En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 904.57 PTS
-0.26 %
5 907.00
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 644.84
-0.29 %
DAX PTS
13 210.80
-0.55 %
Dow Jones PTS
27 691.49
+0. %
8 263.79
+0. %
1.100
-0.06 %

Wall Street ouvre en ordre dispersé, le Dow Jones près de son record

| AFP | 4866 | 5 par 1 internautes
Des courtiers travaillant sur le parquet du New York Stock Exchange à Wall Street
Des courtiers travaillant sur le parquet du New York Stock Exchange à Wall Street ( Johannes EISELE / AFP/Archives )

Wall Street hésitait à l'ouverture vendredi après un indicateur solide sur la consommation américaine et un nouveau geste commercial de la part de Pékin.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, avançait vers 14H15 GMT de 0,18%, à 27.230,34 points. En hausse pour la huitième séance de suite, il s'approchait ainsi de son record en séance, de 27.398,68 points.

L'indice élargi S&P 500 montait aussi, de 0,06% à 3.011,33 points, également à quelques encablures de son sommet historique.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, cédait 0,15%, à 8.182,01 points.

La Bourse de New York avait terminé en petite hausse jeudi, portée par l'espoir d'avancées dans les négociations sino-américaines et les mesures de soutien de la Banque centrale européenne: le Dow Jones s'était apprécié pour la septième séance de suite, de 0,17%, et le Nasdaq avait gagné 0,30%.

A l'approche de nouveaux pourparlers commerciaux en octobre à Washington, la Chine a annoncé vendredi une nouvelle série d'exemptions de surtaxes douanières s'appliquant cette fois à certains produits agricoles américains - chers à Donald Trump.

Cette nouvelle couronne une série de gestes d'apaisement cette semaine entre les deux premières puissances mondiales, engagées depuis l'an dernier dans une guerre commerciale.

Ventes au détail

Autre signal encourageant vendredi: les ventes au détail aux Etats-Unis ont continué à montrer leur dynamisme en août selon les chiffres du département du Commerce.

Tiré surtout par les ventes de voitures, l'indice des ventes des détaillants et restaurants a progressé de 0,4% par rapport à juillet en données corrigées des variations saisonnières, dépassant les attentes des analystes qui étaient de 0,2%.

Ces chiffres "suggèrent que les ménages américains continuent de dépenser allègrement malgré les troubles mondiaux", remarquent les analystes de Oxford Economics.

"Cependant nous rappelons qu'avec le ralentissement de la croissance de l'emploi et avec la confiance du secteur privé de plus en plus sensible aux incertitudes politiques, l'élan des dépenses ralentira progressivement à l'horizon 2020", avancent-ils.

Les investisseurs attendent désormais de savoir ce que la Banque centrale américaine va décider lors de sa réunion la semaine prochaine, notamment vu les incertitudes autour du commerce et la morosité en Europe. Les acteurs financiers sur les marchés s'attendent en tout cas toujours à une très large majorité à une baisse des taux de 25 points de base.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine montait, évoluant à 1,836% contre 1,772% la veille à la clôture.

Sur le front des valeurs, Apple repassait sous la barre des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière et freinait les indices en reculant de 1,62%.

Le fournisseur d'énergie PG&E, qui a annoncé vendredi le versement de 11 milliards de dollars à des entités représentant 85% des demandes d'indemnisation émises par des compagnies d'assurance pour les dommages causés par des feux de forêt meurtriers en Californie, montait de 3,07%.

Le groupe de semi-conducteurs Broadcom plongeait de 4,33% après avoir fait part de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et avoir confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, à un niveau un peu en dessous des prévisions.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2019

Le détail de cet engagement sportif sera précisé début 2020...

Publié le 13/11/2019

Il s'agit de la plus importante commande d'A321neo enregistrée à ce jour au Moyen-Orient...

Publié le 13/11/2019

Sunrise Communications a abandonné le projet de rachat d’UPC Suisse et va dans ce contexte, verser une indemnité de résiliation de 50 millions de francs suisses à Liberty Global.source : AOF

Publié le 13/11/2019

AKKA Technologies grimpe de 7% à 61,50 euros ce mercredi, alors que le groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé sur 9 mois en croissance de...

Publié le 13/11/2019

Le groupe de conseil en technologies SII remonte de 1,5% ce mercredi à 26,20 euros, après avoir annoncé un chiffre d'affaires de 325,9 ME pour le...