En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 029.97 PTS
-1.41 %
5 047.50
-1.06 %
SBF 120 PTS
4 037.89
-1.00 %
DAX PTS
11 380.96
-0.80 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.00 %
1.128
-0.08 %

Wall Street, rattrapée par les craintes sur la montée des taux, ouvre en baisse

| AFP | 452 | 4.50 par 2 internautes
Des tradeurs à la bourse de New York, le 16 octobre 2018
Des tradeurs à la bourse de New York, le 16 octobre 2018 ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

La Bourse de New York reculait à l'ouverture jeudi, fragilisée par les interrogations persistantes autour de la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

Vers 14H00 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, cédait 0,69%, à 25.528,40 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,87%, à 7.575,87 points.

L'indice élargi S&P 500 perdait 0,68%, à 2.790,00 points.

Wall Street avait déjà terminé dans le rouge mercredi à l'issue d'une séance très indécise, les investisseurs oscillant entre craintes persistantes liées à la montée des taux d'intérêt et résultats d'entreprises contrastés: le Dow Jones avait perdu 0,36% et le Nasdaq 0,04%.

"Le marché américain des actions va probablement continuer pendant encore quelques semaines à faire l'objet de mouvements erratiques, le temps de se stabiliser et de se consolider après la forte chute de la semaine dernière", a avancé Karl Haeling, de LBBW.

Les investisseurs s'étaient alors soudainement inquiétés des conséquences de la montée des taux de la banque centrale américaine, faisant plonger les indices.

Les courtiers de Wall Street, qui ont largement profité des taux bas de la Fed ces dernières années, redoutent de voir cette manne s'estomper.

Ils craignent également de voir la montée des taux dissuader les particuliers et les entreprises d'emprunter pour acheter des maisons, des biens de consommations ou investir dans des équipements, et ainsi freiner la croissance.

"La sensibilité du marché aux signaux de la Fed et à la montée des taux a encore été mise en avant par la réaction au compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de l'institution diffusé mercredi", a souligné M. Haeling.

- Alcoa optimiste -

"Même si les minutes n'ont pas vraiment apporté de nouvelles informations sur les intentions des responsables de l'institution, le simple fait de rappeler que les taux pourraient in fine être relevés au-dessus de leur équilibre de long terme a fait bondir les rendements sur le marché obligataire," a-t-il remarqué.

Les taux se stabilisaient jeudi à l'ouverture de Wall Street, le rendement sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluant à 3,206%, contre 3,199% mercredi soir, et celui sur la dette à 30 ans à 3,373%, contre 3,372% la veille.

Dans ce contexte, "les investisseurs portent moins d'attention aux bons résultats des entreprises", a estimé Patrick O'Hare, de Briefing. "D'une part car plusieurs grandes stars de Wall Street n'ont pas encore diffusé leurs chiffres et d'autre part car de nombreuses sociétés ont fait part de chiffres d'affaires un peu en dessous des attentes", a-t-il avancé.

Membre du Dow Jones, l'assureur Travelers reculait jeudi de 1,30% malgré un bénéfice et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes.

Les résultats du producteur d'aluminium, d'alumine et de bauxite américain Alcoa (+7,66%) étaient en revanche salués par les investisseurs. Le groupe est tombé dans le rouge au troisième trimestre, principalement à cause d'une charge liée à un litige portant sur les retraites de ses employés. Mais hors éléments exceptionnels, la société a dépassé les anticipations des analystes et relevé ses prévisions pour l'année.

Le groupe de vins, bières et spiritueux américain Constellation Brand, qui a annoncé le départ en mars prochain de son directeur général Robert Sands et son remplacement par Bill Newlands, actuellement directeur des opérations de la société, perdait 0,75%.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Seb a annoncé l'acquisition de 750g International, éditeur de sites et services culinaires en Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, Brésil, USA et Royaume Uni. 750g International a développé une…

Publié le 14/11/2018

En octobre 2018, l'indice des prix à la consommation a rebondi légèrement à +0,1 % sur un mois, après un repli de 0,2 % en septembre. Sur un an, l’inflation sous-jacente, c'est-à-dire hors…

Publié le 14/11/2018

Alstom gagne 4,31% à 39,48 euros dans les premiers échanges. Au premier semestre, clos fin septembre, le résultat net part du groupe du spécialiste du matériel ferroviaire a atteint 563 millions…

Publié le 14/11/2018

La FDA a autorisé l'extension aux États-Unis de l'indication thérapeutique d'Oralair de Stallergenes, un comprimé sublingual d'immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf…

Publié le 14/11/2018

Weborama, spécialiste de la Data Science au service de la connaissance client, a annoncé le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) d'un…