En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Wall Street termine en hausse malgré les résultats des banques

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
Wall Street hésite, déçue par les banques
Wall Street hésite, déçue par les banques ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en hausse vendredi, parvenant à se hisser dans le vert malgré un recul marqué des valeurs financières dans le sillage de résultats mitigés des trois grandes banques JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Nasdaq, à forte composante technologique, a pris 0,03% à 7.825,98 points, à un nouveau record.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 0,38% à 25.019,41 points, au-dessus de la barre symbolique des 25.000 points pour la première fois depuis la mi-juin.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,11% à 2.801,31 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a pris 2,30%, le Nasdaq 1,79% et le S&P 500 1,50%.

A l'occasion du lancement officieux de la saison des résultats vendredi, trois des plus grandes banques américaines ont annoncé des résultats contrastés pour le 2e trimestre, très bons pour JPMorgan Chase, plus mitigés pour Citigroup et franchement mauvais pour Wells Fargo.

Ces résultats ont eu pour effet de faire reculer les trois banques à Wall Street, JPMorgan Chase perdant 0,46%, Citigroup 2,20% et Wells Fargo 1,20%.

Pour JPMorgan Chase "c'est un peu surprenant, les chiffres sont très bons", a constaté Jack Ablin de Cresset Wealth Advisors.

"Les investisseurs regardent peut-être les résultats (des banques) dans leur ensemble et le secteur ne progresse pas aussi vite qu'ils ne l'espéraient et n'est peut-être finalement pas aussi robuste qu'il le semblait quand JPMorgan a annoncé ses résultats en premier", a-t-il ajouté.

- Record -

Plus généralement selon lui, "les investisseurs sont désormais moins concentrés sur la guerre commerciale et mettent l'accent sur les résultats des entreprises à venir" qui s'annoncent robustes dans les prochaines semaines.

La séance a également été marquée par le franchissement du seuil symbolique des 2.800 points sur l'indice S&P 500, sous lequel il évoluait depuis début février. C'est un seuil très important de l'avis de plusieurs analystes.

"De nombreux courtiers pensent qu'il peut ouvrir la voie à un nouveau record" sur l'indice élargi, a indiqué Patrick O'Hare de Briefing.

Sur le front des indicateurs économiques, les prix des produits importés aux Etats-Unis ont baissé de 0,4% en juin, sous l'effet d'un recul marqué des prix du fioul, selon les données du département du Travail publiées vendredi.

Le marché obligataire se détendait: le rendement sur la dette américaine à 10 ans baissait à 2,829%, contre 2,845% jeudi à la clôture, et celui à 30 ans reculait à 2,927%, contre 2,946% à la précédente fermeture.

Parmi les valeurs du jour, le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a baissé de 1,43% à 125,93 dollars après avoir été condamné jeudi à verser 4,69 milliards de dollars de dommages dans un procès intenté par 22 femmes et leurs familles, qui accusaient un talc vendu par le groupe d'avoir provoqué les cancers dont elles ont été victimes.

Le géant des télécommunications AT&T a reculé (-1,74% à 31,67 dollars) après que le ministère américain de la Justice a fait appel jeudi du jugement autorisant sa fusion avec le groupe de médias Time Warner.

  1. NYSE

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…