En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
-
5 806.5
-
SBF 120 PTS
4 572.80
-
DAX PTS
13 054.80
-
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0.14 %
1.110
+0.02 %

Wall Street recule, peu rassurée par le commerce

| AFP | 417 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi dans un marché toujours préoccupé par la situation commerciale entre les Etats-Unis et la Chine
La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi dans un marché toujours préoccupé par la situation commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ( Johannes EISELE / AFP )

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi dans un marché toujours préoccupé par la situation commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a reculé de 0,20% pour terminer à 27.766,29 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 0,24%, à 8.506,21 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,16% à 3.103,54 points.

Selon Peter Cardillo de Spartan Capital, les investisseurs continuent d'observer avec attention "la rhétorique quotidienne autour de la guerre commerciale" entre Washington et Pékin.

Les signaux positifs envoyés jeudi par la Chine, qui s'est dite prête à faire "tout son possible" pour parvenir à un accord préliminaire avec les Etats-Unis, n'ont pas particulièrement rassuré les investisseurs.

Ces propos surviennent après que Donald Trump a promis mardi une nouvelle hausse des tarifs douaniers visant les produits chinois si aucun accord préliminaire n'était trouvé avec Pékin et après l'adoption mercredi par le Congrès américain d'une résolution soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong.

"La baisse d'aujourd'hui n'est pas très importante, ce qui me fait dire que ce qu'il s'est passé aujourd'hui est plutôt un recul technique", observe M. Cardillo.

Les acteurs du marché cherchent à savoir si l'administration Trump va bien imposer, à compter du 15 décembre, des droits de douane supplémentaires sur quelque 160 milliards de dollars de produits chinois n'ayant pas encore été surtaxés.

Par ailleurs, le secteur de l'énergie a progressé, porté notamment par la nette hausse des cours du pétrole au cours des deux dernières séances. Au sein du S&P 500, le sous-indice représentant les valeurs énergétiques est monté de 1,63%.

TD Ameritrade bondit

Au rang des indicateurs, la croissance de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) a repris un peu de vigueur en novembre, conforme aux attentes des analystes, selon l'indice de l'antenne locale de la Réserve fédérale (Fed) publié jeudi.

L'indicateur mesurant les conditions générales de l'activité a gagné 5 points pour s'établir à 10,4 après avoir déjà décliné deux mois d'affilée.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine s'établissait à 1,771% vers 21H25 GMT, en hausse par rapport à sa clôture de la veille (1,745%).

Parmi les valeurs, Xerox a progressé de 1,02%. Le groupe a lancé un ultimatum au fabricant d'ordinateurs personnels et d'imprimantes HP (-0,25%), lui donnant jusqu'à lundi pour accepter son offre de rachat sans quoi il s'adressera directement aux actionnaires.

Le spécialiste du courtage en ligne TD Ameritrade a bondi de 16,92%. Selon des informations de presse, l'entreprise est en discussion avec son concurrent Charles Schwab (+7,33%), qui souhaiterait la racheter.

PayPal a lâché 1,48%. L'entreprise de services paiements en ligne a annoncé mercredi avoir réalisé sa plus grosse acquisition en rachetant pour 4 milliards de dollars Honey Science, une plateforme qui aide les consommateurs à trouver des coupons de réduction pour leurs achats en ligne.

Tiffany a progressé de 2,57%. Le joaillier américain s'est vu proposer un peu plus d'un milliard de dollars supplémentaires par le géant du luxe français LVMH qui souhaite racheter l'entreprise, ont indiqué mercredi à l'AFP deux sources proches du dossier.

Macy's a reculé de 2,33%. La chaîne de grands magasins a fait part d'un recul de ses ventes à périmètre comparable (en nombre de magasins) lors de la publication de ses résultats trimestriels.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Crédit Agricole SA inaugure le marché Panda pour les banques européennes avec une émission obligataire benchmark de 1 milliard de CNY à 3 ans...

Publié le 05/12/2019

Ces obligations sont remboursables en numéraire et/ou en actions DMS ou Hybrigenics...

Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...