En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 122.66 PTS
+0.11 %
5 132.00
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.145
-0.02 %

A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 terminent à des records

| AFP | 1539 | Aucun vote sur cette news
Trader portant la casquette célébrant le Dow Jones à 25.000 points, sur le parquet du New York Stock Exchange le 4 janvier 2018
Trader portant la casquette célébrant le Dow Jones à 25.000 points, sur le parquet du New York Stock Exchange le 4 janvier 2018 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La diffusion d'indicateurs américains en demi-teinte n'a pas entamé l'envolée de Wall Street vendredi, le Dow Jones (+0,88%), le Nasdaq (+0,83%) et le S&P 500 (+0,70%) terminant à de nouveaux records.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 220,74 points, à 25.295,87 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 58,64 points à 7.136,56 points et l'indice élargi S&P 500 de 19,16 points, à 2.743,15 points.

Depuis le début de l'année, les trois grands indices de la place new-yorkaise atteignent chaque jour des sommets et ils ont chacun franchi des seuils symboliques: les 25.000 points pour le Dow Jones, les 7.000 points pour le Nasdaq et les 2.700 points pour le S&P 500.

Sur la semaine, le Dow Jones a progressé de 2,33%, le Nasdaq de 3,38% et le S&P 500 de 2,60%.

"Les investisseurs écartent d'un revers de main toute nouvelle négative, qu'elle soit économique ou géopolitique, et continuent à acheter des actions", a commenté Adam Sarhan de 50 Park Investments.

Ainsi vendredi, l'annonce d'un fléchissement des créations d'emplois en décembre (148.000 nouvelles embauches là où les analystes en attendaient 188.000) n'a pas ému le marché outre-mesure.

Cette déception a en partie été compensée par le relèvement des chiffres pour novembre, le maintien du taux de chômage à 4,1% et la légère progression (+0,3%) du salaire horaire.

De même, la croissance de l'activité dans les services a un peu ralenti son rythme de progression en décembre mais là aussi "il ne faut pas oublier qu'on reste largement en expansion", a souligné Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Surtout, "les politiques budgétaires et monétaires aux Etats-Unis restent très favorables aux marchés et relèguent au second plan tout indicateur un peu moins reluisant", a rappelé M. Sarhan en mettant notamment en avant les importantes baisses d'impôt programmées dans la réforme fiscale tout juste adoptée et le maintien à un faible niveau des taux d'intérêt.

La saison des résultats, qui débutera la semaine prochaine avec les banques, s'annonce sous de bons auspices, même s'il faut se méfier selon lui de la possibilité que la diffusion des chiffres apporte aux investisseurs l'occasion d'engranger un peu de bénéfices.

- Obama sur Netflix -

Sur le front des valeurs, Netflix s'est octroyé une progression de 2,12% à 209,99 dollars après l'annonce de la présence de Barack Obama et de George Clooney dans la première émission du nouveau show présenté par David Letterman.

Apple s'est apprécié de 1,14% à 175,00 dollars. Le géant de l'informatique a indiqué jeudi soir que ses appareils étaient aussi concernés par la faille de sécurité repérée dans certaines puces du spécialiste des micro-processeurs Intel mais qu'il avait diffusé des correctifs pour limiter son possible impact.

Après deux séances consécutives de baisse, Intel a repris de la vigueur (+0,70% à 44,74 dollars).

Dans le secteur de la distribution, la maison mère des chaînes Kmart et Sears Store, Sears Holding, a cédé 2,79% à 3,48 dollars au lendemain de l'annonce de la fermeture de 103 magasins d'ici avril.

La chaîne de biens culturels Barnes & Noble a pour sa part chuté de 13,85% à 5,60 dollars après avoir indiqué que ses ventes à nombre de magasins comparables avaient reculé de 6,4% pendant la période des fêtes en raison principalement d'une baisse du trafic dans ses magasins.

Au sein du Dow Jones, les entreprises Boeing (+4,10% à 308,84 dollars), Visa (+2,39% à 118,86 dollars) et UnitedHealth (+1,91% à 228,73 dollars) ont mené la hausse.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 21H40 GMT à 2,475%, contre 2,453% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,808% contre 2,786% la veille.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/10/2018

La Bourse de New York a connu une séance difficile alors que S. Mnuchin a renoncé à se rendre au Davos du désert en Arabie Saoudite et que Goldman Sachs table sur 5 hausses de taux d’ici fin…

Publié le 19/10/2018

Toujours fébrile, la Bourse de Paris a terminé en repli et au plus bas de la séance sur l’annonce d’une réponse sévère de la Commission européenne au projet de budget italien.

Publié le 19/10/2018

Tikehau Capital a annoncé les termes de l'offre publique d'achat qu'elle a l'intention de déposer après la réalisation définitive de l'acquisition de...

Publié le 19/10/2018

Des gens déposent des fleurs à Kertch lors d'une cérémonie d'hommages à la tuerie du lycée polytechnique, le 18 octobre 2018 ( Andrey PETRENKO / AFP )Deux jours après le massacre qui a fait…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Toujours fébrile, la Bourse de Paris a terminé en repli et au plus bas de la séance sur l’annonce d’une réponse sévère de la Commission européenne au projet de budget italien.

Publié le 19/10/2018

Tikehau Capital a annoncé les termes de l'offre publique d'achat qu'elle a l'intention de déposer après la réalisation définitive de l'acquisition de...

Publié le 19/10/2018

Au 30 septembre 2018, le chiffre d’affaires consolidé d’Icade est ressorti en hausse de 5,5% à 1,177 milliard d'euros, portée par l’ensemble des métiers : Foncière Tertiaire (+8,6%),…

Publié le 19/10/2018

Sopra Steria a annoncé viser un taux de marge opérationnelle d’activité d’environ 7,5 %, en 2018, soit un résultat opérationnel d’activité légèrement supérieur à 300 millions…

Publié le 19/10/2018

Le groupement Alise, piloté par Vinci Energies via sa filiale SDEL Transport Grands Projets, en partenariat avec Eiffage Énergie Systèmes (50/50),...