5 535.26 PTS
+0.00 %
5 529.0
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 427.90
+0.00 %
DAX PTS
13 559.60
-
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

A Wall Street, Amazon, Alphabet et Microsoft enflamment le Nasdaq

| AFP | 725 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York monte nettement à la mi-séance, galvanisée par les grands noms de la tech
La Bourse de New York monte nettement à la mi-séance, galvanisée par les grands noms de la tech ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

A la Bourse de New York vendredi, les résultats éclatants de grands noms de la technologie, Amazon en tête mais aussi Alphabet et Microsoft, ont fait bondir le Nasdaq (+2,20%) et le S&P 500 (+0,81%) à de nouveaux sommets.

Selon les résultats définitifs, le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 144,49 points à 6.701,26 points et l'indice élargi S&P 500 a pris 20,67 points à 2.581,07 points.

Le Dow Jones Industrial Average, freiné par les contre-performances au troisième trimestre de Merck (-6,05%) et Chevron (-4,14%), a avancé plus timidement, de 0,14% ou 33,33 points à 23.434,19 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,45%, le Nasdaq 1,09% et le S&P 500 0,23%.

"Cela fait des semaines qu'on se demande pourquoi le marché monte sans cesse, on a désormais une partie de la réponse: les plus grandes entreprises au monde en termes de capitalisation ont des résultats exceptionnels", a commenté Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

Alphabet (+4,80%), la maison mère de Google, Microsoft (+6,41%) et Amazon (+13,22%), respectivement les 2e, 3e et 4e capitalisations de la place new-yorkaise, ont fait part jeudi soir de chiffres dépassant les attentes.

En une seule séance, la progression du titre d'Amazon a fait gagner à l'entreprise 61,7 milliards de dollars en Bourse, l'équivalent de la capitalisation du groupe de logistique FedEx.

Son fondateur Jeff Bezos est redevenu l'homme le plus riche du monde selon le site du magazine Forbes.

La première capitalisation de Wall Street, Apple, a de son côté grimpé de 3,58%. La marque à la pomme a assuré que les pré-commandes pour l'iPhoneX, disponibles depuis vendredi, "dépassaient toutes (ses) espérances".

L'annonce d'une croissance économique de 3% au troisième trimestre aux Etats-Unis malgré le choc des ouragans a alimenté la course au record des indices de Wall Street.

"Après dix ans de reprise, une croissance de 3% est plus que satisfaisante", a relevé M. Volokhine. "D'autant plus qu'elle ne bénéficie pas spécialement de réformes structurelles, elle profite de la reprise mondiale et des investissements réalisés par les entreprises."

Le marché a aussi été porté selon Quincy Krosby de Prudential par les avancées dans les négociations sur la réforme fiscale et par les spéculations sur le prochain patron de la banque centrale américaine (Fed).

"La dernière rumeur du jour penche en faveur de Jerome Powell", a-t-elle souligné. S'il est effectivement choisi, cet actuel gouverneur de la Fed, "devrait s'inscrire dans les pas de Janet Yellen", a estimé Mme Krosby. "Mais il a aussi indiqué être en faveur de moindres régulations pour le secteur bancaire, il est Républicain et il a travaillé dans la finance, autant d'éléments bien vus par les marchés."

Le marché obligataire montait: signe d'un intérêt accru, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,418% contre 2,461% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,929% contre 2,971% la veille.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Le chiffre d'affaires de McPhy a augmenté de 34 % en 2017 à 10,1 millions d'euros. "Cette croissance a été portée principalement par la zone Europe (en hausse de 84 %), un marché en forte…

Publié le 24/01/2018

Advicenne, spécialiste du développement de produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé la nomination du Docteur Linda Law en tant…

Publié le 24/01/2018

Novacyt, spécialiste mondial des diagnostics cliniques, a vu son chiffre d'affaires progresser de 35% à 15 millions d'euros en 2017. A taux de change constants, la croissance s’élève à 43% en…

Publié le 24/01/2018

Réagissant au profit warning de Suez, Veolia a indiqué, dans un bref communiqué, que les difficultés opérationnelles annoncées par son concurrent ne concernaient en rien ses activités. Suez a…

Publié le 24/01/2018

Eurofins Scientific a annoncé l'acquisition de Craft Technologies, un acteur du secteur des analyses agroalimentaires. Le groupe est basé en Caroline du Nord, Etats-Unis.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS