En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 496.34 PTS
+0.31 %
5 491.50
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 396.87
+0.24 %
DAX PTS
12 353.64
-0.17 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.175
-0.14 %

Wall Street, surprise par deux annonces de Donald Trump, termine en baisse

| AFP | 330 | Aucun vote sur cette news
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 mai 2018 à New York
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 mai 2018 à New York ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en baisse jeudi, le président américain Donald Trump suscitant surprise et inquiétudes en annulant son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et en menaçant de durcir les droits de douane sur les importations de véhicules.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a lâché 0,30% à 24.811,76 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,02% à 7.424,43 points.

L'indice élargi S&P 500 a abandonné 0,20% à 2.727,76 points.

"Le marché est particulièrement concentré sur deux dossiers actuellement, les négociations commerciales et les craintes géopolitiques avec la Corée du Nord. Donald Trump vient de reculer sur les deux sujets", a indiqué Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

Le président américain a brutalement annulé jeudi le sommet prévu dans moins de trois semaines à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dénonçant "l'hostilité" du régime de Pyongyang.

Mercredi soir, il a ordonné à son ministre du Commerce de lancer une enquête sur les importations de véhicules aux États-Unis, celle-ci pouvant aboutir à l'imposition de taxes douanières supplémentaires.

"Tout cela pèse", a affirmé Nate Thooft de Manulife AM. Mais dans le fond "la résilience du marché n'est pas mauvaise".

"Désormais les investisseurs savent comment se comporte Donald Trump. Tout cela fait partie de sa stratégie de négociation", a-t-il ajouté pour justifier le recul plutôt mesuré des indices à la clôture après une chute plus marquée en début de séance.

- Netflix supplante brièvement Disney -

Le marché obligataire se détendait: le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans évoluait à 2,974%, contre 2,994% la veille, et celui à 30 ans baissait à 3,123%, contre 3,152% à la précédente clôture.

La raison de cette détente venait principalement de la publication la veille du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale (Fed), suggérant une possible décorrélation entre de futures hausses de taux d'intérêt et l'inflation.

Les membres de l'institution se sont montrés "nettement plus souples qu'anticipé", a noté Karl Haeling, de LBBW.

Parmi les valeurs du jour, Netflix (+1,33% à 349,29 dollars) a brièvement dépassé en cours de séance pour la première fois Disney (-0,76% à 102,11 dollars) en terme de capitalisation boursière, prenant ainsi pendant un temps le titre de numéro un mondial du divertissement.

Le groupe de grande distribution Best Buy a abandonné 6,65% à 70,90 dollars après la publication de ses résultats trimestriels laissant apparaître un ralentissement de la croissance de ses ventes en ligne.

Les valeurs du secteur de l'énergie ont reculé nettement, affectées par un net repli des cours du pétrole.

L'indice les regroupant au sein du S&P 500 a baissé de 1,67%, les majors pétrolières ExxonMobil et Chevron reculant respectivement de 2,29% et 1,62%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

JP Morgan Chase & Co, qui venait de déclarer son passage sous les 5% des droits de Vallourec, a dans la foulée annoncé un franchissement en baisse des...

Publié le 26/09/2018

CinemaNext, leader européen des services aux exploitants cinéma et branche du groupe Ymagis, annonce aujourd'hui la présentation de sa solution cinéma...

Publié le 26/09/2018

Tesla entend sortir sa mise à jour logicielle V9 d'ici la fin de la semaine...

Publié le 26/09/2018

Maintient des objectifs 2020

Publié le 26/09/2018

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, a annoncé sa...