En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 512.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 463.39
-0.50 %
7 825.86
+0.53 %
1.114
-0.15 %

Wall Street, portée par les banques, ouvre en hausse

| AFP | 244 | Aucun vote sur cette news
Wall Street était entrainée vendredi par les résultats meilleurs que prévu de deux grandes banques.
Wall Street était entrainée vendredi par les résultats meilleurs que prévu de deux grandes banques. ( Johannes EISELE / AFP )

La Bourse de New York montait nettement à l'ouverture vendredi, entraînée par les résultats meilleurs que prévu des géants bancaires JPMorgan Chase et Wells Fargo et l'envolée de Disney.

Vers 13H55 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, prenait 1,04% à 26.415,86 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,43% à 7.981,68 points.

L'indice élargi S&P 500 montait de 0,71% à 2.908,77 points, se rapprochant ainsi un peu plus du record établi le 20 septembre 2018 (à 2.930,75 points à la clôture).

Wall Street avait clôturé en légère baisse jeudi, les investisseurs restant en retrait à la veille des résultats de ces entreprises donnant le coup d'envoi de la saison des résultats trimestriels: le Dow Jones avait cédé 0,05% et le Nasdaq 0,21%.

Les investisseurs saluaient les publications de JPMorgan Chase (+4,23%) et Wells Fargo (+1,33%).

JPMorgan Chase en particulier a fait part de bénéfices et recettes trimestriels "record" en raison d'une bonne santé de l'économie américaine qui s'est traduite par des hausses des demandes de ses cartes bancaires, des crédits octroyés et des dépôts enregistrés.

Wells Fargo, secouée par les scandales et en quête d'un patron, a de son côté fait part de chiffres trimestriels meilleurs que prévu grâce notamment à une légère hausse des crédits.

Le sous-indice regroupant les entreprises du secteur financier s'appréciait dans son ensemble de 2,25%.

Disney pour sa part bondissait de 10,91% et évoluait au plus haut niveau de son histoire, après l'annonce du lancement prochain d'une plateforme de streaming vidéo, Disney+, qui tentera de rivaliser avec le géant Netflix. Ce dernier reculait de 4,21% vendredi.

Autre grande annonce du jour, le rachat par la major pétrolière Chevron de sa compatriote Anadarko pour 33 milliards de dollars. Si Chevron cédait 4,76%, Anadarko s'envolait de 32,81%. Et le sous-indice représentant le secteur de l'énergie prenait 1,03%.

Par ailleurs, selon des chiffres publiés vendredi par les Douanes chinoise, les exportations du pays sont vigoureusement reparties à la hausse en mars, tandis que les importations ont accéléré leur repli, un signe encourageant au moment où se multiplient les questions sur la solidité de la deuxième puissance économique mondiale.

Ces statistiques, combinées à la grosse opération dans le secteur énergétique et aux résultats records de JPMorgan Chase, "représentent un bon trio de nouvelles pour alimenter l'appétit des investisseurs pour le risque", a remarqué Patrick O'Hare de Briefing.

Le taux d'intérêt à 10 ans sur la dette américaine montait à 2,551%, contre 2,497% jeudi à la clôture.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

SergeFerrari publie son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 en croissance de 5,6% à 46,2 ME...

Publié le 25/04/2019

Niveau de stocks de volants encore élevé dans les canaux de distribution traditionnels

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Bureau Veritas est de 1,175 Milliard d'Euros au T1 2019, en hausse de +6,8% par rapport à l'exercice précédent dont +5,8% à...

Publié le 25/04/2019

Bureau Veritas a dévoilé un chiffre d'affaires de 1,175 milliard d'euros au premier trimestre, en hausse de 6,8 %, dont +5,8 % à taux de change constant. Cinq des six activités du de…

Publié le 25/04/2019

Croissance de 5,7% à taux de change constant