Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 783.89 PTS
-0.24 %
5 761.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 572.55
-0.2 %
DAX PTS
13 879.33
-0.69 %
Dow Jones PTS
31 651.60
-0.97 %
13 028.27
-2.06 %
1.223
+0.57 %

Wall Street : timide hausse en attendant Powell

| Boursier | 218 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine se ressaisit quelque peu avant bourse ce mardi, le DJIA s'accordant 0,2% et le S&P 500 près de 0,2% lui aussi, contre un gain de...

Wall Street : timide hausse en attendant Powell
Credits Reuters

La cote américaine se ressaisit quelque peu avant bourse ce mardi, le DJIA s'accordant 0,2% et le S&P 500 près de 0,2% lui aussi, contre un gain de 0,1% sur le Nasdaq. Hier soir, les principaux indices américains avaient terminé en ordre dispersé, avec une légère progression de 0,1% pour le Dow, mais aussi une lourde correction de pratiquement 2,5% du Nasdaq. Sur le Nymex ce jour, le baril de brut WTI poursuit sa progression et s'adjuge encore 1,6% à 62,7$. L'indice dollar avance de 0,1% face à un panier de devises de référence. Le bitcoin retombe encore de 13% sur 24 heures à 48.200$ environ sur Bitfinex.

Les indicateurs des prix de l'immobilier pour décembre seront communiqués à 15 heures. L'indice S&P Case-Shiller '20-City' des vingt principales zones métropolitaines pour décembre, ajusté et en comparaison du mois antérieur, est attendu en hausse de 0,9%. L'indice de la Federal Housing Finance Agency (FHFA) est pour sa part anticipé à +0,8% par les économistes de la place.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois de février 2021 sera dévoilé à 16 heures (consensus 89,7).

L'indice manufacturier régional de la Fed de Richmond pour le mois de février sera publié à la même heure (consensus 14, stable en comparaison du mois précédent) et devrait traduire une poursuite de l'expansion.

Les marchés attendent aussi et surtout ce mardi l'audition au Sénat, à Washington, de Jerome Powell, le président de la Fed, qui devrait tout de même réaffirmer l'engagement durable de la banque centrale à maintenir une politique monétaire ultra-accommodante, aussi longtemps que cela sera nécessaire. Des interventions de Powell et Richard Clarida, le vice-président de la Fed, sont aussi attendues demain mercredi.

Ailleurs dans le monde ce mardi, les investisseurs prennent aussi connaissance des chiffres britanniques de l'emploi, avec un taux de chômage comme prévu logé à 5,1%.

Hier, les marchés avaient consolidé sur des craintes liées surtout à un possible retour de l'inflation qui obligerait alors les banques centrales à agir de manière prématurée en resserrant leurs politiques monétaires. La progression récente et prononcée des prix des matières premières constitue ainsi un élément préoccupant.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, s'est exprimée hier lors d'une conférence organisée par le Parlement européen. La Banque centrale européenne surveille attentivement les rendements nominaux des emprunts d'Etat, selon Lagarde, alors que les responsables politiques sont de plus en plus vigilants face à la hausse des rendements obligataires. Les rendements obligataires européens et ceux des Treasuries progressent depuis le début de l'année du fait des espoirs de reprise économique. Jusqu'à présent, la BCE avait relativisé, estimant que les conditions de financement restaient favorables et que les rendements nominaux n'étaient pas nécessairement un repère. Cependant, les rendements réels, ou corrigés de l'inflation, ont aussi progressé ces derniers jours.

"La BCE suit de près l'évolution des rendements des obligations nominales à long terme", a insisté Lagarde, qui a aussi confirmé l'engagement de la BCE à préserver un financement favorable pendant la pandémie.

Les commentaires de Janet Yellen, secrétaire au Trésor de l'administration Biden, étaient aussi surveillés hier. L'ex-présidente de la Fed a estimé que les paiements actuels d'intérêt des USA en part du PIB se situaient actuellement aux niveaux de 2007. Selon elle, les Etats-Unis disposeraient de plus de marge d'action que d'ordinaire en matière fiscale, le coût de la dette étant beaucoup moins élevé qu'historiquement. Yellen encourage donc une action budgétaire forte de relance, avec notamment des distributions larges de 1.400$ plutôt qu'une action ciblée.

De manière plus surprenante, en pleine euphorie - malgré la consolidation du jour - sur les cryptomonnaies, Yellen a jugé qu'il faisait sens pour la Fed d'étudier une devise en dollar digital... En revanche, elle indique que le bitcoin serait "extrêmement inefficient" pour conduire des transactions et ne serait qu'"un actif hautement spéculatif".

Parmi les autres commentaires de la dirigeante du Trésor américain, cette dernière estime qu'une hausse de l'imposition des taxes sur les plus-values pourrait valoir la peine d'être considérée.

Dans l'actualité des entreprises à Wall Street ce mardi, Toll Brothers, EchoStar, McAfee, Home Depot, Macy's, Square ou Medtronic, publient notamment leurs derniers résultats financiers trimestriels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2021

Clôture dans le rouge finalement ce soir pour le CAC 40 au terme d’une séance en demi-teinte où l’indice a d’abord atteint 5 830 points en fin de matinée avant de retomber à l’équilibre…

Publié le 25/02/2021

Nouvelle séance d'hésitation en Bourse de Paris qui a franchi en séance le cap des 5...

Publié le 25/02/2021

Le résultat net ressort à -14,9 ME contre -13,7 ME en 2019

Publié le 25/02/2021

Air Liquide Japan et Itochu ont signé un protocole d'accord pour développer ensemble les marchés de la mobilité hydrogène au Japon...

Publié le 25/02/2021

Teleperformance fait état ce jeudi d'une très bonne résilience des résultats financiers en 2020...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne