTS
12 329.51
+0.97 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.00 %
1.140
-0.28 %

Zones défavorisées: fin des blocages d'agriculteurs dans l'Aude et l'Aveyron

| AFP | 307 | Aucun vote sur cette news
- Tracteurs -
- Tracteurs - ( PASCAL PAVANI / AFP )

Les agriculteurs aveyronnais et audois, qui espèrent arracher une ultime révision de la réforme des zones agricoles défavorisées, ont levé vendredi en début de soirée les barrages installés le matin sur les voies de circulation de leur département, a-t-on appris des syndicats agricoles.

Selon Vinci autoroutes, l'A61 restait bloquée en début de soirée dans les deux sens entre Castelnaudary et Bram, précisant que des pompiers étaient toujours en train d'éteindre les feux allumés par les agriculteurs.

Si la plupart des agriculteurs se sont dits satisfaits des propositions du ministère de l'Agriculture après la mobilisation de mercredi, certains départements, comme le Gers, le Lot, l'Aveyron et l'Aude le sont beaucoup moins.

En appelant à manifester, la FDSEA de l'Aude a souligné que les exploitations audoises étaient "complètement exclues" de la carte des zones défavorisées qui donnent droit à des aides européennes.

"Pour le moment nous suspendons le mouvement", a déclaré à l'AFP Dominique Fayel de la FDSEA 12, peu optiminste sur l'évolution du dossier : "Le calendrier fixé par le président de la République ne nous semble pas réaliste (pour trouver une solution, Ndlr) alors qu'il y a aucune urgence imposée par Bruxelles", a-t-il ajouté.

S'"il y a eu des avancées grâce à la mobilisation de toute une région (...), la gravité de la situation nous impose toutefois de rester vigilants et mobilisés", a déclaré Carole Delga, la présidente de la région Occitanie.

Mme Delga devait participer vendredi à un rendez-vous qu'elle a qualifié de "décisif" avec la commission nationale travaillant sur la révision de la carte des zones agricoles défavorisées en présence du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

La présentation de la carte définitive est prévue le 15 février.

"Aujourd’hui (vendredi, NDLR), le ministère de l'Agriculture présente aux représentants de la profession agricole une nouvelle carte qui confirmera et précisera les annonces qu'il a faites mercredi aux responsables d'Occitanie", indique un communiqué de la FDSEA-12.

Les agriculteurs attendent "un rendez-vous avec les autorités ministérielles" pour revenir sur la discussion concernant la carte des zones défavorisées, a déclaré Sophie Maniago, une responsable de la FDSEA-11.

L'Aude "est complétement exclue de ce zonage. C'est une zone de polyculture d'élevage, où les circuits courts se développent, un territoire difficile avec des sols peu profonds, où on ne peut rien faire d'autre que pâturer", a-t-elle déploré.

"Si on perd les aides européennes, c'est un coup de ciseau sur nos budgets", a-t-elle ajouté.

Dans l'Aude, le mouvement a débuté vers 09h00. L'A61 a été bloquée par une centaine de tracteurs dans les deux sens sur un tronçon de 5 km entre Castelnaudary et Bram, ainsi que sur plusieurs accès à l'autoroute, où "des déversements de gravats et de pneus avec embrasement" ont eu lieu, selon Vinci Autoroutes.

En début de soirée, les manifestants audois se rassemblaient avec leurs tracteurs à la sortie Castelnaudary de l'A61, a indiqué a l'AFP, Mme Maniago.

Dans l'Aveyron, plusieurs routes, dont la RN88 qui relie le département à Toulouse, ont été bloquées au niveau de Naucelle et de Baraqueville.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

Vinci (+0,49% à 82,32 euros) évolue dans le vert à la Bourse de Paris, alors sa filiale Eurovia, spécialisée dans la construction d’infrastructures, vient de réaliser une acquisition aux Etats…

Publié le 20/08/2018

D'après le Ministre iranien du pétrole, cité aujourd'hui par l'agence 'Reuters'...

Publié le 20/08/2018

Le gouvernement italien a décidé de lancer le processus de révocation de toutes les concessions d'Autostrade, concessionnaire du tronçon d'autoroute qui s'est effondré à Gênes la semaine…

Publié le 20/08/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 20/08/2018

retour de manivelle