En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-0.54 %
5 156.50
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 123.52
-0.43 %
DAX PTS
11 715.03
-0.52 %
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.03 %
1.150
-0.63 %

Wall Street termine en ordre dispersé, Facebook s'effondre

| AFP | 296 | Aucun vote sur cette news
Wall Street a terminé en ordre dispersé le 26 juillet 2018
Wall Street a terminé en ordre dispersé le 26 juillet 2018 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en ordre dispersé jeudi, affaiblie par l'effondrement du cours de Facebook (-19%) après la publication de ses résultats trimestriels qui fragilisait le secteur technologique.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,44% à 25.527,07 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 1,01% à 7.852,18 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,30% à 2.837,44 points.

Wall Street a subi la déroute de l'action Facebook qui a abandonné 19%, la plus forte chute sur une seule séance depuis l'introduction en Bourse du réseau social en 2012.

Au total 119 milliards de dollars de capitalisation boursière sont ainsi partis en fumée en une seule séance.

Rattrapé par les polémiques de ces derniers mois, le groupe de Mark Zuckerberg a déçu au deuxième trimestre, en nombre d'utilisateurs comme en chiffre d'affaires.

"C'est la loi des gros chiffres. Il y a bien un moment où ces groupes parviennent à un niveau tel qu'ils ne peuvent plus croître au même rythme. Facebook, tout comme Netflix la semaine dernière, vient de le subir", a affirmé Adam Sarhan de 50 Park Investment.

L'inquiétude des marchés sur le nombre d'utilisateurs de certains services technologiques s'installe, a par ailleurs affirmé Nate Thooft de Manulife AM, citant également le cas de Netflix qui a chuté en Bourse la semaine dernière après avoir déçu sur le nombre d'abonnés.

L'apaisement de la guerre commerciale entre l'Europe et les Etats-Unis après un accord entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président américain Donald Trump continuait de son côté à susciter l'optimisme des investisseurs.

Toutefois, "il faudra davantage qu'un communiqué positif pour considérer que la guerre est finie", a affirmé M. Thooft, estimant que les effets des dossiers commerciaux vont peser sur les marchés "au moins sur les six prochains mois".

Hormis Facebook, de nombreux autres résultats d'entreprises ont animé la tendance jeudi. Ceux de Mattel (-4,21%), Gilead Sciences (-0,96%) Ford (-5,99%) McDonald's (-1,73%) et Mastercard (-3,17%) ont été fraîchement accueillis tandis que ceux d'American Airlines (+4,79%), Mondelez (+4,27%), Comcast (+3,98%) et Xerox (+3,71%) ont été applaudis.

Le groupe de semi-conducteurs Qualcomm (+7,00%) a finalement échoué à mettre la main sur son concurrent néerlandais NXP faute d'accord des autorités chinoises, une transaction qui semble avoir fait les frais de la guerre commerciale entre Pékin et Washington.

Le marché obligataire se détendait: le rendement sur la dette américaine à dix ans baissait à 2,950%, contre 2,975% mercredi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,074%, contre 3,103% en fin de séance précédente.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Contrat en vue pour Derichebourg pour la cession des activités de collecte de déchets ménagers, de nettoiement urbain et de traitement de déchets en Italie...

Publié le 17/10/2018

Cette nouvelle implantation remplacera la boutique de 480 m2 située au 100 rue Réaumur, qui fermera ses portes courant janvier 2019...

Publié le 17/10/2018

Ces données positives du JTA-004 complètent les récentes avancées cliniques et de fabrication obtenues par Bone Therapeutics...

Publié le 17/10/2018

Cette seconde génération LIFI propose un produit plus performant avec un débit en hausse de 30%...

Publié le 17/10/2018

Spineway marque ainsi une première étape dans la reconquête du marché américain...