En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Zimbabwe: l'opposition appelle au "dialogue" pour mettre fin à la crise

| AFP | 184 | Aucun vote sur cette news
Le principal dirigeant de l'opposition zimbabwéenne, Nelson Chamisa, du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), durant une conférence de presse le 23 octobre 2018 à Harare
Le principal dirigeant de l'opposition zimbabwéenne, Nelson Chamisa, du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), durant une conférence de presse le 23 octobre 2018 à Harare ( Jekesai NJIKIZANA / AFP )

Le principal dirigeant de l'opposition zimbabwéenne et rival malheureux du président Emmerson Mnangagwa à la dernière présidentielle, Nelson Chamisa, a préconisé mardi la formation d'un gouvernement transitoire d'urgence pour résoudre la crise politique et économique qui s'aggrave dans le pays.

Le Zimbabwe connaît sa plus grave crise économique depuis dix ans qui s'est traduite ces dernières semaines par des pénuries de carburant, de nourriture et de médicaments en raison d'un manque de devises.

"La première chose à faire pour ce pays est de s'engager sur le chemin d'un dialogue politique", a déclaré M. Chamisa, du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), qui revendique la victoire à l'élection présidentielle du 30 juillet.

"Nous avons besoin d'une autorité transitoire nationale, de manière à pouvoir résoudre cette crise", a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse à Harare.

M. Chamisa a indiqué avoir rencontré des responsables religieux qui réclament l'ouverture d'un dialogue politique entre l'opposition et le président du Zimbabwe.

"Nous sommes prêts à discuter", a-t-il dit. "Nous allons finalement discuter et résoudre nos problèmes nationaux en tant que pays", a-t-il ajouté, mais "nous ne sommes pas prêts à être contraints de légitimer l'illégitime".

"Notre peuple souffre. Ce délabrement économique est notre lot à tous", a ajouté M. Chamisa.

Les pénuries et les hausses de prix actuelles sont les pires depuis que la crise économique et financière de 2008 a entraîné le pays dans une spirale d'hyperinflation. Les prix de nombreuses denrées de base ont plus que doublé en moins d'un mois.

"La situation dans les hôpitaux est tellement choquante", a poursuivi Nelson Chamisa. "Nos hôpitaux sont malades. Des hôpitaux malades ne peuvent pas prendre soin de gens malades. Notre peuple meurt de maladies évitables comme le choléra".

Au moins 50 personnes sont mortes du choléra depuis septembre.

"Il y a une absence de leadership, la nation est orpheline", a ajouté Nelson Chamisa.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…