En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Wall Street plombé par l'affrontement commercial avec la Chine

| Boursier | 319 | Aucun vote sur cette news

Nouveaux droits de douane sur 200 Mds$ de produits chinois

Wall Street plombé par l'affrontement commercial avec la Chine
Credits Reuters

L'annonce faite par Washington de nouveaux droits de douane portant sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine plombe la cote américaine ce mercredi. Ainsi, le S&P500 est attendu en retrait de 0,6% et le Nasdaq en baisse de près de 0,8% en pré-séance.

Les dernières menaces américaines ont d'ailleurs fait également chuter les actions chinoises et décliner le yuan ce jour. L'indice hongkongais Hang Seng a baissé de 1,3% à 28.312 points ce jour. L'indice composite de Shanghai (SSE) a quant à lui reculé de 1,76% à 2.778 points. Les investisseurs craignent donc une escalade du conflit, tandis que le Ministère chinois du commerce se dit choqué par les dernières décisions de l'administration US et affirme que ces tarifs douaniers nuiraient au système établi par l'OMC.

Washington a ainsi publié une liste portant sur 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires qui seront soumis à des droits de douane. Cette liste de l'administration américaine comprend de nombreux produits alimentaires, le charbon, le tabac, des produits chimiques ou technologiques (...). Les États-Unis appliqueront à cette liste des prélèvements de 10%. "durant plus d'un an, l'administration Trump a démontré sa patience en demandant à la Chine d'arrêter ses pratiques inéquitables, d'ouvrir ses marchés et de s'engager dans une véritable concurrence", a affirmé le délégué US au commerce Robert Lighthizer.

Ce responsable constate qu'au lieu de répondre aux préoccupations américaines, la Chine a décidé de représailles contre les produits américains. En effet, rappelons que les deux pays se sont infligés en fin de semaine dernière des tarifs douaniers réciproques portant sur environ 34 milliards de dollars de produits importés. Les Etats-Unis infligent depuis vendredi 25% de droits de douane à cette série de produits chinois importés. Pékin a réagi avec des taxes du même ordre.

Trump a prévenu qu'à terme, les Etats-Unis pourraient taxer plus de 500 milliards de dollars de produits chinois, ce qui représenterait la quasi-totalité des importations US provenant de Chine. Cette menace avait été proférée peu avant la mise en application des taxes additionnelles sur 34 Mds$ de produits vendredi. Après les premiers 34 milliards, "vous avez encore 16 milliards de dollars dans deux semaines. Et puis, comme vous le savez, nous avons 200 milliards de dollars en suspens et, après ces 200 milliards de dollars, nous avons 300 milliards de dollars en suspens", avait lancé Trump à bord d'Air Force One, propos relayés notamment par 'Reuters'.

Les nouveaux prélèvements sur 200 Mds$ de produits imposés par les Etats-Unis devraient entrer en vigueur après une consultation publique de deux mois. Évidemment, la Chine a sans nul doute encore la capacité de négocier, même si tel ne semble pas être son intention dans l'immédiat, le président Xi Jinping n'étant pas désireux de 'tendre l'autre joue'.

Aux Etats-Unis, la chambre du Commerce s'est inquiétée des nouvelles décisions de Trump et de leurs conséquences sur les prix des produits de consommation aux USA, d'autant que la Chine devrait répliquer bien évidemment en cas de mise en application des nouvelles sanctions américaines.

Trump débute par ailleurs sa visite en Europe, qui commence par un sommet des leaders de l'OTAN à Bruxelles. Le président américain devrait une fois encore demander aux partenaires des USA d'augmenter leurs contributions. Certains pays pourraient par ailleurs profiter de cette tribune pour interpeler Trump sur la question du protectionnisme.

Sur le front économique aux Etats-Unis ce jour, l'indice des prix à la production du mois de juin 2018 sera communiqué à 14h30 (consensus +0,2% en comparaison du mois antérieur ; +0,3% hors alimentation et énergie).

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de juillet sera dévoilé à 16 heures (+2,1% pour la lecture antérieure).

Les stocks et ventes de grossistes du mois de mai seront connus à la même heure (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur pour les stocks).

Enfin, le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques sera communiqué à 16h30 (consensus -4,1 millions de barils pour les stocks de brut hors réserve stratégique).

Fastenal publie ses comptes avant bourse à Wall Street. Delta Air Lines annonce demain. Citigroup, Wells Fargo, PNC Financial et JP Morgan Chase communiquent pour finir vendredi, avant bourse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...