En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-
5 068.00
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-
DAX PTS
11 412.53
-
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.133
+0.18 %

Wall Street reprend son souffle, la Fed demeure confiante

| Boursier | 202 | Aucun vote sur cette news

Wall Street, qui flambait hier soir (+1,39% sur le Nasdaq et +0,91% sur le DJIA) avec les fusions et acquisitions, devrait temporiser ce vendredi...

Wall Street reprend son souffle, la Fed demeure confiante
Credits Reuters

Wall Street, qui flambait hier soir (+1,39% sur le Nasdaq et +0,91% sur le DJIA) avec les fusions et acquisitions, devrait temporiser ce vendredi au terme d'une semaine globalement positive, et alors que la saison des publications financières trimestrielles débute en douceur avec quelques résultats bancaires.

Le S&P500 s'affiche pratiquement inchangé avant bourse, tout comme le Nasdaq. L'euro se tasse de 0,4% à 1,162$. Le baril de brut WTI se replie de 0,2% à 70,2$ sur le Nymex, alors que le Brent régresse de 0,4% à 74,2$.

Dans l'actualité économique américaine ce vendredi, les prix à l'import et à l'export du mois de juin seront connus à 14h30 (consensus +0,1% en comparaison du mois antérieur pour l'import, +0,3% pour l'export). L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de juillet sera annoncé à 16 heures (consensus 98,4).

C'est également ce jour que la Fed, Banque centrale américaine, remet au Congrès son rapport semi-annuel de politique monétaire. Dans la foulée, le Président de la Fed Jerome Powell s'exprimera mardi et mercredi, à l'occasion de son témoignage semi-annuel.

A l'occasion d'une interview accordée à 'Marketplace', Powell a estimé que les programmes fiscaux et de dépenses de Trump pourraient doper l'économie américaine pendant au moins trois ans. Ainsi, selon le patron de la Fed, l'économie US reste sur de bons rails. "Je pense que l'économie se porte vraiment bien", a lancé Powell. "Lorsque vous réduisez les taxes et que vous augmentez les dépenses, vous allez avoir plus d'activité économique selon toute probabilité". Durant cette interview, Powell n'a pas commenté la politique monétaire.

En ce début de saison des résultats trimestriels, les opérateurs sont attentifs ce jour aux publications des firmes financières. Citigroup, JP Morgan Chase, PNC Financial et Wells Fargo sont de la partie ce vendredi. Les quatre titres sont attendus dans le vert en pré-séance.

JP Morgan Chase a dévoilé ses comptes du second trimestre. Les revenus sont de 27,75 Mds$, contre 25,73 Mds$ un an avant. Le résultat net s'élève à 8,32 Mds$, contre 7,03 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 2,29$, contre 1,82$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 2,22$, pour des revenus de 27,4 Mds$.

La banque a bénéficié notamment de l'allègement de la fiscalité et de revenus de trading dynamiques.

PNC Financial a dévoilé une croissance de 25% de son bénéfice trimestriel, la banque régionale ayant profité de l'augmentation des taux d'intérêt, des activités de crédit et des revenus de commissions. Le profit trimestriel a dépassé le consensus.

AT&T. Le Département américain de justice veut faire appel de la décision d'un juge fédéral d'autoriser l'acquisition de Time Warner par AT&T pour 85 milliards de dollars, remettant en question l'opération finalisée pourtant en juin.

Apple lance un fonds de 300 M$ destiné aux énergies propres en Chine. Le groupe de Cupertino investira aux côtés de ses fournisseurs dans différents projets.

Johnson & Johnson vient d'être condamné par un tribunal américain à une amende record proche de 4,7 milliards de dollars. J&J doit verser ce montant à 22 femmes ayant accusé ses produits à base de talc (et notamment une poudre pour bébé) de contenir de l'amiante et d'être à l'origine de leur cancer des ovaires. Le verdict a été rendu hier par un tribunal de l'Etat du Missouri. J&J entend faire appel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…