En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
-
5 522.0
-
SBF 120 PTS
4 352.83
-
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.42 %
1.126
+0.28 %

Wall Street tente de retrouver le chemin de la hausse

| Boursier | 187 | Aucun vote sur cette news

Les espoirs monétaires persistent, à l'approche de la réunion de la Fed

Wall Street tente de retrouver le chemin de la hausse
Credits Reuters

La cote américaine est attendue en territoire légèrement positif avant bourse ce jeudi, le S&P500 s'adjugeant 0,3% et le Nasdaq 0,5%. Wall Street avait précédemment aligné deux séances de consolidation, Trump ayant prévenu qu'il s'opposerait à tout accord commercial tant que la Chine ne reviendrait pas aux termes qui étaient prévus avant la rupture des négociations en mai... Sur le marché des changes, l'indice dollar recule de 0,1% à 96,9.

Les investisseurs demeurent assez prudents, en attendant d'en savoir plus sur l'hypothétique rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping fin juin au sommet du G20 d'Osaka. Le président américain a menacé d'imposer des taxes supplémentaires à la Chine si son homologue chinois se dérobe à ce rendez-vous... Pour les marchés, l'enjeu d'un accord avec la Chine est bien plus élevé qu'avec le Mexique, avec lequel un compromis a été trouvé ce week-end. Par ailleurs, les critiques répétées de Trump contre la Fed compliquent la tâche de la banque centrale, qui doit se réunir la semaine prochaine pour statuer sur ses taux directeurs. Cette semaine, le président américain a défendu une fois encore l'usage et l'intérêt des droits de douane. La Chine a menacé également de représailles en cas de nouvelles sanctions 'tarifaires', ce qui montre que l'heure n'est pas encore à l'apaisement entre les deux superpuissances.

L'issue de la réunion de la Fed des 18 et 19 juin devient un peu plus incertaine, dans un contexte économique plus difficile. Selon l'outil Fedwatch, la probabilité d'un statu quo à cette occasion ressort à 75,8%, contre 24,2% de chances d'une baisse d'un quart de point des taux, actuellement logés entre 2,25 et 2,50% sur les fonds fédéraux. Par ailleurs, les marchés espèrent désormais très clairement un assouplissement monétaire d'un quart de point pour la réunion du 31 juillet... Annoncé hier, l'indice des prix à la consommation aux États-Unis pour le mois de mai 2019 est ressorti en hausse de 0,1% en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus de place. Il grimpe de 1,8% en glissement annuel. Hors alimentation et énergie, le 'CPI' affiche également une augmentation timide de 0,1% par rapport au mois d'avril (+2% en comparaison de l'an dernier).

Les Etats-Unis ont affiché au mois de mai 2019 un déficit budgétaire record de 207,8 milliards de dollars, selon le rapport gouvernemental publié hier soir. Il s'agit donc du déficit le plus élevé pour un mois de mai aux USA, à comparer à un consensus de place d'environ -198 milliards de dollars et à un excédent de 160,3 milliards de dollars pour le mois antérieur. Le département américain au Trésor a donc fait état pour ce mois de mai d'une légère augmentation des recettes, ainsi que d'une vive augmentation dépenses, militaires et sociales notamment. Les dépenses ont progressé de 21% à 440 milliards de dollars, alors que les recettes ont grimpé de 7% à 232 milliards de dollars.

Un an plus tôt, à la même époque, le déficit budgétaire ressortait à 147 milliards de dollars. Pour les huit premiers mois de l'exercice fiscal, le déficit s'est creusé de 39% à 738,6 milliards de dollars... Notons par ailleurs que Washington dit avoir encaissé cinq milliards de dollars de droits de douane en mai 2019, contre trois milliards un an avant... Les recettes totales sur huit mois ont atteint 2.275 milliards de dollars, en augmentation de 2,3%. Les recettes douanières ont grimpé de plus de 80% sur la période à 45 milliards de dollars...

Sur le front économique aux USA ce jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 8 juin seront communiquées à 14h30 (consensus 216.000). Les prix à l'import et à l'export pour le mois de mai seront révélés à la même heure (consensus -0,3% pour l'import et +0,1% pour l'export - en comparaison du mois antérieur)...

Les prix du pétrole rebondissent quant à eux assez rapidement ce jeudi, puisque le baril de brut WTI reprend 2,6% à 52,5$ sur le Nymex. Le baril de Brent de la mer du Nord avance de 3,2% à 61,9$. Hier, les cours avaient corrigé suite à une réduction des prévisions de croissance de la demande mondiale 2019 de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Par ailleurs, d'après le Département américain à l'énergie, les stocks de brut domestiques, hors réserve stratégique, ont progressé de 2,2 millions de barils lors de la semaine close le 7 juin à 485,5 millions de barils, au plus haut depuis juillet 2017. Le consensus tablait sur un repli de 1 mb. Les stocks d'essence ont quant à eux progressé de 0,8 million de barils, alors que les stocks de produits distillés ont reculé de 1 million de barils.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…