En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-
4 812.00
-
SBF 120 PTS
3 821.84
-
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
+0.07 %

Wall Street se replie à l'ouverture après plusieurs jours de hausse

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York en repli à l'ouverture
La Bourse de New York en repli à l'ouverture ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

La Bourse de New York reculait à l'ouverture vendredi, reprenant son souffle après cinq séances consécutivesde hausse alors que le blocage budgétaire se poursuivait aux Etats-Unis pour le 21e jour de suite.

Vers 15H05 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, reculait de 0,57%, à 23.865,68 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,43%, à 6.956,02 points.

L'indice élargi S&P 500 se repliait de 0,47%, à 2.584,50 points.

Wall Street avait terminé dans le vert jeudi, profitant d'un regain de vigueur en fin de journée après avoir été affectée plus tôt dans la séance par la faiblesse de géants de la distribution: le Dow Jones avait gagné 0,51% et le Nasdaq 0,42%.

Vendredi, le marché des actions s'est "replié après un rebond qui a déjà duré cinq séances et avec des investisseurs qui se préparent à entrer dans le vif de la saison des résultats du quatrième trimestre, quand les marchés ont été tellement secoués", ont souligné les analystes de Charles Schwab.

Même si le repli du jour correspond surtout à un répit après une progression importante, plusieurs éléments peuvent inciter les courtiers à rester prudents, a avancé Patrick O'Hare de Briefing: les incertitudes sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, sur le Brexit, sur les résultats trimestriels à venir et sur la poursuite du blocage budgétaire.

Faute d'accord entre Donald Trump et les démocrates sur le financement d'un mur à la frontière du Mexique, une partie des administrations fédérales restaient en effet paralysées vendredi pour la 21e journée de suite.

Selon les calculs de l'agence S&P Global Ratings, le "shutdown" a déjà fait perdre à l'économie américaine 3,6 milliards de dollars.

"Il suffira de deux semaines supplémentaires pour faire perdre à l'économie plus que les 5,7 milliards de dollars que la Maison Blanche réclame pour construire le mur à la frontière", indique une note de l'agence.

GM rassure

Le seul indicateur majeur du jour concernait les prix à la consommation, qui ont comme prévu par les analystes, reculé de 0,1% en décembre sur un mois.

Sur un an, l'inflation a ralenti à +1,9%, contre +2,2% le mois précédent et tombe pour la première fois sous la cible des 2% depuis août 2017.

"Alors que la croissance économique reste solide et que le marché des actions continue de rebondir, nous pensons qu'il est encore trop tôt pour prévoir que la banque centrale américaine va suspendre le durcissement de sa politique monétaire", a commenté Andrew Hunter de Capital Economics.

"Mais le fait que l'inflation reste stable apporte à la Fed plus de latitude pour faire une pause, le temps pour ses responsables d'évaluer l'impact sur l'économie américaine du ralentissement de la croissance mondiale et le resserrement des conditions monétaires", a-t-il ajouté.

Sur le front des actions, General Motors bondissait de 8,35%. le constructeur automobile a rassuré Wall Street en annonçant vendredi s'attendre à de gros bénéfices pour 2018 et 2019, en dépit d'une baisse des ventes de voitures en Chine et d'un plafonnement attendu aux Etats-Unis, les deux premiers marchés automobiles au monde. Le groupe, en pleine restructuration, prévoit notamment la commercialisation dès cette année de voitures low-cost pour les pays émergents.

Ford montait de 1,73% alors que le service de navettes avec des minibus collectifs Chariot, que le constructeur avait racheté en 2016, a annoncé qu'il cesserait ses activités à la fin du mois.

L'éditeur de jeux vidéo Activision chutait de 11,76% après l'annonce de la fin de son partenariat avec le développeur Bungie, qui a obtenu tous les droits sur sa série "Destiny".

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans reculait à 2,689%, contre 2,742% jeudi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,026%, contre 3,063% la veille.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…