Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 703.22 PTS
-1.39 %
5 705.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 509.46
-1.38 %
DAX PTS
13 786.29
-0.67 %
Dow Jones PTS
30 932.37
-1.5 %
12 909.44
+0.63 %
1.207
-0.01 %

Wall Street recule, soucieuse de la hausse des taux obligataires

| AFP | 356 | 5 par 1 internautes
Le
Le "Taureau de Wall Street" à New York, le 17 février 2021 ( Angela Weiss / AFP )

Wall Street a ouvert en baisse lundi, s'inquiétant de la hausse des taux sur les bons du Trésor américain à moyen et long terme et de leur signification pour l'économie des Etats-Unis.

Vers 15H05 GMT, l'indice des valeurs vedettes, le Dow Jones reculait de 0,33% à 31.389,36 points et l'indice élargi S&P 500 perdait 0,51% à 3.886,93 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, abandonnait 0,95% à 13.742,07 points, également pénalisé par le recul de grands noms comme Apple ou Tesla.

Le taux à 10 ans sur les Bons du Trésor évoluait à 1,3381% (+0,13%) après avoir atteint dans la nuit de dimanche à lundi un pic à 1,3925%, un plus haut en un an.

Le rendement obligataire à 30 ans était aussi en hausse, s'établissant à 2,1350% (+0,07%).

"Le rythme soutenu auquel les taux obligataires de référence évoluent commence à susciter une certaine nervosité", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.com.

"Cela reflète sans nul doute une vision plus optimiste des perspectives économiques, mais cela reflète également le renforcement des attentes autour de l'inflation", ajoute l'expert.

Le S&P 500 et le Nasdaq avaient déjà enregistré des pertes hebdomadaires la semaine dernière, baissant respectivement de 1,50% et 0,71%.

L'indice à forte coloration technologique de la place new-yorkaise souffrait plus que ses rivaux lundi matin, notamment pénalisé par le début de séance difficile de géants boursiers comme Apple (-1,11%), Amazon (-1,17%), Alphabet (-1,00%) ou encore Tesla (-2,81%).

Les regards des investisseurs étaient également tournés vers l'action Boeing, qui baissait de 1,39%. Le constructeur aéronautique a ordonné l'immobilisation au sol de tous les avions commerciaux Boeing 777, équipés du modèle de moteur mis en cause dans le spectaculaire incendie de réacteur sur un appareil au-dessus du Colorado samedi, soit 128 appareils.

La compagnie United Airlines, victime de l'incident, avait auparavant déclaré avoir volontairement retiré 24 Boeing 777 du service. Son action progressait de 4,16%.

Par ailleurs, plusieurs groupes cotés profitaient d'acquisitions, dont le fabricant de pneus Cooper Tire (+25,42%), qui a annoncé son rachat par son rival Goodyear Tire (+11,98%) pour 2,8 milliards de dollars, et la banque People's United Financial (+13,11%), qui va être acquise par M&T Bank (+0,71%) pour 7,6 milliards de dollars.

Parmi les autres valeurs du jour, la chaîne de magasins de jeux vidéos GameStop, au coeur de la saga boursière du début d'année et d'un bref mouvement de panique à Wall Street fin janvier, voyait son action grimper de 8,24%.

Avant le week-end, Keith Gill, qui s'est rendu célèbre sur Reddit et YouTube pour avoir parié à la hausse sur l'action GameStop alors que de nombreux fonds d'investissement la voyaient s'effondrer, a partagé une capture d'écran indiquant qu'il a acquis 50.000 actions supplémentaires de l'entreprise.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

Le chiffre d'affaires 2019/2020 de Televerbier s'est établi à 49,4 MCHF (46,2 ME), en diminution de 13,3% par rapport à l'exercice précédent...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Bel annonce un Chiffre d'affaires annuel de 3...

Publié le 26/02/2021

Bic annonce la finalisation de la cession de PIMACO, son activité d'étiquettes adhésives au Brésil, à Grupo CCRR pour un montant de 40 millions de...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Hiolle Industries a prouvé au cours de l'exercice 2020 sa capacité à s'adapter et sa résilience face à une crise majeure...

Publié le 26/02/2021

L'Union Financière de France a publié un Produit Net Bancaire de 179,1 millions d'euros, en baisse de 11% sur l'année après un repli de 18% au premier semestre 2020. Le résultat d'exploitation a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne