En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Wall Street en ordre dispersé, attentive aux développements commerciaux

| AFP | 305 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de New York progressait à l'ouverture vendredi, encouragée par des déclarations du président américain Donald Trump
La Bourse de New York progressait à l'ouverture vendredi, encouragée par des déclarations du président américain Donald Trump ( Johannes EISELE / AFP )

La Bourse de New York évoluait en ordre dispersé vendredi en début de séance, digérant des déclarations des présidents américain et chinois sur le commerce.

Vers 15H35 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, montait de 0,24% à 27.832,21 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,15%, à 8.493,69 points.

L'indice élargi S&P 500 grappillait lui 0,04% à 3.104,75 points.

Wall Street avait reculé jeudi, peu rassurée par la situation commerciale en dépit de signaux positifs envoyés par Pékin: le Dow Jones avait perdu 0,20% et le Nasdaq avait cédé 0,24%.

Donald Trump a estimé vendredi que les Etats-Unis et la Chine étaient en mesure de conclure un accord commercial prochainement

"De manière générale, le marché est plutôt confiant qu'un accord, même à minima, va être signé ou bien que, même s'il n'y pas d'accord, Donald Trump ne va pas imposer de tarifs supplémentaires (sur des produits chinois, NDLR) le 15 décembre", note Karl Haeling de LBBW.

Plus tôt vendredi, le président chinois Xi Jinping avait toutefois assuré que son pays était prêt à répliquer aux prochaines salves américaines.

Plusieurs analystes estimaient d'ailleurs que les divergences entre les deux premières puissances mondiales restaient importantes avant de parvenir à un accord préliminaire.

"Les Etats-Unis veulent rendre les règles du jeu plus équitables, tandis que la Chine veut que les deux parties fassent des concessions de même ordre. Cette seconde option n'est pas envisageable lorsque l'une des deux parties (la Chine, NDLR) démarre avec presque tous les avantages", juge Chris Low de FHN Financial.

Couac pour Tesla

Les acteurs du marché digéraient par ailleurs des chiffres sur la croissance de l'activité du secteur privé dans la zone euro, qui est restée au point mort en novembre, selon le cabinet IHS Markit.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans de la dette américaine était en léger recul, à 1,765%, contre 1,772% la veille à la clôture.

Au rang des valeurs, Tesla chutait de 6,63%. Elon Musk, le patron du constructeur automobile, a dévoilé jeudi à Los Angeles le futur pick-up 100% électrique de la marque. Un couac viral a entaché la présentation de l'entrepreneur milliardaire: la vitre du véhicule, censée être à toute épreuve, a été sérieusement endommagée par une masse en acier lancée par un collaborateur de M. Musk.

Les titres de la distribution étaient mitigés. La chaîne de grands magasins Nordstrom grimpait de 9,15% après avoir fait part de résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Le groupe a indiqué que sa nouvelle enseigne new-yorkaise, ouverte fin octobre à Manhattan, a attiré près de 85.000 visiteurs dès le premier week-end.

Le spécialiste des articles de cuisine et d'accessoires pour l'habitat Williams Sonoma, qui a annoncé une baisse de ses bénéfices trimestriels, reculait de 2,82%.

Le distributeur de vêtements et chaussures de sports Foot Locker, qui a publié des résultats trimestriels en demi-teinte, baissait de 7,02%.

La chaîne de vêtements Gap progressait de 1,63% après avoir dévoilé un bulletin de santé supérieur aux attentes des analystes de Wall Street.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…