Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 031.48 PTS
-0.9 %
6 024.00
-0.86 %
SBF 120 PTS
4 666.67
-1.04 %
DAX PTS
13 003.35
-1.73 %
Dow Jones PTS
31 021.02
+0.24 %
11 651.77
+0.12 %
1.047
-0.48 %

Wall Street termine en hausse, mise sur une courte récession

| AFP | 370 | Aucun vote sur cette news
Le parquet du New York Stock Exchange, à New York, le 25 avril 2022
Le parquet du New York Stock Exchange, à New York, le 25 avril 2022 ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

La Bourse de New York a conclu jeudi en hausse après une séance en dents de scie au fil d'une nouvelle audition au Congrès du président de la Fed qui a encore montré sa détermination à combattre l'inflation.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,64% à 30.677,36 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, a grimpé de 1,62% à 11.232,19 points. Le S&P 500 a gagné 0,95% à 3.795,73 points.

"La récession est toujours le point central des débats à Wall Street", relevait Edward Moya de Oanda.

Mais pour Karl Haeling, expert à LBBW, un changement dans les attentes de hausses des taux de la part des investisseurs semblait montrer que la crainte de récession pourrait être courte.

"C'était une journée très intéressante. Il y a une semaine, le marché évaluait les taux (de la Fed) au jour le jour à plus de 4% et les voyaient atteindre un pic au 3e trimestre 2023. Maintenant, il les voit monter à 3,5% avec un pic au 1er trimestre 2023", notait l'analyste.

Les investisseurs voyaient donc une hausse des taux plus rapide dans le temps, correspondant à un ralentissement de l'économie plus court.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans, qui évoluent en sens inverse des prix de ces obligations, se sont nettement détendus à 3,08% contre 3,15% la veille.

Ceux à deux ans se sont aussi fortement rapprochés des bons à 10 ans, à 3,00%, un "aplatissement de la courbe" généralement interprété comme un signe de récession à court terme.

"En même temps, on assiste à un rééquilibrage global des cours, comme ceux des matières premières qui s'inscrivent à un plus bas en quinze mois ou ceux de l'énergie qui sont à un plus bas en un mois", soulignait M. Haeling.

"On se retrouve à devoir prendre de grandes décisions sur le marché actions", indiquait-il pour expliquer l'humeur changeante des cours.

"Est-ce qu'on doit vendre parce qu'on entre en récession ou est-ce qu'on achète parce que l'ampleur des hausses de taux va être moindre et plus rapide qu'on ne le pensait ?".

Devant une commission de la chambre des représentants, pour son deuxième jour d'audition annuelle au Congrès américain, le président de la Fed, Jerome Powell, "a maintenu sa position belliciste dans la lutte contre l'inflation", indiquait Edward Moya. Le patron de la Banque centrale a redit que la lutte contre l'inflation, au plus haut depuis 40 ans, restait "inconditionnelle".

Pour Quincy Krosby de LPL Financial, le marché hésitait entre appétit et aversion au risque "jusqu'à ce que, tout comme la Fed, il perçoive des preuves tangibles que l'inflation a atteint un plateau".

Sept des onze secteurs du S&P ont conclu dans le vert, à commencer par les services de santé (+2,22%) et l'immobilier (+2,01%) mais l'énergie (-3,74%) et les matériaux (-1,40%) menaient la baisse.

Le transporteur express FedEx bondissait de 2,91% à 234 dollars dans les échanges électroniques après la clôture alors que le groupe a projeté des bénéfices en hausse pour l'exercice 2023.

Alors que le secteur énergétique a connu une mauvaise séance dans le sillage de la chute des cours du brut, la compagnie pétrolière Occidental Petroleum Corporation a maintenu la tête hors de l'eau (+0,57% à 56,09 dollars).

Le fonds de Warren Buffet, Berkshire Hathaway, a encore augmenté sa participation en achetant cette semaine quelque 9,5 millions d'actions supplémentaires, selon des documents fournis à l'autorité boursière SEC.

Le cigarettier américain Altria, qui possède 35% des parts de Juul Labs dont la FDA a interdit jeudi la vente des cigarettes électroniques, a rebondi de 2,43%. Le titre avait chuté la veille de plus de 9% dans l'attente de la décision des autorités sanitaires américaines.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE

WINCHARTS OFFERT*

Anticipez la tendance avec le logiciel d'analyse graphique Wincharts !

Soit 120€ d'économie / an*
Code Offre : WIN22

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère ouverture de compte Bourse Direct avant le 30 juin 2022 inclus.

Je profite de l'offre

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/06/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( Eric PIERMONT / AFP )La Bourse de Paris évoluait en baisse de 0,68% dans les premiers échanges mercredi, redevenue…

Publié le 29/06/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( Eric PIERMONT / AFP )Les Bourses européennes étaient mal orientées mercredi, au lendemain d'un net repli de Wall…

Publié le 28/06/2022

Un opérateur du New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York, qui avait bien démarré mardi, tentant de poursuivre l'élan de la semaine…

Publié le 28/06/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( Eric PIERMONT / AFP )La Bourse de Paris évoluait en nette hausse de 1,14% mardi, saluant une réduction de la…

Publié le 27/06/2022

Le New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, faute de nouvelles susceptibles d'alimenter l'élan de la semaine…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/06/2022

Le chiffre d'affaires de Graines Voltz pour le 1er semestre de son exercice 2021/2022 s'est établi à 75,9 ME en croissance de 13% par rapport au 1er...

Publié le 29/06/2022

Trigano est entré en négociation exclusive avec un groupe de trois points de vente de véhicules de loisirs qui réalise 30 ME de CA...

Publié le 29/06/2022

Au sein d'AmpaCity, Nexans invente des nouveaux matériaux, performants, durables, recyclables...

Publié le 29/06/2022

Néanmoins, Haffner Energy confirme son objectif de chiffre d'affaires de 250 ME pour l'exercice 2025-26 ainsi qu'une marge d'Ebitda à long terme de 25%...

Publié le 29/06/2022

Accord de partenariat...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne