5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Xavier Rolet lâche les commandes du LSE avec effet immédiat

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
Xavier Rolet (à gauche), qui quitte son poste de directeur général du LSE, à l'ouverture de la séance boursière à Londres, le 25 mars 2015, en compagnie d'un dirigeant bancaire chinois
Xavier Rolet (à gauche), qui quitte son poste de directeur général du LSE, à l'ouverture de la séance boursière à Londres, le 25 mars 2015, en compagnie d'un dirigeant bancaire chinois ( BEN STANSALL / AFP/Archives )

Xavier Rolet quitte avec effet immédiat son poste de directeur général du groupe London Stock Exchange (LSE) qui entend désamorcer la polémique autour du départ déjà planifié du dirigeant français.

L'opérateur boursier a créé la surprise mercredi en publiant un communiqué annonçant la nouvelle, qui n'était pas attendue si rapidement mais qui intervient dans un contexte agité pour le groupe qui gère la Bourse de Londres.

Le LSE avait indiqué en octobre que M. Rolet devait passer la main d'ici fin 2018, ce qui avait depuis suscité de nombreuses interrogations et la contestation d'un actionnaire minoritaire souhaitant que le Français reste à son poste.

"Depuis l'annonce le 19 octobre de mon départ prochain, il y a eu beaucoup de mauvaise publicité ce qui n'a pas aidé le groupe. A la demande du conseil d'administration, j'ai accepté de quitter mon poste de directeur général avec effet immédiat", explique M. Rolet, alors qu'il était resté silencieux depuis un mois.

Xavier Rolet, lors de la conférence annuelle de la Confédération industrielle britannique, à Londres, le 4 novembre 2013
Xavier Rolet, lors de la conférence annuelle de la Confédération industrielle britannique, à Londres, le 4 novembre 2013 ( LEON NEAL / AFP/Archives )

La fronde est menée par le fonds activiste TCI (The Children's Investment Master Fund), qui détient 5% du capital du LSE. Il insiste sur le fait que sous le règne de M. Rolet la valorisation du LSE s'est envolée et exige son maintien et le départ du président du conseil d'administration Donald Brydon, accusé d'avoir poussé dehors le Français.

La presse avait de son côté évoqué une mésentente entre M. Rolet et d'autres membres du conseil d'administration qui jugeaient ses méthodes de management parfois brusques.

Le groupe demande désormais au fonds d'abandonner sa requête quant à la tenue d'un vote, lors d'une assemblée générale consacrée à l'avenir de ses dirigeants. Mais le LSE précise que si ce n'est pas le cas, il publiera d'ici jeudi une note annonçant la convocation d'une telle réunion d'actionnaires.

Avec l'annonce du départ immédiat de M. Rolet, le LSE semble vouloir mettre fin à cette crise, d'autant qu'il précise que le président du conseil d'administration ne sera pas candidat à une réélection en 2019.

- 'Nouvelle équipe' -

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney à Londres le 28 novembre 2017, lors d'une conférence de presse consacrée à la stabilité financière
Le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney à Londres le 28 novembre 2017, lors d'une conférence de presse consacrée à la stabilité financière ( Victoria Jones / POOL/AFP )

"A ce stade, il serait dans l'intérêt des actionnaires d'avoir une nouvelle équipe pour piloter les progrès à venir du groupe", indique le LSE.

Le groupe a précipité le départ de M. Rolet au lendemain d'une déclaration du gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney, lequel avait appelé à clarifier la situation, tout en se disant "déconcerté" par le débat autour du départ de M. Rolet.

Selon Sky News, le LSE avait même fait appel à un médiateur pour apaiser la crise en confiant une mission à Simon Robertson, ancien de HSBC et figure de la City, qui a engagé des discussions avec le fonds TCI pour éviter la réunion des actionnaires.

M. Rolet est remplacé à titre provisoire par le directeur financier David Warren en poste depuis cinq ans, le LSE rappelant qu'il a été associé à toutes les décisions stratégiques au cours de cette période.

Les investisseurs étaient de leur côté peu rassurés par ces nouvelles, l'action du groupe perdant 2,16% à 3.718,00 pence vers 09H30 GMT à la Bourse de Londres.

M. Rolet, 57 ans, avait pris les commandes du LSE en 2009 et lui a permis de devenir un groupe diversifié sur les marchés, gérant la Bourse de Londres et la Bourse de Milan, le spécialiste des indices Russell ou encore la chambre de compensation LCH.

Dans le hall du Londson Stock Exchange, le 4 mars 2016
Dans le hall du Londson Stock Exchange, le 4 mars 2016 ( LEON NEAL / AFP/Archives )

Les années Rolet ont toutefois été marquées par l'échec cuisant en mars dernier du mariage prévu avec l'opérateur de la Bourse de Francfort, Deutsche Börse, qui n'a pu être validé par la Commission européenne dans un contexte rendu difficile par le Brexit.

Avant le LSE, le dirigeant français, qui a passé son enfance dans la banlieue parisienne à Sarcelles, avait occupé des fonctions élevées dans plusieurs grands établissements financiers internationaux.

Au-delà de la finance, M. Rolet est connu pour son intérêt pour la vigne - il possède le domaine viticole de Chêne Bleu dans le Vaucluse - et pour l'apiculture.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS