Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 287.07 PTS
+0.85 %
6 249.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 946.35
+0.8 %
DAX PTS
15 459.75
+1.34 %
Dow Jones PTS
34 200.67
+0.48 %
14 041.91
+0.11 %
1.198
+0. %

Wall Street rebondit, relance en vue ?

| Boursier | 327 | Aucun vote sur cette news

Wall Street grimpe avant bourse ce lundi, le DJIA remontant de 1% et le S&P 500 de 1,1%, contre un gain indicatif de 1,3% sur le Nasdaq riche en...

Wall Street rebondit, relance en vue ?
Credits Reuters

Wall Street grimpe avant bourse ce lundi, le DJIA remontant de 1% et le S&P 500 de 1,1%, contre un gain indicatif de 1,3% sur le Nasdaq riche en valeurs technologiques. Le baril de brut WTI s'affiche en hausse de 1,7% sur le Nymex à 62,5$. L'once d'or avance de 1% à 1.746$. L'indice dollar s'accorde 0,2% face à un panier de devises de référence. Le bitcoin se redresse de 5% environ sur 24 heures sur Bitfinex, à 47.300$ environ.

Les marchés surmontent donc leurs craintes liées à l'inflation et à la hausse des rendements obligataires pour se concentrer sur le potentiel de relance économique, après l'adoption du plan Biden à la Chambre des représentants. Les rendements des emprunts d'Etat semblent quant à eux 'souffler' un peu. Enfin, le feu vert accordé à un nouveau vaccin aux États-Unis suscite également les espoirs du point de vue sanitaire. Cette autorisation aux Etats-Unis du vaccin développé par le géant pharmaceutique et médical Johnson & Johnson rassure donc. Les premières doses seraient disponibles dès demain.

Dans l'actualité économique à Wall Street ce lundi, l'indice PMI manufacturier final du mois de février sera communiqué à 15h45 (consensus 58,5), alors que l'ISM manufacturier du même mois sera révélé à 16 heures (consensus 58,9). Les deux indicateurs traduiraient donc la poursuite d'une forte expansion. Les dépenses de construction de janvier seront annoncées à 16 heures (consensus +0,8% en comparaison du mois antérieur).

Par ailleurs, John Williams, Lael Brainard et Raphael Bostic de la Fed, interviendront durant la journée.

Les principaux indices PMI manufacturiers européens de février ont été révélés dans la matinée. L'indice PMI final pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est établi à 57,9 en février contre 54,8 en janvier (estimation Flash : 57,7). L'indice met ainsi en évidence une expansion du secteur pour un huitième mois consécutif et la plus forte amélioration de la conjoncture depuis trois ans... Le PMI manufacturier espagnol a battu le consensus à 52,9, tandis que l'indice italien est ressorti solide à 56,9. L'indicateur français monte à 56,1 et l'indice allemand s'établit à 60,7. L'indicateur britannique est en ligne avec les attentes à 55,1.

Notons également que la Chambre américaine des représentants a voté le plan de relance de Joe Biden. Le package de 1.900 milliards de dollars présenté par le nouveau président américain, destiné à lutter contre l'impact de la pandémie, a été adopté dans la nuit de vendredi à samedi par la Chambre. Les représentants ont voté par 219 voix contre 212. Le projet va ainsi être soumis au vote du Sénat où les démocrates affichent une courte majorité.

Biden a remercié la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, et demandé au Sénat d'adopter rapidement le projet de loi, alors qu'il n'y a selon lui "pas de temps à perdre". L'American Rescue Plan doit notamment financer la campagne de vaccination et l'achat de fournitures médicales. Il offre en outre des mesures nouvelles de soutien aux ménages, aux petites entreprises et aux autorités locales.

La pandémie a fait plus de 513.000 morts aux Etats-Unis et privé d'emploi des millions d'Américains. Selon l'Université Johns Hopkins ce lundi, le nombre de morts recensés dans le monde depuis l'émergence du virus est de 2,53 millions. 114 millions de cas ont été confirmés au niveau mondial, dont 28,6 millions aux USA.

Le clan républicain reste quant à lui peu enthousiaste à l'idée du nouveau plan. "Cela revient à déverser de l'argent sans comptes à rendre", a asséné le chef de la minorité républicaine à la Chambre, Kevin McCarthy. De ce fait, la mesure de doublement du salaire minimum, que certains démocrates souhaitaient voir passer de 7,25 à 15 dollars par heure, ne devrait pas aboutir, alors que le reste du projet peut être adopté à la majorité simple par le Sénat, où la vice-présidente Kamala Harris apporterait potentiellement une voix décisive en cas d'égalité. Un vote au Sénat est espéré mi-mars.

Les valeurs

Johnson & Johnson. Les premières livraisons du vaccin du laboratoire américain contre le nouveau coronavirus devraient débuter incessamment, avec des doses disponibles dès demain mardi. Un comité de conseil des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies a recommandé à l'unanimité d'utiliser ce vaccin pour les personnes âgées de 18 ans et plus. Il s'agit donc du troisième vaccin anti-covid autorisé aux USA, après ceux de Pfizer / BioNTech et de Moderna. En outre, le vaccin de J&J est le premier ne nécessitant que l'administration d'une dose. Il serait par ailleurs plus facile à livrer ou conserver. J&J entend livrer plus de 20 millions de doses d'ici fin mars.

Zoom Video Communications, Travelzoo ou Novavax, comptent parmi les rares publications financières du jour à Wall Street.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

Les revenus locatifs du 1er trimestre 2021 de l'Immobilière Dassault ont atteint 6,6 millions d'euros, contre 5,3 millions un an auparavant. Cette hausse de 24,7% s’explique notamment par…

Publié le 16/04/2021

Conformément aux prévisions de Spineway, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 s'inscrit dans la même tendance que la fin d'année 2020 et...

Publié le 16/04/2021

Focus Home Interactive a annoncé aujourd'hui l'évolution de sa gouvernance à la suite de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui s'est tenue ce jour. L'Assemblée générale des…

Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne