En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 578.21 PTS
+0.10 %
5 581.00
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 397.39
+0.17 %
DAX PTS
12 387.34
+0.52 %
Dowjones PTS
27 359.16
+0.10 %
7 966.93
+0.30 %
1.126
+0.00 %

Wall Street : reprise de souffle ?

| Boursier | 208 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine pourrait légitimement consolider ce vendredi...

Wall Street : reprise de souffle ?
Credits Reuters

La cote américaine pourrait légitimement consolider ce vendredi, après ses records de la veille. Le S&P500 est ainsi attendu en retrait de 0,2% et le Nasdaq en baisse de 0,3%. Hier soir, le DJIA flambait encore de 0,94% et le S&P500 de 0,95%, contre un gain de 0,8% sur le Nasdaq. Des prises de bénéfices sont donc attendues, après un rallye alimenté par les espoirs monétaires et commerciaux.

Dans l'actualité économique aux États-Unis ce vendredi, l'indice flash PMI composite du mois de juin sera communiqué à 15h45 (consensus 50,9, avec un indicateur manufacturier de 50,4 et un indicateur des services de 50,9). Les reventes de logements existants du mois de mai 2019 seront révélées à 16h (consensus au rythme de 5,28 millions d'unités).

Plusieurs responsables de la Fed s'exprimeront par ailleurs ce jour, avec notamment des interventions d'Eric Rosengren (président de la Fed de Boston), de Patrick Harker (Fed de Philadelphie), ainsi que de Lael Brainard (membre du board), Loretta Mester (présidente de la Fed de Cleveland) et Mary Daly (Fed de San Francisco).

C'est aussi la journée des 'Quatre Sorcières' ce vendredi à Wall Street. Il s'agit en effet du 3ème vendredi de juin et de l'expiration simultanée des options sur indices, options sur actions, et contrats à terme sur indices ou actions. Cette journée est traditionnellement placée sous le signe d'une volatilité conséquente sur les marchés, avec en général une augmentation des volumes de transactions. Les autres journées des 4 Sorcières sont les 3èmes vendredis de mars, septembre et décembre.

A la clôture hier, le Dow Jones a gagné 0,94% à 26.753 points, à seulement 0,3% de son sommet historique d'octobre 2018, tandis que le S&P 500 a avancé de 0,95% à 2.954 pts, ce qui constitue un nouveau record. Le Nasdaq Composite a progressé de 0,80% à 8.051 pts, ce qui le place à 1,4% de son précédent sommet du 3 mai.

Au Japon, le rendement à 10 ans est tombé hier, s'enfonçant en territoire négatif (-0,2%) après le maintien par la Banque du Japon de ses taux directeurs à -0,1%. La BoJ a signalé jeudi qu'elle pourrait mener de nouveaux assouplissements en soulignant que les risques extérieurs sont en hausse sur fond de tensions commerciales.

Les trois plus grandes banques centrales sont donc désormais à l'unisson pour envisager de nouveaux assouplissements monétaires face au ralentissement de l'économie mondiale. Mardi, le patron de la BCE, Mario Draghi, avait affirmé être prêt à agir pour soutenir la croissance économique, puis mercredi, la Réserve Fédérale américaine a donc elle aussi clairement indiqué qu'elle se préparait à baisser ses taux.

La Fed a maintenu mercredi son taux des "fed funds" à 2,25-2,50%, par 9 voix contre une, celle de James Bullard, le patron de la Fed de St-Louis, qui était favorable à une baisse d'un quart de point du taux des fed funds dès mercredi. Mais la banque centrale s'est clairement déclarée prête à agir face à la montée des incertitudes sur l'économie.

Les cours du pétrole ont flambé jeudi après l'annonce que l'Iran a abattu mercredi un drone américain... Un tweet de Donald Trump a encore accentué la hausse du brut, le président américain affirmant que l'Iran avait "fait une énorme erreur".

Le contrat à terme sur le brut léger américain WTI a flambé hier de 5,4% et progresse encore légèrement ce jour à 57,2$ sur le Nymex... Les Etats-Unis ont confirmé que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l'US Navy, et ont assuré qu'il se trouvait "dans l'espace aérien international" et ont dénoncé une "attaque injustifiée". L'Iran a indiqué de son côté que le drone se trouvait dans son espace aérien...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/07/2019

Acquisition d'Iroko Partners...

Publié le 15/07/2019

Cette opération pourrait prendre la forme d'un échange d'actifs entre Gecina et la CRPN...

Publié le 15/07/2019

Wedia, partenaire Microsoft depuis 2017, fait bénéficier ses clients de la fiabilité et des qualités du Cloud Azure...

Publié le 15/07/2019

Les besoins prévisionnels du sous-groupe allemand, identifiés pour les années 2020 et 2021, sont estimés à environ 40 ME...

Publié le 15/07/2019

Natixis Wealth Management met en place une nouvelle organisation pour favoriser un fonctionnement plus intégré entre la France, le Luxembourg et la Belgique...