5 276.91 PTS
-0.24 %
5 269.5
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 227.88
-0.27 %
DAX PTS
12 413.97
-0.59 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les yeux rivés sur les banques, Wall Street termine en baisse

| AFP | 830 | Aucun vote sur cette news
Sept Ferrari devant le New York Stock Exchange, le 9 octobre 2017, pour fêter les 70 ans du constructeur mythique, en Bourse de Milan depuis 2016
Sept Ferrari devant le New York Stock Exchange, le 9 octobre 2017, pour fêter les 70 ans du constructeur mythique, en Bourse de Milan depuis 2016 ( TIMOTHY A. CLARY / AFP )

La Bourse de New York a clôturé en baisse lundi, les investisseurs reprenant leur souffle après une semaine marquée par de nombreux records, en attendant les résultats de plusieurs banques cette semaine: le Dow Jones a perdu 0,06%, le Nasdaq 0,16% et le S&P 500 0,18%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 12,60 points à 22.761,07 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, 10,45 points à 6.579,73 points et l'indice élargi S&P 500 4,60 points à 2.544,73 points.

La Nasdaq a interrompu lundi sa course aux records après six clôtures consécutives à un plus haut historique.

"La progression que l'on a connue sur les indices la semaine dernière a défié tous les superlatifs. Il semble qu'il était temps pour une pause", a commenté Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors.

La semaine dernière, le Dow Jones avait progressé de 1,62%, le S&P 500 de 1,18% et le Nasdaq de 1,45%, les trois indices enchaînant ensemble les records de manière ininterrompue entre lundi et jeudi.

Une Ferrari 488 GTB devant le New York Stock Exchange, le 9 octobre 2017, pour fêter les 70 ans du constructeur mythique, en Bourse de Milan depuis 2016
Une Ferrari 488 GTB devant le New York Stock Exchange, le 9 octobre 2017, pour fêter les 70 ans du constructeur mythique, en Bourse de Milan depuis 2016 ( TIMOTHY A. CLARY / AFP/Archives )

Les volumes échangés ont été nettement en baisse lundi selon M. Johnson, de nombreux acteurs du marché étant absents en raison d'une journée semi-fériée observée aux Etats-Unis commémorant l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique en octobre 1492.

L'attentisme semblait également de mise à quelques jours de la publication des résultats du troisième trimestre pour plusieurs banques américaines.

Citigroup et JPMorgan ouvriront le bal jeudi avant Bank of America et Wells Fargo vendredi.

Signe de l'attentisme des investisseurs, les valeurs financières au sein de l'indice S&P ont été sous pression, terminant en baisse de 0,37%.

"Il s'agit d'une semaine importante pour les valeurs financières. Les investisseurs se mettent sans doute un peu de côté aujourd'hui pour mieux les apprécier", a jugé M. Johnson.

- Tesla souffre -

"A moins d'une surprise, les résultats devraient redonner une impulsion haussière au marché. On peut raisonnablement être optimiste compte tenu des indicateurs macroéconomiques prometteurs publiés ces derniers jours", a estimé M. Volokhine.

La semaine dernière a été marquée par la publication d'indicateurs favorables dans les secteurs industriels et manufacturiers notamment, liés aux dépenses de reconstruction après les ouragans.

L'action General Electric perdait 2,77% à 23,72 dollars
L'action General Electric perdait 2,77% à 23,72 dollars ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Le marché obligataire avancait, les échanges étant très fortement réduits en raison du Columbus Day: le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,354%, contre 2,367% vendredi soir, et celui à 30 ans s'est établi à 2,900%, contre 2,901% vendredi.

Sur le front des valeurs, General Electric a perdu 3,94% à 23,43 dollars après l'annonce d'une réorganisation de son équipe dirigeante et l'entrée au conseil d'administration d'un des proches du très influent financier américain Nelson Peltz.

Tesla a abandonné 3,91% à 342,94 dollars après l'annonce vendredi du report de la présentation de son camion électrique, suscitant des interrogations sur l'avancée de la production de son véhicule de milieu de gamme, Model 3.

Ferrari, qui fêtait en grande pompe son 70e anniversaire à Wall Street lundi, a pris sur sa cotation new-yorkaise 1,98% à 114,83 dollars.

Wal-Mart a gagné 1,94% à 80,53 dollars après l'annonce d'un projet de réduction du temps d'attente lors du retour des marchandises appelé Mobile Express Returns.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Sur cinq ans, les trois dossiers affichent un parcours remarquable...

Publié le 21/02/2018

Nouvelle journée de forte spéculation sur Gaussin...

Publié le 21/02/2018

Merck propose d'acquérir l'australien Viralytics pour 394 millions de dollars américains, soit 502 millions de dollars australiens. Le groupe pharmaceutique va payer en effet 1,75 dollar australien…

Publié le 21/02/2018

Le constructeur français utilise la plateforme C-V2X de l'Américain...

Publié le 21/02/2018

La société va devenir Qwamplify...

CONTENUS SPONSORISÉS