En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-0.56 %
5 418.00
-0.54 %
SBF 120 PTS
4 335.14
-0.54 %
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
-0.51 %
1.164
-0.01 %

Wall Street, en pleine saison de résultats, termine en ordre dispersé

| AFP | 788 | Aucun vote sur cette news
Trader sur le parquet du New York Stock Exchange le 25 octobre 2017 à New York
Trader sur le parquet du New York Stock Exchange le 25 octobre 2017 à New York ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé en ordre dispersé jeudi dans le sillage d'une série de résultats meilleurs que prévu et de l'espoir d'avancées vers l'adoption d'une réforme fiscale: le Dow Jones a gagné 0,31% tandis que le Nasdaq a cédé 0,11%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a pris 71,40 points à 23.400,86 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 7,12 points à 6.556,77 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 0,13%, ou 3,25 points, à 2.560,40 points.

Jeudi était la journée la plus chargée en termes de résultats du troisième trimestre.

"La plupart de ceux qui ont été dévoilés (avant l'ouverture) ont dépassé les attentes", a souligné Karl Haeling de LBBW.

Twitter, qui a largement réduit sa perte au troisième trimestre, a notamment décollé de 18,49% à 20,31 dollars.

Les chiffres du constructeur automobile Ford ont aussi ravi les investisseurs (+1,91% à 12,27 dollars).

Le groupe de média Time Warner, qui a aussi annoncé des chiffres supérieurs aux attentes grâce à une hausse du nombre de ses abonnés au câble et à sa chaine de télévision HBO, s'est apprécié de 0,25% à 98,97 dollars.

Les prévisions optimistes dévoilées par l'équipementier Nike et le groupe DowDuPont ont aussi été saluées, les deux groupes gagnant respectivement 3,40% à 56,81 dollars et 2,76% à 73,05 dollars.

La biotech Celgene a en revanche chuté de 16,37% à 99,99 dollars après avoir révisé à la baisse ses prévisions pour 2017. Et dans le même secteur Amgen, qui a fait part d'une stagnation de ses bénéfices trimestriels, a cédé 0,55% à 176,52 dollars.

Le marché a été freiné par la faiblesse du secteur de la santé, l'indice le représentant au sein du S&P 500 perdant 1,03%.

American Airlines, dont le bénéfice net a été affecté par les ouragans Harvey, Irma et Maria qui l'ont forcée à annuler 8.000 vols et à une augmentation des coûts, a perdu 4,72% à 48,61 dollars.

Plusieurs géants des technologies, dont Alphabet (Google), Amazon et Microsoft, devaient annoncer leurs chiffres après la clôture.

- La BCE rassure -

Du côté macroéconomique, "la chambre des Représentants a adopté le budget, ouvrant ainsi la voix à la prochaine étape, la réforme des impôts", a rappelé Art Hogan de Wunderlich Securities. Ce projet prévoit entre autres une nette baisse du taux d'imposition des entreprises, de nature à augmenter leurs marges.

La Banque centrale européenne a par ailleurs décidé jeudi de la réduction, largement anticipée, de son imposant programme de soutien à l'économie en zone euro, tout en laissant sans surprise ses taux inchangés.

"Mario Draghi a donné l'impression que les taux n'allaient pas bouger dès la fin du programme de rachat d'actifs, c'est une incertitude qui se lève", a relevé M. Haeling.

Le marché a aussi continué à surveiller la nomination du prochain patron de la banque centrale américaine. Le mandat de l'actuelle présidente Janet Yellen expire en février et Donald Trump doit annoncer prochainement s'il la reconduit à son poste ou qui prendra sa suite.

Le marché obligataire reculait: signe d'un moindre intérêt, le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,461% contre 2,432% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,973% contre 2,940% la veille.

"La soudaine montée des bons à 10 ans avait participé mercredi à la nervosité des investisseurs mais il semblerait que ce soit moins le cas (ce jeudi), le marché considère peut-être que ce n'est pas la pire chose qui puisse arriver", a souligné M. Hogan.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Les actions nouvelles seront admises aux négociations sur le marché Euronext sur la même ligne de cotation que les actions SQLI existantes...

Publié le 19/07/2018

ALTUR Investissement publie son Actif Net Réévalué (ANR) au 30 juin...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

"Avec cette opération, Spie conforte sa position parmi les groupes européens qui ont le plus fort pourcentage de salariés actionnaires"...

Publié le 19/07/2018

Neopost intègre le palmarès Truffle 100 directement à la 7e place...