En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 836.48 PTS
-0.64 %
4 840.50
-0.49 %
SBF 120 PTS
3 866.89
-0.41 %
DAX PTS
11 088.84
-0.43 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.09 %

Wall Street termine une semaine compliquée sur une note mitigée

| AFP | 584 | Aucun vote sur cette news
Des traders à la bourse de New York le 15 octobre 2018
Des traders à la bourse de New York le 15 octobre 2018 ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Wall Street a terminé en ordre dispersé vendredi, profitant en partie d'une nouvelle salve de résultats d'entreprises favorables mais ne parvenant pas à reprendre complètement pied à la fin d'une semaine agitée.

L'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,26%, à 25.444,34 points.

Il a notamment profité des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes de ses membres Procter & Gamble (+8,80%) et American Express (+3,78%).

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 0,48%, à 7.449,03 points.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,04%, à 2.767,78 points.

Sur la semaine, le Dow Jones s'est apprécié de 0,4% tandis que le Nasdaq a reculé de 0,6% et que le S&P 500 s'est stabilisé.

Les indices ont pourtant beaucoup oscillé depuis lundi, enregistrant même mardi leur plus forte séance depuis mars.

A la fin d'une semaine "marquée par des éléments plus neutres que négatifs, les marchés ont du mal à retrouver leur équilibre après le choc de début octobre qui a commencé sur le marché obligataire et s'est propagé au marché des actions", ont remarqué les analystes de JPMorgan.

Parmi les préoccupations des investisseurs ont figuré ces derniers jours les remous politiques en Italie, la ralentissement de la croissance en Chine, les tensions grandissantes entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite ainsi que les commentaires de la banque centrale américaine confirmant, dans le compte-rendu de sa dernière réunion, son intention de continuer à relever les taux.

Vendredi, le rendement sur la dette à 10 ans des Etats-Unis montait vers 20H20 GMT à 3,193%, contre 3,179% jeudi à la clôture, et celui sur la dette à 30 ans à 3,377%, contre 3,363% la veille.

"Les résultats d'entreprises supérieurs aux attentes représentent un élément positif de court terme pouvant encore persister pendant deux à trois semaines", ont estimé les analystes de JPMorgan.

"A moyen terme cependant, le message dominant est que les marchés sont en train de profiter du pic de la croissance des résultats d'entreprises", ont-ils ajouté.

Cette constatation pousse parfois des investisseurs à se détourner du marché des actions pour se tourner vers le marché des obligations, et à se détourner des sociétés à fort potentiel de croissance, comme celles du secteur de la technologie, pour des sociétés aux performances moins étincelantes mais plus stables.

Les investisseurs continuent dans le même temps à s'adapter à l'idée de taux d'intérêt plus élevés et à ajuster leurs positions en fonction.

"Même si cela implique quelques secousses sur les marchés, cela ne devrait pas résulter en une chute brutale pour les marchés ou l'économie", ont avancé des économistes d'Oxford Economics.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Les marchés actions européens évoluent en baisse à l’approche de la mi-séance. Le contexte est toujours empli de craintes concernant le ralentissement de la croissance chinoise et l’état de…

Publié le 22/01/2019

Soitec bondit de 11,33% à 66,80 euros sur la place de Paris, dans le sillage d’une solide publication trimestrielle. Cela a conduit le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a relevé ses…

Publié le 22/01/2019

Par courrier reçu le 21 janvier 2019 par l'AMF, la société new-yorkaise BlackRock Inc...

Publié le 22/01/2019

Safran a acquis une participation dans Oxis Energy au travers de sa filiale Safran Corporate Ventures dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques. Oxis Energy est…

Publié le 22/01/2019

Le titre casse la résistance des 10.4 euros, qui contenait les cours depuis février 2018. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont proches d'effectuer un…