Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 786.02 PTS
+0.05 %
5 810.5
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 468.91
+0.42 %
DAX PTS
12 314.98
+0.25 %
Dow Jones PTS
29 553.83
-0.12 %
11 380.86
+0.62 %
0.964
-0.51 %

Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à internet

| AFP | 467 | Aucun vote sur cette news
Les Etats-Unis annoncent la levée de certaines interdictions de commerce avec l'Iran, afin de permettre aux entreprises technologiques de fournir des plateformes et services permettant aux Iraniens d'accéder à internet
Les Etats-Unis annoncent la levée de certaines interdictions de commerce avec l'Iran, afin de permettre aux entreprises technologiques de fournir des plateformes et services permettant aux Iraniens d'accéder à internet ( Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives )

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi la levée de certaines interdictions de commerce avec l'Iran, afin de permettre aux entreprises technologiques de fournir des plateformes et services permettant aux Iraniens d'accéder à internet, dont l'accès a été fortement limité par les autorités.

L'administration Biden a ainsi assoupli certaines sanctions visant l'Iran, afin d'autoriser "les entreprises technologiques à offrir au peuple iranien plus d'options de plateformes et services extérieurs sécurisés", a annoncé le département américain au Trésor dans un communiqué.

"Les États-Unis prennent des mesures pour soutenir la libre circulation de l'information et l'accès à des informations factuelles au peuple iranien", a ajouté le ministère.

Les autorités iraniennes ont imposé des restrictions drastiques sur internet, bloquant notamment l'accès à Instagram et WhatsApp, en raison des protestations provoquées par la mort de Mahsa Amini, une jeune femme arrêtée par la police des moeurs.

Des ONG accusent les autorités iraniennes de tenter de limiter les capacités de rassemblement des manifestants et pouvoir les réprimer à huis clos.

La mise à jour "élargira la gamme de services internet disponibles pour les Iraniens", afin d'aider "le peuple iranien à être mieux équipé pour contrer les efforts du gouvernement pour le surveiller et le censurer", a commenté le secrétaire adjoint au Trésor, Wally Adeyemo, dans un communiqué.

L'impact de cette décision ne sera cependant peut-être pas immédiate car elle "ne supprime pas tous les outils de répression des communications", ont reconnu des responsables de l'administration lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

Mais "avec le temps, cela donnera au peuple iranien plus d'outils pour faire face à ces efforts répressifs du gouvernement iranien".

Starlink

"Le gouvernement iranien a coupé l'accès à internet à la plupart de ses 80 millions de citoyens pour les empêcher – et le monde – de regarder sa violente répression des manifestants pacifiques", a déclaré le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, dans un communiqué distinct.

Il a ajouté que Washington va "aider à faire en sorte que le peuple iranien ne reste pas isolé et dans l'ignorance".

"Dans les semaines à venir, l'OFAC (Bureau du contrôle des avoirs étrangers, NDLR) continuera de publier des directives pour soutenir l'engagement de l'administration à promouvoir la libre circulation de l'information, ce que le régime iranien a toujours refusé à son peuple", a encore indiqué Wally Adeyemo.

Lundi, le milliardaire Elon Musk avait indiqué que son entreprise aérospatiale SpaceX comptait demander une exemption aux sanctions contre Téhéran auprès de l'administration américaine afin de proposer en Iran les services de connexion à internet via sa constellation de satellites Starlink.

Leurs services n'entrent pas dans le cadre des assouplissements annoncés vendredi, et l'entreprise devra, effectivement, demander une exemption spécifique, a précisé un responsable de l'administration lors de la conférence téléphonique vendredi.

Des élus américains du Congrès, démocrates et républicains, ont envoyé cette semaine une lettre à la secrétaire au Trésor Janet Yellen, l'exhortant à assouplir les restrictions sur les services internet à l'Iran, "à clarifier les règles sur la fourniture de services au peuple iranien" et "à accélérer toutes les demandes de licence connexes des entreprises (...) y compris de Starlink".

Au moins 17 personnes ont péri depuis le début des manifestations en Iran, selon un bilan d'un média d'Etat.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 septembre

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 26/09/2022

The Apple logo at a store in New York ( Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )Apple produira en Inde l'iPhone 14, son nouveau smartphone phare, a annoncé lundi la société…

Publié le 25/09/2022

Une école détruite dans une localité de la région de Mykolaïv, dans le sud de l'Ukraine, le 24 septembre 2022 ( Genya SAVILOV / AFP )A une poignée de kilomètres du front sud, dans la…

Publié le 25/09/2022

Vue sur le détroit du Bosphore à Istanbul le 22 juillet 2022, où passage un navire chargé de céréales d'Ukraine ( Yasin AKGUL / AFP )Soulagement et inquiétude pour les proches restés au…

Publié le 24/09/2022

Une militaire ukrainienne en patrouille sur le front de la ville de Koupiansk (est de l'Ukraine), le 24 septembre 2022 ( Yasuyoshi CHIBA / AFP )La reconquête éclair par les forces ukrainiennes…

Publié le 24/09/2022

Des déplacés ukrainiens de régions sous contrôle russe, votent à un référendum d'annexion par la Russie, à Rostov-sur-le-Don, en Russie, le 24 septembre 2022 ( STRINGER / AFP )En pleine…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2022

L'investissement durable est ancré dans les valeurs et l'histoire de BNPP AM...

Publié le 26/09/2022

Lundi 26 septembre10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en septembreMardi 27 septembre14h30 aux Etats-UnisCommandes de biens durables en août15h00 aux Etats-UnisIndice S&P Case-Shiller…

Publié le 26/09/2022

Dans le cadre de cet accord, TotalEnergies prendra une participation de 50% d'une activité de production de Saria, qui approvisionnera Grandpuits en ester de graisses animales...

Publié le 26/09/2022

Lundi 26 septembre 2022Aures Technologies Le spécialiste des solutions matérielles pour le point de vente et les bornes interactives dévoilera ses résultats du premier semestre. Cabasse GroupLe…

Publié le 26/09/2022

Pour devenir le leader européen de la transformation numérique de l'après-récolte Javelot, pionnier des solutions numériques pour l'après-récolte...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE