5 131.86 PTS
+0.00 %
5 137.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 102.36
+0.00 %
DAX PTS
12 229.34
+1.35 %
Dowjones PTS
21 899.89
+0.90 %
5 873.33
+1.50 %
Nikkei PTS
19 516.47
+0.68 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Washington envisage des sanctions commerciales contre Pékin

| AFP | 154 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire d'Etat américain au Commerce, Wilbur Ross lors d'une rencontre avec des représentants chinois le 19 juillet 2017 à Washington
Le secrétaire d'Etat américain au Commerce, Wilbur Ross lors d'une rencontre avec des représentants chinois le 19 juillet 2017 à Washington ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Les Etats-Unis envisagent d'adopter des sanctions commerciales afin de pousser la Chine à faire respecter plus strictement la propriété intellectuelle, affirme mardi le Wall Street Journal.

L'administration "songe à invoquer une disposition peu utilisée du droit des affaires américain permettant de lancer une enquête pour déterminer si les politiques mises en oeuvre par la Chine en termes de propriété intellectuelle ne relèvent pas de +pratiques commerciales déloyales+", écrit le quotidien économique sur son site internet en citant des sources proches du dossier.

Washington aimerait notamment que Pékin réprimande plus durement les vols de propriété intellectuelle et allège les obligations de transferts de hautes technologies pesant sur les entreprises américaines souhaitant entrer sur le marché chinois.

"On ne sait pas encore combien de temps l'administration va prendre pour étudier le dossier en interne avant qu'une décision ne soit prise", a précisé le Wall Street Journal en soulignant que des responsables avaient évoqué la possibilité d'une annonce dès cette semaine.

Le président américain Donald Trump et son homologue Xi Jinping avaient semblé nouer de bonnes relations en avril en Floride en scellant un "plan d'action de 100 jours".

Ces liens ont débouché sur des réalisations ponctuelles comme des exportations de viande de boeuf américain vers la Chine, ce qui n'était pas arrivé depuis 2003.

Mi-juillet, une journée de pourparlers économiques entre les Etats-Unis et la Chine s'était toutefois conclue sans avancée majeure, Washington réclamant une relation commerciale plus "équitable et réciproque".

Donald Trump a aussi semblé samedi agiter le spectre de représailles commerciales contre Pékin, accusé d'en faire trop peu face à la Corée du Nord après un nouveau tir par Pyongyang d'un missile balistique intercontinental.

"Je suis très déçu par la Chine. Nos précédents dirigeants imprudents les ont laissé faire des centaines de millions de dollars d'affaires par an et pourtant... Ils ne font RIEN pour nous avec la Corée du Nord, hormis parler", a écrit M. Trump sur Twitter. "Nous ne permettrons plus que cela continue".

La Chine, principale alliée de Pyongyang, a pressé lundi les Etats-Unis de ne pas lier le dossier nord-coréen aux discussions sur le commerce sino-américain.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/08/2017

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 681 286,50 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 22/08/2017

  BURELLE SA Société anonyme au capital de 27 799 725  euros Siège social : 19, boulevard  Jules Carteret - 69007 LYON R.C.S. : Lyon 785 386 319   Direction…

Publié le 22/08/2017

  Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   (Article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité…

Publié le 22/08/2017

Adomos confirme des résultats en forte progression

Publié le 22/08/2017

Custom Solutions annonce une nouvelle étape significative dans sa transformation digitale avec la signature d'un accord pour se porter acquéreur de...

CONTENUS SPONSORISÉS