En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 943.65 PTS
-0.64 %
4 929.0
-0.63 %
SBF 120 PTS
3 941.16
-0.59 %
DAX PTS
11 176.18
-0.60 %
6 575.66
+0.00 %
1.143
+0.41 %
12 003.97
-0.25 %

Wall Street termine en baisse une séance en dents de scie

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Des traders à la bourse de New York le 15 octobre 2018
Des traders à la bourse de New York le 15 octobre 2018 ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

La Bourse de New York a terminé dans le rouge lundi à l'issue d'une séance très hésitante, les investisseurs ne parvenant pas à faire rebondir franchement des indices fortement secoués au cours des séances précédentes.

L'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 0,35%, à 25.250,55 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,88% à 7.430,74 points.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,59% à 2.750,79 points.

Fragilisés par la soudaine montée des taux d'intérêt aux États-Unis et malgré un net rebond vendredi, les indices de Wall Street avaient enregistré la semaine dernière leur plus lourde chute hebdomadaire depuis mars, le Dow Jones lâchant 4,19% et le Nasdaq 3,74%.

Lundi, plusieurs facteurs étaient encore de nature à peser sur le marché, comme la persistance de tensions commerciales entre Washington et Pékin, ou la montée des tensions géopolitiques entre les États-Unis et l'Arabie saoudite après la disparition en Turquie du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

La publication d'un indicateur décevant sur les ventes au détail aux États-Unis, qui ont moins progressé que prévu en septembre, a aussi pu jouer, selon Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

Mais le marché cherche surtout selon lui "à voir jusqu'où il peut descendre avant de remonter".

Le repli des indices relève d'une "correction plutôt technique", a abondé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Managament. Les investisseurs sont selon lui particulièrement sensibles au fait que le S&P 500 soit resté lundi sous sa moyenne des 200 derniers jours.

Pour les deux analystes, la tendance pourrait s'inverser très vite au fur et à mesure de la publication des résultats d'entreprises.

- Faillite de Sears -

Les analystes de Goldman Sachs estiment pour leur part que la Bourse de New York ne devrait plus baisser beaucoup car les "fondamentaux guidant le prix des actions sont solides". D'autres mettent en garde contre une potentielle nouvelle glissade.

Lundi, Bank of America a fait part d'une envolée de son bénéfice au troisième trimestre et a terminé malgré tout en baisse de 1,90%. Comme JPMorgan Chase après des résultats supérieurs aux attentes vendredi, l'action a baissé "sans explication particulière" selon Peter Cardillo.

D'autres grands noms de Wall Street diffuseront leurs comptes trimestriels cette semaine, dont Goldman Sachs, Morgan Stanley et Netflix mardi.

Parmi les autres valeurs du jour, le géant de la distribution Sears Holdings s'est déclaré en faillite. L'action du groupe s'était effondrée ces derniers jours alors que se multipliaient les spéculations et a terminé à 31 cents lundi.

Harris et L3 Technologies, deux entreprises spécialisées dans les communications et l'électronique de défense, ont bondi de respectivement 11,87% et 12,84% après avoir annoncé leur fusion.

Le marché obligataire se détendait un peu lundi: le rendement des bons du Trésor américains à 10 ans évoluait vers 20H40 GMT à 3,156% contre 3,161% à la clôture vendredi. Celui à 30 ans s'établissait à 3,333% contre 3,335% en fin de semaine dernière.

Les courtiers de Wall Street restent ébranlés par la récente montée des taux d'intérêt, qui pourrait freiner les emprunts immobiliers et à la consommation ainsi que les dépenses d'investissement des entreprises et par ricochet ralentir la croissance mondiale.

A cet égard ils scruteront mercredi la publication du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine, à l'affût de tout signal sur les décisions à venir de l'institution.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2018

CODE OFFRE : CYBER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CYBER18 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2018

Par courrier reçu le 22 novembre 2018 par l'AMF, la société en commandite simple DNCA Finance, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 22/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société new-yorkaise Select Equity Group, L...

Publié le 22/11/2018

Nokia annonce le regroupement de ses activités dans les réseaux de téléphonies mobile et fixe, au sein d'Acces Networks, une nouvelle entité. Celle-ci permettra d'exploiter "pleinement les…

Publié le 22/11/2018

L’assemblée générale de Monte Carlo Yachts du 21 novembre dernier a révoqué Carla Demaria de son mandat de présidente et membre du Conseil d’administration de cette filiale de Beneteau. A la…

Publié le 22/11/2018

6 villes seront reliées...