5 258.32 PTS
-0.17 %
5 261.50
-0.04 %
SBF 120 PTS
4 211.68
-0.20 %
DAX PTS
12 594.81
+0.00 %
Dowjones PTS
22 296.09
-0.24 %
5 867.35
+0.00 %
Nikkei PTS
20 330.19
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street, secouée par Trump et la Fed, termine en hausse

| AFP | 411 | Aucun vote sur cette news
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 11 août 2017
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 11 août 2017 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Wall Street a terminé sur une petite hausse mercredi une séance chahutée par de nouvelles secousses à Washington et par la prudence affichée par la Réserve fédérale (Fed) dans le compte-rendu de sa dernière réunion: le Dow Jones a pris 0,12% et le Nasdaq 0,19%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 25,88 points à 22.024,87 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 12,10 points à 6.345,11 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,14%, ou 3,50 points, à 2.468,11 points.

La Bourse de New York avait démarré la journée nettement dans le vert.

Mais les indices ont perdu une bonne partie de leurs gains à l'annonce de la dissolution du Conseil sur l'industrie et du Forum de stratégie et de politique, deux instances formées pour conseiller Donald Trump en matière de politique économique, suite à la vague de démissions de PDG qui en faisaient partie.

Ces derniers souhaitaient marquer leur distance avec les déclarations du président américain après les violences de Charlottesville samedi.

"Les conseils en eux-mêmes n'avaient pas vraiment d'importance mais c'est la caution morale de Wall Street et des milieux de l'industrie qui s'est envolée", a estimé Gregori Volokhine, stratégiste à Meeschaert Financial Services.

"Plus Trump se coupe les ailes, plus il va lui être difficile de faire adopter des réformes vraiment importantes au niveau économique", a-t-il ajouté.

La réaction des investisseurs est toutefois restée limitée car "ce qui fait grimper le marché ce sont les résultats et nous avons eu des résultats plutôt bons" au deuxième trimestre, a expliqué JJ Kinahan de TD Ameritrade. "Tout le reste c'est du bruit."

- Répit pour la distribution -

La publication en cours de séance du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) fin juillet a aussi agité les indices.

Lors de cette réunion le mois dernier, la banque centrale américaine avait prévenu qu'elle réduirait "assez vite" son portefeuille d'actifs mais elle s'était abstenue de relever ses taux d'intérêt.

Et selon les minutes, plusieurs membres de la banque centrale estiment que cette dernière peut se montrer "patiente" avant de décider de remonter une nouvelle fois ses taux.

"Le marché attendait des indices sur quand la Fed allait commencer à réduire son bilan et sur si la Fed prévoyait toujours une nouvelle hausse des taux d'ici la fin de l'année", a remarqué Stephen Simonis Sr. de FXDD Global.

"Les minutes n'ont pas vraiment aidé. Mais elles ont montré que les membres du FOMC étaient divisés sur le calendrier de la remontée des taux, apportant de l'incertitude sur les marchés", a-t-il ajouté.

De bons résultats dans le secteur de la distribution, en difficultés dernièrement, ont aidé.

La chaîne de supermarchés Target, malgré une baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre, a relevé ses prévisions annuelles et a pris 3,61% à 56,31 dollars.

Le chiffre d'affaires de la chaîne de magasins de vêtements Urban Outfitters a reculé moins que prévu et son titre a bondi de 17,48% à 19,76 dollars.

Home Depot, qui avait terminé lanterne rouge du Dow Jones mardi malgré des résultats supérieurs aux attentes, a repris une partie du terrain perdu, montant de 1,39% à 152,25 dollars.

L'assureur santé UnitedHealth, qui a annoncé que David Wichmann allait devenir directeur général à la place de Stephen Hemsley le 1er septembre, a lâché 0,38% à 193,77 dollars.

La banque Wells Fargo, qui se débat dans un scandale sur l'ouverture de comptes fictifs, a procédé mardi à un remaniement de son conseil d'administration en nommant notamment une ancienne gouverneure de la Fed, Elizabeth Duke, à sa tête. Son titre a cédé 0,30% à 52,69 dollars.

Le marché obligataire montait: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans s'affichait vers 20H35GMT à 2,223% contre 2,273% mardi soir et celui des bons à 30 ans à 2,810%, contre 2,849%.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

Nexans va fabriquer et livrer 250 kilomètres de câble sous-marin à fibre optique destiné à Huawei Marine, maître d‘œuvre du projet de construction et de déploiement de la liaison SEAX-1. Le…

Publié le 26/09/2017

En septembre 2017, le climat des affaires est stable a annoncé l’Insee. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs…

Publié le 26/09/2017

CGG a annoncé la livraison avant le délai prévu d'une étude wide-azimuth (WAZ) de 11 500 kilomètres carrés en eaux profondes dans la région de Perdido au Mexique pour le compte de Pemex. "Cette…

Publié le 26/09/2017

Le chiffre d'affaires de Reworld Media a atteint 95,2 ME au 30 juin 2017, soit une progression de 23% par rapport au 1 er semestre 2016...

Publié le 26/09/2017

ABC Arbitrage a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe en net repli à 12 millions d’euros contre 16,4 millions d’euros, un an plus tôt. Les revenus ont suivi la même…

CONTENUS SPONSORISÉS