En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 361.27 PTS
-1.03 %
5 378.50
-0.70 %
SBF 120 PTS
4 307.66
-0.63 %
DAX PTS
12 578.99
-0.85 %
Dowjones PTS
25 064.50
+0.00 %
7 352.36
+0.00 %
1.170
+0.50 %

Wall Street termine en nette hausse, portée par l'emploi américain

| AFP | 464 | Aucun vote sur cette news
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 5 juillet 2017 à New York
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 5 juillet 2017 à New York ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

Wall Street a terminé la séance sur une nette hausse vendredi, encouragée par des chiffres de bon augure sur l'emploi aux Etats-Unis en juin: le Dow Jones a gagné 0,44% et le Nasdaq 1,04%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 94,30 points, à 21.414,34 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 63,61 points, à 6.153,08 points.

L'indice élargi S&P 500 a pris 0,64%, ou 15,43 points, à 2.425,18 points.

"Après les pertes enregistrées jeudi, les données solides sur le marché du travail (diffusées vendredi) ont permis de rebondir fermement", observe Peter Cardillo de First Standard Financial.

"De fortes créations d'emplois, une augmentation du taux d'activité et une progression modeste des salaires: que pourrait-on demander de plus?", résume l'économiste indépendant Joel Naroff dans une note.

L'économie américaine a créé 222.000 emplois le mois dernier alors que les analystes ne s'attendaient qu'à 173.000 nouvelles embauches.

Le taux de chômage qui, en mai, avait atteint un plus bas en 16 ans, est remonté d'un dixième de point à 4,4%, à la faveur de l'arrivée de nouveaux entrants sur le marché du travail.

L'augmentation des rémunérations est restée faible, le salaire horaire moyen n'augmentant que de 4 cents à 26,25 dollars.

"Si on se place dans une perspective de long terme, ce rapport sur l'emploi confirme que l'économie progresse à un rythme modéré, sans pression particulière sur les salaires", note Christopher Low, de FTN Financial.

Le fait que la croissance des salaires reste limitée et que le taux de participation à l'emploi augmente suffisamment pour faire remonter le taux de chômage "permet à la Réserve fédérale de ne pas être sous pression" pour durcir rapidement sa politique accommodante afin d'éviter une inflation trop importante.

Cela "augmente les chances que le FOMC (le Comité de politique monétaire de la Fed) maintienne son objectif d'une troisième hausse des taux d'ici à la fin de l'année et ne cherche pas à en ajouter une quatrième", ajoute-t-il.

Les investisseurs surveilleront de près la semaine prochaine les interventions de divers responsables de la Fed, en premier lieu de sa présidente Janet Yellen qui sera auditionnée par le Congrès, pour déceler toute indication à cet égard, avance Peter Cardillo.

La place new-yorkaise a aussi profité vendredi d'un rebond du secteur des valeurs technologiques, l'indice regroupant ses valeurs au sein du S&P 500 prenant 1,25%.

Le marché obligataire baissait. Le rendement des bons du Trésor à dix ans montait vers 20H15 GMT à 2,385%, contre 2,366% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,929%, contre 2,902% précédemment.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

General Electric publie aujourd’hui des résultats du deuxième trimestre 2018 en baisse, mais supérieurs aux attentes. Ainsi, le conglomérat américain a réalisé un bénéfice net part du…

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement

Publié le 20/07/2018

En hausse de 2,4% à 118,40 euros, Rémy Cointreau signe la plus forte progression du SBF 120, soutenu par l'annonce d'un ralentissement moins marqué que prévu de sa croissance organique au premier…