Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 583.84 PTS
+1.18 %
5 576.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
4 418.25
+1.18 %
DAX PTS
13 428.85
+1.04 %
Dow Jones PTS
29 638.64
-0.91 %
12 268.32
+0. %
1.196
+0.26 %

Wall Street : virus, élection et GAFAM, semaine à haut risque

| Boursier | 397 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine cède du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 et le DJIA abandonnant 0,9%, contre un recul de 0,8% du Nasdaq...

Wall Street : virus, élection et GAFAM, semaine à haut risque
Credits Reuters

La cote américaine cède du terrain avant bourse ce lundi, le S&P500 et le DJIA abandonnant 0,9%, contre un recul de 0,8% du Nasdaq. La prudence est de rigueur alors que débute une semaine cruciale, à l'approche de l'élection présidentielle américaine et alors que la propagation du nouveau coronavirus accélère. Les opérateurs attendent par ailleurs les publications financières trimestrielles des grands noms technologiques de la cote américaine ces prochains jours.

Sur le Nymex, le baril de brut WTI perd 1,8% à 39,1$. L'once d'or se stabilise à 1.905$. L'indice dollar gagne 0,3% face à un panier de devises.

Dans l'actualité économique ce jour, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de septembre sera communiqué à 13h30 (consensus 0,39). Les ventes de logements neufs du mois de septembre seront révélées à 15 heures (consensus 1,016 million). L'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour octobre sera annoncé à 15h30.

Le duel Trump-Biden sera encore surveillé de près cette semaine, tout comme l'évolution des négociations au Congrès sur un nouveau plan de relance de l'économie - qui ne devrait pas se matérialiser avant l'élection du 3 novembre malgré la meilleure volonté des deux parties. Pour l'heure, les marchés misent visiblement sur un succès du candidat démocrate et même sur une prise de contrôle du Sénat par son parti. Le dernier débat télévisé entre les deux hommes n'a pas fait grandement évoluer la situation.

Le bilan mondial de l'épidémie du nouveau coronavirus ne cesse de gonfler, malgré les mesures restrictives prises. Selon l'Université Johns Hopkins ce lundi, le nombre de cas confirmés recensés dans le monde depuis l'émergence du virus s'élève à plus de 43,1 millions, dont 8,64 millions aux Etats-Unis, 7,91 millions en Inde et 5,4 millions au Brésil. La Russie a dénombré 1,5 million de cas. La France a recensé 1,13 million d'infections depuis l'apparition du virus, devançant désormais l'Argentine (1,09 million) et l'Espagne (1,05 million) après une semaine dramatique. Au niveau mondial, le virus a fait officiellement plus de 1,15 million de morts depuis son émergence, dont 225.239 victimes américaines, 157.134 au Brésil et 119.014 en Inde.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l'OMS, a quant à lui mis en garde contre le 'nationalisme vaccinal' et en a appelé à la solidarité mondiale de ce point de vue. Plusieurs dizaines de vaccins sont actuellement testés, dont une dizaine en phase 3.

Le nombre de cas confirmés en Colombie a dépassé le seuil du million, ont indiqué les autorités sanitaires locales. Il s'agit de ce point de vue du huitième pays le plus touché au monde...

83.757 cas déclarés vendredi, 83.718 samedi, 65.413 hier... Le virus poursuit son expansion aux Etats-Unis, à une semaine de l'élection présidentielle. Marc Short, le chef de cabinet du vice-président américain Mike Pence, a quant à lui été testé positif. Pence et son épouse ont été testés négatifs samedi. Le vice-président maintient son agenda de campagne dans le respect des directives sanitaires.

En Europe, le pays le plus préoccupant est donc évidemment la France. L'agence Santé publique France a fait état hier d'un record de plus de 52.000 nouvelles contaminations en 24 heures, près de 6.600 de plus que le précédent record de la veille (45.422). Le nombre de patients hospitalisés au cours des sept derniers jours s'élève à 12.176, dont 1.816 admis en réanimation. La France a enregistré 116 décès en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 34.761 morts. Le taux de positivité des tests est passé en 24 heures de 16% à 17%. 141 nouveaux foyers ont été dénombrés pour un total de 2.321.

Le nombre de cas confirmés en Allemagne a augmenté à 429.181, 11.176 cas de plus que la veille, selon les données rapportées dimanche par l'Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses. Vingt-neuf décès supplémentaires ont été signalés pour un total de 10.032 morts depuis le début de l'épidémie.

L'Italie a ordonné hier une fermeture des bars et des restaurants dès 18 heures et la fermeture des salles de sports publiques, piscines et cinémas. Les mesures ont été annoncées après deux nuits de contestations à Rome et Naples. Le gouvernement a indiqué ne pas vouloir de confinement généralisé. Le décret du gouvernement invite la population à limiter les contacts à domicile. Le décret stipule que l'enseignement secondaire doit être aux trois quarts dispensés en ligne. Giuseppe Conte a déclaré que ces restrictions devraient permettre de maîtriser la courbe ascendante de l'épidémie.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a indiqué quant à lui hier qu'il allait demander à ses alliés parlementaires de soutenir la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au mois de mai. En vertu de l'état d'urgence, les déplacements entre les régions espagnoles seront interdits. Les régions pourront imposer des couvre-feux entre 23 heures et 6 heures...

Les autorités polonaises ont interpellé 278 personnes à Varsovie après des manifestations contre les nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus...

La Chine bénéficie quant à elle toujours d'un... microclimat. Le pays n'a recensé que 20 nouveaux cas confirmés au cours des vingt-quatre dernières heures, qui concernent tous des personnes venues de l'étranger. Selon le dernier bilan local, 85.810 cas ont été confirmés en Chine continentale depuis l'émergence du virus, qui a causé 4.634 décès dans le pays. Aucun décès nouveau n'est signalé.

Les publications trimestrielles sont assez nombreuses cette semaine à Wall Street. Apple annonce le jeudi 29 octobre après la clôture, comme Alphabet (Google), Facebook et Amazon ! Microsoft publie demain soir. Bref, on aura cette semaine les GAFAM au complet, et les GAFA le même soir !

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 évolue dans le vert à la mi-journée ! Passé la hausse record du mois de Novembre, le contexte semble toujours favorable aux investisseurs. Pour rappel du 30 octobre au 30 novembre le CAC…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne