En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.00 %
5 522.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 352.83
-
DAX PTS
12 308.53
-
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.00 %
1.127
+0.35 %

Wall Street rebondit modestement sur fond de craintes pour la croissance

| AFP | 224 | Aucun vote sur cette news
Les courtiers de Wall Street restent fébriles face à la guerre commerciale
Les courtiers de Wall Street restent fébriles face à la guerre commerciale ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

La Bourse de New York a terminé en légère hausse jeudi à l'issue d'une séance indécise, rebondissant modestement sur fond d'inquiétudes sur la croissance économique dues aux tensions commerciales entre Pékin et Washington, et de forte baisse des taux d'intérêt.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, s'est apprécié de 0,17%, à 25.169,88 points, et l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,27%, à 7.567,72 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,21%, à 2.788,86 points.

Les principaux indices ont toutefois fluctué en cours de séance, passant temporairement dans le rouge "sous la pression de la chute des cours du pétrole" qui ont perdu environ 4% à Londres comme à New York, selon Karl Haeling de LBBW.

Les fluctuations des indices sont aussi liées selon lui à des ajustements de portefeuilles à l'approche du mois de juin.

Les investisseurs restent toutefois fébriles face à la récente escalade des tensions entre la Chine et les Etats-Unis et son impact potentiel sur l'économie et l'activité des entreprises. Les signes d'un ralentissement se reflètent déjà dans certains indicateurs américains.

"Rien ne s'est vraiment amélioré (depuis mercredi) sur le front des relations commerciales pour vraiment alimenter un ton plus positif. On pourrait même dire que le sentiment s'est dégradé après des informations de presse de Bloomberg affirmant que la Chine avait mis en suspens ses achats de soja américain", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.

Le rebond des indices observé jeudi est selon lui "principalement emmené par l'idée que le marché (était) prêt à rebondir".

Après plusieurs semaines consécutives de baisse, les indices s'étaient en effet encore affaissés mardi et mercredi, le Dow Jones tombant à son plus bas niveau depuis début février.

Tesla veut doper ses livraisons

Symbole de l'appétence des investisseurs pour des actifs jugés comme des valeurs refuge et de l'anticipation d'une éventuelle intervention de la banque centrale américaine, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis était descendu mercredi en cours de séance à son plus bas niveau depuis septembre 2017.

Sans tomber aussi bas jeudi, ce taux s'affichait encore en baisse par rapport au cours de clôture de mercredi, à 2,215% contre 2,261% la veille au soir.

Le vice-président de la Réserve fédérale, Richard Clarida, a estimé jeudi que la Banque centrale pourrait envisager une baisse des taux d'intérêt en cas de ralentissement plus marqué que prévu ou en cas de faiblesse persistante de l'inflation.

"Si les indicateurs économiques montraient un déficit persistant d'inflation, (qui serait) inférieure à notre objectif de 2%, ou si ces données démontraient que l'évolution de la situation économique et financière dans le monde présentait un risque de dégradation important de nos projections, le Comité (monétaire) tiendrait compte de ces évolutions dans l'évaluation de l'orientation à prendre en matière de politique monétaire", a-t-il déclaré lors d'une invervention devant le Club économique de New York.

Il estime toutefois que pour l'heure, l'économie américaine reste "dans une très bonne forme" et que les taux sont à un niveau approprié (entre 2,25% et 2,50%).

Les indicateurs dévoilés jeudi matin étaient de leur côté plutôt conformes aux attentes.

Le département du Commerce a révisé en légère baisse la croissance de l'économie américaine pour le premier trimestre, à 3,1%, conformément aux prévisions des analystes.

Les demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis ont pour leur part enregistré une hausse pour la semaine achevée le 25 mai, 215.000 nouvelles inscriptions ayant été recensées, mais les analystes s'attendaient à une progression plus importante.

Du côté des valeurs, Boeing s'est apprécié de 0,31% alors que son patron Dennis Muilenburg a indiqué mercredi aux milieux financiers à New York que le groupe allait faire face à des désirata différents de la part des compagnies aériennes, dont les programmes de vol d'été ont été affectés par la crise du 737 MAX.

Tesla a reculé de 0,86 alors que son patron Elon Musk a, dans un courriel à ses salariés, souligné que le groupe devait accélérer ses livraisons de véhicules afin de dégager une solide performance au deuxième trimestre. Il a aussi mis en avant le coût élevé des livraisons.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2019

Theranexus annonce sa participation à la première édition des HealthTech Investor Days, organisée par France Biotech, les 24 et 25 juin 2019...

Publié le 20/06/2019

Carbios, société pionnière dans le développement de solutions bioindustrielles dédiées au cycle de vie des polymères plastiques et textiles, a le...

Publié le 20/06/2019

Innate Pharma annonce qu'une conférence téléphonique avec un expert est organisée ce jeudi à 14h00...

Publié le 20/06/2019

Gaussin Manugistique annonce que les actionnaires de la société sont convoqués à une Assemblée générale ordinaire annuelle le 28 juin 2019 à 10h00 au...

Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...