5 548.26 PTS
+0.11 %
5 550.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 441.90
+0.22 %
DAX PTS
13 578.96
+0.86 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street, plombée par le secteur technologique, termine en baisse

| AFP | 383 | Aucun vote sur cette news
Trader sur le parquet du New York Stock Exchange le 14 septembre 2017
Trader sur le parquet du New York Stock Exchange le 14 septembre 2017 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en net repli lundi sous la pression de l'accès de faiblesse du secteur technologique et du regain de tensions avec la Corée du Nord: le Dow Jones a cédé 0,24% et le Nasdaq 0,88%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 53,50 points à 22.296,09 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 56,33 points à 6.370,59 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est replié de 0,22%, ou 5,56 points, à 2.496,66 points.

"On a assisté à une belle rotation entre les secteurs", a estimé Adam Sarhan, 50 Parks Investment.

"Les valeurs de la technologie ont comme la semaine dernière continué de se replier tandis que d'autres actifs sous-évalués, comme les petites capitalisations, ont bien progressé", a-t-il avancé.

L'indice regroupant les valeurs de la technologique au sein du S&P 500 a lâché 1,42%.

L'action Apple  perdait 0,93% à 150,49 dollars
L'action Apple perdait 0,93% à 150,49 dollars ( Josh Edelson / AFP/Archives )

Apple a notamment perdu 0,88%. "C'est peut-être lié à un peu de déception sur les premières ventes de l'iPhone 8", commercialisé depuis vendredi, "même si l'enjeu est surtout sur l'iPhone 10", qui sera disponible début novembre, a relevé Art Hogan de Wunderlich Securities.

Facebook, qui a renoncé vendredi après une levée de boucliers de certains actionnaires à créer une nouvelle catégorie d'actions qui auraient permis à son patron-fondateur, Mark Zuckerberg, de pérenniser son contrôle sur le groupe, a reculé de 4,50%.

L'indice Russell 2000, qui regroupe des entreprises à la petite capitalisation, a de son côté atteint un sommet en cours de séance.

Les valeurs du secteur de l'énergie regroupées dans le S&P 500, portées par la hausse du baril de brut à son plus haut niveau en cinq mois à New York, ont également bien progressé (+1,47%).

Les investisseurs ont par ailleurs été échaudés par le regain de tensions géopolitiques entre Washington et Pyongyang, le chef de la diplomatie nord-coréenne, Ri Yong Ho, accusant lundi le président américain, Donald Trump, d'avoir "déclaré la guerre" à son pays, une affirmation qualifiée d'"absurde" par la Maison Blanche.

Le marché obligataire progressait: signe d'un intérêt accru, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans reculait à 2,217%, contre 2,250% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,762%, contre 2,780% à la précédente clôture.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS