Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0.02 %

Industrie: Wauquiez accuse l'Etat d'inaction sur les dossiers Luxfer et Ferropem

| AFP | 529 | 1.67 par 12 internautes
Le président (LR) du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le 6 juillet 2021 à Paris
Le président (LR) du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le 6 juillet 2021 à Paris ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

Le président (LR) d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a accusé lundi l'Etat d'inaction devant les menaces de disparition pesant sur deux entreprises régionales, Luxfer et Ferropem.

"On a là deux dossiers très emblématiques de la politique de l'emploi", dont se prévaut le gouvernement, a souligné M. Wauquiez, lors d'une rencontre avec la presse organisée avant une assemblée plénière de l'assemblée régionale.

Sur le dossier Luxfer, un fabricant de bouteilles d'oxygène, il est "impensable" que le dossier reste bloqué "alors qu'on a un repreneur, un projet et des salariés motivés qui veulent défendre leur outil de travail", a-t-il relevé.

La région, a-t-il assuré, participera au projet de reprise en finançant de nouvelles machines.

"On a juste besoin d'un feu vert de l'Etat qui tarde", a dénoncé M. Wauquiez.

Le ministère chargé de l'Industrie a dénoncé des propos "parfaitement mensongers", en soulignant que l'Etat s'était engagé, voici plusieurs semaines, à compléter l'apport financier de la région jusqu'au maximum permis par Bruxelles et s'était dit prêt à accorder un prêt de 12,5 millions au projet de reprise.

Quant à Ferropem, qui prévoit de fermer ses deux usines alpines spécialisées dans la fabrication de silicium, le groupe "n'est pas clair dans sa volonté de transmettre" ces sites, alors qu'ils disposent "d'un savoir-faire très important", a aussi regretté M. Wauquiez.

Sur ce dossier, "le gouvernement n'a pas attendu les injonctions de M. Wauquiez pour agir", a relevé le ministère, évoquant un "travail approfondi" en cours, notamment sur "l'amélioration de l'efficacité énergétique des sites".

M. Wauquiez a par ailleurs présenté le nouveau règlement intérieur de l'assemblée, marqué par "un effort important pour permettre aux petits groupes d'exister". Le seuil minimal pour constituer un groupe a été abaissé à quatre élus, au bénéfice notamment du Parti radical.

En revanche, une baisse globale de 300.000 euros du budget de fonctionnement des groupes représentés à l'assemblée a été décidée. Et, comme pendant la mandature précédente, les indemnités des élus seront rabotées de 10%.

M. Wauquiez est par ailleurs revenu sur les initiatives promises pendant sa campagne des régionales sur le thème de la sécurité, à laquelle il va consacrer 300 millions d'euros sur la mandature.

L'assemblée prévoit ainsi d'augmenter de 50% les effectifs de la police ferroviaire, mettre en place un centre de supervision de la sécurité dans les transports scolaires, mettre en œuvre la reconnaissance faciale "a posteriori" pour résoudre des cas de délinquance dans les transports, créer une brigade régionale de sécurité "pour venir en appui" aux lycées ou encore suspendre ses aides aux délinquants...

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
12 avis
Note moyenne : 1.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Le groupe NSE, spécialiste dans la conception, la fabrication et la maintenance d'équipements électroniques de haute technologie plus particulièrement...

Publié le 23/07/2021

Cybergun annonce que, à l'issue de l'Assemblée générale du 19 juillet 2021, la société a décidé de mettre en oeuvre un regroupement des actions...

Publié le 23/07/2021

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours du premier trimestre un chiffre d'affaires en forte augmentation par rapport à celui...

Publié le 23/07/2021

Dans le prolongement du communiqué de presse en date du 30 juin 2021 et à la suite de l'avis favorable des institutions représentatives du personnel...

Publié le 23/07/2021

Communiqué de presse Spie, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne