En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 602.03
+0.02 %

Wall Street recule après un durcissement de la guerre commerciale

| AFP | 194 | Aucun vote sur cette news
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 5 juillet 2018
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 5 juillet 2018 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a démarré la séance en baisse mercredi, inquiète de l'annonce de nouvelles taxes douanières américaines sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine.

Vers 13H50 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average perdait 0,57%, à 24.778,18 points.

Le Nasdaq, à forte composante technologique, lâchait 0,55%, à 7.716,28 points.

L'indice élargi S&P 500 reculait de 0,51%, à 2.779,64 points.

La place new-yorkaise avait terminé en hausse mardi, les marchés délaissant à ce moment-là les craintes de guerre commerciale pour se concentrer sur la saison des résultats trimestriels d'entreprises qui s'annoncent solides: le Dow Jones avait pris 0,58% et le Nasdaq 0,04%.

L'administration américaine a tiré une nouvelle salve dans la guerre commerciale qui l'oppose à la Chine en dressant une liste supplémentaire de produits chinois importés d'un montant de 200 milliards de dollars par an qu'ils menacent de taxer dès septembre.

L'impact de cette annonce a été ressenti sur la plupart des places mondiales, faisant chuter les Bourses chinoises de plus de 1% à la clôture et évoluer dans le rouge la plupart des places européennes en cours de séance.

"Les marchés mondiaux sont à nouveau sous pression en raison des incertitudes liées au commerce", ont résumé les analystes de Wells Fargo.

D'autant que Donald Trump pourrait ne pas s'arrêter-là puisque le président américain avait indiqué qu'il pourrait taxer plus de 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires.

Au total, les taxes pourraient ainsi s'appliquer sur plus de 450 milliards de marchandises chinoises. Celles-ci ont représenté dans leur ensemble 505 milliards de dollars en 2017 et le solde des échanges entre les deux pays s'est traduit l'an dernier par un déficit de 375 milliards de dollars aux dépens des Etats-Unis.

"Bien qu'une reprise des pourparlers semble peu probable pour le moment, une opposition au sein des Etats-Unis contre la guerre commerciale pourrait favoriser cette reprise" des discussions, ont affirmé les économistes d'Oxford Economics.

De plus, la Chine pourrait, sous la pression des Etats-Unis, "finir par réaliser des compromis sur ses politiques industrielles et technologiques", ont-ils poursuivi.

Mais sans la reprise des discussions, "une nouvelle escalade des tensions semble inévitable", ont-il ajouté.

Du côté des indicateurs, les prix à la production américains ont progressé plus que prévu en juin, tirés essentiellement par le secteur des services avec des marges importantes dans les ventes au détail de carburants, a indiqué mercredi le département du Travail.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: le rendement sur la dette américaine à 10 ans montait à 2,851%, contre 2,849% mardi à la clôture, et celui à 30 ans baissait à 2,949%, contre 2,956% à la précédente fermeture.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...