En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-
5 490.00
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 340.77
+0.00 %
DAX PTS
12 228.44
-
Dowjones PTS
26 548.22
-0.67 %
7 591.54
+0.00 %
1.136
-0.09 %

Wall Street progresse encore avant... la BCE

| Boursier | 201 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine demeure sur une tendance positive, selon les premières indications de pré-séance...

Wall Street progresse encore avant... la BCE
Credits Reuters

La cote américaine demeure sur une tendance positive, selon les premières indications de pré-séance ce jeudi. L'indice large S&P500 prend ainsi 0,3% et le Nasdaq 0,4%. Hier soir, la séance s'était soldée par un gain de 0,82% du DJIA et une progression de 0,64% du Nasdaq.

Les marchés conservent donc un relatif optimisme, misant sur une souplesse durable des banques centrales. Les opérateurs espèrent ainsi plusieurs baisses de taux de la Fed cette année. La prochaine réunion du 19 juin devrait donner lieu à un statu quo (probabilité de 77,5% d'une fourchette de taux inchangée de 2,25-2,50% selon l'outil FedWatch du CME Group), mais les choses devraient en revanche grandement évoluer d'ici la dernière réunion monétaire de l'année, celle du 11 décembre. A cette date, selon FedWatch, la probabilité d'une baisse des taux d'un quart de point en comparaison des niveaux actuels est de 11,8%, contre 30,6% pour celle d'une baisse d'un demi-point, 35,3% pour une baisse de trois quarts de point et 17,7% pour un recul d'un point.

Sur le front économique aux Etats-Unis ce jeudi, l'étude Challenger relative aux destructions de postes annoncées en mai par les entreprises américaines sera communiquée à 13h30.

La balance commerciale du mois d'avril 2019 sera annoncée à 14h30 (consensus 50,8 Mds$ de déficit), tout comme les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 1er juin (consensus 215.000) et les chiffres de la productivité trimestrielle non-agricole (consensus au rythme de +3,4% en lecture révisée pour ce 1er trimestre 2019, -0,8% pour les coûts unitaires du travail).

Les marchés seront par ailleurs très attentifs ce jour à la réunion monétaire de la BCE. La Banque centrale européenne devrait très probablement maintenir son biais accommodant et opter pour un statu quo monétaire. La conférence de presse de Mario Draghi sera surveillée à 14h30. Il devrait commenter les risques pesant actuellement sur l'économie de la zone euro dans un climat commercial tendu. Les marchés désirent également quelques indications sur sur les modalités du programme de prêts à bas taux au secteur bancaire...

Sur le front commercial, Donald Trump a constaté hier des progrès avec le Mexique, sans accord pour l'heure avant la mise en application lundi des tarifs douaniers portant sur les importations de produits mexicains. Les discussions doivent se poursuivent aujourd'hui. Sans accord, Trump rappelle que des 'tarifs' au niveau de 5% seront donc mis en place lundi, avec des augmentations mensuelles comme attendu. "Plus hauts seront les Tarifs, plus élevé sera le nombre de compagnies retournant aux USA!", a lancé sur Twitter le président américain. Trump a également réitéré sa menace de taxer au moins 300 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises, tout en affirmant que la Chine désirerait un accord, comme le Mexique...

Fiat Chrysler Automobiles a annoncé hier soir le retrait immédiat de son offre de fusion à 30 milliards d'euros avec le Français Renault. Le groupe italo-américain met en cause les conditions politiques en France. FCA a en effet pris cette décision après que l'Etat français a demandé un report du vote du conseil d'administration de Renault sur le projet afin d'obtenir le soutien de Nissan. "Il est devenu clair que les conditions politiques en France ne sont actuellement pas réunies pour qu'une telle combinaison voie le jour avec succès", a résumé FCA.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/06/2019

TechnipFMC a accepté les résolutions proposées par le département américain de la Justice (DOJ), la Securities and Exchange Commission (SEC) et les...

Publié le 26/06/2019

Pharmasimple confirme l'excellente orientation de son activité et l'impact très favorable de la forte croissance attendue des ventes du S1 2019 sur sa...

Publié le 26/06/2019

Innate Pharma annonce aujourd'hui la publication dans The Lancet Oncology des résultats de l'essai clinique de Phase I, comprenant une escalade de...

Publié le 26/06/2019

Auplata rappelle que l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires aura lieu le mercredi 26 juin 2019 à 9 heures, à l'Hôtel du Collectionneur, 51 - 57...

Publié le 25/06/2019

Les obligations seront admises aux négociations sur Euronext Access à compter du 5 juillet 2019...