5 456.01 PTS
-0.83 %
5 462.50
-0.60 %
SBF 120 PTS
4 380.93
-0.55 %
DAX PTS
12 906.24
-0.80 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Zone euro: la BCE abaisse ses prévisions d'inflation pour 2018 et 2019

| AFP | 483 | Aucun vote sur cette news
La monnaie unique, qui s'échange à 1,20 euro face au dollar, freine l'inflation, que la BCE souhaiterait voir se rapprocher des 2%.
La monnaie unique, qui s'échange à 1,20 euro face au dollar, freine l'inflation, que la BCE souhaiterait voir se rapprocher des 2%. ( Daniel ROLAND / AFP )

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé jeudi ses prévisions d'inflation en zone euro pour les deux années à venir en raison de l'euro fort, se montrant toutefois plus optimiste concernant la croissance en 2017.

L'institution monétaire de Francfort attend désormais une croissance de 2,2% du PIB (produit intérieur brut) de la région cette année, contre 1,9% jusqu'ici, a indiqué son président Mario Draghi lors d'une conférence de presse.

L'Italien évoque des "facteurs globaux et les développements sur les marchés des changes" pour justifier cette révision. Les deux années suivantes, la croissance en zone euro devrait refluer à 1,8% en 2018 et 1,7% en 2019, a continué M. Draghi, confirmant les précédentes prévisions de l'institution.

Il en va autrement des prévisions pour l'inflation dans le bloc monétaire. Si la BCE prévoit toujours une hausse des prix à la consommation de 1,5% en 2017, elle s'attend désormais à un ralentissement plus marqué de l'inflation les années d'après, à 1,2% en 2018 (1,3% escompté avant) et 1,5% en 2019 (contre 1,6% avant).

M. Draghi explique qu'au vu des prix du pétrole, l'inflation "va probablement diminuer en fin d'année, reflétant principalement des effets de base dans les prix de l'énergie"Le plus grand pessimisme pour 2018 et 2019 "reflète principalement la récente appréciation du taux de change de l'euro", a souligné M. Draghi.

La monnaie unique, qui s'échange à 1,20 euro face au dollar, freine l'inflation, que la BCE souhaiterait voir se rapprocher des 2%.

Bien que le niveau de l'euro face au dollar ne figure pas dans le mandat officiel de la BCE, "il est très important pour la croissance et l'inflation", a insisté M. Draghi. Cela explique pourquoi la BCE retarde le moment de décider de l'avenir de son vaste programme de rachats de dette privée et publique, baptisé "QE".

La banque centrale a tout de même annoncé jeudi qu'elle devrait décider "en octobre" du futur de son programme de soutien à l'économie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Région Île-de-France...

Publié le 18/06/2018

Prêt à sortir le carnet de chèques...

Publié le 18/06/2018

General Motors aurait entamé des discussions en interne et avec des banques concernant les options stratégiques de Cruise Automation, sa division spécialisée dans la voiture autonome Cruise…

Publié le 18/06/2018

Latécoère, au travers de sa branche Systèmes d'interconnexion, annonce l'ouverture d'une nouvelle unité de production à Belagavi, dans l'état du Karnataka, un bassin aéronautique dans le sud de…

Publié le 18/06/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…