5 391.64 PTS
-
5 391.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 318.18
-
DAX PTS
12 567.42
-
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
-0.85 %
Nikkei PTS
22 092.07
-0.45 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Whirlpool à Amiens, de la restructuration à la reprise

| AFP | 529 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron rencontre les employés de Whirlpool sur le site de l'usine à Amiens le 3 octobre 2017
Le président Emmanuel Macron rencontre les employés de Whirlpool sur le site de l'usine à Amiens le 3 octobre 2017 ( PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP )

Janvier 2017: Whirlpool annonce la fermeture de l'usine d'Amiens, une décision ressentie comme un coup de massue, mais qui a connu un dénouement positif avec une reprise du site par l'industriel Nicolas Decayeux, présentée mardi à Emmanuel Macron.

Lorsqu'elle annonce la fermeture, la direction explique que l'usine du groupe à Lodz, en Pologne, doit devenir "le point central" de sa nouvelle plateforme de production de sèche-linge pour la région Europe, Afrique et Moyen-Orient pour de "plus fortes économies d'échelle".

Le site d'Amiens emploie alors 300 CDI, 250 intérimaires en quasi-temps plein et une centaine chez le sous-traitant pour les plastiques Prima, dont Whirlpool est quasiment l'unique client.

Ils étaient encore environ 1.300 au début des années 2000, avant une succession de plans sociaux, notamment à cause d'une délocalisation en Slovaquie.

Cette annonce de fermeture était un nouveau coup dur pour Amiens, déjà éprouvée par la fermeture de Goodyear (2014). Certains syndicats critiquent alors "une délocalisation boursière", tandis qu'environ 150 salariés manifestent mi-avril à Paris.

Une banderole contre la fermeture de Whirlpool déployée devant l'usine d'Amiens, le 25 avril 2017
Une banderole contre la fermeture de Whirlpool déployée devant l'usine d'Amiens, le 25 avril 2017 ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

La lutte des salariés, en grève du 24 avril au 5 mai, s'invite dans la campagne présidentielle avec une passe d'armes sur place entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen durant l'entre-deux-tours.

Fin mai, le site contacte "700 entreprises", a raconté mardi son directeur Carlos Ramos. Enfin six offres pour la reprise sont présentées aux syndicats en comité d'entreprise extraordinaire.

Finalement, c'est un industriel picard, Nicolas Decayeux, leader européen de la fabrication de boîtes aux lettres, à la tête d'un groupe de 650 salariés, qui est retenu mi-juillet par Whirlpool.

L'accord entre le groupe d'électroménager et l'industriel picard, qui porte en son nom propre un projet pour 277 salariés, est officiellement signé le 12 septembre.

La reprise prévoit la fabrication et la commercialisation de "casiers intelligents réfrigérés", destinés à la distribution alimentaire et au secteur médical, ainsi que la présence d'un "incubateur industriel" pour jeunes entreprises. La première entreprise, WN Full Time Service, devrait démarrer au premier semestre 2018, la seconde en 2018.

Emmanuel Macron (c), candidat à la présidentielle, s'adresse aux salariés de Whirlpool, le 26 avril 2017 à Amiens
Emmanuel Macron (c), candidat à la présidentielle, s'adresse aux salariés de Whirlpool, le 26 avril 2017 à Amiens ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Whirlpool a accepté de verser au repreneur 45.000 euros par salarié repris, a indiqué à l'AFP le délégué CFDT Patrice Sinoquet, en marge d'une visite d'Emmanuel Macron sur le site mardi, un montant que le secrétaire d’État à l’Économie, Benjamin Griveaux, également présent, n'a pas confirmé.

Cela représenterait donc un chèque global de l'ordre de 12 millions d'euros.

L’État a décidé de verser une prime de 4 millions d'euros au repreneur au titre de l’aménagement du territoire, a annoncé le chef de l’État lors d'une point de presse. "Ces primes sont données au cas pas cas", a précisé M. Griveaux.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/04/2018

Le réalisateur danois Lars von Trier avec le président de l'université de Copenhagen Henrik C. Wegener à Copenhagen, le 19 avril 2018 ( Jens Noergaard Larsen / Ritzau Scanpix/AFP )Sortie de…

Publié le 19/04/2018

Les CS font face aux manifestants à Paris, le 19 avril 2018 ( Zakaria ABDELKAFI / AFP )Près de 120.000 personnes, dont de nombreux cheminots, ont défilé jeudi partout en France sous le soleil…

Publié le 19/04/2018

Un procureur opposé à une licence pour Total dans l'Amazone ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )Le procureur de l'Etat d'Amapá (nord du Brésil) s'est prononcé jeudi contre l'octroi d'une licence…

Publié le 19/04/2018

Sword Group - Cession d'une filiale située à Bâle-Suisse Sword Group M & A 3 acquisitions et 1 cession Sword Group Agenda Assemblée Générale : 27 avril 2018 Dividendes…

Publié le 19/04/2018

Paris, le 19 avril 2018                 COMMUNIQUE INFORMATION REGLEMENTEE     Modalités de mise à disposition des documents préparatoires à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le réexamen du dossier conduira le CHMP à donner une seconde opinion en juillet 2018...

Publié le 19/04/2018

L'ambition de Groupe Open est d'intégrer à nouveau en 2018, plus de 1.000 nouveaux collaborateurs...

Publié le 19/04/2018

Stellenbosch Vineyards représentait en 2017 un chiffre d'affaires de 13,5 ME...

Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...