En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 480.02 PTS
-0.26 %
5 469.00
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 386.28
-0.25 %
DAX PTS
12 381.03
-0.40 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.177
+0.17 %

Avant la Fed, Wall Street poursuit prudemment sa course aux records

| AFP | 429 | Aucun vote sur cette news
Wall Street progresse à mi-séance
Wall Street progresse à mi-séance ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )

La Bourse de New York évoluait légèrement dans le vert à la mi-séance mardi, poursuivant sa marche en avant en attendant la conclusion mercredi d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones gagnait 0,16% et le Nasdaq 0,06%.

Vers 16H00 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui avait terminé à un record lundi, avançait de 36,76 points, à 22.368,11 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, progressait de 4,03 points, à 6.458,67 points.

L'indice élargi S&P 500, qui a aussi atteint un sommet lundi, s'appréciait de 0,11%, ou 2,82 points, à 2.506,69 points.

Depuis le début de la séance mardi les indices hésitent et oscillent près de l'équilibre, mais restent principalement sur une pente ascendante.

"Le marché continue de faire fi de tous les gros titres négatifs, qu'il s'agisse des tensions géopolitiques avec la Corée du Nord, de l'absence d'avancées significatives (sur les réformes) à Washington, des deux ouragans Harvey et Irma ou de la récente série de statistiques mitigées sur l'économie américaine", a remarqué Adam Sarhan de 50 Parks Investment.

"Les investisseurs pariant à la hausse tiennent encore clairement les rênes du marché actions et tant qu'un choc majeur ne vient pas les bousculer, les indices peuvent continuer à monter pendant un certain temps", a-t-il avancé.

La séance de mardi reste toutefois pour Kit Juckes de Société Générale "une journée de transition".

"La réunion du comité de politique monétaire de la Fed, demain, retient plus l'attention que toute autre chose", a-t-il estimé en soulignant que l'appétit pour le risque "restait largement intact".

Les investisseurs ne s'attendent pas à ce que la banque centrale américaine, qui entame mardi une réunion de deux jours, annonce mercredi une hausse de ses taux mais ils espèrent des indices sur le rythme de la réduction de son important bilan d'actifs.

Les indicateurs du jour étaient mixtes.

Les mises en chantier de logements ont légèrement baissé en août, de 0,8% par rapport au mois précédent, mais moins que prévu.

Les prix des produits importés sont nettement repartis à la hausse en août du fait d'un rebond des prix de l'énergie tandis que le déficit des comptes courants a augmenté plus que prévu au 2e trimestre pour atteindre son plus haut niveau depuis le 4e trimestre 2008.

- Best Buy déçoit -

Le marché obligataire reculait: signe d'un moindre intérêt, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans s'affichait à 2,235%, contre 2,229% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,808% contre 2,799% à la précédente clôture.

Parmi les valeurs, Best Buy chutait de 8,90% à 52,25 dollars après avoir dévoilé de nouveaux objectifs pour 2021, dont un chiffre d'affaires de 43 milliards de dollars au lieu de 39,4 milliards sur l'année fiscale décalée 2017.

Le revendeur de pièces détachées automobiles AutoZone reculait de 4,78% à 536,48 dollars malgré l'annonce d'une hausse de ses ventes et bénéfice net trimestriels.

Le groupe agroalimentaire Post Holdings montait de 0,71% à 86,45 dollars après l'annonce du rachat de Bob Evans Farms (+5,85% à 77,20 dollars) pour 1,5 milliard de dollars.

L'officialisation lundi soir du dépôt de bilan du géant de la distribution de jouets Toys "R" Us n'affectait pas outre mesure les fabricants de produits pour enfants Mattel (+1,48% à 15,09 dollars) et Hasbro (+1,80% à 94,92 dollars). Leur action avait reculé quand les premières rumeurs sur cette faillite avaient commencé à circuler ce week-end et lundi.

La chaîne de magasins de vêtements et articles pour la maison Kohl's montait de 1,72% à 45,66 dollars. Certains de ses sites vont proposer à leurs clients de renvoyer gratuitement des colis Amazon.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Les deux titres ne réagissent guère à l'ouverture du marché...

Publié le 24/09/2018

'Shadow of the Tomb Raider' de Square Enix sur PS4 arrive en tête...

Publié le 24/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre s'extirpe par le haut d'une figure de consolidation, dite en biseau descendant, en place depuis le point haut du 22 mai. Du côté des indicateurs techniques, le…